L'affaire Ratsitatane (année 1822) l'affaire Ratsitatane - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 07/09/2008, 08h07
Avatar de oly
oly oly est déconnecté
Enflé
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: sur le net
Messages: 165
Post L'affaire Ratsitatane (année 1822) l'affaire Ratsitatane


...début du texte ci-dessus

l'affaire Ratsitatane
part 2...

Laizafy rejoignit Ratsitatane sur la montagne
et suivit les instructions d'Orieux.
Les coups de feu tirés sur la montagne préoccupèrent Ratsitatane,
mais Laizafy le rassura en lui disant qu'ils étaient destinés à permettre aux autres esclaves de se joindre à eux.



Mais, entre temps, le gouverneur Faquhar
avait rassemblé les troupes et le commandant Darling donna l'ordre de monter à l'assaut de la montagne.
En voyant le mouvement des troupes anglaises, Ratsitatane vit enfin clair dans les agissement de Laizafy
et réalisa son imprudence. Se voyant trahi et devant le danger d'être capturé, il s'enfuit en direction de Moka
avec l'intention de retrouver Jason Ducasse, le seul qui, à son avis, pouvait l'aider à quitter Maurice
et à regagner Madagascar.
Son projet échoua et il fut arrêté puis ensuite, conduit de nouveau au bagne de Port-Louis.
Petit à petit, les autres évadés malgaches furent également arrêtés et emprisonnés.



Le procès des 26 inculpés malgaches
s'ouvrit alors à Port-louis.
Douze avocats blancs furent nommés d'office pour les défendre: Grison de Mameville, Vincent, Lalouette,
Deville, Adien, Perrot, Laborde, Volpierre, C. Rudelle, Cd. Chasteaux, Koenig et Adien d'Epinay !
Mais ces avocats qui n'étaient nullement contents d'avoir été choisis dans cette affaire
se contentèrent de plaider coupable.
Certains comme Mr Vincent se plaignirent surtout "du choix qu'on a fait de lui pour défendre de pareils gredins".
Assez rapidement, l'instruction permit d'établir et de mettre en lumière la responsabilité de Laizafy
sans qui rien de toute cette affaire n'eût existé et le juge décida de l'écrouer comme inculpé.



Le verdict fut rendu.
Le substitue Procureur général, Portalis, avait réclamé les têtes de douze accusés.
La cour condamna six accusés - Ratsitatane, Laizafy, l'Eveillé, Latulipe, Nelson et Kotovolo - à la peine capitale.
Le 14 avril 1822, le chef et Commissaire de Justice, George Smith, s'adressa à Faquhar
et mis l'accent sur le nombre de personnes ayant participé au rassemblement sur la montagne
et sur les armes qu'ils portaient (pistolet, sabre, ect).
En effet, selon la loi, un rassemblement de plus de douze personnes pouvait constituer une rébellion.
Smith souligna, en outre, qu'aucune déclaration n'accusait délibérément et clairement Ratsitatane
des intentions qu'on lui avait prêtés.
Smith laissa à Faquhar la responsabilité de décider du sort de Ratsitatane
tout en suggérant que le renvoi de ce dernier de la colonie serait préférable à son exécution,
si cela était jugé juste et convenable par Faquhar.
Le 15 avril, Faquhar, dans une lettre au Procureur Portalis, lui demanda les noms de trois condamnés à mort
les moins graciables...
Réponse de Portalis: Ratsitatane, Laizafy, l'Eveillé.
Cependant, Faquhar prit une décision assez bizarre et ordonna jusqu'à ce que la volonté royale soit exprimée
"qu'il soit sursis à l'exécution des condamnations contre les nommés Laizafy, l'Eveillé et Nelson
et en ce qui concerne l'exécution du dit arrêt à l'égard des autres accusés, la justice aura son cours".
La décision de Faquhar établit une nouvelle liste de condamnés à morts:
Ratsitatane, Latulipe et Kotolovo.
Comme nous le voyons, il n'est guère facile de cerner la facteurs, les influences qui poussèrent Faquhar
à modifier ainsi l'ordre de jugement et d'exécution.


Ainsi, le lundi 15 avril 1822
à trois heures et demis de relève, Ratsitatane, Latulipe et Kotolovo furent décapités.
leurs têtes furent ensuite mises sur les pals et exposées au bas de la montagne,
conformément au jugement de la cour.
"On raconte que le bourreau s'y reprit à trois fois avant de parvenir à trancher la tête du chef malgache".
Les condamnés à la chaîne, conformément au jugement, avaient assisté à l'exécution publique
et furent ramenés à la prison pour être "mis à la chaîne deux à deux par le col".
Le 16 avril,
Faquhar fit parvenir quelques pièces du dossier Ratsitatane à Lord Bathurst
pour qu'il sollicitât la grâce royale pour les accusés qu'il avait déja graciés !



L'épisode de Ratsitatane
eut, une profonde répercussion sur la politique intérieure de l'île Maurice:
L'affaire de Ratsitatane avait ému le gouvernement au point de l'engager à créer des milices
et à rétablir le corps de gendarmerie que le général Hall avait supprimé d'un trait de plume (Pitot 1905).



L'affaire Ratsitatane
fut-elle le début d'une insurrection comme celle de Saint-Leu à la Réunion,
une simple tentative d'évasion ou une mise en scène politico-militaire
dans le but de se débarrasser légalement du prince malgache ?
Impossible d'y répondre en raison du manque de plusieurs documents
(journal d'Hastie, Jugement de la cour, ect) qui auraient apporté
des éléments de réponse d'abord à ces questions fondamentales:
- Pourquoi Radama 1er déporta-t-il Ratsitatane à l'île Maurice ?
- Faquhar ignorait-il réellement l'arrivée de Ratsitatane à Maurice à bord du Menai ?
- Pourquoi Laizafy facilita-t-il l'évasion de Ratsitatane et des esclaves malgaches
pour ensuite les dénoncer ?
- Pourquoi Faquhar sauva-t-il la tête de Laizafy en modifiant l'ordre de jugement et d'exécution ?



L'affaire Ratsitatane
est donc loin d'être éclaircie.
Mais sans attendre ces éclaircissements, la littérature
et la chanson se sont emparées de l'affaire Ratsitatane
pour trancher !

ex:
Chanteur: Siven Chinien"
album: Soldat Lalit 2005
chanson: "Rasitatann"


Chanteur: Claude Lafoudre
album: Ki Fine Arivé 2007
chanson: "Kaya Ratsitatane"


Chanteur: Zul Ramiah
album: Rol Parol 2000
chanson: "Ratsitatann"


A travers ces textes littéraires, ce sont les discours de ce qu'il convient d'appeler
la "gauche" et la "droite" qui se manifestent.
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c'est surtout la première hypothèse
(celle de l'insurrection) qui est privilégiée.
Che Guevara pour la gauche, bandit sanguinaire pour le droite, Ratsitatane est toujours perçu
comme l'instigateur et le chef d'une insurrection visant à prendre le pouvoir à Maurice.
Des recherches plus poussées ne manqueront pas de nuancer ces visions.


par Issa ASGARALLY:
La révolte des esclaves dans les Mascareignes: L'affaire Ratsitatane.
éditions Goutte d'eau dans l'océan, 1980.


Voir aussi:

Azize Asgarally
auteur de la pièce de théâtre
"RATSITATANE"
parution 1980






Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 07/09/2008, 08h11
Avatar de oly
oly oly est déconnecté
Enflé
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: sur le net
Messages: 165
Post L'affaire Ratsitatane (année 1822)


Connaissance de l'histoire de l'île Maurice ( par Dev )
Connaissance de l'histoire du pays


1822
l'affaire Ratsitatane:
Insurrection, évasion ou mise en scène ?

Issa ASGARALLY 1980



Dans la soirée du 17 au 18 février 1822,
sans doute après 19 heures, Ratsitatane, un prince malgache qui était en captivité au bagne de Port louis,
s'enfuit en compagnie d'une trentaine d'esclaves qui avaient rompu leurs chaines.
Ratsitatane bénéficia de l'aide d'un certain Laizafy qui lui conseilla de se diriger
vers le Champ-du-Lort et la Plaine Verte, à deux ou trois kilomètres du Port-Louis de l'époque.



RATSITATANE
RATSITANTANINA



Qui était Ratstitatane ?
Neveu de Radama 1er, Roi de Madagascar et fils d'Andriamambavola (ministre de Radama),
il avait été exilé à Maurice pour avoir tenté de tuer James Hastie,
l'agent de Sir Robert Farquhar auprès de Radama.
Ratsitatane rendait Hastie responsable des pertes subie par l'armée du roi lors d'une campagne militaire
contre Ramltraho, le roi Sakalava du Ménabe.
Dès qu'il fut mis au courant de la tentative d'assassinat contre Hastie,
Radama donna l'ordre d'enchaîner Ratsitatane et de le conduire à Tananarive où il devait être mis à mort.
Cependant, la popularité de Ratsitatane était telle que Radama préféra l'exiler à Maurice
plutôt que de courir le risque de l'exécuter à Madagascar, ce qui aurait pu déclencher une révolte dans le royaume.
Le prince malgache, accompagné de Hastie, arriva à Maurice le 24 décembre 1821 à bord de la corvette le Menai
qui transportait aussi l'ambassadeur malgache, Rafaralahy-Andriantiana.
Farquhar semblerait avoir ignoré l'arrivée de l'exilé et Hastie remit le prisonnier au chef du bagne, Baptiste,
en attendant la décision de Faquhar qu'il venait de faire prévenir.
A l'intérieur de la prison, Ratsitatane jouissait d'une certaine liberté de mouvement.
Après avoir reçu des directives de Faquhar, Hastie demanda à Baptiste de surveiller étroitement le prisonnier
qui allait être déporté dans un autre pays.
Malheureusement pour Hastie et contrairement à ce qu'il pensait, Ratsitatane, qui ne parlait pas l'anglais,
en comprenait assez pour prendre conscience qu'il allait se trouver encore plus loin de son pays natal.
En effet, Faquhar avait choisi de le déporter à l'île Rodrigues située à 1650 kilomètres de Madagascar
et en marge des routes maritimes.
En découvrant le plan de Faquhar, le jeune prince décida de s'évader du bagne pour regagner son île natale.



Laizafy
en tant que chasseur d'esclaves marrons

de la Compagnie du Capitaine Orieux, Laizafy pouvait circuler librement dans l'île.
Mais au lieu d'aller chercher une pirogue pour Ratsitatane,
il s'empressa de rencontrer son chef Orieux pour lui révéler que Ratsitatane s'était évadé du bagne,
qu'il s'était réfugié sur la Montagne et qu'avec une trentaine de noirs-marrons malgaches,
il comptait mettre le feu à la capitale et faire la guerre aux blancs.
Plus tard, dans son interrogatoire au procès de Ratsitatane,
Laizafy dira que celui-ci aurait déclaré aux esclaves
que "quiconque viendrait avec lui sur la montagne serait un Homme Libre"



Orieux essaya, mais en vain,
de rencontrer Virieux, le chef de la Police.
On appris à Hastie la nouvelle de l'évasion de son prisonnier.
Virieux qui, lui, avait réussi à rencontrer Orieux mit le Major Darling, commandant des forces armées,
au courant des événements.
Faquhar fut toutefois prévenu le jour même et, dans une lettre datée du Réduit, le 20 février 1822,
ses ordres mirent pratiquement toutes les troupes en état d'alerte.
La nouvelle de l'évasion se propagea graduellement parmi la population.
Port-Louis céda à une véritable psychose de peur, la population ayant toujours redouté ce genre d'événement
du fait de son infériorité numérique face à la population d'esclaves noirs.
Il s'agissait du "syndrome de Saint-Domingue", car à cette époque, il ne faut pas l'oublier,
la population comptait environ 80 000 esclaves et 20 000 hommes libres
dont à peine un dixième était constitué de blancs.



L'un des habitants, Adrien d'Epinay,
le futur avocat de la lutte anti-abolitionniste,
proposa même de ne pas attendre les troupes régulières
et de ce lancer à la poursuite des "comploteurs" de la montagne...
Les armes circulaient, les veillées commencèrent à Port-Louis,
la Proclamation de Farquhar (21 février 1822) et la forte prime offerte pour la capture des esclaves
ne firent que contribuer à toute cette effervescence.
Après avoir dénoncé Ratsitatane et les esclaves noirs, Laizafy suivit les directives données par Orieux
dans le but de les capturer: hisser un drapeau blanc et tirer des coups de feu afin de permettre aux troupes
de repérer les évadés et de les encercler pour les arrêter.



Deux jours se sont écoulés
depuis que Ratsitatane s'est réfugier sur la montagne.
Une dizaine de malgaches l'ont rejoint. L'un d'eux lui a remis son sabre en échange de son "simbou"*.

* Traduction "SIMBOU"
variété du lamba traditionnel des malgaches,
pièce de cotonnade ou de calicot dans laquelle ils se drapent à l'antique.
{{*_*}} Merci Dely

Certains volèrent un boeuf pour le tuer et le faire cuire alors que d'autres fabriquèrent un "ody"
avec la patte de boeuf pour faire tomber le tonnerre sur Port-louis...
suite ci-dessous


Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 07/09/2008, 09h48
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Ratsitatane est aussi connu par la chanson de Siven Chinien un chanteur militant mort depuis, pére de Nitin Chinien qui a repris le flambeau
"ratsitatne ti ene prince malgache ti débarqué par ban colons,
ratsitatne ti grand le coeur........

Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 07/09/2008, 17h02
Avatar de oly
oly oly est déconnecté
Enflé
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: sur le net
Messages: 165
Unhappy

Citation:
Posté par Dev Voir le message
Ratsitatane est aussi connu par la chanson de Siven Chinien un chanteur militant mort depuis, pére de Nitin Chinien qui a repris le flambeau
"ratsitatne ti ene prince malgache ti débarqué par ban colons,
ratsitatne ti grand le coeur........

Et oui, Nitin chinien lui-même battu par la police en juin 2007
voir:Nitin Chinien allègue avoir été battu par la police

Il avait chanté la chanson de Ratsitatane sous la statue d'adrien D'Epinay
en prélude du
film documentaire "La Potence"de Rezza Peeroo en avril 2005


Réponse avec citation
Réponse

Tags
1822, année, laffaire, ratsitatane

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Disques De L’année A Moris Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 9 04/01/2007 21h12
Bonne Année - Happy New Year ZahoOL Annonces RM 11 01/01/2007 01h20
2006, année de la musique ZahoOL Discussions Musicales 0 30/12/2006 01h20
Joyeux Noel et Bonne Année MrJ monica__95 Kot Zot 3 22/12/2006 21h11
Bonne Année 2005 SheHzaD555 Discussions Générales 26 06/01/2005 16h23


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 22h44.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com