Pluies torrentielles - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 26/03/2008, 16h02
Avatar de Kestrl
Couper Cannes
 
Date d'inscription: avril 2007
Localisation: London
Messages: 82
Thumbs down Pluies torrentielles

Trois de nos compatriotes fine mort azordi, suite la pluies torrentielles.

Seki pli choquant, c'est irresponsabiliter gouvernement et ministre l'education ki pa finne averti population des dangers et pa fine ferme aucaine l'ecole.

Beaucoup l'ecole et bureau fine bisin fermer a la mi-journee et sa fine cause ban embouteillage. Ena dimoune ine prends plis ki quatre heures tant pou reussi retourne zot lacaz.

Beaucoup parents le matin ine telephone l'ecole pou coner si zot pou acceuillir ban zenfants. Tou dimoune ine trouve danger, zis gouvernement ki en passant so role c'est averti et protege la population pa fine trouve narien.

Kantiter dimoune zot lacaz ine inonder.

Bien triste pou sa ban dimoune kine perdi zot la vie la.

Shame! Shame! Shame on you gouvernement incapables! Zot a pe zouer avec la vie dimoune.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 26/03/2008, 17h09
Avatar de frane
Labourer
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: en france
Messages: 30
mo presente mo condoleance ban fami endeuiller mais gouvernement fine faner movais temp ti anoncer li pa fine pren prekotion resultat 3 dimoune fine mort et bocoup lacaz fine inonder
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 07h43
Avatar de franck33
Enflé
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 158
Très triste en effet!

Et a ce sujet j'aimerais savoir quel travail est fait pour nettoyer les rivières et tout autres endroits ou l'eau s'écoule, car nous savons bien que le nettoyage est très important dans de tel situation météorologique, il permet a l'eau de circuler plus facilement et donc d'éviter le pire.

Trop triste et trop sérieux pour ne pas rechercher les responsabilités, il s'agit là de la sécurité des citoyens.
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 13h01
Avatar de .::K::.
Enflé
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 127
c'est une honte qui nou service meteo pa oC accurate ek pas fiable du tout
pu ben la pluies p gagne kumsa problem
si ene zur tsumani vini eski zot kroire nu pu reussi konner a l'heure sa?!!!!
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 14h29
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
C'est encore ene fois l'incompétence des autorités qui fine cause la mort de 2 nous compatriotes et un disparu , quand to pensé qui ban zenfants ine besoin alle lécole et ki head teacher et recteur qui fine décidé ferme l'ecole et renvoye ban zenfants lacaze to demande qui role Dharam Gokool nous ministere de l'éducation pé faire.
Dommage pour nous 3 compatriotes , ban famille mo compati ar zotte douleurs
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 16h49
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
PLUIES TORRENTIELLES Hier après midi


Deux noyées à Mon-Goût







Des proches de Jaymanee Rughoo, en larmes, exprimant leur colère en apprenant son décès







Triste bilan à Mon-Goût, village situé entre Pamplemousses et Piton hier après-midi, à la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues sur l'île. Emportées par les flots, Laura Paul, 13 ans, élève du collège Merton, et Jaymanee Rughoo, une veuve 58 ans, sont mortes noyées. Selon des témoins, la jeune fille aurait cligné des yeux au moment où elle a été retrouvée, trois heures après avoir été emportée, mais son décès devait être constaté à l'hôpital. D'autres personnes ont heureusement pu être sauvées des flots, alors qu'on relève plusieurs blessés, une maison détruite et deux voitures emportées. Les habitants, qui n'en revenaient pas, racontent n'avoir jamais vu de pluies d'une telle ampleur.
C'est aux alentours de 14 h, lorsque les élèves rentrent de l'école, que survient le drame. Laura Paul, en Form I au collège Merton de Pamplemousses, et son amie Karishma descendent d'un autobus à hauteur de la mosquée à Mon-Goût, avec plusieurs autres personnes. Le frère de Laura, Alexandre, les accompagne. Karishma traverse la rue et se rend à la quincaillerie du coin. Tout se joue en l'espace de quelques secondes : ceux qui viennent de descendre derrière elle, dont Jaymanee Rughoo, une jardinière, qui revenait de son travail, sont emportés par les flots de la rivière.
Des habitants accourent sous la pluie pour essayer de les sauver. Karishma raconte, en pleurs : Mo nek pe trouv zot pe nwaye pe ale, enn kou, pa kone ki pou fer, dimounn koumans galoupe, zot ale mem. " Une femme ajoute : " Mo dan lakaz mo tann kriye, mo vini, bann abitan vini, nou sers lakord ek lans, ena dimounn lor pye, enn pe trap min kourant, pe kriye. "
Le frère de Laura, Alexandre, qui a pu être sauvé, raconte avoir attrapé la main de sa sœur pendant que les flots les secouaient et tentaient de les emmener plus loin, pour la retenir. Selon un témoin, la violence des eaux était telle que personne n'aurait pu aider ceux qui ont été emportés, vu l'endroit où ils se trouvaient et la furie des flots.
Les habitants ont pu cependant sauver plusieurs personnes, dont des enfants. Vidousha, une jeune fille de 17 ans, qui se trouvait sur la route à ce moment, a vu deux voitures être emportées par les flots, dont une avec des enfants. Un autre habitant rapporte avoir averti le conducteur de cette dernière voiture pour qu'il rebrousse chemin, mais ce dernier ne l'aurait pas écouté. Il doit sa vie et celle de ses enfants au courage de ces habitants, affirme notre interlocuteur.
Panique
Au même moment, un autre drame se jouait à côté, près du pont. Une maison en bois et tôle est détruite et son occupante, une femme d'une cinquantaine d'années, Shanti Kumari Jogaheer, se retrouve coincée. Elle sera sauvée par des pompiers et transportée, par la suite, à l'hôpital. À ce moment, c'est la panique dans le village ; les habitants font le compte, certains hurlent et laissent entendre qu'il y a des disparus, mais personne ne connaît leur nombre. La police et les plongeurs courent à gauche et à droite, dans les champs de canne et le bois d'à côté, et, aidés des habitants, cherchent les disparus.
Pendant ce temps, les commentaires fusent de toute part, et tous s'interrogent : " Kifer bann paran la pa finn anpes zot zanfan al lekol zordi ? Ki minis, ki meteo finn fer ? Laval Lutchoomun, raconte n'avoir jamais vu autant de pluie tomber d'un seul coup durant toute vie. Il habite dans ce village depuis 50 ans.
Ce n'est qu'au bout de trois heures, après que les flots ont diminué d'intensité, qu'un habitant découvre un corps, celui de Laura Paul, qui est resté bloqué par un arbre à une centaine de mètres du pont. Tous accourent et la retirent et elle est transportée à l'hôpital. Ceux qui l'ont retirée estiment qu'à ce moment-là elle était encore en vie, mais on apprendra, par la suite, qu'elle était déjà décédée.
À la découverte de ce premier cadavre, la foule, qui a grossi entretemps, devient hostile envers les autorités, surtout le ministre de l'Éducation et les services météorologiques. Lorsque le deuxième cadavre, celui de Mme Rughoo, est retiré de la rivière, un groupe de personnes s'en prend aux photographes de presse. C'est l'intervention de la police qui les calme. Il est déjà plus de 18 h et la police, ayant confirmé auprès des habitants qu'il n'y a pas d'autres disparus à signaler, retire la voiture qui se trouvait encore mobilisée dans la rivière, avec l'aide d'un camion. La foule se disperse peu à peu, mais non sans blâmer les autorités pour ce drame qui a coûté la vie à deux personnes.
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 16h50
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
La circulation bloquée par des manifestants à Mon-Goût







Des habitants de Mon Goût, ce matin, manifestant
en vue d'obtenir des explications au sujet de l'arrivée
des secours hier







Des habitants du village de Mon-Goût, qui s'est retrouvé avec deux victimes compte tenu des inondations d'hier, ont tenu à manifester leur mécontentement profond face à cette situation. Pendant toute la matinée, aujourd'hui, ils sont descendus dans la rue pour faire comprendre aux autorités leur amertume et colère alors que des forces de l'ordre se sont retrouvées en difficulté en vue de rétablir la situation. Pendant toute la matinée, le trafic sur l'axe routier entre Mon-Goût et Piton avait été dévié.
Au fur et à mesure que l'heure des funérailles des deux victimes du drame de Mon-Goût, Laura Paul (13 ans) et Vinoda Rughoo (58 ans), s'approchait, la tension montait d'un cran dans la foule qui grossissait. Les manifestants se faisaient encore plus bruyants dans leur protestation. " Nou pe fer sa manifestasyon-la pou nou kone ki inn arive dan sa dram-la. Nou finn telefonn pompye ek la polis depi omwen 2 zer e demi kan finn ariv sa safer-la. Bann sekour inn vinn lor plas nek ver 4 trer e demi. Li inakseptab sa safer la. Nou dimann bann lotirite, nou bann depite ek Premye minis vinn eksplik ki finn arive ", a déclaré au Mauricien un des principaux animateurs de ce mouvement de protestation.
" Quand nous avions trouvé la petite Laura, elle était encore en vie. Mais nous n'avions pas les moyens pour lui prodiguer les secours nécessaires à ce moment critique. Même l'ambulance de la SAMU n'était pas encore arrivée sur les lieux du drame. Si les autorités avaient réagi promptement, on aurait pu éviter un drame ", ajoutent des habitants
visiblement remontés contre des députés.
D'autre part, la manifestation avait été organisée pour attirer l'attention sur des mesures de précaution à prendre concernant cette rivière à Mon-Goût. Ils réclament la consolidation d'un pont de même que des mesures d'atténuation contre des inondations.
Les manifestants, au nombre d'un millier selon des sources policières, et qui avaient initialement bloqué la route avec des rochers, n'ont rien voulu entendre aux demandes de la police. Aucun véhicule n'avait pu franchir les barricades improvisées installées sur la route alors que sur le coup de midi, le Deputy Commissioner of Police, Jean Bruneau, et l'assistant commissaire de police Vuddamalay, tentaient de parlementer en vue de rétablir la situation - sans avoir recours à une présence policière démesurée en ces moments de drame. " Kot bann SSU ek bann SMF ek la polis ti ete yer kan ti bizin vinn sekour bann dimounn. Zordi ava trouv zot avec baton ek gaz ", soutenait un habitant de Mon-Goût avec les derniers renforts policiers sur le terrain.
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 16h52
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
ST-RÉMY La mère de Rudy Cathapermal :


" Li ti dir mwa li pe al donn koudmin voizin "


Cela fait depuis presque 24 h que les proches de la famille de Rudy Cathapermal sont sans nouvelles de lui. Ce jeune homme, qui vient de fêter ses 26 ans, est porté manquant depuis hier après-midi après qu'il a fait une chute dans la rivière de Constance à St-Rémy, alors en crue, avant d'être emporté par la force des eaux.
A 15 h 30 hier après-midi, c'est la dernière fois que la mère de Rudy Cathapermal lui a adressé la parole. Le jeune homme était rentré chez lui pour informer cette dernière qu'il se rendait chez les voisins afin d'aider ses amis à faire évacuer l'eau qui s'est accumulée dans les cours. " Li dire moi li pe al donn enn koudmin voizin pou al tir delo ek kas baraz pou ki delo ale. Mo dir li : enn lazourne tonn deor, isi lakaz delo inn rantre, pe bizin tir tou ban meb ", témoigne Marlène Cathapermal, la mère de la victime, effondrée. Conseil qu'il n'a pas suivi. Rudy Cathapermal enfourche aussitôt son vélo et quitte la maison. Une trentaine de minutes plus tard, Steven, son benjamin, informe Mme Cathapermal du drame survenu et en informe la police tout de suite. " Zot vinn dir moi ki mo garson inn tom dan larivyer ", déclare cette mère de six enfants.
Au moment où est survenu le drame, Rudy Cathapermal n'était pas seul car son frère Steven l'accompagnait. Ce dernier se trouvait sur la route à côté du pont et a assisté impuissant à la scène. Selon les dires du jeune Steven, son frère se tenait debout près du pont et s'était appuyé contre une des barrières de la rivière Constance qui aurait cédé. " Li ti pe debout e an lespas kelke segond monn trouv li tom dans delo et pe sey debat ", raconte le frère. Il raconte également comment Rudy a essayé de s'accrocher à des lianes en bordure de la rivière. " Mon nek trouv li pe sey sorti de foi me kouran ti tro for inn sarye li net ", affirme notre interlocuteur. Les battues effectuées par les proches de la famille et les voisins ont été vaines. " Nounn al rod li ziska la mer, mais nanyen ", ajoute Steven. Stéphanie, une des sœurs de la victime est indignée. Elle déplore entre autres choses la " lenteur " des membres de la force policière. " Zot dir nou ki zot pe fer resers, zot vini ar lelikopter me depi lelikopter pa kapav trouv byen an ba. " La fiancée de la victime, Christelle Barry, déplore également le laxisme des autorités " Kan al get zot kouma dir zot per pou sorti deor dan lapli. " Les deux jeunes avaient prévu de s'unir en mai prochain. Réunis dans le petit salon de leur maison à St-Rémy, quelques proches et voisins sont venus soutenir la famille Cathapermal. Le plancher encore humide et abîmé laisse deviner la montée des eaux de la veille. En attendant, la police continue d'effectuer ses recherches et les proches de la famille attendent impatiemment de nouvelles : " Priye Bondye retrouv mo garson ", lance la mère d'une voix troublée.
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 28/03/2008, 16h42
Avatar de Kestrl
Couper Cannes
 
Date d'inscription: avril 2007
Localisation: London
Messages: 82
Misere

Nou penser alle vers sa ban famille kine perdi ene proche dans inondations.

Aussi a ban dimoune kine perdi tout dans zot lacaz.

Li bien revoltant ki sa ban drame la ti capave eviter, si ti ena au moins ene dimoune ki pense au bien etre de la population dans sa gouvernement la. Zot ena pouvoir et l'autoriter pou faire li, mais...

Enfin mo saluer courage ban individus, pou l'aide et secourt ki zot ine apporter a lezot compatriotes.
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 30/03/2008, 18h31
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
Citation:
Posté par Dev Voir le message
C'est encore ene fois l'incompétence des autorités qui fine cause la mort de 2 nous compatriotes et un disparu , quand to pensé qui ban zenfants ine besoin alle lécole et ki head teacher et recteur qui fine décidé ferme l'ecole et renvoye ban zenfants lacaze to demande qui role Dharam Gokool nous ministere de l'éducation pé faire.
Dommage pour nous 3 compatriotes , ban famille mo compati ar zotte douleurs
Il n'y apas que la responsabilité du gouvernement pour évaluer de telles catastrophes,mais une part des autochtones qui par leur incivisme laissent leur déchets partout dans leur bel ile et durant les fortes pluies sont trainées vers les avaloirs qui se colmatent et provoquent des débordements désastreux et aux conséquences que le pays a connu.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
pluies, torrentielles

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Chikungunya et pluies : Dangereux cocktail… Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 21 06/02/2007 13h34


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 08h10.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com