VISA ETUDIANT: tremplin pour emigrer - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 26/01/2007, 15h00
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
VISA ETUDIANT: tremplin pour emigrer



NOUVEAU CRAZE : VISA D'ÉTUDIANT
Tremplin pour émigrer

Les Mauriciens sont de plus en plus nombreux à utiliser les études à l'étranger comme tremplin pour émigrer, explique l'avocat Celva Runghen,Immigration Consultant. La plupart de ceux qui quittent Maurice n'ont aucune intention de regagner le pays, précise-t-il. Amalsingh Badal, Chief Executive Officer de Singh Abrahams Joomratty, société spécialisée dans les démarches relatives à l'émigration, note que c'est le "new craze", mais regrette que cela se fasse au détriment de ceux qui veulent réellement étudier à l'étranger.
"Ou situation difficile ? Ou oulé enn meilleur la vie à l'étranger ? Vini nou aide ou". Des affiches avec de tels propos sont placardées un peu partout dans l'île. C'est le travail d'agents en quête d'étudiants pour des universités. Il n'y a rien de mal, serait-on tenté de dire. Mais le hic, c'est que de nombreux Mauriciens comme Vijay se sont fait escroquer alors qu'ils cherchaient à émigrer. En revanche, Christian, qui voulait réellement étudier en Angleterre, a été privé de cette chance.
Un agent a ainsi fait croire à Vijay qu'il pourrait émigrer en Angleterre pour faire un LLB…, ce avec seul un certificat de Form 3 en poche. "Comme je n'ai pas un bon boulot à Maurice, mon rêve est d'émigrer pour avoir un meilleur avenir. J'ai rencontré un agent dans le sud. Il m'a expliqué que le visa était dans la poche et que je pouvais quitter le pays, disant que je vais faire un LLB. Il m'a fait inscrire dans une université et j'ai même reçu une lettre d'admission. J'étais comblé. Après lui avoir versé la somme de Rs 100 000, que j'ai empruntée à mes sœurs et frères, il m'a envoyé faire une demande de visa à la British High Commission. La demande a été rejetée et mon argent s'est volatilisé."
Quitter Maurice. Si Vijay n'a pu réussir, Annabelle, une ex-fonctionnaire, a pu quitter Maurice pour l'Angleterre il y a un an, pour faire des études en informatique. Elle est actuellement à Maurice avec son fiancé, un Français, pour entreprendre des démarches afin d'épouser ce dernier prochainement. Pour ce qui est des études, "ce n'était qu'un prétexte pour pouvoir quitter Maurice", avoue-t-elle. "J'avais marre de ma situation à Maurice et je n'avais qu'une envie : émigrer. Après avoir contracté un prêt, j'ai été acceptée dans une université et puis, c'est devenu chose facile, car j'avais de bons résultats de HSC. Mais je vais être honnête, je ne tenais pas à étudier vraiment. Et quand j'ai rencontré François, c'était décidé : je l'épouse pour pouvoir résider en France puisqu'il est Français."
Me Celva Runghen, qui, depuis quelques années, fait appel auprès de la British High Commission pour ceux dont la demande de visa a été rejetée, déplore cet état de chose. "Cela me fait de la peine de voir des Mauriciens qui ont de l'argent, des certificats, l'admission dans une université se heurter à un grand refus, tandis que des visas sont délivrés à ceux qui n'ont réellement aucune intention d'étudier. Souvent, les excuses sont " not satisfied that you intend to study " ou " not satisfied that you intend to return back ". Sur quoi se fondent-ils pour tirer de telles conclusions ?"
Demande rejetée. C'est justement le cas de Christian, un pharmacien qui ne sait plus à quel saint se vouer, car sa demande pour faire son MBA a été rejetée. "Après mon SC et HSC, j'ai quitté Maurice pour des études en pharmacologie pendant deux ans en Inde. J'ai même fait deux ans d'internship et je suis qualifié comme un full-fledge pharmacist. Je travaille actuellement dans une pharmacie. L'an dernier, j'ai décidé de parfaire mes études. J'ai, cette fois-ci, choisi l'Angleterre. Après application, ma demande a été rejetée. Raison : not proficient in english et cela sans même que j'aille faire une interview. Et dire qu'en Inde la langue que j'utilisée était l'anglais !" Christian est très déçu. "J'avais tellement envie d'apprendre davantage et je tenais à un diplôme d'Angleterre", dit-il. Il a fait appel mais attend toujours.
Il y a, en ce moment, deux catégories de personnes qui souhaitent faire des études à l'étranger, explique Amalsingh Badal. "Il y a ceux qui veulent genuinely partir pour étudier avec tout en règle et ceux qui veulent à tout prix quitter Maurice en se servant des études comme tremplin. C'est la deuxième catégorie qui est en majorité, c'est comme un craze en ce moment", poursuit-il. Sa société, SAJ, est spécialisée dans les démarches pour l'émigration. "We establish the eligibility of each candidate and let them know if they can go for study or emigrate. Very often, when we declare they are not eligible, they want to know whether there is any other means. Missié péna enn lot chimin ?, they would ask", poursuit-il.
Irlande. Actuellement, de nombreux agents offrent aux Mauriciens la possibilité d'émigrer en Irlande. "We don't believe in Ireland", dit Amalsingh Badal. "Agents are only giving flowery talk to people about this country whilst this is not the case. Life is very hard overthere." Ils disent même "visa pas nécessaire". C'est faux, insiste Celva Runghen, qui précise : "Il faut un visa pour entrer en Irlande et de plus, si votre visa d'étudiant expire, vous êtes refoulés sur Maurice". Certaines Mauriciennes, ajoute-t-il, ont fini dans des bars comme strip-teaseuses ou d'autres tout simplement comme prostituées. La honte provenant du qu'en dira-t-on les dissuade de regagner le pays. Et elles continuent à vivre dans l'illégalité. Elles ont tout simplement été bernées par les belles paroles des agents.
En attendant les résultats de HSC, Kirty, Chovina, Yoshika et Davisha, du Collège Maurice Curé, étaient parmi les centaines de jeunes qui ont fait le déplacement mardi dernier au Centre d'Information, de Formation, d'Orientation et de Documentation (CIFOD) pour se renseigner sur les études disponibles en France. Si Krity souhaite faire des études en Hotel management alors que Chovina songe à obtenir un diplôme en pharmacologie, Yoshika et Davisha veulent étudier la psychologie et l'informatique, respectivement. Ayant beaucoup lu et entendu sur les jeunes qui se sont fait escroquer par des agents, elles sont au CIFOD, "car il y a plus de genuineness", explique Chovina. Pour Kirty, "pas question de mettre les économies de mes parents pour mes études dans la main d'un agent. Autant venir vérifier moi-même à l'ambassade en ce qui concerne l'université". Ittish Ramead, de l'Abdul Raman Osman SSS, souhaite étudier le droit mais craint pour le budget. "Le budget est très important et je pense que c'est l'unique facteur qui fait que les jeunes se tournent vers les agents afin de trouver meilleur prix et éventuellement la combinaison travail-étude".
Refoulés. Il ressort du Passport and Immigration Office que 470 personnes ont été refoulées sur Maurice, dont 325 de Grande-Bretagne en 2005, alors que ce chiffre s'élève à 540 dont (380 de Grande-Bretagne) en 2006. Cette année, pour janvier seulement, l'on compte 21 cas. Stella John Chuan, Press and Public Affairs Assistant, dit ne pas être en mesure de nous donner des chiffres concernant le nombre de cas de refus essuyés par les étudiants mauriciens, mais appelle à la vigilance. Pour ce qui est de la France, Claude Pégnaut, la directrice du CIFOD, dit n'avoir aucun souci, car les étudiants doivent impérativement passer par son centre. Romila Panray, Marketing Officer de l'ambassade australienne, note que le nombre de demandes pour le student visa ne cesse de croître. "650 étudiants sont partis en Australie l'an dernier", dit-elle.
Entre-temps, Amalsingh Badal lance un vibrant appel aux Mauriciens : "Sachez ce que vous voulez avant de procéder pour éviter toute déception".



Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 26/01/2007, 15h00
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Conseils pratiques
* Toujours visiter les Education Fairs si vous souhaitez étudier à l'étranger. Vous y trouverez beaucoup d'informations pour vous aider à prendre votre décision.
* Ne jamais payer l'université à travers l'agent au risque de se retrouver à l'étranger alors que l'institution ne vous reconnaît pas.
* Si vous allez en Angleterre pour des études, toujours prendre votre visa à la British High Commission. Vous avez aussi le droit de faire appel en cas de refus.
* Vérifier l'institution au risque de se retrouver avec une école qui n'existe pas.
* Pour des études au Canada et en Australie, quelque $ 16 000 sont nécessaires par an. "Ce qui est bien, c'est qu'après deux ans passés au Canada, vous avez droit à un permanent visa, alors qu'en Australie, la période est de 4 ans. Mais ce n'est pas le cas pour les pays d'Europe", explique Amalsingh Badal.

Jayshen Ramanah: "Don't go to unscrupulous people"
Jayshen Ramanah, Education Project Manager au British Council met en garde les étudiants Mauriciens qui souhaitent faire des études en Angleterre. "Don't go to unscrupulous person. Do come to us, it's free. If you are going to study, you definitely need a student visa and you definitely need a university recognized by the Department for Education & Skill (DFES) to get one. We received so many students after they have been robbed."Dépendant des cours que souhaite prendre l'étudiant, le prix est de £ 400 (par an) à monter.

Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 26/01/2007, 15h18
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
c dommaz pou bann ki pé vraiment envi ale etudier parski ena ene ta malin p profite de zott !!
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 26/01/2007, 20h01
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Moi mo dire, ceki gagne chance aller, tirer et pa retourner. Gouvernement pe supplie les fils prodigal pou retourne O pays, pou quoi? pou di pain dibere?

Tou cala C ene senario ca, kifere ena politichiens habite dehor et li faire politik kand li en vacance a moris?

Rocco
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 26/01/2007, 22h30
Fan RM
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: finlande
Messages: 595
Mo pa pou dire banne zene la ramass paké alé zot tou koma rocco.
Mé mo mari compran ban zene la mem si sa koz problem pou ban ki vrémem envi ale etudié ayer.
Mo kone problem la de pré,mo ena mifa ki p gagne case ek UM é envie seyé ale ayer pou contigne zot letude.Mé sé ene comporteman ki prouvé commié ban zene pena confiance dan lavenir tizil.Mo trouve sa mari triste
.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
emigrer, etudiant, pour, tremplin, visa

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
visa pour la france cest du vol dave Discussions Générales 39 06/07/2007 12h27
Idees Pour 1 Chanson Pour 1 Mariage mtv Divers. Miscellaneous. 4 17/05/2006 12h53
probleme visa ambassade moris ar ambasade france tambyeddy eddytamby Discussions Générales 12 02/11/2005 18h09
PROBLEME POUR DIMINUER LES PHOTOS POUR LA GALERIE JOSICK Divers. Miscellaneous. 6 12/05/2005 18h35
Visa 4 Germany Lewis Nadal Discussions Générales 1 02/02/2005 15h26


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 12h36.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com