July 23, 2016 Linzy Bacbotte

Mauravann: l’identité mauricienne au coeur de la musique

Ambassadeur de la musique locale, le groupe récemment mis sur pied par Percy Yip Tong s’envole pour 23 concerts en Europe. Linzy Bacbotte, unique artiste féminine de la formation, parle de l’aventure Mauravann.

Apres avoir fait connaitre le talent de Kaya et Menwar au-delà des cotes mauriciennes, Percy Yip Tong, a la tête de Cyper Produktion et directeur artistique renomme, s’est tourne vers l’une des chanteuses les plus en vue de la scène musicale locale, Linzy Bacbotte. Lors de la célébration des trente ans de Cyper Produktion samedi dernier au J & J Auditorium, le public a d’ailleurs pu découvrir Mauravann, le groupe que Percy Yip Tong a construit autour de Linzy Bacbotte. Pour l’accompagner, les musiciens Kerwin Castel, Samuel Dubois et Emanuel Desroches ont été choisis. Mauravann devait s’envoler hier pour une tournée de 23 concerts et des ateliers dans cinq pays d’Europe, a savoir la Suisse, la Belgique, l’Allemagne, la France et l’Angleterre.

≪Cela fait longtemps que je voulais travailler avec Linzy Bacbotte. Au début, elle était réticente a l’idée de tenter l’aventure acoustique autour de la ravanne mais finalement elle s’est sentie prête≫, explique Percy Yip Tong. Selon le producteur, si un groupe veut se faire un nom àl’étranger, il est impératif qu’il soit représentatif de l’île Maurice. ≪Et pour cela, il faut que la ravanne soit au centre de la musique≫, souligne-t-l. D’ou le nom Mauravann, qui se veut être un jeu de mots exprimant d’une part l’appartenance de la ravanne a l’ile Maurice ˗ ≪Mauritius Ravann≫ ˗ et dont l’objectif est de mettre en avant une musique identitaire. D’autre part, le nom du groupe nouvellement constitue évoque ≪Mo ravann≫, un cri unificateur autour d’une même musique et d’une même culture.

≪Mauravann, c’est pour moi un retour aux sources ; un retour vers les racines de la créolité. C’est aussi une occasion de me réinventer musicalement. C’est une belle aventure et nous sommes tous très excités de partir en tournée pour faire découvrir notre musique≫, soutient Linzy Bacbotte. Au coeur de Mauravann, la chanteuse n’apporte pas que le son de sa voix mais devient aussi multi-instrumentiste. ≪J’ai appris à jouer de la ravanne, du ‘bob’, de la maravanne et du triangle, entre autres≫, confie-t-elle avant d’ajouter, ≪J’ai découvert le bob lors d’une présentation de Marclaine Antoine et cet instrument m’a tout de suite intriguée. Percy Yip Tong m’en a finalement offert un du Mozambique et c’est la prunelle de mes yeux.≫

Diverses sonorités
Le repertoire de Mauravann, il convient de le souligner, n’est pas compose que de sega. Percy Yip Tong le définit, en fait, en tant que ≪séga world music de haut niveau≫. Et Linzy Bacbotte d’affirmer, ≪Plusieurs sonorités peuvent être obtenues a partir des instruments traditionnels. Il y a une très bonne entente entre nous quatre. Quand nous nous rencontrons, nous créons diverses sonorités, nous jouons aussi bien du reggae que du techno.≫

Mauravann propose, en outre, des reprises dont des titres de Linzy Bacbotte elle-même, ainsi que Roseda de Ti Frere et Tou le zour d’OSB Crew. ≪Avec les instruments traditionnels, le résultat est particulier≫, fait ressortir la chanteuse.

Les projets que les quatre membres de Mauravann aimeraient voir se concrétiser ne manquent pas. ≪Nous pensons à la sortie d’un album, bien sûr, mais cette tournée nous apportera d’autres influences qui nourriront notre musique≫, anticipe, en conclusion, Linzy Bacbotte.

Share: