cité ouvriere en construction?? - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 15/06/2007, 12h11
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
cité ouvriere en construction??

Le village intégré “Terre Nouvelle” se lève à l’Ouest
Un complexe d’habitations économiques pour les plus démunis à Bambous : “Terre Nouvelle La Valette”, un projet de l’“Empowerment Programme”, pourrait devenir un modèle.

Le terrain, appartenant à l’État, a déjà été défriché. À quoi ressembleront les cités ouvrières de demain ? Peut-être bien à Terre Nouvelle La Valette, un complexe de logement intégré que l’Empowerment Programme est en train de se créer à Bambous. Des maisons évolutives, économisant sur la consommation d’eau et d’énergie, destinées à des familles en situation difficile et qui seront encadrées par un comité spécial afin d’en faire, en quelques années, des citoyens modèles…

Le projet à l’air trop beau pour être vrai. Pourtant, il a bel et bien démarré, début juin. Le terrain, appartenant à l’État, a été défriché. Les familles ont été identifiées : 76 familles, principalement d’anciens squatters de Camp-Levieux, disséminées un peu partout, entre Pointe-aux-Sables et Camp-Levieux. Certaines vivent, depuis de longs mois, dans des conditions extrêmes, sans toit et avec des salaires mensuels qui dépassent rarement les Rs 3 000. Elles se battent pour pouvoir continuer à envoyer les enfants à l’école.

“Le but du projet n’est pas seulement de leur procurer un toit, il va bien au-delà”, dit Hootesh Ramburn, coordinateur de l’Empowerment Programme. Ainsi, se limiter à donner un toit aux populations vulnérables ne règle pas le problème de la pauvreté, au contraire. On aboutit rapidement à la création de ghettos.

Le programme prévoit, dans un premier temps, l’encadrement des familles, avec la mise en place d’un comité. Les enjeux sont déjà multiples : former les adultes, inciter les enfants à poursuivre leur scolarité, développer le sens du civisme, mettre l’accent sur les valeurs familiales, les relations de bon voisinage… Avant même la pose de la première pierre, les bases d’une infrastructure sociale sont jetées.

Mais la tâche sera ardue. Jacques Dinan, coordinateur des Organisations non gouvernementales (ONG), veut croire dans le projet et dans les capacités humaines. “Notre tâche sera difficile. Ces gens partent de rien. Mais il faut avoir confiance dans la personne humaine.” Hootesh Ramburn renchérit : “Il s’agit de briser le cercle vicieux de la pauvreté.”


Acheter leur maison

Les 76 familles, encadrées par plusieurs ONG, dont Caritas, ont été réunies une première fois début juin. Le but est de leur permettre de devenir, à terme, autosuffisantes. “Nous ne voulons pas en faire des assistés”, intervient Jacques Dinan. D’ailleurs, pour “responsabiliser ” ces personnes en situation difficile, il leur faudra acheter leur nouvelle maison. Un montant sera donc déterminé au cas par cas, en fonction des moyens financiers de chacun.

Mais, déjà, les idées fusent et les envies prennent forme autour du projet pilote de Bambous. “Certains veulent la création d’espace d’ateliers pour pouvoir exercer leur métier de base”, explique Hootesh Ramburn. D’autres évoquent la création d’un centre polyvalent au cœur du complexe. Les futurs habitants ont déjà proposé le nom de Terre Nouvelle La Vallette pour la cité.


Risques réduits

Utilisation de chauffe-eau solaire, récupération de l’eau de pluie : tous les risques environnementaux seront réduits, à Terre Nouvelle. Les lopins de terre (55 toises) permettront la création de maisons évolutives, modulables, mais suivant un plan architectural précis et qui ne tolérera pas les improvisations. Le modèle est presque idéal.

À terme, 200 maisons seront créées à Bambous. Le coût total du projet est estimé à Rs 120 millions, entièrement financé par l’Empowerment programme. Hootesh Ramburn soutient qu’il faut s’inscrire dans le long terme. Le court terme a apporté son lot de désillusions pour les projets de logements sociaux, notamment avec la création de ghettos. “Si ça marche à Bambous, nous appliquerons le modèle ailleurs”, dit le coordonnateur de l’Empowerment programme.

Mais les délais restent malgré tout importants. Le premier village ne verra le jour qu’à la fin de 2008, si tout va bien. Ce n’est qu’après une évaluation de son impact que le programme pourra se poursuivre. On sera alors en 2009. La réussite du projet sera déterminée par le fait que tout le monde aura pu s’intégrer, que tous les enfants auront une scolarité normale.

Le modèle peut paraître idéaliste. Les promoteurs en sont conscients. Mais s’il réussit et s’il est reproduit, c’est la configuration même des cités ouvrières, avec toute son implication sociale, qui en sera modifiée. Pour Jacques Dinan, le projet représente en tout cas une grande nouveauté. “Si nous réussissons, nous aurons gagné le combat contre les inégalités sociales”, conclut-il.




Le projet est destiné à 76 familles, principalement des ex-squatters de la NHDC de Camp-Levieux (photo d’archives).
Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
cite, construction, ouvriere

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Un menuisier premier en construction dans le monde Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 0 10/04/2007 08h52
moris besoin main d'oeuvre étrangere pour construction Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 0 13/10/2006 13h41
mari top sa cite la!!!!! EX RENAISCENCE COLLEGE Discussions Générales 0 27/11/2003 14h07


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 17h55.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com