premier téléphérique à Herietta vacoas? - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 09/11/2007, 16h00
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
premier téléphérique à Herietta vacoas?



ÉCOTOURISME : HENRIETTA

Le téléphérique en attendant plus







Maurice devrait bientôt avoir son téléphérique à Tamarind Falls si un permis EIA est délivré. Ce projet ambitieux de Seven Waterfalls Horizons Ltd - avec la collaboration de la compagnie Suisse Garaventa Ltd - devrait aboutir en décembre 2008. Il représente aussi un changement majeur du côté de cette partie de l'île.
"C'est une grande première pour Maurice et l'océan Indien. Ce sera un thrilling experience !", dit Sham Seetaram, Managing Director de Seven Waterfalls Horizons Ltd. Qui ajoute que "ce projet est dédié aux touristes aussi bien qu'aux Mauriciens." Le téléphérique devrait être opérationnel en décembre 2008. Pour que le projet devienne réalité, la firme Seven Waterfalls Horizons Ltd installera un réseau téléphérique d'un peu plus de 3 kms, du réservoir de Tamarind Falls au sommet du Mont Simonet. Coût estimé : Rs 1 milliard.
Parcours. Aussitôt l'achèvement des travaux, les visites devraient se dérouler ainsi : chaque visiteur empruntera la route menant à Henrietta pour se rendre au Tamarind Falls Resort Complex. Bientôt aménagé, ce bâtiment comprendra un ensemble récréatif avec 3 restaurants, une salle de réception privée, un Wildlife Eco Centre et un Cable Car Museum, un Arts and Crafts Village Eco Centre composé de kiosques individuels aménagés le long d'un Nature Walk, 7 petites cascades reconstituées, un étang décoratif et un amphithéâtre où des artistes locaux pourront se produire. Le visiteur rejoindra ensuite la station d'embarquement du téléphérique où commencera son trajet.
Vue panoramique. De là, le téléphérique descendra graduellement, traversant le réservoir de Tamarind Falls pour remonter une petite colline boisée, rejoignant une autre station où le visiteur découvrira la végétation de la région et les cascades. Le trajet ne s'arrête pas là. Le visiteur sera appelé à changer de cabine, qui l'emmènera plus en hauteur, vers le Mont Simonet où il débarquera à plus de 600 mètres d'altitude. Et là, un point de vue panoramique s'offrira à lui, d'où il pourra contempler le Morne Brabant, les Plaines Wilhems, Quatre-Bornes, Mare aux Vacoas… "Nous comptons organiser des Sunset Crews également où le visiteur pourra contempler le coucher du soleil." Le promoteur indique que chacune des deux cabines pourra accueillir 80 personnes accompagnées de deux guides. Chaque cabine sera dotée d'un bar.
Le promoteur avance qu'il attend 80 à 1000visiteurs par jour dès que la compagnie aura atteint sa vitesse de croisière.
Écologique. La concrétisation du téléphérique a pris du retard en raison de l'aspect écologique. Sham Seetaram confie que le tracé initial a été modifié de sorte à respecter les critères écologiques et environnementaux. "Tout a été étudié pour préserver l'exceptionnelle beauté naturelle du site et pour intégrer ce développement." Si le promoteur compte développer une pépinière dans la région et investir Rs 20 à Rs 30 millions dans la reforestation, il dit vouloir également "débarrasser les lieux d'espèces invasives."



Inquiétudes environnementales


Contacté au sujet de la position de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) sur le projet de téléphérique, Vikash Tatayah, Conservation Manager, explique que la MWF n'est pas contre le développement, mais voudrait que tous les aspects environnementaux soient pris en considération. "Avec ce que nous avons lu dans le rapport EIA, il nous est difficile de dire exactement quel va être l'impact environnemental. Nous avons soumis une longue liste d'interrogations concernant notamment le trajet exact du téléphérique et les défrichages qui seront entrepris. Dès que nous aurons plus d'informations, nous pourrons aller sur le site et évaluer quels seront les éventuels impacts sur la biodiversité." La MWF a demandé au ministère de l'Environnement qu'un comité soit nommé afin d'effectuer une contre-expertise détaillée de l'impact environnemental avant que le gouvernement n'envisage d'octroyer un permis EIA. Il ressort que le scientifique Vincent Florens a adressé, en octobre, une lettre au ministère de l'Environnement où il avance avoir été approché par Seven Waterfalls Horizon Ltd en 2005 afin d'entreprendre une étude sur la biodiversité et évaluer l'impact du projet sur l'environnement. Il affirme qu'il fut de nouveau contacté un an plus tard pour faire des études supplémentaires parce que les positions de certaines tours devaient être changées. Or, il soutient qu'il fut surpris de constater, en parcourant le EIA report sur le site du ministère de l'Environnement, plusieurs changements au document qu'il avait soumis et estime que sa contribution dans le EIA est "greatly weakened et biased."



Perspectives de développement


Quant aux habitants d'Henrietta, village situé à proximité de Tamarind Falls, la plupart semblent accueillir favorablement ce projet d'envergure. "Beaucoup d'habitants de la région pensent comme moi que le développement dans le village qu'engendrera le projet de téléphérique sera bénéfique. Par contre, nous pensons que tout doit être fait dans la transparence et que l'environnement soit respecté, car il y a beaucoup de plantes endémiques dans la région", dit Govind Tannoo, 45 ans, habitant d'Henrietta et guide touristique. Ce dernier ajoute que ce sera une aubaine pour les guides la région, car il y aura sûrement de l'emploi pour quelques uns. Il indique également que ce projet devrait être accompagné d'un développement dans la région d'Henrietta. "Du village, on a six view points où l'on peut observer la magnificence des sept cascades. Il faudrait les nettoyer convenablement et construire des kiosques pour rendre les visites agréables aux touristes et aux Mauriciens." Govind Tannoo avance qu'Henrietta devrait être doté d'un centre commercial et rendre justice à son potentiel touristique. Il s'insurge sur le fait que la gare du village n'est pas nettoyée régulièrement, ce qui pourrait démotiver les éventuels visiteurs. De plus, il dit craindre pour la sécurité des enfants de la région en raison de l'inexistence de barrières aux abords des Gorges.
Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
herietta, premier, téléphérique, vacoas

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Si zot ti premier ministre ki zot ti pu fair?? .::K::. Discussions Générales 4 09/02/2007 16h04
Je te nomme Premier Ministre. Rocco Discussions Générales 43 24/08/2006 22h08
Au Premier ministre! danny Discussions Générales 11 01/01/2006 12h16
Premier Lamour mimee Paroles de Chansons. Song Lyrics. 3 14/06/2005 14h29
premier lamour kannen17 Discussions Musicales 0 18/11/2003 13h59


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 12h07.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com