#1 (permalink)  
Vieux 15/06/2007, 12h20
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
MÉDECINE TRADITIONNELLE:L’ayurvédique pour vous soulager

MÉDECINE TRADITIONNELLE
L’ayurvédique pour vous soulager

Pour se sentir mieux dans leur corps et leur esprit, les Mauriciens se tournent de plus en plus vers cette médecine douce venue de l’Inde. Découvrez l’essentiel sur ce système de santé, notamment ces massages.

Le Dr Kalpana Ajoodhea, “Ayurvedic medical officer” à l’“Ayurvedic clinic” de Calebasses, recommande même à ceux jouissant d’une bonne santé de profiter des bienfaits de cette médecine douce pour maintenir la forme.Anita, la trentaine, cadre et mère de famille, croule sous les responsabilités. Mais elle a eu recours à la médecine ayurvédique, notamment aux massages pour se remettre en forme. Depuis, elle est une adepte. Ses douleurs au dos ne gâchent plus sa vie… Comme elle, ils sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la médecine traditionnelle indienne ayurvédique.

La preuve : les centres de santé publics – ou les “Ayurvedic clinics” de l’État – à Belvédère et à L’Escalier particulièrement accueillent un millier de patients chaque mois alors que les quatre Ayurveda centres régis par le Human Service Trust, se font de plus en plus connaître pour leurs massages ayurvédiques. De plus, ceux désireux de se faire masser doivent attendre dix jours pour leur premier massage.


Lutter contre le surmenage et le stress

Le Dr Ravi Kumar Saini, responsable des “Ayurvedic clinics” à Maurice, rappelle que “cette médecine douce est aujourd’hui reconnue comme la meilleure médecine traditionnelle à travers le monde. Les plantes, à partir desquelles sont fabriqués des médicaments de même que des huiles, ont prouvé qu’elles regorgent de bienfaits thérapeutiques.”

Le Dr Saini, qui a travaillé en Inde comme spécialiste de l’ayurvédique, est celui qui a conçu le projet d’ouvrir et de gérer ces centres de santé à Maurice en 2004. Issue d’une tradition ancestrale, la médecine ayurvédique est utilisée en Inde depuis plus de 5 000 ans. Cette approche considère la santé au sens large, tant sur le plan de la prévention, du diagnostic que du traitement des maladies, incluant ainsi l’hygiène de vie, le corps mais aussi l’esprit.

Mais qu’est-ce qui explique cet engouement pour cette médecine douce, particulièrement les massages ? Surmenage et stress poussent les Mauriciens à chercher un soulagement. Ceux souffrant de problèmes d’estomac, de difficultés liées au diabète, à l’hypertension et de problème de peau ont également recours à la médecine ayurvédique.

“La vie trépidante que nous menons nous amène à assumer beaucoup de responsabilités. À la fin de la journée, il nous faut des remises en forme. C’est la raison pour laquelle nous recommandons même à ceux en bonne santé de venir pour que nous puissions les aider à maintenir la forme”, fait ressortir le Dr Kalpana Ajoodhea du centre Ayurveda de Calebasses.

Ainsi, le centre de l’Escalier propose gratuitement des massages à l’huile et des thérapies de vapeur pour mieux soulager les patients. Outre ces traitements, les deux centres de santé offrent des consultations par deux médecins mauriciens, spécialiste de la médecine ayurvédique. Les massages se font avec des huiles bien connues, dont l’huile de sésame essentiellement. Toutefois, il existe une centaine d’autres huiles visant à soulager une multitude de maladies. À titre d’exemple, la Mahanarayan Oil est reconnue, selon le Dr Siani, pour être une antidouleur efficace alors que la Panchgana Oil soulage notamment arthrites et douleurs musculaires car elle a un effet anti-inflammatoire.

Cependant, le Dr Kalpana Ajoodhea du centre Ayurveda de Calebasses, prévient : “Si les massages sont très efficaces contre plusieurs types de maladies, il se fait souvent après consultation auprès d’un médecin. Il faut éviter des massages pour ceux ayant des problèmes à la colonne vertébrale. Cela peut en effet s’avérer dangereux. C’est la raison pour laquelle il faut un diagnostic médical avant tout massage.”

Les massages qui aident, entre autres, à éliminer les toxines dans le corps et à améliorer la circulation sanguine, sont très demandés. Et dépendant de la condition du patient, il est recommandé que les massages se fassent deux fois par semaine dans un premier temps.

Pour ce qui est du coût, les Ayurveda centres du Human Service Trust situés à Calebasses, Paillote, Rose-Belle, et Goodlands, proposent des massages du corps à Rs 350. Les consultations sont à Rs 100 pour une première fois et à Rs 75 pour les personnes âgées.

À noter cependant qu’il ne faut pas confondre les massages offerts dans les salons de beauté avec ceux offerts dans les centres aryurvédiques. “Les bienfaits sont différents. Les centres ayurvédiques misent sur l’apport thérapeutique du massage, alors que dans les salons de beauté, les bienfaits sont tout autres”, fait ressortir le Dr Kalpana Ajoodhea.





Jane L. O’NEILL
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 15/06/2007, 12h21
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Le cholestérol ne bouche pas les artères”

Le cholestérol ne bouche pas les artères”

D’après le cardiologue Michel de Lorgeril, le taux élevé de cholestérol chez certains patients ne boucherait pas leurs artères. Le Dr Kalpana Ajoodhea, “Ayurvedic medical officer” à l’“Ayurvedic clinic” de Calebasses, recommande même à ceux jouissant d’une bonne santé de profiter des bienfaits de cette médecine douce pour maintenir la forme.

“J’ai trop de cholestérol.” Cette petite phrase est devenue une rengaine. Près de 6 millions de Français suivent un traitement médicamenteux pour réduire leur hypercholestérolémie. Selon les derniers chiffres publiés par l’assurance-maladie, les statines (principaux médicaments anticholestérol) occupent le deuxième rang des dépenses pharmaceutiques et l’un de ces produits (le Tahor) arrive à la septième place des médicaments les plus prescrits en 2006. Est-ce justifié ? “Non”, affirme avec force le docteur Michel de Lorgeril.

Ce cardiologue et chercheur au département des sciences de la vie du Centre national de recherche scientifique (CNRS) publie cette semaine un ouvrage dont le titre, provocateur, résume le propos : Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent, il vous soignera sans médicament .


Dans votre livre, vous dénoncez de manière virulente la “guerre” menée contre le cholestérol. Pourquoi ?

La “théorie du cholestérol” dans sa forme actuelle n’est qu’un château de cartes. Dès qu’on utilise son sens critique et qu’on analyse scientifiquement les données de biologie expérimentale, d’épidémiologie et des essais cliniques randomisés, tout s’écroule. Le cholestérol ne bouche pas les artères ; le risque de mourir d’un infarctus n’est pas proportionnel au niveau de cholestérol dans le sang et le faire baisser ne réduit pas le risque de mourir d’un arrêt cardiaque. Je ne suis pas seul contre tous en disant cela. De nombreux chercheurs, notamment aux États-Unis et en Scandinavie, s’opposent à cette course folle d’une médecine préventive focalisée sur une guerre inutile contre le cholestérol. Mais cette parole est confisquée et l’industrie surfe sur cette vague sans aucun contre-pouvoir.


Pourtant, des millions de Français et d’Américains suivent un traitement médicamenteux pour faire baisser leur niveau de cholestérol...

La “théorie du cholestérol” arrange tout le monde : l’industrie pharmaceutique et l’agrobusiness, les laboratoires d’analyses, les fabricants de kits de mesures, mais aussi les médecins qui peuvent trouver un avantage à cette médecine automatisée et rémunératrice ; et enfin les patients auxquels on a fait croire qu’ils seraient ainsi protégés sans faire d’effort. Non seulement le cholestérol est un faux ennemi mais c’est un mauvais avertisseur de l’infarctus. On peut avoir un cholestérol jugé haut et vivre longtemps sans infarctus, et on peut mourir jeune d’un infarctus en ayant un cholestérol normal. Absurdes également sont les concepts de bon et de mauvais cholestérol. Les maladies cardio-vasculaires sont complexes et multifactorielles et il faut accepter l’idée que ce sont des maladies du mode de vie déterminé par nos conditions d’existence.


Que faut-il faire pour réduire les maladies cardio-vasculaires ?

En focalisant la prévention sur la prescription de médicaments, on se détourne des problèmes qui conduisent à l’infarctus. Certains pensent qu’ils peuvent continuer à manger des graisses toxiques et à fumer parce qu’ils avalent leur statine ! Dans l’évaluation du risque au niveau individuel, il faut prioritairement prendre en compte les antécédents familiaux et le mode de vie. En termes de prévention, il faut agir sur les méga-facteurs de risque que sont le tabac, le manque d’exercice physique et les habitudes alimentaires.


Quelque 6 millions de Français prennent des statines. Quel devrait être le bon chiffre ?

Il est impossible de donner une réponse précise mais je pense qu’il faudrait au moins diviser ce chiffre par 20. Nous sommes en fait terriblement démunis, notamment en France, en termes de données épidémiologiques et cliniques indépendantes.

Les essais récents testant les statines sont sévèrement biaisés et les résultats publiés sont fragmentaires, parfois incohérents, et ne permettent pas une analyse lucide de leurs effets réels. Les statines devraient être réservées à des cas particuliers mais nous manquons d’études permettant d’identifier les patients qui en profiteraient.

D’autre part, les objectifs non déclarés ont été d’induire des prescriptions les plus larges possible. Nous sommes parvenus à un point de caricature qui n’a pas d’équivalent dans l’histoire de la médecine.


Faut-il que des milliers de Français cessent de consommer des statines ?

Il est urgent de réévaluer nos comportements vis-à-vis du risque cardio-vasculaire. Il est faux de se croire protégé parce qu’on diminue son cholestérol. Il ne tient qu’à nous de prendre notre santé entre nos mains, notamment en se rapprochant du régime méditerranéen.

Il faut produire de nouvelles données en se libérant de l’ethnocentrisme anglo-saxon qui fait croire que ce qui est supposé bon pour un citoyen d’Helsinki ou de Chicago est bon pour un Marseillais ou un Gascon. Les essais cliniques doivent être conduits de manière totalement indépendante. Il faut plus de science et plus de bonne recherche médicale avant de prescrire un médicament à des millions de personnes.


Propos recueillis par
Sandrine BLANCHARD
© Le Monde 2007. Distribué par The New York Times Syndicate
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 29/06/2007, 15h32
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Thérapie : Essences Florales



THÉRAPIE : ESSENCES FLORALES

Rééquilibrer le système émotionnel


Les fleurs ont des vertus thérapeutiques qui permettent de rééquilibrer le système émotionnel. Découverte il y a 60 ans par le Dr Bach, cette méthode continue de faire des adeptes. S'en inspirant, Birgitta Holenstein et Jacqueline Talbo ont créé Nature Essences Of Mauritius. Des élixirs extraits de fleurs de notre île.
Travaillant essentiellement avec les fleurs de Maurice, Birgitta Holenstein et Jacqueline Talbot, ont, au fil des mois de recherches, découvert la particularité de chaque plante. Birgitta Holenstein raconte : "Nous avons travaillé nos élixirs floraux à partir de 14 fleurs de Maurice." À titre d'exemple, elle décrit la fleur sensitive qui permet d'être en harmonie avec soi ou encore le trochetia, fleur destinée à ceux qui ont subi des épreuves de la vie. Jacqueline Talbot souligne : "They are not therapeutic drugs, but work on mind, body and spirit. Working on an emotional level, they harmonise negative feelings and belief patterns held in the subconcious mind. For instance, recent medical studies prove that depression is a greater cause of heart disease than smoking.
Nature. On l'aura compris, à chaque état émotif… sa fleur. En suivant la philosophie de Bach, les deux amies ont constaté deux aspects fondamentaux qui se retrouvent dans la thérapie florale. Le premier étant la prise en compte de la psychologie de la personne. Le second, l'influence bénéfique que la nature peut offrir lorsqu'on sait vivre en harmonie avec elle.
Originaires de Suisse, Birgitta Holenstein et Jacqueline Talbot vivent à Maurice depuis six ans. Toutes deux exercent le métier de flower therapist. Jacqueline Talbot explique que les fleurs de Bach sont des préparations à base de plantes et de fleurs conçues spécifiquement pour cibler un problème. À cela, Birgitta Holenstein ajoute que "les remèdes mis au point par le Dr Bach sont efficaces parce qu'ils aident à rééquilibrer les émotions. Chaque type de fleur a ses vertus thérapeutiques, efficaces en cas de choc, dans des situations angoissantes…"
Les deux amies signalent qu'il n'y a pas d'effets secondaires dans cette approche. Et Birgitta Holenstein de conclure que les élixirs floraux du Dr Bach ne remplacent pas un traitement médical, constituant uniquement un accompagnement thérapeutique naturel.



Humeur


Né en 1886, à Birmingam, le Dr Edward Bach a travaillé sur 38 remèdes à base de plantes, de fleurs et d'arbres auxquels il a attribué une humeur ou comportement psychologique à traiter au quotidien. Ils sont classés en 7 groupes principaux : peur, incertitude, manque d'intérêt, solitude, hypersensibilité, abattement et désespoir. Les fleurs Bach sont considérées comme des palliatifs pour surmonter des difficultés émotionnelles.



Procédé

Pour préparer ces élixirs floraux, Birgitta Holenstein fait ressortir que la méthode Bach ne repose pas uniquement sur une symptomatologie, mais aussi sur ce qu'attend la personne. "On regarde d'abord le type de fleur qui correspond à telle personne. Les élixirs floraux sont des préparations liquides obtenues par macération de fleurs et de plantes. Ce sont des fleurs fraîches infusées ou exposées au soleil dans de l'eau avec pour seul but de rééquilibrer le système émotionnel. Il suffit, après, de les prendre sous forme de gouttes."


Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 01/07/2007, 08h42
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
Le point sur les plantes médicinales

Le point sur les plantes médicinales

Allez, tous derrière le pupitre. Quelles sont les vertus médicinales du lalo ? S’il y a une personne qui est incollable sur les plantes médicinales, c’est bien Ameenah Gurib-Fakim. Petite leçon tirée de Plantes médicinales de Maurice et d’ailleurs, qui rassemble des données sur le potentiel thérapeutique de plusieurs types de végétaux (175 au total).

Le « Lalo » : Une infusion, légèrement sucrée des fruits capsules fournit une boisson rafraîchissante et émolliente. Ce breuvage est indiqué contre la constipation comme boisson diurétique, et contre les infections urinaires.

La Carotte : Le jus extrait de la racine écrasée de la carotte, mélangé à du miel, est idéal contre l’asthme. La racine, en général consommée crue, aide à améliorer une vue défaillante et tonifie aussi les cheveux.

Le « Brède chinois » : Est tout indiqué pour les affections de la peau, les maladies infectieuses et respiratoires, de même que les problèmes d’ordre gynécologiques. La plante est aussi connue comme étant abortive, et elle déclencherait des allergies chez certaines personnes.

AU FAIT…

Ameenah Gurib-Fakim, professeur à l’université de Maurice, vient de sortir son nouvel ouvrage, Plantes médicinales de Maurice et d’ailleurs. On y découvre le nom botanique et vernaculaire de la plante, son origine, les parties utilisées, leur usage traditionnel, les indications, les agents actifs et leur pharmacologie, les effets secondaires, mais aussi les statuts régulateurs régissant ces plantes médicinales, leur contribution à la médecine moderne… Ce livre est en vente dans toutes les librairies, et, notamment chez Bookcourt.

l'express dimanche
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 11/07/2007, 15h48
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Démystifier l'acuponcture



MÉDECINE : ALTERNATIVE

Démystifier l'acuponcture


Au chapitre de la médecine alternative, l'acuponcture (ou acupuncture) est une des plus anciennes pratiques. Depuis des millénaires, les Chinois, de génération en génération, se transmettent leurs méthodes et leurs théories. Basée sur l'énergie du corps, l'acuponcture traite la source - non les symptômes - du problème.
Surtout connue pour traiter les douleurs et la dépendance au tabac, l'acuponcture couvre un grand nombre de maladies, de malaises et de problèmes. "L'acuponcture est la médecine énergétique du corps", avance le Dr Siddick Maudarbocus, acuponcteur. L'énergie existe dans tout être vivant et elle est canalisée par des canaux invisibles, appelés méridiens. Les points d'acuponcture, au nombre de 365, se trouvent sur ces méridiens, et c'est là qu'intervient l'acuponcteur, avec de la chaleur, un laser, des aiguilles, des pressions, etc. Toutefois, l'énergie contenue dans ces canaux peut voyager sur d'assez longues distances. Alors, c'est pour cela qu'une personne qui a mal à la tête peut avoir des aiguilles aux pieds, aux mains, au dos et… sur la tête !
Tendance. À Maurice, la plupart des patients se font traiter pour des douleurs, des problèmes d'origine nerveuse, ainsi que pour la dépendance à l'alcool, au tabac et à la nourriture. "Pour ce qui est de la drogue dure, cela dépend surtout de la volonté du patient", souligne le Dr Maudarbocus. Généralement, un traitement se fait sur 3-5 séances de 20-30 minutes, à raison d'une séance par jour. "Au bout de 5 séances, 80% des patients sont guéris ou bien améliorés. Les effets se font sentir déjà après la première séance."
Les avantages d'un tel traitement, selon l'acuponcteur, sont l'absence d'effets secondaires et l'identification du mal à la racine. "En acuponcture, une maladie équivaut à un déséquilibre énergétique. Le traitement vise justement à rééquilibrer l'énergie." C'est pour cette raison que l'acuponcture agit sur la racine du mal et non sur ses symptômes. Et ces traitements sont-ils durables ? "Le traitement corrige les équilibres. De son côté, le patient devra faire quelques changements dans son mode de vie. Par exemple, au niveau de l'alimentation ou des postures."
Psychologie ? Le Dr Maudarbocus assure que l'acuponcture ne joue pas sur la psychologie ou ne relève pas de l'auto-suggestion. La preuve, dit-il, c'est que même les bébés peuvent être traités. "Il y a des bébés qui sont amenés pour des troubles allergiques assez graves." Pour soutenir la pertinence de la discipline qu'il pratique, le Dr Maudarbocus souligne qu'en France, les facultés de médecine ont une unité dédiée à l'acuponcture.
Même si, à travers le monde, la médecine alternative (acuponcture, homéophatie, Ayurveda, etc.) connaît un intérêt grandissant, peu de Mauriciens y ont recours. "Il faut dire que s'ils deviennent de plus en plus conscients, de manière générale, les patients arrivent surtout après avoir essayé d'autres traitements qui n'ont pas donné le résultat escompté."
Notre interlocuteur fait aussi ressortir qu'un patient peut suivre un traitement conventionnel et, parallèlement, bénéficier de l'acuponcture. "Il n'y a aucune contre-indication", soutient-il.



Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 11/07/2007, 15h49
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Pour qui ?


L'acuponcture s'adresse à tous, des aînés aux bébés. Elle couvre des domaines vastes, allant des troubles digestifs, respiratoires, menstruels et circulatoires, aux allergies diverses, en passant par les douleurs. Le traitement a lieu après l'établissement d'un diagnostic énergétique : prise des pouls chinois (28 sortes), observation de la langue, observation des symptômes, interrogatoire, bilan de santé du patient.
Entre deux patients qui ont la même maladie, les points d'acuponcture peuvent être très différents. Choisir les bons points pour répondre aux besoins du patient, c'est tout un défi.
Après le traitement, il est important de prendre du temps de repos, afin que le traitement fasse effet. Il est aussi recommandé de ne pas entreprendre d'activités qui demandent une trop grande attention, comme conduire une voiture. En effet, après un traitement d'acuponcture, on se sent extrêmement détendu et cela pourrait nuire à la concentration.




À propos des aiguilles

Souvent, la peur des aiguilles fait hésiter un patient à prendre un premier rendez-vous avec un acuponcteur. Il faut savoir que ces aiguilles stériles et à usage unique, ont la propriété d'être flexibles, incassables et presque indolores. Elles sont fabriquées en acier inoxydable. L'acuponcteur les place à une profondeur de quelques millimètres dans la peau, loin des artères, des veines ou des nerfs. Elles y restent pendant environ dix minutes. Avec le temps, les évolutions ont permis l'émergence d'autres techniques basées sur les principes de l'acuponcture, notamment, le laserponcture ou l'auriculothérapie.


Lifting

S'il y a un domaine de l'acuponcture qui connaît un intérêt grandissant, c'est celui de l'acuponcture esthétique. Un des avantages de ce lifting, selon le Dr Maudarbocus, est qu'il n'a pas recours aux produits chimiques ou à la chirurgie lourde. Les résultats du lifting par acupuncture sont visibles 1 à 3 semaines après la séance. "L'effet d'un lifting par acuponcture dure entre 2 et 3 ans", souligne le Dr Maudarbocus.
Il est également recommandé de nourrir la peau et de garder les habitudes de consultation auprès des instituts de beautés, qui permettront de prolonger les effets du lifting par acupuncture.


Tourisme santé

À l'heure où le tourisme médical connaît un boom à travers le monde, le Dr Maudarbocus est d'avis que Maurice devrait jouer de ses atouts pour s'imposer dans ce domaine. "Allier vacances et traitement est devenu courant dans certains pays. Cependant, je suis d'avis que Maurice devrait capitaliser sur les centres de santé naturelle, voire orientale. Si nous misons sur la médecine high-tech, cela voudra dire, être en concurrence avec d'autres destinations beaucoup plus poussées que nous dans ce domaine. Notre culture et notre ouverture sont aussi des atouts non négligeables."


Prévention

Avant qu'une maladie ne s'installe, l'acuponcteur peut identifier les débalancements énergétiques et rétablir les équilibres. Pour cela, il est important de faire son bilan de santé régulièrement. Lors de la consultation, le praticien réalisera un profil énergétique des différentes parties du corps et ainsi orienter son traitement vers les maillons faibles. Il faut aussi savoir que chaque patient a son profil énergétique propre, relatif à son mode de vie et à son héritage génétique, entre autres.

Réponse avec citation
Réponse

Tags
mÉdecine, pour, soulager, vous

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
les filles pour vous..... Dev Discussions Générales 39 04/09/2009 09h54
Un nouveau remède pour soulager le chikungunya Dev Discussions Générales 0 18/09/2006 08h47
RadioMoris.Com débarque chez vous cet été pour ses 2 ans!!!! RadioMoris Annonces RM 10 12/08/2005 03h52
UNE BLAGUE POUR VOUS REMERCIER!!! Rocco Discussions Générales 11 12/05/2005 09h59
DEUX BLAGUES POUR VOUS REVEILLER!!! Rocco Discussions Générales 9 04/05/2005 15h32


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 10h12.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com