Droit de vote réclamé pour des Mauriciens résidant à l'étranger - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 17/08/2009, 08h57
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Droit de vote réclamé pour des Mauriciens résidant à l'étranger

José Moirt, avocat mauricien qui exerce en Angleterre, a logé une pétition il y a quelques jours en Cour suprême, dans laquelle il réclame le droit de vote pour les Mauriciens résidant à l'étranger, tout au moins s'ils sont dûment enregistrés en tant qu'électeurs. Le pétitionnaire demande à la Cour d'émettre un ordre, sous la section 83 de la Constitution, à l'endroit de l'Etat, en tant que défendeur, et à celui de l'Electoral Supervisory Commission, pour déclarer que " the failure to prescribe for the possibility for him (le pétitionnaire), and generally for duly registered electors absent from Mauritius on polling day, to exercise their right to vote at General Election violates Section 1 and/or Section 44 of the Constitution ". Il demande que les électeurs mauriciens d'outre-mer puissent voter par proxy.
Dans sa pétition, M. Moirt rappelle qu'il est un " Mauritian born citizen and domiciled in the Republic of Mauritius ". Il est, depuis ces dernières vingt-cinq années un électeur enregistré dans la circonscription N°17, portant le numéro d'enregistrement TE 2612 selon les registres électoraux de 2008 compilés sous le Representation of the People Act. Le pétitionnaire indique que depuis qu'il a droit au vote, il a exercé son droit constitutionnel à toutes les élections. Il soutient que lors des prochaines élections générales qui seront tenues au plus tard avant la fin de 2010, lui, en tant qu'électeur enregistré ne tombant sous le coup d'aucune disqualification selon les termes de la section 43 de la Constitution, aura le droit de voter au N°17. M. Moirt ajoute qu'il a " out of necessity ", été appelé à résider temporairement au Royaume Uni, où il travaille pour le compte de la firme de légistes Astor Law Associates dirigée par Me Rex Stephen.
M. Moirt prévoit que quand les élections seront tenues, il risque d'être toujours en résidence temporaire en Grande-Bretagne, ce qui fait qu'il ne pourra exercer son droit constitutionnel d'électeur. En vertu de la section 44 de la Constitution, un électeur ne peut voter s'il ne peut se rendre en personne au centre de vote aux heures prescrites pour voter. " The proviso contained in Section 44 of the Constitution is itself subject to exceptions inasmuch as the requirement of actual physical presence on an elector at the polling station on polling day may be dispensed with in circumstances that may be prescribed ", avance-t-il. Et d'arguer que " the failure to give full effect to the proviso of Section 44 is repugnant to, and inconsistent with, the letter and spirit of Section 1 of the Constitution inasmuch as democracy favours enfranchisement and the failure to extend the existing mechanism of voting by proxy to citizens in the Plaintiff's situation amounts to some form of disenfranchisement, is discriminatory in nature, and is not reasonably justified in a democratic society. " José Moirt, dont la motion a été rédigée par Me Sivakumaren Mardemootoo, avancent que " si des électeurs dûment enregistrés ne peuvent pas exercer leur droit de vote, les Sections 1 et 44, qui ont été violées jusqu'ici, continueront à être violées ".
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 17/08/2009, 09h00
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Me R. Boodhoo avance :


" Le droit civique est bafoué "


De nombreux Mauriciens vivant à l'étranger veulent pouvoir voter lors des élections à Maurice. L'avocat Raj Boodhoo, établi en Grande-Bretagne depuis deux décennies, s'est fait le porte-parole de tous ces Mauriciens pour réclamer au gouvernement actuel le droit de vote pour ces milliers de Mauriciens de la diaspora.
" Je ne sais combien ils sont, éparpillés à travers le monde ; 300 000 ? 400 000 ? C'est un grand nombre de personnes dont le droit civique est bafoué ", lâche M. Boodhoo, qui était de passage à Maurice cette semaine. Ce sont des Mauriciens, ajoute-t-il, qui contribuent énormément au développement économique et social du pays.
Selon lui, la plupart de ces Mauriciens sont propriétaires à Maurice. Ils possèdent des terrains et des maisons, des bungalows, des campements et ont même des actions dans divers établissements hôteliers. " Tout cela aide à la création d'emplois et favorise le développement économique du pays. D'autres envoient de l'argent régulièrement à leurs parents et autres proches dans le pays. Il ne faut pas l'oublier ", déclare M. Boodhoo. Bien que physiquement absents du pays, " we are Mauritians at our heart ". L'avocat ajoute qu'un jour ou l'autre, certains à leur retraite, d'autres plus tôt, reviennent vivre à Maurice, pour retrouver la famille ou pour s'occuper de leurs investissements.
M. Boodhoo rapporte que comme c'est le cas à Maurice, les Mauriciens de la diaspora, en Grande-Bretagne, en France ou ailleurs, parlent beaucoup de politique. Ils s'informent à travers les journaux par le biais de l'internet, discutent avec leurs parents et proches au pays et font leur propre analyse de la situation politique. " Ils discutent beaucoup même s'ils n'ont pas le droit de vote ", déclare-t-il. Notre interlocuteur souhaite que les dirigeants actuels du pays étudient cette possibilité avant les prochaines élections générales. Sur le plan pratique, l'avocat est d'avis que les Mauriciens de la diaspora vont se déplacer en grand nombre, que ce soit à Londres ou ailleurs, pour se rendre aux urnes le jour du vote. On peut aussi, ajoute-t-il, organiser le vote dans plusieurs villes. Concernant les circonscriptions, ces Mauriciens peuvent voter pour les candidats des circonscriptions où ils habitaient à Maurice. L'avocat indique que les Mauriciens vivant en Grande-Bretagne s'organisent quelque peu à l'occasion de certaines activités sociales et religieuses, mais ils ne sont pas aussi structurés que les Sri-Lankais, les Pakistanais, les Indiens et les Arabes, par exemple. M. Boodhoo estime que " this will happen sometime ". Après plus de 40 ans d'indépendance, l'heure est arrivée, dit-il, d'accorder le droit de vote à ces Mauriciens " ki zot lombri antere isi e ki pa bliye kot zot sorti ".
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 23/08/2009, 20h05
Avatar de devhi
Foreman
 
Date d'inscription: avril 2006
Messages: 393
Ne pas voter pour les mauriciens vivant à l'étranger, n'est absolument pas normal, ils sont exclus de tous droits fondamentaux alors que toujours mauriciens.
Depuis plusieurs années déjà les politiciens devraient accepter et instaurer le vote mais que font-ils??????
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 07/09/2009, 09h34
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
José Moirt: «Les Mauriciens à l’étranger sont frustrés de ne pas pouvoir voter»





Béatrice HOPE | 05/09/2009
José Moirt, spécialisé dans les lois mauriciennes, explique les raisons pour lesquelles il a logé une affaire en Cour suprême contre l’Etat mauricien, en août 2009, pour que le droit de vote soit accordé à tous les Mauriciens résidant à l’étranger.
Quelle est votre motivation derrière cette initiative?
Les Mauriciens ont toujours cet attachement avec Maurice, malgré le fait qu’ils soient à l’étranger. Ils sont très concernés et informés de ce qui se passe au pays. J’ai réalisé qu’il y a une certaine frustration qui grandissait en eux parce qu’ils ne peuvent pas participer à la vie politique du pays. Notamment, d’exercer leur droit de vote de l’étranger.
Selon les derniers statistiques du gouvernement, il y a potentiellement 200 000 Mauriciens qui vivent à l’étranger. Par exemple, en Europe, en Australie, au Canada... Pour un petit pays comme Maurice, 200 000 électeurs en moins, c’est considérable.

Pourquoi cette bataille juridique?
Etant avocat de profession, ma conscience ne m’a pas laissé d’autre choix que de loger cette affaire en Cour suprême.
Vous savez, certains Mauriciens peuvent déjà voter de l’étranger. Mais ce sont ceux qui travaillent pour le gouvernement mauricien, c’est-à-dire, les ambassadeurs, les hauts commissaires et les fonctionnaires, y compris les membres de leurs familles. C’est le fait qu’il y a deux catégories de Mauriciens, d’un côté, ceux qui peuvent voter et, de l’autre, ceux qui ne peuvent pas le faire, qui créent une frustration.

Quand pensez-vous obtenir le jugement de la Cour?
J’espère que ce sera avant les prochaines élections législatives. A cet effet, j’ai demandé à la Cour, dans une clause de ma plainte, de considérer cette affaire le plus vite possible.

Si la Cour est favorable, comment est-ce que ces Mauriciens pourront voter de l’étranger?
Il existe déjà un système, le «proxy», qui permet à ceux qui travaillent pour l’Etat à l’étranger de voter. Il suffira de l’étendre pour inclure tous les Mauriciens à l’étranger qui figurent dans le registre électoral.

Comment comptez-vous rallier tous les Mauriciens vivant à l’étranger à votre cause?
Avec des Mauriciens qui sont basés en Angleterre, comme moi, nous avons créé une association non gouvernementale, qui s’appelle «Mauritians of the World». Elle sera responsable de sensibiliser l’opinion des Mauriciens au niveau mondial. «Mauritians of the World» est une plate-forme où ils pourront s’exprimer et adresser des sujets qui les concernent directement.

Réponse avec citation
Réponse

Tags
des, droit, létranger, mauriciens, pour, réclame, résidant, vote

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Un armateur réclame Rs 5,5 milliards à l’état MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 09/06/2007 11h00
Vote pour Negro pou lavi sur internet Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 13 15/10/2006 16h49
Doit-on accorder le droit de vote aux Mauriciens vivant à l’étranger ? ZahoOL Discussions Générales 23 25/09/2006 16h53
Les mauriciens à l'étranger! tipima Divers. Miscellaneous. 16 14/06/2005 10h10
Derniere Semaine pour participer / Last Week to vote ZahoOL One Off Show 2 11/01/2005 14h19


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 22h51.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com