qui pé passé à mouchoir rouge dans la baie de mahebourg? - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 12/08/2009, 14h16
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
qui pé passé à mouchoir rouge dans la baie de mahebourg?



Les travaux à l'îlot Mouchoir Rouge

Mystère autour du promoteur


Le mystère plane toujours autour des travaux qu'effectue un individu ou un promoteur sur une île à bail dans la baie de Mahébourg. Depuis trois mois, îlot Mouchoir Rouge, a changé de visage après la construction de deux maisonnettes et le comblage d'une partie du lagon. Suite aux doléances des pêcheurs, le ministère de la Pêche a ordonné la semaine dernière, l'arrêt immédiat des travaux. Les ministères concernés travailleront en collaboration pour une inspection sur l'îlot Mouchoir Rouge très prochainement.
Les pêcheurs pointent du doigt un individu ou un promoteur qui effectue des travaux de comblage dans une partie de la baie de Mahébourg. Ceci se déroule autour de l'îlot du Mouchoir Rouge. Un des officiers en charge, Mme Bosquet, du Conseil de Discrict de Grand-Port / Savanne nous a une première fois fait comprendre que tous travaux sur un îlot et une île tombent sous la responsabilité du Ministère de l'Environnement. Mais en raison, de la construction de deux maisonnettes, l'individu ou le promoteur aurait du, selon toute vraisemblance, détenir un Development Permit. Mais, après vérifications, sur ordre d'Archarand Vinay, Président et de M.Teeluck, Chief Executive Officer, du District Council, les officiers constatent qu'aucune application n'a été faite pour une quelconque construction. Ce n'est qu'à ce moment, soit vendredi après-midi, que les officiers décident d'agir. Du côté du ministère de l'Environnement, même son de cloche. C'est même, dit un des responsables, la première fois, qu'il entend parler des travaux sur îlot Mouchoir Rouge. Comme nous l'avons souligné la semaine dernière, le ministère de la Pêche, a ordonné l'arrêt immédiat des travaux après avoir constaté que le promoteur n'a pas le feu vert du ministère de l'Environnement. De source proches, nous avons appris que le ministère des terres et du logement est également concerné mais l'identité du promoteur reste toujours énigmatique à ce jour. Selon les pêcheurs du débarcadère de Mare-Chicose, ces travaux de comblage les pénalisent. "A cause sa comblage là, nou nepli ena acces ek certain coquillages, ek algues ki nou servi pou faire la boîte. Nou bisin change place casier alor ki ena enn tas poisson dan sa place la", déplorent-ils. Pour sa part, à travers son secrétaire, Christian Hanghong, l'Association Professionnel des Pêcheurs de Mare-Chicose souhaitent que le voile sur l'identité du promoteur soit levé. Ils envisagent de réclamer une compensation, car disent-ils, "peser pas kapav perdan tou le temps. Nou pas kont developman mai bizin ena consiltation avek peser avan. Developman pas kav fair au detriman bann peser", tonnent-ils. Ils souhaitent par ailleurs, que justice soit faite et qu'il soit compensé équitablement. Ils rappellent qu'aucune compensation ne leur a été allouée lors du comblage du Mahébourg Waterfront.




Flou persistant autour du Mouchoir Rouge


L'affaire ne date pas d'hier. L'îlot Mouchoir Rouge a changé de visage depuis presque trois mois avec la construction de deux maisonnettes et le comblage du lagon. Ce comblage provoque la colère des pêcheurs de la région, qui estiment que ces travaux sont faits à leur détriment. Par le biais de leur secrétaire, Christian Hanghong, l'Association des Pêcheurs Professionnels de Mare-Chicose affirme qu'un pas est fait dans leur direction. "Jean-Marie Richard inn vinn guet nou pou negocier lindi dernier. Li pe travay pou proprietaire ile la acoz propietaire la pas presque Moris mem. Rendez-vous inn renvoyé pou semaine prochaine. Nou esperer ki li pou d'accord ek compensation nou pe demandé", explique Christian Hanghong. Nous avons sollicité la version des faits de Jean-Marie Richard. Ce denier soutient : "Je suis totalement à côté de la plaque. Je n'ai pas été là trois quarts de la semaine car je suis actuellement à la Réunion".
Mme Bosquet du District Council de Grand-Port / Savanne maintient toujours qu'aucune application n'a été faite pour une quelconque construction. Elle affirme aussi que le District Council n'est pas concerné et qu'aucune inspection n'a eu lieu comme soutenu précédemment. Toutefois, dit-elle, une session de consultation aura prochainement lieu avec tous les ministères concernés. "Un notice to stop" a été ordonné par la Fisheries. Toujours, selon Mme.Bosquet, les autorités iront de l'avant et servira prochainement un "stop order". Un officier présent lors de l'inspection, déclare que le propriétaire du terrain à bail n'est pas à Maurice et que le notice to order a été servi de manière non-officielle, car dit-il, "Noune dir watchman aret travail".
Selon nos informations, c'est le ministère des Terres et des Logements qui auraient octroyé le permis de construction sans l'aval des autres ministères concernés. Nous n'avons pu avoir une déclaration du Permanent Secretary, M.Ozeer car ce dernier, "était en réunion avec l'Attorney General, Rama Valayden vendredi après-midi". Mais l'attaché de presse du ministère du logement, M Isaack, a précisé que les renseignements concernant cette affaire seront communiqués la semaine prochaine et que l'identité du promoteur, qui est soigneusement gardé mystérieux, sera officiellement communiqué la semaine prochaine.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 23/08/2009, 12h11
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev


Ilot Mouchoir Rouge

Le promoteur parle enfin à travers son agence de communication


Nouveau développement dans l'affaire de Mouchoir Rouge. Le promoteur décide enfin de parler à travers un communiqué émis hier par son agence de communication, Mediatalks Ltd.
"M. Jean Raymond Boulle est effectivement un détenteur du bail de l'ilot Mouchoir Rouge à Mahébourg. Le campement qui s'y trouve est simplement résidentiel pour l'usage de M. Boulle et de sa famille. Il n'y a donc aucun projet immobilier ou hôtelier résidentiel dont M. Boulle serait le promoteur sur l'îlot.
Des travaux de réhabilitation ont été réalisés sur des structures existantes dans le respect de l'environnement. Ces travaux avaient pour but de protéger l'ilot et ses habitations des effets d'une forte érosion ainsi que des raz de marée et cyclones. M.Boulle collabore pleinement avec les autorités compétentes concernant les vérifications actuellement réalisées sur l'ilot.
M. et Mme. Boulle sont très respectueux de l'environnement et de l'écologie. Parmi leurs nombreuses actions philanthropiques, ils ont aussi sponsorisé plusieurs activités du Mauritius Wildlife Fund. Ils entament des démarches depuis l'année dernière pour participer à la préservation de l'île au Phare et de l'île de La Passe au Vieux Grand-Port.
L'îlot Mouchoir Rouge est scrupuleusement entretenu dans le respect de la faune et de la flore et a même été reboisé avec des plantes endémiques ", peut-on lire sur le communiqué.
Rappelons que c'est à la suite des doléances des pêcheurs que les autorités concernées ont été alertées. En effet, des travaux de comblage autour de l'île a attiré l'attention des pêcheurs, car c'est à cet endroit précis que poussent des algues utilisées pour la pêche. Le Fisheries d'Albion a en premier lieu été alerté, et ont lors d'une visite servi un "notice to stop", car le promoteur ne détenait aucun Environment Impact Assessment (EIA).
Notons que selon les pêcheurs, deux nouvelles maisonnettes ont été construites, alors qu'aucune application n'a été faite au District Council de Grand-Port/Savanne. Par ailleurs, une source proche du ministère des Terres et du Logement soutient également que M. Boulle est dans l'illégalité. Une équipe a été dépêchée sur les lieux la semaine dernière mais nous n'avons pu avoir une déclaration. Pour leur part, les pêcheurs souhaitent que la lumière soit faite sur cette affaire. "Developman pas kav fair au detriman peser", maintiennent-ils. Selon eux, si ces travaux de comblage ne furent pas suspendus, les mangliers aux alentours de l'îlot auraient connu le même sort que les algues.
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 30/08/2009, 19h39
Avatar de devhi
Foreman
 
Date d'inscription: avril 2006
Messages: 393


L'Îlot Mouchoir Rouge

Les constructions pourraient être démolies


Tergiversations autour de l'îlot Mouchoir Rouge, au large de Mahébourg. D'un côté, le promoteur, Raymond Boulle, qui à travers son agence de communication Mediatalks soutient avoir uniquement rénové des structures existantes. De l'autre, les pêcheurs qui affirment qu'outre le comblage, deux nouvelles maisonnettes ont récemment été construites. Le ministère des Terres et du Logement ne peut quant à lui se prononcer, malgré que l'ilôt soit un terrain loué à bail. Pour l'instant, affirme-t-on, le ministère a ordonné l'arrêt des travaux et attend le rapport du ministère de l'Environnement et des Fisheries. La possibilité de tout démolir n'est pas à écarter, assure-t-on.Selon une source autorisée, les officiers du ministère ont, lors d'une inspection, affirmé qu'"à première vue les bâtiments semblent dater de plusieurs années." Pour sa part, l'Association des Pêcheurs Professionnels de Mare-Chicose, lasse d'être toujours des victimes lors des développements en mer, disent vouloir s'entretenir avec Raymond Boulle au plus tard mardi, sinon ils auront recours à la justice.
Les pêcheurs sont unanimes à dire : "Devlopman pas kav fer a nou détriman." Ils évoquent alors les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien en mer et disent qu'ils ne peuvent être des victimes en tout temps. Ils rappellent qu'ils n'ont pas été compensés lors du comblage du Mahébourg Waterfront. "Nou finn afekté par sa komblaz-la. Ti éna bon gomon ti pé poussé ek nou ti pe fer apa avek sa. Asterla kot ou kroir nou pou al gagn gomon ?" Le ministère des Terres et du Logement a, comme souligné précédemment, effectué une descente des lieux il y a environ deux semaines. Selon une source autorisée du ministère, les officiers qui ont effectué une visite, ont constaté que la construction d'un retaining wall de 600 m2 est illégale. D'une part, aucun permis n'a été octroyé par le ministère des Terres et du Logement, d'autre part, aucun development permit n'a été accordé par le conseil des districts de Grand Port-Savanne, ainsi qu'un "interference permit as per Resources & Marine Act 2007", soutient cette source.
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 03/09/2009, 10h51
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Des travaux interrompus par les autorités

MOUCHOIR- ROUGE, MAHÉBOURG
Des travaux interrompus par les autorités

LE ministére de la Pêche et de l’Agro- Industrie a servi une stop notice à Jean Raymond Boulle, le promoteur de l’Ilôt Mouchoir Rouge au large de Mahébourg, aprés avoir constaté qu’un mur de rétention de 600 m 2 x 1 m 50 a été construit à cet endroit.
« La construction de ce mur est illégale car aucun permis n’a été octroyé ni par le ministére du Logement et des Terres ni par le Development and Building Permit du conseil des districts de Grand- Port- Savanne » , explique une source au ministére du Logement.
Pour rappel, l’Association des Pêcheurs de Professionnels de Mare- Chicose dit être pénalisée par les travaux de comblement et la construction de deux nouvelles maisonnettes qui ont lieu à cet endroit.
Détenteur d’un bail
M e d i at a l k s L i m i t e d , l’agence de communication à qui Jean Raymond Boule a confié la tâche de s’expliquer sur ce projet, soutient que « Jean Boulle est effectivement détenteur du bail de l’îlot Mouchoir Rouge à Mahébourg.
Le campement qui s’y trouve est simplement résidentiel pour l’usage de Jean Boulle et sa famille. Il n’y a donc aucun projet immobilier ou hôtelier dont Jean Boulle serait le promoteur » . Selon Mediatalks, des travaux de réhabilitation ont été réalisés sur des structures existantes dans le respect de l’environnement.
Ces travaux avaient pour but de protéger l’îlot et ses habitations des effets d’une forte érosion ainsi que des raz- de- marée et des cyclones, ajoute l’agence qui précise plus loin que « M. Boulle collabore pleinement avec les autorités compétentes concernant les vérifications actuellement réalisées sur l’îlot. M et Mme Boulle sont trés respectueux de l’environnement et de l’écologie.
Parmi leurs nombreuses actions philanthropiques, ils ont sponsorisé plusieurs activités du Mauritius Wildlife Foundation.
Toujours selon l’agence de communication de la rue Thernay à Port- Louis, le couple entame des démarches depuis l’année derniére pour participer à la protection de l’île au Phare et de l’île de la Passe à Vieux- Grand- Port. Le communiqué ajoute que l’îlot Mouchoir Rouge est scrupuleusement entretenu dans le respect de la faune et de la flore et qu’il a été même reboisé avec des plantes endémiques.
Il est vrai qu’il a toujours montré de belles couleurs aux estivants...
Réponse avec citation
Réponse

Tags
baie, dans, mahebourg, mouchoir, passe, qui, rouge

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Voler dans Muze Mahebourg MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 30/05/2009 03h40
Aquaculture à Mahébourg Dev Discussions Générales 6 06/11/2008 19h10
Grand-Baie pleure la petite Clenaelle MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 23/09/2007 12h21
ki san la chante 'Tapis rouge' Taryn Discussions Musicales 7 31/08/2007 15h50
Grand Baie miss_metis Discussions Musicales 4 27/12/2004 16h57


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 07h21.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com