Eldi-Style a fait son apparition dans les bacs en début de mois

Son duo avec Double K intitulé Si enn zour est resté vivant dans l’esprit des Mauriciens. Après nous avoir présenté un premier album intitulé Mo la moitié en 2013, Eldiana Léopold nous revient avec un deuxième opus. Eldi-Style a fait son apparition dans les bacs en début de mois. C’est avec huit titres inédits et deux «bonus tracks» que la chanteuse dévoile son univers musical.

«Mo la moitie avec été produit à la Réunion et comprenait des influences réunionnaises. Ce nouvel opus est plus à visée internationale. Ce que je propose, c’est un voyage musical»,explique Eldiana. En effet, la chanteuse a cette fois brassé large en proposant à son public des titres aux influences musicales de Rodrigues et d’Afrique, entre autres. Si la cadence rythmée du séga n’est jamais trop loin, le slow trouve également sa place dans cet opus aux mille couleurs, interprété aussi bien en français qu’en créole et anglais.

«Cet opus aurait dû voir le jour l’année dernière mais à cause de différents soucis, il ne s’est pas fait. Depuis 16 ans que je suis dans le monde musical, j’écris pour différents styles de musique. J’ai d’ailleurs écrit pour plusieurs artistes dont Désiré François, Alain Ramanisum et Laura Beg, entre autres. Et c’est cette diversité de styles que j’ai voulu mettre en avant avec Eldi-Style», explique celle qui dit préférer écrire que parler.

Deux «featurings»

Les thèmes abordés sont également variés. Si Bouzer, le premier titre de l’opus, est un

morceau visiblement commercial, Leker Cassé est dédié à Andy Pénélope, chanteur décédé dans des circonstances tragiques. «C’était quelqu’un que je connaissais et avec lequel j’ai collaboré sur plusieurs projets», souligne la chanteuse. Eldi-Style comprend également deux featurings dont le tire Mon Idéal avec Thierry Larhubarbe et le morceau Sans Toi avec Panther Noir, un chanteur avec lequel Eldiana a déjà collaboré dans le passé.

À l’écoute, Eldi-Style est un album frais qu’on prend plaisir à découvrir. Le bouquet de styles que nous offre Eldiana ne dérange pas. À chaque titre, on découvre ainsi un style différent, de sorte que l’on ne s’en lasse jamais. Toutefois, le timbre de voix de la chanteuse se marie mieux à certains styles que d’autres. Certains morceaux nous invitent résolument à nous déhancher tandis que d’autres nous convient simplement à nous poser et à écouter les textes d’Eldiana qui ne manquent pas de finesse. Notre coup de coeur : le titre Burn. Un morceau en anglais, dédié à ceux qui souffrent en silence.

La chanteuse avoue travailler déjà sur un prochain opus qui verra le jour l’année prochaine. Mais en attendant, Eldi-Style est à apprécier. Pour découvrir l’album en live, la chanteuse vous donne rendez-vous le 6 août au Executive Club à Coromandel. Eldiana sera également disponible le soir du concert pour une séance de dédicace.

Share: