venzance au pimant rouze - Page 3 - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21 (permalink)  
Vieux 01/02/2007, 10h55
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Kand eski ca banne femmes la pou commence dire la verite pou ki zote depositions parette plus credible?

Rocco

AGRESSION ALLÉGUÉE À MONTAGNE-BLANCHE
Les six suspects arrêtés, la “victime” change de version
Sarooja Goorapah et cinq de ses proches ont été arrêtés hier pour l’agression de la maîtresse de son mari. Ils nient. La “rivale”, elle, admet avoir été battue mais pas violée.

Environ une semaine après avoir affirmé, dans une déposition à la police, avoir été battue et violée, elle se rétracte. Cette femme de 20 ans, qui aurait été malmenée par l’épouse de son amant et certains de ses proches, déclare à présent qu’elle a seulement parlé de viol parce que ses “agresseurs” l’avaient déjà menacée de le faire.

Entre-temps, six suspects ont été arrêtés hier matin dans le cadre de l’enquête menée par la Criminal Investigation Division (CID) de Quartier-Militaire, placée sous le commandement du surintendant Seballuck et de l’inspecteur Lollmun. Il s’agit de Sarooja Goorapah, 24 ans, (l’épouse incriminée), Soomantee Goorapah, 54 ans, (sa belle-mère), Seeneevasen Veerapen, 27 ans, et Rajen Veerapen, 25 ans, (ses cousins), Petchay Veerapen, 54 ans, (sa tante) et Vedananda Moorgen, 38 ans, (son frère).

Lors de leur interrogatoire, les suspects ont, en présence de leurs hommes de loi, Mes Anupam Kandhai, Nillen Vencadasmy et Jim Seetaram, nié les accusations portées contre eux. Ils ont comparu devant la cour de Moka, hier après-midi, sous une charge provisoire d’agression et de séquestration. La police n’ayant pas objecté à leur remise en liberté, ils ont fourni, chacun, une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000.


Identification

La présumée victime, elle, les a formellement identifiés comme étant ses agresseurs. Elle a toutefois changé la version qu’elle avait initialement donnée. Elle affirme maintenant qu’elle aurait en fait été séquestrée et battue et aurait même failli être victime de… sorcellerie.

“Mo finn dir ki zot finn viol mwa parski zot ti menas mwa depi avan ki zot pou fer li.” Elle avait, en effet, soutenu avoir été dévêtue en public et violée dans un champ de cannes pendant que l’un de ses agresseurs filmait la scène. Ces agissements, avait-elle dit, auraient été commandités par la femme de son amant. Cela se serait passé, le 15 janvier, à Montagne-Blanche et à Sébastopol.

Prise en otage dans un véhicule, elle aurait été conduite dans un champ de cannes où ses agresseurs lui auraient infligé des coups. On lui aurait, dit-elle, coupé les cheveux. “Zot finn dir mwa ki zot pou fer servis dan simitier e ki zot pou fini mwa. Mo pa kone si zot finn deza fer li.”

Son amant et elle auraient ensuite été abandonnés devant le poste de police de Montagne-Blanche. Elle a été admise à l’hôpital peu après. A la suite de sa plainte, elle a été examinée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, Principal Police Medical Officer.








Réponse avec citation
Google
  #22 (permalink)  
Vieux 01/02/2007, 11h21
Avatar de bomli
Fan RM
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: FR
Messages: 1 276
Nek criyé au loup, au loup bonavini pa trop bon ca...kan loulou la, a bon criyé, personne pa pou vine done coud de main...
Réponse avec citation
  #23 (permalink)  
Vieux 01/02/2007, 11h24
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Citation:
Posté par bomli Voir le message
Nek criyé au loup, au loup bonavini pa trop bon ca...kan loulou la, a bon criyé, personne pa pou vine done coud de main...
Ou ena raison la Duchesse Bomlaye, gette kine arrive Marie Linley Savriacooty. aujourd'hui li devant la cour pou fosse declaration.

Rocco
Réponse avec citation
  #24 (permalink)  
Vieux 01/02/2007, 11h27
Avatar de bomli
Fan RM
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: FR
Messages: 1 276
Citation:
Posté par Rocco Voir le message
la Duchesse Bomlaye
Rocco
Waouuuu ! en ki lonère ?!!! (titre la pa tro allé are moi selma!!! )
Réponse avec citation
  #25 (permalink)  
Vieux 01/02/2007, 11h28
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Citation:
Posté par bomli Voir le message
Waouuuu ! en ki lonère ?!!! (titre la pa tro allé are moi selma!!! )
Rocco
Réponse avec citation
  #26 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 11h09
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
L’amante revient sur sa version




Les versions se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Après avoir déclaré, dans un premier temps, avoir été violée par les proches de l’épouse de son amant, une jeune habitante de Montagne-Blanche est revenue sur sa version en début de semaine. Elle a, en effet, déclaré n’avoir pas été victime d’abus sexuels, mais que ses agresseurs auraient menacé de la violer si elle ne mettait pas un terme à sa liaison amoureuse avec son amant. Six suspects ont été arrêtés et traduits au tribunal dans cette affaire.

Selon les dires de la jeune femme, ce serait l’épouse de son amant qui aurait commandité son agression. La victime avait, en effet, déclaré aux policiers qu’elle se trouvait le 15 janvier dernier en compagnie de son amant dans une station-service de la localité quand ils ont été pris à partie par l’épouse de ce dernier ainsi que par trois de ses proches.

Toujours selon ses dires, elle aurait été entraînée dans un champ de cannes où elle aurait été battue et violée à plusieurs reprises. L’un des agresseurs aurait même filmé la scène avec son téléphone portable. Son amant et elle auraient, par la suite, été abandonnés à proximité du poste de police de Montagne-Blanche.

Blessée, elle avait été admise à l’hôpital. Ce n’est qu’à sa sortie, une semaine plus tard, qu’elle s’est rendue au poste de police de Montagne-Blanche pour y consigner une déposition. Elle a été examinée le jour même par le docteur Sudesh Kumar Gungadin, Principal Police Medical Officer.


« Elle entrait alors dans une rage folle »

L’enquête initiée par la Criminal Investigation Division (CID) a mené en début de semaine à l’arrestation de six individus : Sarooja Goorapah, 24 ans (l’épouse), Petchay Veerapen, 54 ans (sa tante), Rajen Veerapen, 25 ans et Seeneevasen Veerapen, 27 ans (ses cousins), Soomantee Goorapah, 54 ans (sa belle-mère), et son frère, Vedananda Moorgen, âgé de 38 ans.

Les suspects, accompagnés de leurs hommes de loi, Mes Jim Seetaram, Anupan Kandhai et NillenVencadasmy, ont été confrontés aux dépositions des deux amants. Tous ont catégoriquement nié être impliqués dans cette affaire. Ils ont peu après été traduits au tribunal de Moka sous une accusation provisoire d’agression et de séquestration. Tous ont été relâchés sous caution le jour même, après avoir payé une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000.

À Montagne-Blanche, cette sombre affaire de vengeance alimente depuis un peu plus d’une semaine maintenant les conversations. Certains habitants de la localité affirment même que les amants ne prenaient même plus la peine de se cacher.

« On les voyait souvent ensemble, en train de se promener ou de déjeuner dans un restaurant », explique un vendeur de légumes qui opère à quelques centaines de mètres du domicile de l’épouse incriminée dans cette affaire.

Un voisin, qui côtoyait le couple raconte que la relation extra-conjugale de l’époux était à l’origine de fréquentes disputes. « Il arrivait parfois que son époux ne rentre pas de la nuit et apparaisse le lendemain matin sans donner d’explication. Elle entrait alors dans une rage folle », laisse-t-il entendre. Depuis sa libération sous caution, l’épouse a quitté le toit conjugal pour se rendre chez des proches.
Réponse avec citation
  #27 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 12h20
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Pli to cose menti pli to ecroule banne vrai victimes de viols, C domage.

Rocco
Réponse avec citation
  #28 (permalink)  
Vieux 04/02/2007, 12h50
Avatar de tifi-mauricienne
Sirdar
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: belgique liége
Messages: 257
c dégeulasse si li amoureux de l'autre et plus de sa femme ...
le divorce sa exciste !

Réponse avec citation
Réponse

Tags
pimant, rouze, venzance

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 04h27.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com