November 25, 2008 Dernier Albums

Mario Justin La voix du peuple

Plus revendicateur que la première fois. Mario Justin lance son deuxième album solo, Lamizik Lepep, aujourd’hui. Il invite sur ce projet Don Panik, Ultimatum et Nancy Dérougère pour des duos surprenants.

Il a voulu d’un disque qui se démarque de tout ce qu’il a fait jadis. Mario Justin dit JM a élargi sa palette sonore frappant aux portes de la world music.

Lamizik lepep renferme dix titres. «Il faut de la compréhension et de la cohésion pour que cela sonne bien», estime Mario. Il veille au grain pour éviter que sa musique grince. Mario Justin aime provoquer des rencontres inattendues. Il l’a prouvé sur son premier disque Bouk Emiser. Il a invité Don Panik pour un séga dancehall captivant. Il est d’ailleurs le seul ségatier a cultivé ce genre de mélange. Sur son deuxième album, il réédite le coup.

JM a convié Ultimatum et le jongleur de mots Don Panik qui sont parmi «les meilleurs compositeurs de ragga-dancehall actuels. Ils sont deux jeunes artistes que j’apprécie beaucoup», souligne le chanteur-arrangeur.Sur Politrik, avec Don Panik, il interroge les hommes au pouvoir pour faire le bilan d’une promesse de changement. L’album accroche. «J’ai envie de redonner souffle à ce séga d’antan qu’on a un peu oublié et qui revit à travers Gro Sega, Dancing on the street.»

Pour cette initiative, il a reçu l’Etoile de la Créolophone Award 2007 de la communauté mauricienne en Australie.

D’ailleurs, une deuxième édition est en chantier. Il manque juste le soutien financier adéquat pour lancer la machine. «J’attends des réponses de certains partenaires potentiels avant de me prononcer sur une deuxième édition», dit Mario Justin.

Share: