May 18, 2009 Emissions

Les pionniers du séga mauricien en concert

Idoles d’hier, idoles de toujours. Les pionniers du séga mauricien ont fait l’unanimité au Mahatma Gandhi Institute (MGI), le samedi 16 mai, lors d’un concert événement rendant hommage aux légendes vivantes de cette musique profondément ancrée dans la culture mauricienne.

La foule massive, réunie pour l’occasion, s’est laissé emporter spontanément et sans aucune résistance par cette vague de douce nostalgie engendrée par Roger Clency, Marie-Josée Clency, Claudio Veeraragoo, Michel Legris, Jean-Claude Gaspard, Micheline Virasawmy, Georgie Joe, Marclaine Antoine et Serge Lebrasse (absent du pays, mais qui a interprété un titre préenregistré).

Malgré les années, ces légendes du séga mauricien, qui ont accompagné et qui continuent à accompagner plusieurs générations de Mauriciens, n’ont rien perdu de leur superbe. A tel point que dès la première note du concert, ouvert par Roger Clency, le public s’est lâché pour transformer l’auditorium du MGI en une véritable piste de danse. Ségas festifs ou encore mélancoliques étaient autant de bonnes raisons de se désinhiber et de faire corps avec ce rythme typiquement mauricien.

Ce concert n’avait pas pour but de dépoussiérer cette musique, mais bien au contraire d’offrir une opportunité unique aux Mauriciens de voir évoluer autant de légendes du séga mauricien sur une même scène. Si nombreux d’entre eux n’ont pas fait de scène depuis des décennies, force est de constater que leur musique est viscéralement ancrée chez les Mauriciens. Ce melting-pot générationnel présent, samedi, au MGI connaissait chaque parole et chaque mélodie de chacun des titres interprétés.

Les années ont passé mais l’impact de la musique de ces légendes vivantes du séga mauricien est bel est bien palpable. C’est une expérience qui laisse un goût d’inachevé. On en redemande. C’est clair que c’est une expérience à vivre encore et encore…

Share: