July 16, 2009 Artists Ile Maurice

Damien Elisa

Damien Elisa ressurgit et finalise son prochain opus qui sera présenté le samedi 24 juillet, à un concert de lancement au Conservatoire. Mon P’tit Zik est un album atmosphérique… tout en subtilités et en harmonies sonores.

Damien Elisa publiera prochainement Mon P’tit Zik. Un opus très personnel, après N Mot et Dans deux minutes. Ce troisième album sera lancé lors de son prochain concert au Conservatoire François Mitterrand. Les huit compositions de ce disque invitent les mélomanes à une balade mélodieuse déroulée au fil des notes du musicien, décrit comme un chaman par ceux qui ont mesuré l’étendue de sa créativité…

Mon P’tit Zik comprend des morceaux qui conduisent les auditeurs sur la piste de ce pianiste qui touche volontiers à plusieurs styles. Ceci afin de trouver ce qui convient au mieux aux atmosphères dégagées dans ces créations : souvent des harmonies particulières qui laissent entendre une musicalité trop rarement mise en avant dans le contexte local. Reste que chez Damien Elisa, chaque note pianotée semble minutieusement calculée pour construire une œuvre qui reflète sa vision des choses.

Une question de feeling et de sentiments restitués à travers la musique. Un souci du détail qui aura permis à ce fils de pêcheur de vivre de ses aptitudes musiciennes et de sa créativité. On notera auparavant dans son parcours, un passage au sein de Cassiya et des participations en tant que musicien et arrangeur auprès du seggaeman Kaya. On appréciera aussi cet accent que Damien Elisa met sur la recherche sonore pour aboutir à des créations originales et souvent inédites à Maurice.

Une qualité sonore qui implique néanmoins un investissement personnel conséquent. Aussi n’est-ce pas un hasard que Mon P’tit Zik laisse entendre, si ce n’est entrevoir, le quotidien de cet homme qui aime la musique et qui raconte ses expériences, ou une partie de son vécu, dans le langage des notes. Le pianiste et harmoniciste entreprend également, sur le présent album, un voyage vers l’enfance : une subtilité dévoilée un peu plus à chaque nouvelle écoute… selon que les sensibilités des uns et des autres soient à même de saisir ces allusions.

La musique de Damien Elisa est pointue et donne des créations dans lesquelles aucune note n’est laissée au hasard et où rien n’est fortuit. Une musicalité qui prend une direction pop mais qui passe dans les quartiers du blues et du jazz avec un feeling séga pour se rendre dans un univers particulier. D’autres diront certainement : une musique avant-gardiste sous nos latitudes, qui risque de pas d’être comprise du grand nombre. Ce qui est certain est que ces compositions sont loin des produits sonores commerciaux qui inondent les bacs des disquaires.

Mon P’tit Zik voit la participation guitaristique d’un certain Eric Triton sur quelques morceaux. Aussi retiendra-t-on les onomatopées qui soulignent la marque de fabrique du parolier qu’est Damien Elisa. Ceux qui connaissent l’œuvre de l’artiste se rappelleront notamment le jeu de mots présent dans Akoz manzé. Sans doute une façon pour lui d’harmoniser les mots pour mieux exprimer des sentiments. Aussi est-ce une manière de rajuster paroles et musiques “dans un langage universel qui met les hommes sur la même longueur d’onde.”

Damien Elisa laisse comprendre que sa musique fait écho à des images autant qu’à des réminiscences. On ne s’étonnera pas que cet artiste, qui a joué au Laribluz, cite cet endroit qui dans le passé fut témoin des musiques novatrices et du potentiel grouillant dans l’underground mauricien. Dans ce même esprit, le compositeur et arrangeur concède que son rêve serait de faire une musique avec des images : une musique de film, et pourquoi pas un film de musique ?

Résumons que Mon P’tit Zik comprend des créations ayant des contextes différents mais qui véhiculent tous une certaine conception de la musique, autant que le souci de la faire avancer un peu plus loin… Rendez-vous au concert de lancement.

Share: