Dossier consommation Moris - Page 7 - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #61 (permalink)  
Vieux 11/11/2008, 15h12
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Citation:
Posté par Dev Voir le message

QUESTIONS À…

Mosadeq Sahebdin,
porte-parole de l’«Institute for Consumer Protection» (ICP)

La baisse du prix du carburant ne devrait-elle pas aussi avoir un impact sur le prix des produits alimentaires ?

Oui, certainement. Les prix des produits importés devraient baisser, mais aussi ceux des produits locaux. Par exemple, le poulet devrait coûter moins cher parce que la baisse du prix du diesel devrait se ressentir au niveau des frais de livraison. Le ministre des Finances a aussi dit qu’il y a une baisse, sur le marché mondial, des prix du blé et de la farine. Cela sous-entend donc que les prix des produits à base de ces denrées, comme les pâtes, devraient baisser.


Pourquoi la baisse du prix du carburant n’a-t-elle pas encore été répercutée sur les produits importés ?

A chaque fois qu’il y a une baisse du prix du carburant, il y a toujours une excuse pour justifier le fait que les prix, eux, ne baissent pas. Les fournisseurs font ce qu’ils veulent. Et en l’absence de la mise en application de la loi sur la concurrence, il y a trop souvent des connivences et des accords tacites entre les opérateurs.


Estimez-vous qu’il s’agisse donc de cartels ?

Il est extrêmement difficile d’enquêter pour déterminer s’il y a un cartel ou pas. Même si on parle d’abus de monopole, on ne parle pas nécessairement de cartel. Le monopole n’est d’ailleurs pas un problème. Mais, comme je le disais, il y a des accords tacites et des exclusive dealings entre les distributeurs et les commerçants, et ils ne sont pas en faveur du consommateur. Par exemple, lorsqu’il y avait deux distributeurs de bière, les prix ne sont pas devenus plus concurrentiels. Et avec les exclusive dealings, dans certains supermarchés et hôtels, il n’y avait qu’une seule de ces deux marques de bière qui était proposée aux clients. De plus, vu que les prix ne sont pas contrôlés à Maurice, il faut faire des exercices de surveillance.


Effectuez-vous de tels exercices de surveillance ?

Oui. Nous menons un exercice sur une base mensuelle par rapport aux prix de 40 produits de première nécessité. Nous travaillons aussi actuellement avec le ministère de la Protection des consommateurs à la mise sur pied d’un observatoire des prix, dans un contexte où les prix sont libéralisés. Le premier contact a été fait par le ministère il y a deux semaines, et nous remettrons nos propositions par rapport à ce projet cette semaine.


Coutume a moris C kand ene comoditer monter, tous lartiks monter, mais coma prix ca sujet la baisser, tous lartiks kine ogmenter rest pareil. Banne boutiquiers morisiens allergie avec baisse prix.

Rocco
Réponse avec citation
Google
  #62 (permalink)  
Vieux 22/11/2008, 09h32
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
CONSOMMATION
La TÉLÉ vendue au rabais intrigue

La tendance est aux écrans plats et au numérique alors que l’analogique ne captera plus d’images en 2010.C’est la frénésie chez de nombreux revendeurs de téléviseurs. A coups de campagnes de publicité les unes plus alléchantes que les autres, ils tentent d’attirer l’attention des consommateurs. Leur objectif : écouler au plus vite leurs téléviseurs analogiques, avec des remises allant parfois jusqu’à 30 % moins cher.

Une aubaine pour le consommateur. Mais l’est-elle vraiment ? Car selon un haut responsable de l’Information & Communication Technologies Authority (ICTA), ces téléviseurs seront inutilisables en 2010. Et, avec ces promotions, les revendeurs n’informent pas les clients des détails techniques et des risques liés à cet achat au rabais.

Alertée par la façon dont certains de ces revendeurs opèrent, l’ICTA a ouvert une enquête. C’est ce qu’a confirmé à l’express hier après-midi, Trilock Dwarka, directeur de cet organisme.

«A la suite de plaintes reçues de la part de certains consommateurs, j’ai demandé à mon département technique d’instituer une enquête sur ces allégations», fait-il valoir. Il ajoute qu’à l’issue de cette enquête, un rapport sera remis au ministère de la Protection des consommateurs pour décider de la marche à suivre.

Trilock Dwarka concède qu’en 2010 tous les téléviseurs analogiques seront inutilisables car Maurice va passer au numérique. «Il faudra acquérir un décodeur pour pouvoir capter ces images au numérique.» Ce détail n’est pas communiqué au client qui achète son téléviseur.

Balraj Ghurburrun, responsable des achats des appareils électroménagers pour la société Lower House, ex-filiale du groupe IBL, précise : «On a donné à nos revendeurs des directives pour qu’ils informent les consommateurs que les téléviseurs analogiques ont une durée limitée d’émissions d’images, à moins d’un décodeur.»

Il souligne que la MBC devrait offrir gratuitement un décodeur aux abonnés qui n’ont pas les moyens d’en posséder un. Car sur les quelque 300 000 Mauriciens qui possèdent un téléviseur, ils sont seulement 125 000 à avoir un décodeur.

Balraj Ghurburrun fait aussi remarquer qu’il continuera à importer les téléviseurs analogiques tant qu’il y en aura une demande. En effet, aucune législation n’interdit l’importation de ces types de téléviseurs.






Analogique v Numérique

Un téléviseur numérique est doté non seulement d’un écran plat mais est conçu de façon à ce que l’appareil soit entièrement plat, même à l’arrière. Tel n’est pas le cas pour un téléviseur analogique, qui, même s’il a un écran plat, est bombé à l’arrière. Les images d’un téléviseur numérique à écran LCD sont plus stables et plus réelles qu’un téléviseur analogique. Dans le jargon technique, ce téléviseur est appelé la télé intelligente. C’est le téléviseur du moment car le téléviseur analogique n’est plus fabriqué par des géants tels que «Philips». L’analogique peut être rapproché des cassettes audio et des disques vinyles qui ont été remplacés par les CD et les DVD dont la qualité du son et de l’image est plus fine et plus claire.





Bernard SAMINADEN
Réponse avec citation
  #63 (permalink)  
Vieux 21/12/2008, 15h33
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
Farine, pain et gaz ménager: baisse des prix dès demain

Farine, pain et gaz ménager: baisse des prix dès demain



Le volet de la baisse des prix dans l'"Additional Stimulus Package : Shoring up Economic Performance" pour la période allant du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2010 a été annoncé par le Premier ministre, Navin Ramgoolam. La baisse des prix de la farine, du pain et du gaz ménager devra être effective dès demain matin alors que la réduction des tarifs des télécommunications et l'ajustement de ceux de l'internet entrera en vigueur à partir du 1er janvier prochain.
Le document de 32 pages fait ressortir à ce chapitre que "the surest way to protect the population in these uncertain economic times is to preserve its purchasing power. The centrepiece of the additional stimulus package for 2009 and 2010 is a social contract to keep jobs and maintain family income. In fact, both employment protection and lowering of prices are objectives that government is asking enterprises to deliver in exchange for benefitting from public support".
Réitérant son appel au secteur privé pour que les baisses de prix des denrées alimentaires sur le marché mondial soient répercutées sur le marché local, le chef du gouvernement a déclaré que pour maintenir le prix de la farine à Rs 6,90 le demi-kilo, les subsides étaient de Rs 683 millions. Avec la réduction des prix annoncée pour demain, le montant additionnel des subsides est estimé à quelque Rs 300 millions. Ainsi, dès demain, le prix du demi-kilo de farine passera de Rs 6,90 à Rs 5,85, une réduction de 15.2% ; le prix du pain de 100 grammes de Rs 2,65 à Rs 2,50, soit une baisse de 5.67%, et le prix de la bonbonne de gaz ménager de Rs 315 à Rs 300 (une baisse de 5%).
"In spite of the accumulated losses by the State Trading Corporation due to the high level of cross subsidies on flour and cooking gas, government is taking steps to ensure that the population benefits from falling international prices", ajoute le document adopté en conseil des ministres spécial, hier matin. Le gouvernement s'attend à voir les prix des produits alimentaires dérivés de la farine être réduits dans les meilleurs délais.
La décision du gouvernement de réduire de 35% les tarifs de télécommunications vise à encadrer les efforts des entreprises dans le domaine de l'ICT. "Our strategy is to support that industry as it takes advantage of the more favourable market conditions so as to maximise offsets to the adverse impact in other sectors". Le gouvernement soutient que les Internet Service Providers (ISP) devront être en mesure de faire bénéficier de cette baisse à leurs clients. Les nouveaux tarifs, qui doivent être traités au niveau de l'ICTA, devront être effectifs à compter de mars prochain avec des améliorations dans le service également.

Week-End 21/12/2008
Réponse avec citation
  #64 (permalink)  
Vieux 25/12/2008, 13h50
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
SOCIÉTÉ : CONSOMATION

Prudence


L'année 2009 s'annonce difficile pour l'économie,dans certains secteurs on parle même de licenciements. Cette crainte résultant de la crise financière n'a toutefois pas gagné tous les Mauriciens en cette période de fête. Un constat dans les magasins nous parle de la situation.
Situation économique oblige, de nombreux mauriciens affichent la prudence pendant les fêtes de fin d'année, prudence en terme d'achats. Dans de nombreuses famille c'est le même constat, cette année c'est place aux achats utiles.
Chômage. Pour Vimla, une habitante de Stanley rencontré à Arab Town, les fêtes s'annoncent difficiles cette année. Licenciée de la Zone Franche il y a tout juste 3 mois, elle doit se plier à un budget restreint pour les achats de Noël, car son mari est le seul à subvenir aux besoins d'une famille de trois enfants. Vimla n'est pas la seule dans cette situation. Marianna Rosalie en est l'exemple. "J'ai préparé une petite liste des achats avant de commencer le shopping. Contrairement aux autres années, j'essaie d'acheter utile car d'une façon ou d'une autre nous sommes tous affectés par la crise économique. Mon mari travaille dans l'hôtellerie et avec tout ce qu'on entend ces jours-ci, avec une possibilité de licenciement, il est difficile de se permettre certaines choses." Bien qu'elle soit consciente du budget limité qu'elle s'est fixée, elle avoue toutefois éprouver des difficultés à se limiter à sa liste mais aussi au budget consacré aux achats à cause d'une augmentation notée au niveau des prix.
Prudence. Cette prudence affichée par les consommateurs, se fait également sentirauprès de quelques commerçants. Pour Suzy, responsable d'un magasin de streetwear à Magic Lantern, la vente n'a pas vraiment augmenté. "Les Mauriciens se montrent plus prudents et cela se fait sentir sur la vente. Nous avons connu une baisse d'environ 10 % contrairement à pareille époque l'année dernière. La raison est surtout due au fait que notre clientèle se porte essentiellement sur les jeunes, dont la majorité dépendent des parents. La situation n'est pas alarmante car nous misons sur le dernier week-end de décembre." Même son de cloche dans un grand magasin d'électroménager à Port-Louis. Pour le responsable du magasin la situation économique actuelle en est la cause. "Cette situation était à prévoir depuis quelques mois déjà et nous nous y attendions. Nous avons commencé avec le late night shopping mais les clients sont plus au moins rares," laisse-t-il échapper.
Technologies. Toutefois, la fureur des nouvelles technologies n'a pas totalement laissé place à la prudence des consommateurs, comme c'est le cas pour Anaïs, 17 ans, qui cette année, a reçu son cadeau de Noël en avance, un lecteur DVD portatif qui tourne autour des Rs 6 000. "Il est vrai que la vie devient de plus en plus chère, mais c'est la tendance actuelle, et vu qu'elle a bien travaillé pour ses examens de fin d'année, on ne peut pas lui en priver," nous dit sa mère. Un luxe que de nombreuses familles ne peuvent se permettre. Cette frénésie pour les nouvelles technologies qui ne semble pas connaître de grosses perturbations pendant les fêtes est liée à une publicité accrue chez certains fournisseurs. "Pour contrer une éventuelle baisse au niveau du chiffre d'affaire, nous avons misé davantage sur la publicité sans oublier les offres promotionnelles," fait ressortir Rajiv, marketing agent dans une compagnie de téléphonie mobile.
Les baisses


Rs 10,4 milliards, c'est la somme accordée par le PM et le ministre des finances pour contrer la crise économique. Ce plan consiste également de certaines baisses qui donneront un plus grand pouvoir d'achat aux Mauriciens. Une baisse de 15 % sur le prix de la farine, passant de Rs 6.90 à Rs 5.85 le demi-kilo. Cette baisse affecte le prix du pain, Rs 2.50 pour les 100g, soit une baisse de Rs 0.15. Le gaz ménager se vend lui aussi moins cher, à Rs 300, il connaît une baisse de Rs 15. Autre baisse à noté, les tarifs de téléphone et d'internet qui affichent une baisse de 35 %.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
consommation, dossier, moris

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Dossier Misere à Moris Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 118 12/08/2009 13h13
SPURS, pour réduire de 10% à 20% la consommation d'essence à Moris Dev Discussions Générales 1 05/09/2008 09h28
Dossier Finances à Moris Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 6 03/07/2007 16h19
Dossier Drogues Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 0 13/10/2006 14h26


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 12h31.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com