Obésité A Maurice - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 16/11/2008, 12h09
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Obésité A Maurice

OBÉSITÉ CHEZ LES JEUNES
Génération XXL

Vendredi, lors de la Journée mondiale du diabète ayant pour thème « Le diabète chez les enfants et les adolescents », les associations luttant contre cette maladie révèlent une recrudescence du nombre d’enfants diabétiques. Ils sont, en majorité, atteints du diabète de type 2, dont l’un des principaux facteurs est l’obésité. Depuis quelques décennies la surcharge pondérale chez les jeunes est en augmentation dans le monde. Maurice n’est pas épargné. Les chiffres les plus récents, provenant du Bureau des statistiques datent de 2004. Ces derniers indiquent que 8,1 % des enfants âgés de 5 à 11 ans sont obèses, contre 7,3 % chez les 12-19 ans. Les mêmes statistiques indiquent que 7,7 % des 5-11 ans sont en surpoids contre 8,4 % chez les 12-19 ans. Si ces pourcentages assurent que Maurice est moins touché par le fléau, quatre ans plus tard, les professionnels de la santé s’inquiètent de la tendance évolutive du phénomène. Risques de maladies cardiovasculaires, diabète ou espérance de vie diminuée, les conséquences sont nombreuses. L’occasion de faire le point sur une pathologie des temps modernes encore méconnue.

Les clés du mal

« L’obésité touche environ 10 % des enfants et ils sont de plus en plus en surpoids. Cette épidémie est plus qu’inquiétante», souligne Shameem Fatehmamode, diététicienne. Evolution de la société et changement de comportement sont les raisons principales de cette tendance. Qu’il s’agisse de télévision, de jeux vidéos, d’ordinateurs, de malnutrition ou encore du manque d’activités physiques, tous sont susceptibles d’être responsables du phénomène d’obésité chez les jeunes. « Plusieurs facteurs expliquent cette évolution chez les enfants et les adolescents. On peut en être responsable ou indépendant selon leur nature », souligne Ishaq Jowahir, médecin et président de l’Association des praticiens privés.

Même si ce cas de figure est rare, il arrive que certaines maladies engendrent l’obésité : « Des syndromes génétiques, des maladies endocriniennes (hormonales) et des désordres psychologiques, tels que la boulimie ou la dépression, contribuent
à un petit nombre de cas d’obésité chez l’enfant », mentionne Thérèse Leung, médecin généraliste. Par ailleurs, l’hérédité est reconnue comme un responsable de surcharge pondérale chez les petits. « Les enfants dont les parents sont en surpoids ou obèses ont plus de chance de prendre du poids », ajoute le Dr Ishaq Jowahir.

L’environnement dans lequel évolue l’enfant est tout aussi déterminant. Ainsi l’adoption d’un mode de vie sédentaire est à l’origine de l’obésité. Chez nos voisins étrangers, le lien entre surcharge pondérale et multimédia est avéré. Maurice ne peut y échapper.

« Avec les progrès technologiques, télévision, ordinateur et jeux vidéo, c’est une vie sédentaire qui s’est installée dans le quotidien des jeunes », déclare Bhaminee Surnam, professeur en nutrition au MGI. Elle ajoute : « On appuie sur un bouton et on a tout à portée de main ! ». L’ensemble est accentué par une suralimentation riche en graisse et en sucre. A l’heure où une grande enseigne de fast-food américain vient d’ouvrir son 14e restaurant sur l’île et annonce l’ouverture de deux autres points de vente d’ici la fin de l’année, les jeunes Mauriciens ne sont pas près de connaître la fin de la « malbouffe ».


Une pathologie lourde de conséquences

« Il y a quelques années, on constatait que les individus développaient des problèmes d’ordre cardiaque à partir de 50 ou 60 ans. Aujourd’hui, il arrive que des jeunes âgés de 20 ou 30 ans soient eux aussi victimes de maladies cardiovasculaires », déclare Ishaq Jowahir, président de l’Association des praticiens privés. Durant l’enfance, à l’adolescence ou à l’âge adulte, différentes pathologies peuvent surgir lorsqu’un jeune souffre d’obésité. Hypertension artérielle, apnées du sommeil (diminutions ou arrêts du flux respiratoire pendant l’endormissement), déformation des genoux ou encore anomalie de la colonne vertébrale peuvent être diagnostiquées. « Les calculs biliaires sont plus fréquents chez les jeunes obèses. Un quart des ces enfants ont une stéatose hépatique (un foie gras) », explique Thérèse Leung, médecin généraliste.

Autre maladie découlant de l’obésité, est le diabète de type 2. 38 % de la population locale en est atteinte.

« Parmi ce taux élevé, on constate qu’il y a beaucoup de jeunes », souligne Rani Balloo, présidente du Diabetes Parents Support Group. Elle ajoute : « Le diabète de type 2 se développe principalement à cause d’un surpoids ou d’une obésité chez l’individu. » Des problèmes, d’ordre physiologique aussi bien que psychologique, peuvent également apparaître. Il ne faut pas omettre que la plupart des jeunes en surcharge pondérale sont soumis au regard des autres.

« L’obésité peut engendrer un mal-être chez l’individu concerné. Cela se voit surtout chez les jeunes filles », rappelle Bhaminee Surnam, professeur de nutrition au MGI. D’autres complications peuvent survenir à l’âge adulte.

« Si on consomme entre 50 et 200 calories en plus de notre besoin journalier, sur une période de 4 à 10 ans, cela correspond à la prise de 4 à 20 kg », déclare Ishaq Jowahir.

Par ailleurs la surcharge pondérale peut avoir une incidence sur l’espérance de vie. « Il est clair que l’ensemble des risques de maladie engendrés par l’obésité a un effet sur la mort de l’individu. L’espérance de vie peut être réduite », conclut-il.








Alexandra ORAISON
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 16/11/2008, 12h09
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
A l’étranger

Si nous laissons nos jeunes dériver, à quoi ressembleront-ils bientôt ? Tour d’horizon. L’un des premiers pays touchés par le fléau de l’obésité est l’Amérique des années 70. Aujourd’hui plus de 30% de la population du Mississippi (Sud) est atteinte d’obésité. En 2007, dix des quinze états ayant le nombre d’obèses le plus élevé se situaient dans le sud, parmi eux l’Alabama (30,3 %)*, le Tennessee (30,1 %)* et la Louisiane (29,8 %)*. Dans l’ensemble, 16 %* des jeunes américains sont obèses, 11%* souffrent d’extrême obésité et 32 %* de surpoids.

De 1980 à 2004, le taux d’enfants obèses a triplé, passant de 5 %* à 17 %*.

Les raisons principales sont le changement de régime alimentaire et le recul de la pratique sportive. Si aujourd’hui on constate une stabilisation, les professionnels de la santé avouent hésiter entre un recul de l’épidémie ou une tendance passagère. Mais les Etats-Unis ne sont pas les seuls concernés et l’Europe s’inquiète. La Grande-Bretagne et les pays de l’Est sont les plus touchés par l’obésité. « En Angleterre, l’un des pays les plus atteints par la surcharge pondérale, on constate que la population mange autant qu’il y a 20 ans. C’est la baisse de la pratique du sport qui est à l’origine de l’augmentation de la population obèse », souligne Ishaq Jowahir. Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé de 2005, révèle que le risque de maladie augmente à partir d’un IMC de 20 à 22. Par ailleurs un IMC supérieur à 21 est à l’origine de 10 à 13 % de la mortalité en Europe.

Source : Centers for Disease Control and Prevention.







Calculer l’IMC d’un enfant

Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de regarder la corpulence d’un individu pour définir un état d’obésité ou pas. L’Indice de masse corporelle (IMC) ou le Body Mass Index (BMI), est une unité permettant de le déterminer. L’interprétation diffère selon un enfant et un adulte. Ainsi l’IMC d’un enfant est reporté sur une courbe de corpulence. Il se calcule de la manière suivante :







Réponse avec citation
Réponse

Tags
maurice, obésité

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
[Ile Maurice] Boney M à Maurice en septembre ZahoOL Divers. Miscellaneous. 3 22/06/2006 02h11


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 12h22.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com