February 23, 2009 Dernier Albums

Gina Jean Charles – Tout Simplement

Elle s’est fait attendre celle-là. Voici donc le premier album de Gina Jean-Charles, appelé simplement… «Tout simplement !»

Les notes sont légères et sa voix s’y insère avec beaucoup d’harmonie. C’est avec un large sourire qu’on écoute les mélodies de Tout simplement, premier album de Gina Jean-Charles.

Autant de soirées à rêver au son de la voix fluide, gracieuse de la chanteuse, pote de Linzy, à désirer être chez soi en train de savourer cette beauté vocale, bien allongé sur son lit. Bref, autant d’espoir en cette artiste qui s’est révélée grâce à la reprise du Imagine de Lennon.

Justement, c’est ce morceau qui ouvre l’album, histoire de ne pas dépayser le mélomane averti. Et très vite, on découvre que Tout simplement a tout l’air d’un petit champagne sans alcool mais tellement pétillant.

Les sons jazzy ont été composés par Ernest Wiéhé (Together in time) ou encore Henry Favory (Enn ti la voi). En créole, en anglais ou en français, la chanteuse, qui malheureusement ne compose toujours pas, se révèle à l’aise dans toutes les langues, manie avec dextérité son instrument vocal. Hommage au patrimoine avec le fameux La rivier tanie, sur lequel l’on retrouve aussi Jean-Jacques Arjoon. Gina Jean-Charles n’oublie pas pour autant notre cher séga avec le rythmé Mama later nou zil (featuring Menwar !), un son tropical concocté par Linley Moothien et Patrick Antoine.

Et qu’est-ce qui transpire ? Que de bonnes vibes, pas de transpiration. Car Tout simplement fait partie de ces disques jazzy que l’on écoute tout détendu, assis ou allongé, les yeux ferm

Share: