Attention danger : les bouteilles en plastique nuisibles à la santé - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 10/11/2008, 13h14
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Attention danger : les bouteilles en plastique nuisibles à la santé

Attention danger : les bouteilles en plastique nuisibles à la santé






Les bouteilles en plastique peuvent nuire à notre santé si elles ne sont pas convena­blement utilisées.
Eau minérale, boissons gazeuses et eau pétil­lante, entre autres. Bien évidemment, on parle là de liquide. Mais, outre certains de leurs composants, quel est un autre important point commun de ces boissons ? Tout simple­ment le fait qu’elles sont com­mer­cialisées dans des loge­ments en plastique ! Et, au cas où vous ne le sauriez pas, ces bouteilles en plastique, que l’on trimballe partout avec soi, peuvent nuire à notre santé si elles ne sont pas convena­blement utilisées.

Une étude effectuée par des chercheurs de l’Université de Cincinnati (Ohio), en janvier 2008, a démontré que certaines bouteilles en plastique libèrent du Bisphénol A (BPA), surtout à cause de la chaleur. Il s’agit d’une substance toxique qui peut provoquer le cancer. Aussi, elle perturbe le niveau des hormones et affecte le système immunitaire. Faut-il donc pour autant s’alarmer ? Les avis divergent sur ce point.

Si les représentants des consom­mateurs estiment que la dangerosité des bouteilles en plastique ne doit pas être prise à la légère, d’autres autorités soutiennent qu’il ne faut pas être alarmistes. Par exemple, la Food and Drug Administration des États-Unis précise que la libération du BPA à des doses très faibles ne peut être nuisible à la santé.

Cette affaire demeure donc un sujet très controversé. Nous avons donc sollicité un médecin pour avoir son avis sur la ques­tion. Il s’agit du Dr Ishaq Jowa­hir, généraliste. Il confirme qu’une bouteille en plastique mal utilisée peut provoquer le cancer. Il explique que quand la bouteille est exposée au soleil, une réaction chimique a lieu.

Ce qui fait qu’il faut absolu­ment éviter de mettre de l’eau chaude dans une bouteille en plastique. D’ailleurs, ceux qui en ont fait l’expérience se sont rendu compte que la bouteille se ramasse sur elle-même. « Quand la bouteille se chauffe, il y a donc l’émis­sion d’une substance can­cérigène qui contamine l’eau ou la boisson qu’elle contient. Ce qui, à la longue, peut causer le cancer chez le consommateur. Je pense qu’une étude s’impose pour confirmer les effets à long terme de la consommation de boissons dans des bouteilles en plastique exposées au soleil. Car, à ce jour, il n’y a pas de données claires et nettes là-dessus », fait-il ressortir.

Gare à la réutilisation
Par ailleurs, le Dr Jowahir met en garde les consom­mateurs contre la réutilisation des bouteil­les en plastique à plusieurs reprises. Il confirme que c’est une pratique courante chez eux de se servir de la même bouteille pour boire de l’eau au travail ou à la maison. Mais attention ! Cela n’est guère hygiénique ! Car, il y a des bactéries qui s’accumulent à l’intérieur de la bouteille. « Les compagnies qui sont des embouteilleurs condi­tion­nent ces bouteilles pour qu’elles soient hygiéniques. En fait, elles les stérilisent. Mais, une fois utilisée, la bouteille n’est plus stérilisée. En l’utilisant donc à plusieurs reprises pour boire, vous risquez d’attraper des infections », explique-t-il.

Dans la même foulée, il déconseille vivement aux consommateurs de boire au goulot puisque cela favorise la contamination par les bactéries. « Il ne faut pas oublier que le goulot d’une bouteille est rempli de bactéries puisque nous le mettons à la bouche pour boire. C’est mieux d’éviter donc de boire au goulot », conseille-t-il. Il demande aux consommateurs d’être aussi vigilants chez les marchands qui vendent de l’alouda ou du jus dans des bouteilles en plastique. Sont-elles systématiquement stérilisées ? Ce que vous devez vous demander…



Radha Rengasamy et Emma Chelumbrum
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 10/11/2008, 13h16
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Le plastique dans tous ses états…

Les produits en plastique sont classifiés en sept catégories :
1 PETE ou PET : Polyéthylène Terphthalate
Utilisations courantes : bouteilles d’eau minérale et de jus de fruits, emballages jetables de toutes sortes (boîtes pour salades, plateaux de présenta­tion), emballages résistants au four, emballages de cosmétiques.
2 HPDE : Polyéthylène de haute densité (Pehd)
Utilisations courantes : bouteilles de lait, bouchons vissés, flacons pour cosmétiques, jouets, ...
3 PVC ou V : Polychlorure de vinyle
Utilisations courantes : boîtes alimentaires, bouteilles d’eau minérale, films alimentaires, flacons, jouets. Le PVC contient du DEHA.
4 LDPE : Polyéthylène basse densité
Utilisations courantes : barquettes, films alimentaireas, flacons, jouets, sacs congélation, sacs-poubelle
5 PP : Polypropylène
Utilisations courantes : barquettes (beurre, margarine), pots de yaourt, biberons
6 PS : Polystyrène
Utilisations courantes : couverts et verres en plastique, emballages alimentaires (pot de yaourt) emballage pour les oeufs... Le styrène est considéré comme toxique pour le cerveau et le système nerveux chez les ouvriers exposés à long terme à cette substance.
Des effets indésirables sur les globules rouges, le foie, les reins et l’estomac ont été relevés.
7 autres : habituellement du polycarbonate
Utilisations courantes : récipients alimentaires (bou­teilles de ketchup...), biberons, les bouteilles en plastique de 20 litres, gourdes, gobelets en plasti­que rigides.

window.google_render_ad();
On trouve du bis­phénol A dans cette catégorie de plastiques. Les bouteilles contenant du bisphénol A sont habituelle­ment rigides, translucides et colorées.

Ne chauffez pas les récipients en mélamine !
La mélamine est présente dans nos cuisines sous forme de certains récipients – principalement des assiettes, bols et saladiers. Ils ne sont normalement pas nuisibles à la santé, sauf quand ils sont chauffés. Car ils émettent alors des substances toxiques pouvant provoquer des problèmes de santé comme l’insuffisance rénale.

Néanmoins, le Dr Ishaq Jowahir précise que c’est une surexposition à ces substances qui pourrait provoquer ces troubles puisque leur dose de concentration doit être très élevée. Toujours est-il qu’il déconseille l’utilisation de récipients en mélamine au four à micro-ondes afin de ne s’exposer à aucun risque.

Le styrène considéré comme toxique
Le BPA ne serait pas l’unique composant à poser des problèmes pour la santé. Le DEHA (Di[2-ethyhexyl] adipate), présent dans le PVC, pourrait avoir des impacts négatifs sur le foie, les reins, la rate, la formation osseuse. Une autre substance chimique, le styrène, peut présenter des risques pour la santé selon plusieurs études.

Présent dans le polystyrène, le styrène est considéré comme toxique pour le cerveau et le système nerveux en cas de forte exposition. Le styrène peut avoir des effets nuisibles sur les globules rouges, le foie, les reins et l’estomac. C’est ce que révèlent des tests réalisés sur des animaux.

Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 10/11/2008, 13h16
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Jayen Chellum de l’ACIM : « La mise sur pied d’un comité s’impose »
Pour le secrétaire général de l’Association des Consom­mateurs de l’île Maurice (ACIM), Jayen Chellum, un comité doit être mis sur pied au plus vite. Ce, afin de cerner les risques que constitue l’utilisation du plastique pour les aliments et boissons. « Pendant des années, nous avions cru que cela ne constituait aucun danger pour la santé. Mais, aujourd’hui, à la lueur de plusieurs études scientifiques, il a été démontré que les logements en plastique ne sont pas tout à fait sans risque. De plus, il ne faut pas oublier que le plastique est un sous-produit du pétrole. Le gouvernement a donc le devoir d’agir au plus vite pour protéger les consommateurs. Il ne devrait pas attendre de voir ce que feront les autres pays », déclare-t-il.

Jayen Chellum ajoute que toutes les parties concernées doivent faire partie du comité dont il recommande la mise sur pied. Notamment : les associations des consommateurs ainsi que les repré­sentants de l’industrie (fabricants du plastique ‘food grade’, embouteilleurs d’eau, fabricants de boissons gazeuses, entre autres).

Vital Bottling Co Ltd : « Elles ne représentent aucun danger pour la santé »
Dinesh Chattun, Quality Systems Officer de Vital Bottling Co Ltd, est catégorique. Les produits commercialisés dans des bouteilles en plastique ne représentent aucun danger pour la santé publique. Si cela avait été le cas, assure-t-il, plusieurs pays auraient, depuis belle lurette, stoppé la fabrication de ces bouteilles.

Il explique néanmoins que Vital informe ses clients qu’il est déconseillé d’exposer les bouteilles en plastique au soleil. C’est écrit sur l’étiquette. « Comme indiqué sur l’étiquette, il faut installer le produit dans un endroit sec pour pouvoir le consommer », souligne-t-il.

Dinesh Chattun tient à préciser que si, par malheur, la bouteille a été exposée au soleil, cela entraînera la formation d’algues qui ne représentent, néanmoins, aucun risque pour la santé.
Soulignons qu’au fond de la bouteille, il y a un triangle. Dinesh Chattun explique que cela signifie polyéthylène terphthalate (PETE). « Cela veut dire que cette substance est utilisable pour les produits de consommation. Le polyéthylène est un des produits classés ‘food grade’ », dit-il. Ce qui explique son utilisation courante dans les bouteilles d’eau minérale et des jus de fruits.

Phoenix Beverages Group : « Il n’existe aucune réaction entre la bouteille et le contenu »
Richard Wooding abonde dans le même sens. Selon le Chief Executive Officer (CEO) du Phoenix Beverages Group, qui commercialise la marque d’eau Crystal et d’autres boissons gazeuses, telles que Coca-Cola, Fanta et Sprite, il n’existe aucune réaction entre la bouteille et le contenu.

Pour Richard Wooding, la bouteille est inerte et ne comporte aucun risque pour la santé publique. « Nous opérons selon les normes internationales. De plus, des contrôles rigoureux sont régulièrement effectués par notre département qualité », fait-il ressortir.

Il s’insurge contre un mail, actuellement en circulation, qui vise, selon lui, à semer le doute sur la qualité des bouteilles en plastique. « La matière avec laquelle les bouteilles sont fabriquées ne contient pas du polyéthylène, un produit chimique. Pour moi, l’auteur de ce courriel est définitivement mal informé », conclut-il.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
attention, bouteilles, danger, les, nuisibles, plastique, santé

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Comme c'est beau le danger!!! Rocco Discussions Générales 1 23/09/2008 19h15
Une maison sans danger monica__95 Discussions Générales 10 23/11/2007 15h49
Internet : Sites Communautaires Att Danger Dev Discussions Générales 3 09/05/2007 15h31
santé santé zoli zozoooooo! bomli Discussions Générales 72 20/01/2007 18h16
Pigeon des mares en danger d'extinction Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 3 29/09/2006 15h05


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 00h15.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com