Dev Chooramun médaillé d'or de la Chine - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 26/08/2009, 16h13
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Dev Chooramun médaillé d'or de la Chine

Dev Chooramun médaillé d'or de la Chine


Le plasticien mauricien Dev Chooramun, connu pour ses œuvres présentées au sein du collectif Action pour la Créativité Artistique (ACA), a reçu, le 13 août dernier, une médaille d'or. Cette distinction vient récompenser son œuvre Duel, qu'il avait présentée l'an dernier dans le cadre de l'nternational Olympic Fine Arts Contest tenu en marge des Jeux Olympiques, à Beijing.
Fier et honoré. Ce sont les mots qui viennent à Dev Chooramun quand il parle de sa médaille d'or. " Comme Bruno Julie, qui a fait la fierté de Maurice en ramenant une médaille dans le domaine sportif, il faut aussi savoir que les arts ne sont pas en reste ! " souligne-t-il. Pour preuve, donc, cette médaille d'or que le comité organisateur de l'International Olympic Fine Arts Contest lui a fait parvenir le 13 août dernier. " J'avais reçu un couriel qui m'informait que mon tableau avait été short-listed parmi les 15 œuvres retenues sur les 300 qui composent la collection en marge de cette compétition ".
L'aventure commence pour lui l'an dernier. " La Chine organisait sa Biennale d'arts plastiques, qui coïncidait avec la tenue des Jeux Olympiques ", explique-t-il. Ils sont moins d'une dizaine de plasticiens mauriciens à y participer. Et, au final, seule l'œuvre de Chooramun attire les organisateurs. " Parallèlement à la Biennale, la Chine organisa cet International Olympic Fine Arts Contest. 86 pays avaient pris part et 300 œuvres furent retenues. " Deux thèmes avaient été proposés aux artistes : Sports & Olympism et China & the world.
Duel, une huile qui fait 100 cm par 80 cm, illustre " deux oiseaux, précisément des perroquets, qui représentent les êtres humains, explique l'auteur. Le tableau est inspiré par la nature humaine et les cinq continents. Mon idée était de transmettre le fait que, dans le cadre des JO, les hommes et femmes du monde entier se sont réunis en Chine. C'est cet aspect de la réunion qui prône. " En toile de fond, en arrière-plan, poursuit l'artiste, " j'ai peint des montagnes qui, pour moi, sont synonymes de la Chine. Ces montagnes et les oiseaux connotent l'unité, à mon sens. " Dev Chooramun parle aussi d'une " part de spiritualité dans ce tableau ", dont la nuance prédominante est le violet.
Outre une médaille d'or pour son œuvre, le plasticien mauricien s'est aussi vu remettre une collection en cinq volumes, contenant les reproductions des travaux soumis et primés, regroupant notamment des peintures traditionnelles de Chine ; des domestic oil paintings ; une collection des International sculpture & prints ; ainsi que le volume contenant les International Oil paintings. À l'issue des JO et dans le contexte du concours international d'arts plastiques, Duel et les 300 autres œuvres sélectionnées ont été exposées en Chine, notamment au village olympique et dans la Cité Interdite. Puis, ces œuvres ont été présentées en Grèce. " Le comité nous avait informés du fait que les œuvres feraient l'objet d'une exposition itinérante ", ajoute notre interlocuteur. En décembre prochain, Duel sera exposé aux États-Unis. " Par la suite, il composera la collection permanente dans le cadre de ce concours au Olympic Fine Arts Museum de Beijing ", conclut M. Chooramun.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 10/09/2009, 14h11
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Dev Chooramun en 5 tableaux

Dev Chooramun en 5 tableaux


Tout récemment, il a été médaillé d'or à Beijing dans la catégorie peinture à l'huile. Une récompense qui salue aussi les efforts de cet artiste qui a cru en sa peinture même au temps où rien ne marchait. Luttant pour survivre, la peinture restait une façon pour lui d'exprimer ses émotions et de se retrouver. Âgé aujourd'hui de 50 ans, Dev Chooramun continue de peindre et d'espérer que l'art deviendra un des piliers de notre monde. Si l'art le fait vivre, Dev Chooramun est d'avis que plusieurs artistes ont dû abandonner leur passion car ils n'ont pas assez d'aide et de soutien du gouvernement. Cette semaine, il nous fait le récit de sa vie en cinq actes. Peints à différentes périodes, ces tableaux racontent son parcours.
1, Visual Contrast - 1983
Ce tableau démontre l'époque où rentrant d'Inde, Dev Chooramun réalise que l'art ne fait pas vivre. Un choc pour ce jeune homme qui a lutté pour pouvoir étudier l'art sans l'accord de ses parents. "Je ne savais plus quoi faire! Je n'avais pas d'argent, pas de revenus", explique Dev Chooramun. "J'ai chômé pendant beaucoup de temps avant de réaliser que je devais trouver un travail autre que celui de peintre. Aussi, mes parents commençaient à faire des remarques sur le fait que je ne trouvais pas du travail…" raconte Dev Chooramun. C'est ainsi que l'artiste devient maraîcher. "Je vendais des légumes. Plusieurs fois, j'ai rencontré des amis qui ont réussi dans la vie et qui travaillaient…ils me disaient à chaque fois - to encor la mem?- Cela me touchais. Je voyais sous mes yeux les deux aspects de la vie", résume Dev Chooramun. C'est ainsi qu'il créa ce tableau qui représente une paire de lunettes de soleil. Alors que sur l'une des vitres on voit la misère, et dans l'autre la richesse.
2, The Tempest - 1988
Les années passent mais Dev Chooramun ne voit pas la lumière au bout du tunnel. En 1988, il travaille toujours au marché et s'obstine à peindre le soir. Marié, il continue à faire face à des difficultés financières. C'est son seul moyen pour s'exprimer. Il met sur toile la tempête qui faisait rage en lui en 1988 et l'intitule -The Tempest. Un tableau qui parle d'une déchirure, de la séparation et des problèmes sociaux. "Quand j'ai réalisé ce tableau, c'était la période la plus difficile de ma vie. Mone chaumer en tant qu'artiste", explique Dev Chooramun et raconte que : "il y avait des fois où je frappais aux portes pour demander aux gens s'ils veulent faire un portrait. J'ai déjà vendu un portrait à Rs25."
3, Nirvana - 1993
Chaque chose en son temps, c'est ainsi qu'après plusieurs années Dev Chooramun intègre le collège Darwin pour enseigner l'art aux élèves. Il commence petit à petit à faire ses preuves comme artiste avec des expositions. Sa vie de couple prend son envol, et il attend un heureux événement : la naissance de son fils. C'est ainsi qu'il se dirige vers un autre monde, le surréaliste. L'union des êtres dans le ciel. Le bleu est prépondérant dans ses tableaux dont le Nirvana. Réalisé en 1993, ce tableau fut choisi pour être exposé au Salon d'Automne à Paris. "C'est l'union de deux âmes dans le ciel. Ils atteignent un état d'extase où il y a l'amour, la paix, et la compréhension", explique Dev Chooramun en se remémorant des ces moments.
4, Interaction Nocturne - 1997
Le bonheur persiste à rester, et l'inspiration vient de tout et de rien. Dev Chooramun continue l'enseignement à l'école Darwin et passe de bons moments avec sa famille et ses amis. Outre le travail et la peinture, il s'adonne à des parties depêcheentre amis. C'est lors d'une des parties de pêche à Trou D'eau Douce, que l'inspiration lui vint pour un des tableaux les plus intimes qu'il a créé. Interaction Nocturne coïncide avec la période de contentement, et il développe son talent sur The Wonders of Human Figures. "C'était un clair de lune. On était à Trou D'eau Douce et il y avait des mangliers. Je me suis assis au milieu de ces arbres et j'ai admiré la beauté mais aussi ai-je découvert que ces mangliers au clair de lune prennent des formes humaines", raconte Dev Chooramun. En effet, en mettant sur toile ce moment, Dev Choormun explique que ce tableau démontre l'attachement homme et femme.
5, Burning Desires -1998 La vie est toujours aussi sereine, et l'artiste en Dev Chooramun évolue. Ce dernier se plonge alors dans la méditation et la spiritualité. Son monde change. "Mes tableaux étaient désormais basés sur la méditation", explique Dev Chooramun. Il commence à faire des peintures du lotus d'où le Burning Desires en 1998. Son inspiration vient de ses moments de méditation où son esprit s'ouvre à des images et des souvenirs d'enfance. Il perçoit des détails et nourrit des idées très profondes dont les autres n'ont pas notion. Il retrouve des plantes et des fleurs qu'il côtoyait étant jeune. Même si aujourd'hui ses tableaux ont évolué, Dev Chooramun explique que la méditation l'a aidé à changer d'optique. Il touche un peu à tout, et raconte qu'alors il fait des tableaux "sur le Tantrisme, qui est une philosophie védique, sur la spiritualité, la sexualité et l'amour".
Réponse avec citation
Réponse

Tags
chine, chooramun, dev, dor, médaille

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Bruno Julie entre dans l’histoire:1er médaillé olympique mauricien Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 19 17/12/2008 15h09
Goyave de chine Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 0 08/06/2007 13h40
Hooray Mauritian Ine Gagne Silver Medaille pitipiti Discussions Générales 6 24/03/2006 14h56
Goyave de Chine jonno99 Discussions Générales 5 04/11/2005 16h20
Révère médaille bakanal Discussions Générales 4 30/09/2004 12h32


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 14h12.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com