scandale concernant le paiement de la pension : même les morts... - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 16/12/2008, 11h01
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
scandale concernant le paiement de la pension : même les morts...

scandale concernant le paiement de la pension : même les morts...




Rashid Imrith, syndicaliste, fustige les autorités.
Rashid Imrith avance que « les irrégularités sont monnaie courante dans la Fonction publique et que cela est dû au manque de personnel. Le Financial Secretary et le ministre des Finances ne veulent pas remplir les postes laissés vacants ».

Pour le syndicaliste, il n’y a pas de doute, le mal vient de là : « C'est le ministre des Finances, avec sa politique de réduction des dépenses, qui est responsable de cette pénurie de fonctionnaires. Il n’y en a pas suffisamment pour traiter les dossiers. Conséquence : les procédures ne sont pas respectées. À la Sécurité sociale, par exemple, pour éviter tout retard de paiement des pensions, on brûle certaines étapes en connaissance de cause ».

Pour en revenir à ces nombreuses irrégularités, certaines laissent perplexe : un centenaire a continué à percevoir sa pension même après qu’il eut quitté ce bas monde ! L’aberration s’est poursuivie sept ans durant, faisant perdre quelque Rs 800 000 à l’État. La ministre Sheila Bappoo, mise au courant de ce gros manquement au niveau de son ministère, a demandé l'ouverture d'une enquête. Elle veut situer les responsabilités et voir comment récupérer cette grosse somme encaissée à tort par les proches du centenaire.

Dans sa correspondance au secrétaire financier, le syndicaliste révèle le cas de cette autre fonctionnaire décédée qui a continué à percevoir son salaire, et son mari la pension à laquelle elle avait droit. « Toutefois, quand l'erreur a été découverte, le mari a accepté de rembourser à l'État l'intégralité de la somme surpayée, soit un montant de Rs 200 000… »

Pour Rashid Imrith, il n’y a rien d’étonnant que le bureau de l'Audit fasse de tels commentaires sur le gaspillage. « Le directeur de l'Audit n'a pas de pouvoir de sanctions. En revanche, le Public Accounts Committee (PAC) l’a, mais avant que cette instance ponde un rapport, il faut attendre des années. Pourtant, elle peut sanctionner, comme elle l’a fait pour un secrétaire permanent, lorsque Armoogum Parsuramen présidait le PAC en 1982 », affirme-t-il.

Rashid
Imrith revient sur les remarques de l'Audit. « Le directeur critique le retard pris dans la mise en chantier des projets, mais cela est souvent indépendant de notre volonté. Il y a des procédures à suivre, elles sont fastidieuses, comme pour l’acquisition de terrain. On n’y peut rien, à moins de remettre en question notre système démocratique et de passer outre la bonne gouvernance ». Il cite l’exemple du projet de route à Verdun. Le pays donateur, soit la Chine, avait exigé que l'appel d'offres se fasse parmi des entreprises chinoises. « Ces entreprises s’organisent souvent en cartel et font enfler les prix », explique-t-il. Rashid Imrith affirme également que ce sont les ministres qui sont les policy decision makers. « Très souvent, ce sont ces décisions à prendre en urgence qui traînent », ajoute-t-il.

Viabilité des projets
À ce titre, le syndicaliste réitère au ministère des Finances sa demande de réactivation de la Economic Planning Unit (EPU). Cette unité est chargée d’apprécier la viabilité des projets et de déterminer leur mise en application. « Prenez la promesse de construction d'un millier de maisons de type Firinga. Avec l'EPU, on aurait su que les terres identifiées n'étaient pas idéales, car le ministère du Logement n'a pas les compétences pour évaluer cela », explique notre interlocuteur.

Idem pour l'annulation du Public Sector Investment Programme qui évalue tous les projets gouvernementaux. « Aujourd’hui, ce sont des petits fonctionnaires qui ont la charge de dresser des inventaires, alors que cette responsabilité incombe à un Office superintendant, qui est une unité sans supporting staff et comprenant une seule personne. Or, quand il y a des manquements, le gouvernement réclame des comptes, c'est une situation injuste ».

Le syndicaliste de rappeler l'exemple d'un bureau loué par l'État à une compagnie d'assurances et pour lequel il n'existe aucun bail (lease agreement).

Pour conclure, Rashid Imrith suggère l’institution d’un comité présidé par un ancien directeur de l'Audit. Il permettrait aux fonctionnaires de déposer, car eux savent parfaitement où se cachent les manquements. « De cette façon, on évitera des gaspillages éhontés et les durs commentaires de l'Audit », conclut-il.
Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
concernant, les, meme, morts, paiement, pension, scandale

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Projet d'autoroute Terre-Rouge-Verdun: Du goudron au parfum de scandale! Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 1 09/11/2008 11h29
Une pension de famille de l’Est intéresse les enquêteurs MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 16/01/2008 15h40
Retrouvailles avec les morts à Madagascar Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 1 18/11/2007 13h37
Menace concernant le transport gratuit dorine421 Discussions Générales 6 09/10/2006 09h45
To pa dormi are moi mo coupe to pension. Rocco Discussions Générales 9 08/03/2006 11h00


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 10h25.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com