Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice (http://www.radiomoris.com/forum/)
-   Nouvelles de l'Ile Maurice (http://www.radiomoris.com/forum/nouvelles-de-lile-maurice/)
-   -   Un étudiant mauricien découvert mort à Stratford en Angleterre (http://www.radiomoris.com/forum/nouvelles-de-lile-maurice/6433-un-etudiant-mauricien-decouvert-mort-stratford-en-angleterre.html)

Dev 18/03/2008 10h27

Un étudiant mauricien découvert mort à Stratford en Angleterre
 
Un étudiant mauricien découvert mort à Stratford en Angleterre

http://www.lexpress.mu/images/104654_1.jpgMeckhraj devait reprendre ses études afin de décrocher un doctorat en économie. Meckhraj Ahotar, un étudiant de 22 ans, a été retrouvé mort à son domicile à Stratford, en Angleterre. «Pou nou se enn pwin final, nou pa pou retrouv li ankor.» C’est le constat de Geeanlall, le père du défunt, rencontré hier, dans sa maison à Poudre-d’Or.

La dépouille de Meckhraj devrait être rapatriée d’ici vendredi après l’autopsie. En attendant les funérailles, les proches, amis et voisins font le va-et-vient chez les Ahotar pour leur apporter un peu de réconfort.

Samedi 12 h 30 : des policiers du poste de police de Piton, alertés par les autorités britanniques, viennent annoncer la triste nouvelle aux membres, hormis la mère, de la famille Ahotar.

Manave, un des fils, confie qu’il n’a pas eu le courage de faire part du drame à sa mère. C’est un proche qui s’en est chargé. Soobita Ahotar, accablée de chagrin, parvient à murmurer : «Zame mo ti pou kwrar ki enn kadav ki ti pou retourn Maurice. Meckhraj ti fer loner nou fami e dernyer fwa nounn trouv li se en septam lane dernyer. Mo garson inn travay dir, li ti enn elit», ajoute le père.

Meckhraj était l’aîné d’une famille modeste de trois garçons. Classé 105e au Certificate of Primary Education, il avait été admis au collège Royal de Port-Louis. Après son cycle secondaire et quatre années en économie et finances à l’université de Brunel, à Middlesex, il avait pris de l’emploi comme Taxation Officer à PriceWaterhouseCoopers en attendant de reprendre des études pour décrocher son doctorat. Mais le destin en a décidé autrement…


Dernière Conversation

Les deux frères de Meckhraj sont pétrifiés de douleur. Manave, le cadet, fait des études, à Maurice, pour devenir dentiste alors que le benjamin est en Lower VI. «Nou pa pe kapav konsantre dan nou letid depi kinn ariv sa», explique Manave qui a un examen le mois prochain.

Leur père est laboureur et leur mère gère une petite boutique. Meckhraj devait revenir au pays pour des vacances en septembre. La dernière fois qu’il a parlé à sa famille, c’était le 11 mars.

L’autopsie, qui devait avoir lieu hier, en Angleterre, a été reportée pour aujourd’hui. Une question tient toute la famille en haleine. De quoi Meckhraj est-il mort ?




Jonathan RAJARAM

.::K::. 27/03/2008 13h04

eski ena ki development lor sa info la?ie autopsie kine reveler?

Dev 27/03/2008 14h19

Désolé K moi aussi mo pé attane des nouvelles de l'autopsie mais rien pour le moment

=-GIRISH-= 30/03/2008 01h34

ki news lor autopsie? any updates?

SISTA 30/03/2008 16h56

Bien triste nouvelle mo mette moi dan place de ses proches ! Ine vine en europe pou gagne so la vi ala li ale perdi so la vi ! mo espéré pou gagne ene elcairage lor circonstance so la mort !

mes symapthies a la famille endeuillée !

monica__95 10/11/2008 08h51

Drame
 
Un étudiant mauricien poignardé à mort à Londres
Originaire de Curepipe, il vivait en Angleterre depuis trois ans et il était étudiant en «Business Management». Il a été trouvé mort dans une rue de Londres, ayant reçu huit coups de couteau...
http://www.lexpress.mu/images/117623_1.jpgNabeel Bakurally, 19 ans, et ancien élève du collège “Presidency”, aurait été victime d’un gang.

Nabeel Bakurally est la vingt-huitième victime à être mortellement agressé en Angleterre depuis le début de cette année. Ce jeune homme de 19 ans, originaire de Camp-Le Juge, Curepipe, vivait en Angleterre, depuis trois ans, où il étudiait le Business Management.

C’est dans une rue de Ilford, dans l’Est de Londres qu’il a été poignardé de huit coups de couteau. Deux de ses trois agresseurs, qui font partie d’un gang, ont été arrêtés.

Dans cette région, c’est la détérioration de l’ordre public. A n’importe quel moment, de jour comme de nuit, un passant peut être agressé et poignardé. Dans le même quartier et la veille de la mort du jeune Mauricien, un adolescent de 17 ans a été poignardé. Grièvement blessé, il est admis à l’hôpital.

Nabeel Bakurally se trouvait en compagnie d’une fille au moment de son agression. C’est ce qu’indique une caméra de surveillance placée à cet endroit. Selon cet enregistrement, il y a eu un déchaînement après que la jeune femme s’est adressée aux trois présumés agresseurs de Nabeel Bakurally. Le gang devait s’en prendre à la jeune femme ainsi qu’a notre compatriote.


Des témoins impuissants

Dans une tentative de fuir leurs agresseurs, les deux blessés ont laissé des traces de sang tout au long d’une route à Ilford. Les enquêteurs de la police souhaitent avoir la version de cette jeune femme pour connaître le mobile de cette agression.

Une caisse de fruits tâchée de sang trouvée à proximité du corps de la victime laisse à penser qu’elle a été aussi utilisée pour agresser les victimes. Il semble qu’un groupe de personnes, attroupées à la rue Clements, à Ilford, a assisté impuissant à cette agression sauvage.

Chez les Bakurally à Camp -Le Juge, Curepipe, c’est la consternation. C’est aux petites heures samedi que Ramjan Bakurally, le père de Nabeel, qui est en vacances en Angleterre a communiqué cette triste nouvelle à ses proches à Maurice.

Cet après-midi-là, Nabeel l’avait informé qu’il allait jouer au billard et qu’il n’allait pas tarder à rentrer. Salim Muthy, l’oncle de la victime connu dans son engagement dans le Sale by levy a confié le sentiment d’amertume de toute sa famille devant ce drame sanglant.

Nabeel Bakurally, ancien étudiant du collège Presidency, est décrit comme un jeune homme très jovial. Il est issu d’une famille de trois enfants dont Shaista,15 ans et Nadil, cinq ans. Sa mère Waheeda Bibi, est inconsolable.

Aujourd’hui, des proches de la victime comptent rencontrer le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, pour évoquer cette affaire. Les funérailles de Nabeel devraient avoir lieu à la fin de cette semaine.


L'express 10/11/2008



Vinesen ABEL

Rocco 10/11/2008 10h01

Citation:

Posté par monica__95 (Message 68122)
Un étudiant mauricien poignardé à mort à Londres
Originaire de Curepipe, il vivait en Angleterre depuis trois ans et il était étudiant en «Business Management». Il a été trouvé mort dans une rue de Londres, ayant reçu huit coups de couteau...
http://www.lexpress.mu/images/117623_1.jpgNabeel Bakurally, 19 ans, et ancien élève du collège “Presidency”, aurait été victime d’un gang.

Nabeel Bakurally est la vingt-huitième victime à être mortellement agressé en Angleterre depuis le début de cette année. Ce jeune homme de 19 ans, originaire de Camp-Le Juge, Curepipe, vivait en Angleterre, depuis trois ans, où il étudiait le Business Management.

C’est dans une rue de Ilford, dans l’Est de Londres qu’il a été poignardé de huit coups de couteau. Deux de ses trois agresseurs, qui font partie d’un gang, ont été arrêtés.

Dans cette région, c’est la détérioration de l’ordre public. A n’importe quel moment, de jour comme de nuit, un passant peut être agressé et poignardé. Dans le même quartier et la veille de la mort du jeune Mauricien, un adolescent de 17 ans a été poignardé. Grièvement blessé, il est admis à l’hôpital.

Nabeel Bakurally se trouvait en compagnie d’une fille au moment de son agression. C’est ce qu’indique une caméra de surveillance placée à cet endroit. Selon cet enregistrement, il y a eu un déchaînement après que la jeune femme s’est adressée aux trois présumés agresseurs de Nabeel Bakurally. Le gang devait s’en prendre à la jeune femme ainsi qu’a notre compatriote.


Des témoins impuissants

Dans une tentative de fuir leurs agresseurs, les deux blessés ont laissé des traces de sang tout au long d’une route à Ilford. Les enquêteurs de la police souhaitent avoir la version de cette jeune femme pour connaître le mobile de cette agression.

Une caisse de fruits tâchée de sang trouvée à proximité du corps de la victime laisse à penser qu’elle a été aussi utilisée pour agresser les victimes. Il semble qu’un groupe de personnes, attroupées à la rue Clements, à Ilford, a assisté impuissant à cette agression sauvage.

Chez les Bakurally à Camp -Le Juge, Curepipe, c’est la consternation. C’est aux petites heures samedi que Ramjan Bakurally, le père de Nabeel, qui est en vacances en Angleterre a communiqué cette triste nouvelle à ses proches à Maurice.

Cet après-midi-là, Nabeel l’avait informé qu’il allait jouer au billard et qu’il n’allait pas tarder à rentrer. Salim Muthy, l’oncle de la victime connu dans son engagement dans le Sale by levy a confié le sentiment d’amertume de toute sa famille devant ce drame sanglant.

Nabeel Bakurally, ancien étudiant du collège Presidency, est décrit comme un jeune homme très jovial. Il est issu d’une famille de trois enfants dont Shaista,15 ans et Nadil, cinq ans. Sa mère Waheeda Bibi, est inconsolable.

Aujourd’hui, des proches de la victime comptent rencontrer le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, pour évoquer cette affaire. Les funérailles de Nabeel devraient avoir lieu à la fin de cette semaine.


L'express 10/11/2008



Vinesen ABEL

Li bien chagrinant coma banne jeunes pe trouve la mort preske tous les jours avec couto, mo presente mes condoleances a la famille du defunt.
Rocco

Dev 10/11/2008 10h29

Condoleances à la famille endeuilée pour la perte injuste de Nabeel

Dev 10/11/2008 12h50

Un jeune Mauricien poignardé par trois suspects à Londres





http://lemauricien.com/mauricien/081110/ac2g.jpg

Ashik Bakurally (au centre) et deux de ses amis à Londres







Ashik Bakurally, 19 ans, qui poursuivait des études supérieures en Grande-Bretagne, est devenue la 28e victime depuis le début de cette année d'une knife attack dans la région londonienne. Aux petites heures du matin, samedi, cet étudiant mauricien est tombé sous les coups de couteaux de ses agresseurs.
A ce stade de l'enquête, la police britannique a procédé à trois arrestations et peut s'appuyer sur un enregistrement de la scène par une caméra de surveillance pour approfondir cette enquête criminelle. Les parents de la victime comptaient approcher les services du ministère des Affaires étrangères pour des compléments d'informations et de soutien dans la conjoncture.
Le meurtre de ce jeune Mauricien a été commis dans la région d'Ilford à l'Est de Londres considérée par les habitants comme étant devenue " a very rough area ". " It happened in an area where locals said law and order has broken down and passers-by are mugged and knifed at any time of the day ", souligne la presse britannique. Dans sa dernière édition du jour, le quotidien britannique Daily Mirror indique qu'Ashik Bakurally aurait pu avoir été victime de tensions entre Mauriciens et ressortissants asiatiques de cette partie de la capitale britannique. Une autre personne âgée de 17 ans, qui se trouvait en compagnie d'Ashik Bakurally, a également été agressée mais ses jours ne sont pas en danger.
" Nabil (NdlR : le prénom du jeune homme selon les documents officiels), who moved to England from Mauritius three years ago, died following tensions between Mauritians and Asian groups. Qaisar Meeajan, 20, a Mauritian who lives in the area, said : There have been tensions between Asian guys and Mauritians, because the Asian lads have been teasing girls from Mauritius ", révèle le quotidien britannique.
L'interrogatoire des trois premiers suspects appréhendés par la police à Londres devrait permettre d'élucider les circonstances de cette agression mortelle à l'arme blanche. Mais avant d'aborder cette étape, les enquêteurs britanniques tentent de retrouver les traces d'une jeune fille, qui s'entretenait avec les trois agresseurs juste avant les coups mortels.
" Moments before the frenzied attack, a girl was seen on CCTV talking to the three killers who then stormed over to the teenagers lashing out with their blades. They left a trail of blood down a street in Ilford, East London, as they tried to escape in the early hours ", rapporte ce quotidien britannique en mettant l'accent sur la violence de cet acte d'agression. Outre des coups de poignard, les agresseurs ont également donné des coups à la victime avec un cageot de fruits. Cette pièce à conviction tachée de sang a été récupérée par la police à côté du cadavre de la victime gisant dans une mare de sang.
" There was a larger group and this girl was seen speaking to the men we believe carried out the attack. They then went over and stabbed the teenagers in an extremely violent attack. At this stage we do not know why this murder happened but we clearly need to speak to the girl as she could unlock the case ", a déclaré officiellement un porte-parole de la police à la presse durant le week-end.
A Curepipe où habitent les proches de la victime, l'on arrive difficilement à comprendre et à accepter les circonstances de ce drame. Ashik Bakurally, qui avait fréquenté le collège Présidence à Maurice, était connu pour sa jovialité.

Scheherazadex 10/11/2008 19h35

Nabeel avec Ashik meme famille a ce qui mo pe trouve?!


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 13h01.

Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com