Miss Mauritius : «Douze aspirantes, un rêve» - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 20/08/2008, 09h42
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Miss Mauritius : «Douze aspirantes, un rêve»

CONCOURS DE BEAUTE
Miss Mauritius : «Douze aspirantes, un rêve»

Une aspirante au titre de Miss Mauritius répond aux reproches faites sur le concours les années précédentes et identifie les points positifs du concours qui est montré du doigt.

Les douze prétendantes au titre de «Miss Mauritius», concours souvent critiqué, attendent maintenant l’épreuve finale.«Le même sourire. La démarche identique. Comme si elles sortaient toutes du même moule. Les mêmes phrases. Comme si elles récitaient une leçon apprise par cœur» d’après l’article de l’express en date du 11 août. Les douze aspirantes au titre de Miss Mauritius, à l’inverse des garçons sélectionnés pour la finale de Mr Mauritius, sont, a priori les seules à avoir attiré l’attention de la journaliste. Cette description est assurément valable pour ceux qui n’auront pas su adéquatement observer ou écouter ce qui a pu être fait ou dit samedi soir dernier. Il y avait un total de vingt-quatre candidats et, quoi que l’on puisse affirmer, chaque individu est une entité unique. Cette unicité demeure maintenue en dépit que, par exemple, tous aient une chorégraphie similaire (parce-que tout le monde n’a pas le même sens du rythme), que l’on attende de chacun à ce qu’il sourie (parce que certains, plus que d’autres, peuvent avoir un sourire plus authentique et naturel) ou encore que les questions qui leur sont posées à chacun soient les mêmes (il y a nécessairement nuance entre le fond et/ou la forme des réponses, le vocabulaire diffère forcement aussi bien que les intonations, les mimiques et j’en passe). Qu’il y ait eu certaines similitudes ici et là ne sous-entend aucunement qu’il n’y avait aucune différence. L’œil de l’observateur averti l’aura incontestablement remarqué.

La critique est facile ; surtout après les innombrables reproches (certains, nous le reconnaîtrons, à raison) faits sur le concours les années précédentes. Ce qui l’est moins est de parvenir à identifier les points positifs d’un concours qui n’a jamais cessé d’être montré du doigt. Une des raisons de ses remontrances perpétuelles serait peut être liée à l’image essentiellement négative que brosse la presse chaque année, parfois délibérément, sans juger utile de souligner les bons cotés du concours pour faire la balance. La transmission d’une information de manière subjective incite forcément à manipulation.


Sans maquillage ou faux-semblant

«Un épanouissement physique, intellectuel et spirituel» est exactement ce que le concours m’apporte. Comme je l’ai également dit, je suis sûre de ressortir de cette aventure grandie. Tout un programme effectivement qui confirme que l’aventure Miss Mauritius est loin d’être vaine quel que soient les raisons, principales ou collatérales, qui nous aient poussées à concourir. Le concours est lancé depuis un peu plus de deux semaines déjà. Mon résumé serait, sans maquillage ou faux-semblant : une expérience formidable en termes de rencontres, d’initiation et de perfectionnement. Il est important de mentionner que l’organisation du concours soutient chaque participant de son mieux et attend de chacun le meilleur. Pour ce faire, le maximum, en fonction des ressources disponibles, est mis à notre disposition. La finale approche à grand pas et chacun d’entre nous aspire effectivement à un rêve : celui de pouvoir représenter, à travers la beauté physique, intellectuelle et spirituelle, Maurice ici ainsi qu’au-delà de nos frontières.



Une des aspirantes au titre de Miss Mauritius 2008
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 20/08/2008, 09h46
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Article publié le Lundi 11 août 2008.

MISS MAURITIUS
Douze aspirantes, un rêve


Les 12 finalistes au concours de «Miss Mauritius» ont été présentées samedi au Domaine Sam, à Moka. Physiquement, elles ne se ressemblent peut-être pas mais leurs discours, eux, dégagent comme une impression de déjà-entendu.

Les 12 finalistes au concours de «Miss Mauritius», tout de noir vêtues, ont défilé lors d’une soirée de présentation samedi soir au Domaine Sam, à Moka. Le même sourire. La démarche identique. Comme si elles sortaient toutes du même moule. Les mêmes phrases. Comme si elles récitaient une leçon apprise par cœur. Et avec ça forcément, le risque du trou de mémoire. «Ayo, j’ai tout oublié», lâche une des jeunes aspirantes au titre de Miss Mauritius 2008. Le trac de la présentation au public passé, elle en rit. Il faut dire que la question n’avait rien de très compliqué. Il s’agissait de savoir ce qui fait (con)courir ces demoiselles.

Le «je me suis toujours dit, en regardant les retransmissions, qu’un jour, moi aussi je participerais au concours» revient invariablement sur toutes ces lèvres colorées. Avec quelques nuances ici et là. Du haut de ses 22 ans et de son 1m72, Laura Grenouille avait promis l’an dernier à son parrain qu’elle participerait au concours. Si la jeune fille, déléguée clientèle chez Axess, dit avoir beaucoup réfléchi, cela n’a rien à voir avec le fait que le folklore entourant le concours de Miss Mauritius et tout ce qui va avec, fait sourire plus d’un. Laura hésitait à cause du trac. Mais cette angoisse est désormais de l’histoire ancienne.

Ce qui relève également de l’histoire, du moins de celle de la famille Veerapatren, c’est ce rêve que chérit depuis toujours la mère d’Anaïs Veerapatren. «Ma maman a toujours voulu participer au concours de Miss Mauritius. Je pense qu’elle a dû faire un transfert car elle m’a toujours encouragée en ce sens», raconte Anaïs, 22 ans. Cette jeune diplômée en droit et gestion espère que sa participation à ce concours lui permettra d’acquérir «un épanouissement physique, intellectuel et spirituel». Tout un programme !

Si les autres ont des aspirations plus modestes, il n’en demeure pas moins qu’elles sont toutes convaincues que l’expérience sera «enrichissante». Après avoir entendu ses copines de concours répéter sur tous les tons que l’«expérience sera très enrichissante», une des aspirantes a tenté de trouver une formule plus originale. L’inspiration ne devait pas y être car elle s’est fendue d’un «je ne vais pas dire pour l’expérience». Valérie Edouard dira finalement que le concours lui permettra de découvrir ses talents cachés mais aussi de vaincre sa timidité. C’est qu’elles sont toutes (ou presque) timides cette année, les apprenties miss.

Tellement timides que la couronne, elles n’y pensent pas vraiment. «C’est déjà bien d’être en finale», soutiennent-elles. Le sempiternel refrain de «toutes les filles ont leurs chances» semble indémodable. Il y a quand même celles qui affichent une certaine ambition. C’est le cas de Sarah Delord, 19 ans qui affirme avoir «le potentiel pour y arriver». Sarah, persuadée qu’à l’issue de ce concours, elle sera «encore mieux que ce qu’(elle) était avant». Qu’elle y apprendra l’«art de vivre et d’évoluer en société». Suffisamment en tout cas pour représenter son pays à l’étranger…

L’association de la Mauritius Tourism Promotion Authority au concours de Miss Mauritius ces dernières années a donné des idées à pas mal de jeunes filles. Surtout celles qui ont déjà un pied dans le tourisme. Comme Varsha Khadoo. Cette étudiante en dernière année de licence en Hotel Management à l’université de Maurice a de la suite dans les idées. La jeune fille est d’avis qu’étant donné qu’elle a déjà «une connaissance dans le secteur touristique», si elle remporte le titre de Miss Mauritius, «je saurai promouvoir le pays et le vendre à l’étranger».

Afin de décrocher la couronne de Miss Mauritius 2008 le samedi 6 septembre à La Citadelle, ces jeunes filles devront faire montre de leur assurance, raffinement, personnalité, sensibilité et rythme. A l’issue de cette soirée diffusée en direct sur la MBC TV, nous saurons qui succédera à Olivia Carey.






Valérie OLLA
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 31/08/2008, 11h55
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Les dessous de Miss Mauritius


Les dessous de Miss Mauritius


39 ans que le concours national de beauté existe. Et il a échappé une seule fois aux mains de la famille Obeegadoo. En effet, celle-ci règne en maître sur l’élection de la plus belle femme de Maurice. Incursion dans Miss Mauritius, ou l’enseigne de Primerose Obeegadoo...

L’histoire de l’élection de Miss Mauritius ressemble presque à un rapt commercial. Malgré les critiques régulières sur la qualité de l’organisation, cette responsabilité revient aux mêmes chaque année. Et ce, depuis 39 ans. Primerose Obeegadoo et son fils, Kevin, ont réussi, au fil du temps, à imposer leur entreprise familiale, The Obee’s, comme l’instance légitime de l’organisation de Miss Mauritius.

Si la tête du comité organisateur est inébranlable – Primerose, Kevin et Vanessa Obeegadoo respectivement présidente et directrice nationale, vice-président, et directrice adjointe – les autres membres du comité sont « des professionnels qui aident bénévolement ». D’ailleurs, Primerose Obeegadoo rajoute que « la porte est ouverte à tous ceux et celles qui désirent collaborer à ce niveau ». Mais le comité n’est pas toujours réceptif aux critiques constructives.

Et critiques, il y en a. Accusations de favoritisme envers certaines candidates, attitudes cavalières de Primerose Obeegadoo envers d'autres ou encore un flou persistant sur le système de décompte où aucun huissier de justice n'est présent – sont balayées d'un revers de la main par le comité national. Ce dernier brandit la sacro-sainte légitimité du comité comme justification pour les contrer.


Des critiques à l’oreille d’un sourd

Et les répliques sont sans appel. L’une des plus récentes en date : Valérie Sénèque-Orange, enseignante, qui découvre une faille dans le système de vote en ligne de la compétition la semaine dernière.

« Une copine m’a montré qu’on pouvait voter 1 000 fois pour une candidate en cinq minutes. Il suffit de cliquer frénétiquement sur le bouton ‘vote’ sans attendre que la page ne change. »

La réponse qu’elle reçoit lorsqu’elle transmet cette remarque au « comité national » est sciante. « Ce n’est pas à toi de nous dire ce qui est bien ou pas. Nous avons un comité qui prend les décisions qui s’imposent », lui répond, dans un premier temps le bureau du comité organisateur de Miss Mauritius, avant de s’excuser par la suite. Comme Valérie Sénèque-Orange, tous ceux qui s’aventurent à émettre des critiques font face à la même réplique : « Nous sommes la seule organisation autorisée à porter le nom de Miss Mauritius. »

Au niveau des autorités locales, personne ne s’est jamais posé de question sur la légitimité de l’entreprise de Primerose Obeegadoo. Au ministère des Arts et de la Culture, on s’est contenté de nous répondre : « Cette accréditation n’émane pas de chez nous. Nous fournissons des fonds lorsqu’il y a des items culturels à leur programme annuel, mais notre collaboration s’arrête là. » L’officier parlant sous le couvert de l’anonymat ne s’aventure pas plus loin.

Même son de cloche du côté de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA). « La Miss Mauritius est liée par un contrat avec la MTPA pendant toute la durée de son mandat. Elle est tenue d’agir comme un agent de relations publiques local. En gros, elle prête son image à la MTPA, contre un salaire mensuel de Rs 15 000. »

Pour défendre sa légitimité, la présidente et directrice du « comité national » de l’élection de Miss Mauritius, Primerose Obeegadoo, clame que son entreprise est « une franchise » de Miss World. Toutefois, les conditions pour aspirer aux concours internationaux Miss World et Miss Universe sont simples : il faut simplement que « l’instance nationale » du pays s’acquitte des frais de la franchise pour l’année.

Cette « franchise » s’établit ainsi purement sur une base annuelle, car elle s’achète. Dans un souci de promouvoir la compétition auprès des agences locales, selon les organisateurs de Miss World et de Miss Univers. Ainsi, toute entreprise locale peut, si elle s’acquitte des frais d’enregistrement, prétendre au titre d’organisatrice nationale de Miss Mauritius. C’est ainsi que, pendant les 39 ans d’existence du concours, une autre personne que les Obeegadoo a réussi à « ébranler cette histoire », pour reprendre ses propres mots.

Kailash Hurry, directeur du Centre de conférences Swami Vivekananda et actif dans l’événementiel, a réussi le coup d’organiser le concours de Miss Mauritius en 1998 aux dépens de Primerose Obeegadoo. « C’était une bonne première expérience. En fait, j’avais simplement acheté les droits de la franchise de Miss World à Eric Morley pour l’année, de même que ceux de 1999 et de 2000. Mais je n’ai pas voulu poursuivre l’aventure », explique-t-il.


« Miss Mauritius », marque déposée

Si prétendre au titre « d’instance nationale » est aussi simple que de s’acquitter des frais des organisateurs de Miss World, Kailash Hurry a d’abord dû surmonter un obstacle de taille : Primerose Obeegadoo détient des droits concernant l’appellation de « Miss Mauritius » (voir hors-texte). « J’ai simplement nommé mon concours Miss World Mauritius », explique Kailash Hurry.

Mais Primerose Obeegadoo a depuis repris le contrôle de la franchise. Et à environ trois semaines de l’élection de la Miss Mauritius 2009, les critiques continuent de fuser, de même que des accusations – pour la plupart sans preuves – de truquage. Comme la circulation des noms des deux favorites qui gagneront à coup sûr le concours selon certains. Mais quoi qu’il en soit, cette 39ème édition – selon les Obeegadoo – verra cette entreprise familiale imposer une fois de plus leur version de Miss Mauritius, la seule...






L’AVÈNEMENT D’UNE REINE

Organisatrice autoproclamée de Miss Mauritius, Primerose Obeegadoo a su prendre les bonnes décisions au bon moment et se retrouve aujourd’hui à la tête du comité national qui élit la plus belle femme du pays. Un comité dont elle détient le monopole depuis toujours – 39 ans, selon elle. Mais son incursion dans ce monde, Primerose Obeegadoo la doit à un certain Michel Cervello, celui que l’histoire retiendra comme le premier organisateur d’une compétition de beauté à l’échelle nationale.

« En tant que directeur de l’agence Publico, il travaillait sur un projet pour la savonnette Eve à l’époque. Ceci l’a amené à lancer le concours Miss Eve dans les années 70 », se rappelle sa femme, Françoise Cervello. « Je me souviens de la première compétition qui s’était tenue au Morne. » Le succès de l’événement pousse Michel Cervello à en organiser un autre sur une base régulière sous une autre appellation : Miss Mauritius.

Primerose Obeegadoo fera sa première apparition dans ce concours lorsque Michel Cervello lui demande un jour de dessiner la robe de Miss Mauritius. La passion de Primerose Obeegadoo pour la mode n’est un secret pour personne. « Et petit à petit, elle a commencé à aider dans l’organisation de la compétition », raconte Françoise Cervello. Ainsi, outre la confection des vêtements et autres accessoires, Primerose Obeegadoo aide ensuite à la sélection des candidates.

« Finalement, un jour, mon époux s’est désintéressé de l’organisation de cette compétition, et Primerose Obeegadoo en a hérité », affirme Françoise Cervello, tout en avouant ne pas se souvenir de la date du retrait de son mari. De là, l’avènement de Primerose Obeegadoo ira crescendo. Car, consciente de ce qu’elle détient, elle procède d’abord par enregistrer l’appellation « Miss Mauritius » au compte de l’entreprise qu’elle crée et multiplie les contacts sur le plan international.

Au point de qualifier les Geneviève de Fontenay, présidente du Comité Miss France, Eric Morley, fondateur et président de Miss World, ou autres comme ses « amis personnels ». Depuis, elle est la reine autoproclamée de l’organisation du concours de beauté « officiel » de Maurice.







Amrish BUCKTOWARSING
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 04/09/2008, 13h40
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
PHOTOS DU JOUR
Miss Mauritius 2008


Début de la compétition dès ce week-end pour les finalistes des concours Miss Mauritius et Mr Mauritius 2008. Rendez-vous samedi soir, à l’«Opium Lounge», Quatre-Bornes, à partir de 21 heures. Y sera couronnée Miss Talent et remis le «Performing Art Award». Ensuite, dans les jours suivants, les 12 jeunes femmes et les 12 jeunes hommes participeront à d’autres concours, avant la tenue du Grand Final le samedi 20 septembre à La Citadelle.
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 05/09/2008, 05h15
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
On verra bien le résultat !!!
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 05/09/2008, 12h29
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Citation:
Posté par SISTA Voir le message
On verra bien le résultat !!!
A qu'elle heure tu te reveilles SIS?
Rocco
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 06/09/2008, 02h57
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
Citation:
Posté par Rocco Voir le message
A qu'elle heure tu te reveilles SIS?
Rocco
Lol to truvé guete ki ler là

Enfin mo ena çà blem là moi medecin dire mo Bipolaire

Avant ale boulot mo consacrer o moins 15 minutes à RM !

La si ti gagne ene bon de lo coco !
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 20/09/2008, 10h05
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
MISS MAURITIUS & MISTER WORLD MAURITIUS
And the winners are…

Plus que quelques heures avant de découvrir les grands gagnants de cette compétition de beauté. Le concours touche à sa fin ce soir à 20 h 15 à la Citadelle à Port-Louis. En attendant les candidats peaufinent les dernières prestations.

Les candidats sont continuellement en répétitions et il a fallu abattre un gros travail pour être dans les normes et conserver «un certain niveau de présentation», dit-on du côté de l’organisation. «Ce sont pour beaucoup des jeunes qui n’ont aucune expérience de la scène. Ils ne savent pas comment marcher sur scène. Il a ainsi fallu abattre un gros travail de coaching. Mais ils sont des bosseurs», souligne Primerose Obeegadoo, la gardienne de l’événement.

Cette année où filles et garçons ont fait le parcours en commun, la gestion a été différente que les précédentes éditions. «Ce ne fut pas forcément facile. Mais dès le départ on a instauré des conditions et des règles à respecter. Et au finale l’expérience est formidable», explique-t-elle.

A quelques heures de la grande soirée, les candidats, souligne notre interlocutrice, «sont ravis et s’amusent… ils évoluent dans un climat convivial.» Et pour ce qui est du show de ce soir, elle annonce quelque chose de «grandiose» avec la supervision de Jerry Nayna (Dance Fever). La présente édition du concours Miss Mauritius comprendra un aspect social. Une initiative rendue possible grâce au soutien de Gilbert Canabady Mootien de l’île de la Réunion. «C’est un partenaire de longue date», précise Primerose Obeegadoo.

Les enfants de l’association CEDEM ainsi que ceux de Ste Croix pourront assister gratuitement à la finale. Les billets pour la finale de ce soir sont disponiblesà Rs 250, Rs 450, Rs 650 (VIP) et Rs 1000 (VIP & Cocktail), chez Primode Boutique à Quatre-Bornes (454 2855) et à travers le Rézo Ôtayô (466 99 99).






Qui sont-ils ?

Nom : Dhunputh

Prénom : Girish

Age : 18

Région : Floréal

Profession : Etudiant



Nom : Teeluck

Prénom : Vinesh

Age : 22 ans

Région : Pointe aux Sables

Profession: Customs Clerk



Nom : Gurbah

Prénom : Ashwin

Age : 23 ans

Région : Poste de Flacq

Profession : Informaticien



Nom : Lamarque

Prénom : Thierry

Age : 20 ans

Région : La Preneuse

Profession : Responsable de magasin



Nom: Mahamoodally

Premon: Qadir

Age: 26 ans

Région: Camp Diable

Profession : Pompier



Nom : Ramessur

Prénom : Ravi

Age : 25 ans

Région : New Grove

Profession : Caissier



Nom : Pierney

Prénom : Jean Luc

Age : 17 ans

Région : Rose-Hill

Etudiant



Nom : Stenghel

Prénom : Roberto

Age : 18 ans

Région : Cap Malheureux

Etudiant



Nom : Teeluck

Prénom : Ritesh

Age : 23 ans

Région : Quatre-Bornes

Profession : Cuisinier



Nom : Chunnoo

Prénom : Asvin

Age : 19 ans

Région : Vacoas

Profession : Danseur



Nom : Grand Port

Prénom : Samuel

Age : 23 ans

Région : Baie du Tombeau

Profession : Animateur sportif



Nom : Sagor

Prénom : Samuel

Age : 21 ans

Région : Curepipe

Profession : Animateur d’athlétisme régional





Nom : Delord

Prénom : Sarah

Age : 19 ans

Région : Quatre-Bornes

Profession : Relation client



Nom : Grenouille

Prénom : Laura

Age : 22 ans

Région : Port-Louis

Profession : Déléguée clientèle



Nom : Khadoo

Prénom : Varsha

Age : 21 ans

Région : Chamouny

Etudiante



Nom : Buruth

Prénom : Natasha

Age : 19 ans

Région : Roches Noires

Etudiante



Nom : Lacharmante

Prénom : Rachelle

Age : 19 ans

Région : Petite Rivière

Etudiante



Nom : Begué

Prénom : Sanjane

Age : 19 ans

Région : Port-Louis

Profession : Etudiante



Nom : Emilie

Prénom : Wendy

Age : 20 ans

Région : Quatre-Bornes

Profession : Standardiste



Nom : Edouard

Prénom : Valérie

Age : 25 ans

Région : Pointe aux Canonniers

Profession : Service clientèle



Nom : Lavénérable

Prénom : Maïta

Age : 19 ans

Région : Pointe aux Sables

Profession : Opératrice BPO



Nom : Indeeenarain

Prénom : Jessica

Age 21 ans

Région : Calodyne

Profession : Entrepreneur



Nom : Veerapatren

Prénom : Anaïs

Age : 22 ans

Région : Curepipe

Stagiaire



Nom : Modeste

Prénom : Annièce

Age : 23 ans

Région : Rose-Belle

Profession : Réceptionniste











Stephan JAUFFRET-REZANNAH
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 10h39
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
La Miss Mauritius 2008 est Anaïs Verapatren



Hier soir, à La Citadelle

La Miss Mauritius 2008 est Anaïs Verapatren

Anaïs Verapatren, Miss Mauritius 2008 et Ashwin Chunnoo, premier Mr Mauritius World

C'est au terme d'une longue soirée, retransmise en direct a la télévision , que les résultats du concours Miss Mauritus et Mr Mauritius World ont été proclamés hier soir. C'est sans surprise qu'Anaïs Veerapatren, qui avait remporté quelques titres dans les concours intermédiaires et qui était considérée comme la grande favorite a été proclamée Miss Mauritius 2008. La nouvelle reine qui est âgée de 22 ans est stagiaire dans un cabinet d'avocat à Curepipe et rêve de devenir avocate. La couronne de première dauphine est revenue à Laura Grenouille une portlouisienne de 22 ans et celle de deuxième dauphine à Rachel Lacharmante, une étudiante de Petite Rivière. Cette 39 ème élection de Miss Mauritius a été marquée par un nouveau concours, celui de Mr Mauritius World. Le titre du tout premier Mr Mauritius World est revenu à Asvin Chunnoo, mannequin et danseur, de Vacoas âge de 19 ans et qui rêve de devenir un manequin professionnel. Ses dauphins sont Girish Dunputh, étudiant en ingéniérie mécanique de Floréal et Jerôme Grandport, animateur sportif de Baie du Tombeau.

La soirée d'élection s'est déroulée a la Citadelle dans le cadre d'un spectacle de variétés chorégraphié par Jerry Nayna avec la troupe de Remi Vacher Productions. Les onze candidats et douze finalistes ont défilé dans des tenues de plage, de soirée, de mariage et dans des costumes indiens au cours de leurs différents passages. Deux jurys avaient été constitués pour sélectionner les meilleurs candidats et le public a été invité à voter par SMS. Les principaux prix ont été remis aux lauréats par l'ex Miss Mauritius Olivia Carey, les ministres Xavier Duval et Sylvio Tang, la députée Kalianee Jugroo et le directeur général de la MBC, Bhijaye Madhou.
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 29/09/2008, 13h43
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Toujours le même fancy-fair



Dans ca l'article la , ca traduire tout ban opinions qui nous lors forum RM finne donné dépuis des années , viré tourné même zaffaire avec notre belle Primerose Obeegadoo à la baguette et qui décide tout .....
Miss Mauritius 2008

Toujours le même fancy-fair


La dernière édition de Miss Mauritius a eu lieu samedi dernier à la Citadelle. Comme d'habitude, ce concours de beauté a été marqué, au niveau de son organisation et de son déroulement, par l'amateurisme et l'à-peu-près qui sont devenus ses deux traits caractéristiques en trente-neuf ans d'existence. Compte rendu d'un concours organisé par une compagnie familiale portant le label national et qui ressemble de plus en plus à un fancy-fair.
Le fancy-fair de 2008 commença bien avant le début du spectacle, dans la salle avec les places supposément numérotés qui ne l'étaient plus et celles, réservées, qui étaient déjà occupées. Pour régler le problème et faire taire les récriminations, l'organisation fit ajouter des chaises supplémentaires. C'est ainsi que pendant tout le déroulement du concours, on assista à un transport de chaises dans la salle pour les gens qui continuaient à arriver. En dépit du fait qu'il était souligné que les portes de la Citadelle allaient être fermées à 19h45 pour les besoins de la retransmission à la télévision du show. Nom grandiloquent pour un spectacle de patronage soi-disant conçu par un chorégraphe qui aurait travaillé à Broadway avec l'aide d'un chanteur/danseur ayant fait carrière en Australie. La partie "Broadway" fut une catastrophe exécutée - le terme est juste - par des danseurs de toutes les formes et de tous les gabarits. Il ne suffit pas de faire trois pas à gauche et trois autres à droite et de lever la main où la jambe, d'avancer ou de reculer avec une chaise pour faire un numéro de cabaret en play-back. Si Bob Fosse avait pu voir ce que Rémy Vacher a fait de ce chef-d'œuvre musical et dansé qu'est "All that Jazz", il aurait probablement changé de métier. Le clou du show supposément chorégraphié par un ex-de Broadway, se produisit quand les spectateurs médusés virent entrer, hésiter, reculer, puis essayer de sortir discrètement de scène des danseurs alors qu'une concurrente habillée en robe de mariée, suivies par d'autres, s'immobilisait sur scène. Cette scène burlesque filmée en direct dura quelques bonnes minutes. On expliqua par la suite que c'est parce que l'entrée de scène était trop petite et que la collision entre les danseurs et les candidates avait eu lieu. En direct live !!! C'était tout simplement un manque de coordination et de professionnalisme, inacceptables n'importe où dans le monde. Mais nous étions à Maurice dans ce fancy-fair que l'on appelle Miss Mauritius. La partie "australienne" du show fut beaucoup plus enlevée que les séquences "Broadway". Jerry Nayna est certes un danseur chevronné et sa troupe est assez dynamique. Mais sa chorégraphie, visiblement destinée à le mettre en valeur avec ses changements de costumes, était répétitive et les nombreuses chansons qu'il a interprétées se ressemblent un peu trop. Si le show fut à la mesure du concours et de l'organisation, désordonnée et ringarde, les différents clips réalisés par la télévision sur les préliminaires du concours étaient bien faits et, pour une fois, agréables à suivre. Au niveau de l'animation de la soirée, une question doit être posée : comment se fait-il qu'un concours dont la principale condition est d'exiger que les candidates soient minces est-il co-animé par une présentatrice qui s'habille en taille au moins 50 ?
Les Miss étaient-elles au moins jolies, allez-vous me demander ? Il est difficile de répondre à cette question dans la mesure où le concours Miss Mauritius est tout sauf un concours de beauté. Les candidates étaient charmantes, certaines avaient de la personnalité, du charme, mais il y avait définitivement beaucoup plus de jolies filles dans la salle, samedi soir, que sur la scène. Mais il convient d'ajouter que par rapport aux années précédentes, les candidates 2008 étaient plus potables - pas forcément au niveau physique - et s'exprimaient beaucoup mieux. A tel point qu'il n'y a pas eu, au moment des interviews redoutées, des boulettes à faire rire pendant toute une année. La boulette du concours fut prononcée par la toute nouvelle Miss Réunion. Interrogée sur ce qu'elle avait d'important à dire, elle répondit avec le ton d'un élève qui répète son texte mal appris :
-Il faut absolument que je dise merci à Mme Obeegadoo de m'avoir invitée. Voilà, c'est fait.
Et les fameux Mr Mauritius World ? Beaucoup ont cru que ce nouvel appendice masculin au concours Miss Mauritius allait être une occasion de franche rigolade. Surtout après les débuts d'un concours similaire rapidement annulé. On se trompait : les candidats à ce concours se sont plutôt bien débrouillés, ce qui veut dire qu'ils n'ont pas été ridicules et ont apporté un tout petit peu de sang nouveau à ce concours. A ce niveau, une autre question mérite d'être posée: à quoi va servir ce roi sans couronne, mais avec écharpe, et son titre qui ne mène nulle part, même pas à la finale d'un Mr World, puisque ce concours n'existe pas encore ? Au niveau des questions, on pourrait également poser celle-ci : où est donc cet hôpital, qui devait s'appeler Medicaid, que l'organisation de Miss Mauritius devait faire construire avec les recettes et les dons des sponsors depuis plus de trente ans?
Il y a quelques années encore, Miss Mauritius suscitait, sinon des passions, du moins quelques polémiques. Aujourd'hui, il ne provoque qu'une seule réaction : ça existe encore ? Et la bonne question est celle-ci: Comment, au début du ce 21ème siècle, un concours dont l'organisation est aussi ringarde, totalement aux antipodes de la beauté et de l'élégance, peut-il non seulement exister encore, mais bénéficier d'une appellation nationale alors que c'est en fin de compte une affaire purement privée? Familiale même. En effet, les droits du concours sont détenus par Primerose Obeegadoo; le concours est organisé par son fils et sa belle-fille et c'est sa petite fille qui apporte les résultats sur scène. Ils ont crée une dynastie et celle-ci est secondée, dans sa perpétuation, par un comité dont la tâche principale des membres semble consister à marcher d'un bout à l'autre de la salle pendant le concours et à aller remettre des prix aux dauphines de la reine en les embrassant devant les caméras de la télévision. Il serait d'utilité nationale que quelqu'un fomente une révolution, détrône la reine mère et sa dynastie et organise enfin un concours national digne de ce nom et de ce pays. Pas ce fancy-fair dont la trente-neuvième édition a eu lieu samedi dernier.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
aspirantes, mauritius, miss, rêve», «douze

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Miss Mauritius : à qui la couronne ? MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 23/09/2007 11h21
Miss Mauritius à Mexico MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 17/05/2007 11h01
Miss Mauritius 2006 ZahoOL Discussions Générales 58 16/09/2006 08h09
Dialogue Miss Mauritius.... Ticia Divers. Miscellaneous. 3 22/02/2006 14h17
Election Miss Mauritius 2005 Ticia Discussions Générales 41 10/10/2005 13h44


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 04h22.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com