Portable,quand tu nous mobil… ises - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 11h17
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Portable,quand tu nous mobil… ises

Portable,quand tu nous mobil… ises
À qui on veut, quand on veut et où on veut. C’est la grande révolution avec le téléphone portable. On communique plus, on en devient accro parfois et l’on triche aussi souvent. Petit glossaire alors que le 6 février est décrété Journée internationale sans portable.

Le téléphone portable, ce petit boîtier de poche ? Celui qu’on appelle, le nouvel animal de compagnie, qu’on associe au couteau suisse, qu’on traite de machine à mentir, qu’on prône de consommeravec modération ? C’est comme une nouvelle religion qui ne cesse de faire des adeptes. « Je me sens tout nu sans mon portable. » C’est une phrase qu’on entend souvent dans la bouche des accros du mobile.

Et si on essayait d’éteindre son téléphone le 6 février, date retenue comme Journée mondiale sans téléphone portable. On vous rassure d’emblée, nous n’avons nullement l’intention de partir en croisade contre le mobile, on ne voudrait pas passer pour des ringards. On veut juste susciter une réflexion sur, pour reprendre le titre d’un livre, ce que les portables ont changé dans nos vies.

Rookaya Kasenally, chargée de cours à l’université de Maurice, note qu’avec le portable, on est comme traqué. « On se sent épié, on n’a pas de paix d’esprit, on est tout le temps joignable. La connectivité peut avoir un impact négatif sur notre sphère privée. Mais comme c’est le cas pour toutes les technologues, ce qui compte, c’est l’utilisation qu’on fait d’elles, c’est de savoir gérer », explique-t-elle.

Elle observe que le téléphone portable change les relations sociales, qu’à travers les textos, les non-dits et les interdits peuvent être dépassés, qu’on peut oser ce qu’on n’osait pas avant, que le portable agit comme un facilitateur. « En fait, c’est un outil à double tranchant. Il facilite la communication, mais la complique aussi. Il y a des gens qui gèrent plusieurs portables en même temps. Une ligne pour le patron, une autre pour le petit ami… »

Qui plus est, on a parfois tendance à négliger les formes de communication traditionnelles. « Le sms est instantané, mais il faut effacer les messages, rien ne reste. Il n’a pas, par exemple, le même charme que les cartes de vœux. »

Pour Joël Toussaint, directeur de l’agence de communication Ultracom, le téléphone est un outil de travail primordial aujourd’hui. « Le mien est synchronisé avec mon ordinateur, je l’utilise pour envoyer des mails, il me sert d’agenda… la connectivité est devenue une autoroute. Grâce à elle, on peut travailler tout le temps et être productif au maximum », explique-t-il. N’allez pas lui parler de phénomène d’addiction. Il voit là une manœuvre pour culpabiliser les gens inutilement, une manière de porter un jugement moral. « Et si quelqu’un ose à travers les textos, s’il arrive ainsi à dépasser son inhibition, je ne vois pas ce qu’il y a de condamnable. Il y a bien des gens qui ont besoin d’un verre ou d’une cigarette pour dire les choses », avance-t-il.

En revanche, il considère que le portable est révélateur de la mauvaise éducation de certains qui ne prennent pas la peine de mettre leur téléphone en mode silence quand ils sont dans une assemblée, par exemple. « Ce n’est pas une question de portable, mais de culture. ça vient prouver combien les gens peuvent être très peu disposés envers les autres », lance-t-il.


Une relation affective et inconditionnelle

Les plus de 300 000 abonnés d’Emtel passent 700 000 appels par jour, envoient 1,3 million de sms quotidiennement. Idem pour les abonnés de Cellplus qui avoisinent les 500 000 et qui envoient plus d’un million de textos par jour. « Ce sont les moins de 25 ans qui envoient le plus de sms. Pour les jeunes, c’est un moyen d’être toujours en contact avec leurs pairs. Ils grandissent avec cette technologie, cela fait désormais partie de leur monde. D’ailleurs, beaucoup de gens se rencontrent à travers le service de chat sur portable », met en avant Hema Sukurdeep, responsable de communication chez Cellplus.

Par ailleurs, leur devise, encore plus depuis l’arrivée de BlackBerry sur le marché mauricien, c’est que votre bureau devienne plus que jamais mobile. « Nous sommes là pour faciliter la communication. Maintenant, c’est vous qui devez l’utiliser selon vos besoins et c’est vous qui avez le contrôle », ajoute-t-elle.

Jean-Marc Monplé, Technical Manager chez Emtel, fait ressortir, pour sa part, que le but des communications modernes est de rapprocher les gens. S’il considère que les gens communiquent plus, il ne veut pas se prononcer définitivement sur la qualité de cette communication. « Je ne sais pas si cette communication détruit la communication humaine. C’est vrai qu’un sms peut sembler impersonnel. Mais il faut dire que le portable, ce n’est pas comme le tabac, ce n’est pas nocif », précise le Technical Manager.

Ce qui est sûr, c’est que le portable est devenu un phénomène de société. D’abord un outil pour communiquer, il a désormais plus d’une fonction.

On l’utilise pour regarder l’heure, comme réveil, calculette, appareil photo/vidéo, pour écouter de la musique ou pour jouer et pour surfer sur Internet. Il est donc à multi usage et se glisse facilement dans la poche.

Il faut surtout dire qu’avec un portable on se sent plus sûr, il est un objet de réassurance. Qu’on l’adule ou qu’on le subisse, de nombreuses personnes développent une relation affective et inconditionnelle au téléphone. Les nouveaux mutants du portable ne peuvent plus imaginer leur vie sans ce boîtier. Bravo aux industriels qui fabriquent les portables, la liste de nos besoins ne cesse de s’allonger !








LE DICO MOBILE

Art de jongler

« T’es où ? » Avec le portable, on est toujours joignable, peu importe où l’on est, même quand on est en vacances à l’autre bout du monde. Cela a ses avantages comme ses inconvénients. D’un autre côté, avec le portable, on apprend aussi des techniques d’injoignabilité. Quand ce n’est pas la batterie qui est défaillante, quand ce n’est pas un problème de réseau, ce sont des petits mensonges qui se dessinent : « Je vais rentrer tard, je suis toujours au bureau. », « Je ne peux pas te parler, je suis dans une réunion »… Si l’on peut être toujours connecté avec le mobile, les utilisateurs savent comment filtrer les appels et se débarrasser des importuns.



Audace

Derrière un portable, surtout les textos, on ose être qui on veut. Les inhibitions sont levées, nos discours peuvent même parfois sembler en contradiction avec les pratiques. On ose dire des vérités déplaisantes, on ose plus facilement annuler un rendez-vous, bref le portable peut servir nos lâchetés et faciliter nos tricheries. Il est d’ailleurs de plus en plus l’instrument adultère, on drague ou l’on se fait draguer. Les inconvénients ne manquent pas non plus, car on vit alors avec la peur d’être démasqué, on doit veiller à effacer les données, on règle sa sonnerie pour qu’elle se fasse discrète, on emmène son portable même dans la salle de bains…



Impolitesses

On le sait, c’est insupportable quelqu’un qui est constamment scotché à son portable. Le portable nous coupe parfois de notre environnement, il nous fait être ici et ailleurs. On « texte » quand on est à table, on force les autres à écouter sa vie dans le bus, la sonnerie est fanfaronne, on l’entend même dans la salle de cinéma… le portable crée de l’incivilité et peut être dérangeant. Qui plus est, cet instrument a le chic de nous transformer en espion. Ce n’est pas très honnête, mais il arrive qu’on vérifie la messagerie de son partenaire. On n’oublie pas les messages anonymes, l’enregistrement de scènes pornographiques. Selon l’observatoire sociétal du téléphone mobile en France, édition 2006, dans la catégorie des 12 à 24 ans, les valeurs négatives associées au portable sont l’individualisme (84 %), l’incivilité (47 %) et l’intrusion (38 %).



Prolongement de soi

Le boîtier lui-même est souvent perçu comme un reflet personnel. Il en dit long sur notre identité, il peut même être un outil de mise en scène. Le fait que le portable s’associe, par exemple, à une haute marque de couture, c’est la preuve qu’il est lié à l’image. Ils sont nombreux à changer de portable régulièrement pour être tendance. Des études sociologiques en Angleterre montrent que le téléphone mobile supplante la cigarette en tant que symbole du passage à l’âge adulte pour les jeunes adolescents.



Boulimie

Il y a la nécessité, il y a l’engouement, il y a aussi l’excès. Dans ce rayon, les textos sont incontournables et peuvent créer des dépendances. Connaissez-vous ce sentiment de manque quand votre interlocuteur ne répond plus à vos messages ? Combien de personnes continuent à se parler sur le portable même le soir ? Combien ont le sommeil interrompu par le mobile ou sont réveillés le matin par des messages ? Le portable peut devenir une drogue surtout chez les jeunes. Les parents devraient s’en soucier…
et commencer par donner l’exemple.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 12h28
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Ont verra si le 6 Fevrier dimounes capave senpasse sans servi zote portables, mo croire pou reussir, nou besoin teine li la veille et kitte li la caze le 6 Fevrier.

Rocco
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 12h40
Avatar de tifi-mauricienne
Sirdar
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: belgique liége
Messages: 257
hi ki capav se passé de son mobile...
c pas trop important sauf sui t en panne dans un bois !!!

Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 12h43
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Citation:
Posté par tifi-mauricienne Voir le message
hi ki capav se passé de son mobile...
c pas trop important sauf sui t en panne dans un bois !!!


Dabord ki to alle faire dans bois? Batman pou lor patrol ca jour la, to ena chance.

Rocco
Réponse avec citation
Réponse

Tags
ises, mobil…, nous, portable, quand

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Quand les mecs défilent ! Dev Discussions Générales 0 17/09/2006 08h58
Telephone Kdo de PC a portable & landline Rocco Discussions Générales 3 30/08/2006 07h34
Quand vous être sur la plage mirella Discussions Générales 53 18/05/2006 17h53
Le destin exister ou nous-même nous fer nous propre destin? Nathalia Discussions Générales 3 14/04/2006 10h57
SANS MO PORTABLE keyshia Discussions Générales 28 23/07/2005 08h35


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 00h53.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com