ecologie Moris - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 18/10/2006, 07h38
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
ecologie Moris

CONSERVATION
Ces bouées d’amarrage qui protègent les coraux
Nos récifs et fonds marins sont constamment agressés par les ancres. Pour arrêter le massacre, Reef Conservation Mauritius met des bouées. Mais il faut des moyens.

Le système de bouées d’amarrage mis en place dans le Nord est facile à utiliser, y compris pour les catamarans. Pour Reef Conservation Mauritius, ce projet doit être étendu aux autres régions car il en va de la survie de nos coraux.Ils servent d’habitat à de nombreux poissons. Et pourtant, impitoyablement, des bateaux jettent leur ancre sur certains sites de plongée et détruisent les récifs coralliens. Un fait : les Mauriciens n’y sont pas suffisamment sensibilisés. Reef Conservation Mauritius (RCM) entend y remédier. Déjà, son projet de bouées d’amarrage permet de réduire sensiblement les dégâts causés à l’environnement marin. Place à un field visit entre l’île Plate et l’îlot Gabriel pour constater de visu son travail.

La visite est principalement dédiée aux partenaires du projet. L’on compte déjà 29 bouées d’amarrage sur nos côtes, principalement dans le Nord. 16 d’entre elles ont été financées par le Global Environment Facility - Small Grants Programme (GEF-SGP), à travers l’United Nations Development Programme (UNDP), huit autres par le ministère du Tourisme et cinq par la Barclays. Komal Gujadhur, Community Support Manager de cette banque, ne cache pas sa satisfaction après sa visite : “les bailleurs de fonds aiment savoir où va leur argent”.


27 % des récifs perdus à jamais

Et de l’argent, il en faut pour la fabrication, l’installation et l’entretien des bouées d’amarrage. Celles-ci peuvent amarrer jusqu’à trois bateaux. Ces bouées sont faites d’acier inoxydable et ont une espérance de vie de deux ans. Contrairement à celles utilisées avant que le cyclone Dina ne les emporte en 2002, les bouées sont désormais plus solides. On les reconnaît à leur forme, qui rappelle un crayon.

Le projet de RCM est issu d’un projet-pilote qui a débuté en 1999 à travers l’UNDP. Pamela Bapoo-Dundoo, National Coordinator du projet à l’UNDP envisage maintenant d’étendre ce travail au niveau régional, c’est-à-dire, à Madagascar ou aux Comores. En ce qu’il s’agit de Maurice, elle espère “que le gouvernement et le secteur privé prendront le relais car la GEF-SGP a déjà consacré pas moins de six ans à ce projet”.

Protéger l’environnement marin est devenu primordial dans le monde entier. Un rapport de Global Reef en 2004 avait mis en exergue le fait que 27 % des récifs de corail sont perdus à jamais et que 30% de ce qui reste est détruit par l’activité humaine. Ajouter à cela le fait qu’“un corail ne grandit que d’un millimètre à un centimètre par an”, comme le souligne Emilie Wiehé, Project Coordinator… Alors qu’en 1998, l’océan Indien a perdu 50 à 95 % de ses récifs pendant le “mass bleaching” (provoqué par le phénomène El Nino).

Il importe donc de sensibiliser surtout à l’utilisation de ces bouées d’amarrage. Dans ce contexte, RCM n’a épargné personne : pêcheurs, opérateurs de bateaux avec des t-shirts, affiches et livrets d’information sur l’importance des bouées en renfort. RCM souhaiterait étendre cette campagne aux plus jeunes grâce à l’inclusion de la science marine dans le cursus primaire, parce qu’“un manque d’égards découle d’un manque de conscientisation”. Sans compter qu’il faut également former les skippers quant aux bouées d’amarrage, deux d’entre elles ayant déjà été endommagées à cause d’une mauvaise utilisation.

Iain Watt, président de RCM, estime de son côté que “le projet doit être étendu puisque les coraux sont très endommagés. De plus, l’industrie du tourisme et le seafood hub en particulier dépendent de l’environnement marin”. En attendant, d’autres sites de plongée ont déjà été identifiés pour y aménager des bouées d’amarrage.

Sauve la caze posson ou Sauve nou lamer : avec ces slogans, RCM attend que d’autres bailleurs de fonds mordent à l’hameçon.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 23/10/2006, 09h49
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
Ecologie à moris

J'ai lu ce dimanche qu'un belge avait réclamé auprés des autorités concernant l'érosion de la plage derriére le campement qu'il a construit à Pt aux Sables et le risque que pourrait subir les alentours.Je connais ce coin de l'ile .
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 23/10/2006, 11h23
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
Citation:
Posté par fergeo
J'ai lu ce dimanche qu'un belge avait réclamé auprés des autorités concernant l'érosion de la plage derriére le campement qu'il a construit à Pt aux Sables et le risque que pourrait subir les alentours.Je connais ce coin de l'ile .
L'érosion de la plage et déjà bien ancré a Pt aux Sables trop proche de Port-louis avec tous les eaux et produits polluant nos plages et l'atmosphére, hélas,je ne pense pas que les aurorités prendront sa demande en considération
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 23/10/2006, 13h37
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
Ecologie à Maurice

Citation:
Posté par monica__95
L'érosion de la plage et déjà bien ancré a Pt aux Sables trop proche de Port-louis avec tous les eaux et produits polluant nos plages et l'atmosphére, hélas,je ne pense pas que les aurorités pendront sa demande en considération
Bien d'accord qu'une telle situation ne date pas d'aujourd'hui.Mais il y a de cela 3 ans, je suis allé à cet endroit et la personne qui a mis l'article sur le journal mauricien ne m'a pas parlé de cette érosion durant la visite de son batiment.Mais si cela était le long d'un hotel plus conséquent,croyez bien que cela serait différent.
Certes il y a des choses plus importantes à résoudre à MAURICE que la perte d'un peu de sable.Mais nous devons nous mettre à l' esprit que le probléme est du à la destruction des fonds marins que ce soit mécanique ou chimique et pourrait envahir d'autres lieux
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 09/11/2006, 12h23
Avatar de bomli
Fan RM
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: FR
Messages: 1 276
CLIMAT
L’humanité doit prévoir une adaptation au réchauffement
Neuf ans après la signature du protocole de Kyoto, jamais le climat n’avait autant attiré l’attention qu’après la publication du rapport Stern. C’est qu’il y a urgence...

Les délégués de la 12e conférence internationale sur le climat réunis à Niarobi au Kenya ont souligné avant-hier le besoin impératif de mécanismes d’adaptation au changement climatique, qui menace de destruction une partie du patrimoine culturel et naturel de l’humanité.

Le “changement climatique s’accélère (...) et ses conséquences seront dangereuses à une large échelle si la température globale augmente de plus de 2°C au-dessus du niveau préindustriel”, a prévenu à Nairobi Lars Müller, spécialiste du changement climatique au sein de la Commission européenne. “Nous connaissons déjà une augmentation de 0,7°C depuis 1900”, a-t-il ajouté.

Face à cette situation, l’un des enjeux majeurs débattus à la conférence est le renforcement des capacités d’adaptation des pays, notamment les plus démunis, aux modifications du climat. Les pays en voie de développement, qui font généralement valoir qu’ils n’ont pas à subir les conséquences des modes de vie excessifs et hyperconsommateurs des pays industrialisés, réclament davantage de soutien.

La conférence se tient pour la première fois en Afrique sub-saharienne, très vulnérable et touchée de plein fouet par le réchauffement, manifesté par des épisodes de sécheresse, d’inondations dramatiques et de précipitations de plus en plus irrégulières.

Selon Halldor Thorgeirsson, du secrétariat de la Convention de l’Onu sur les changements climatiques (CCUNCC), les mesures d’adaptation doivent notamment “réduire la vulnérabilité économique” au réchauffement. S’agissant du financement, “le Fonds d’adaptation (prévu dans le Protocole de Kyoto) ne dispose actuellement que de 3 M USD parce que le Mécanisme de développement propre (MDP) en est seulement à ses débuts”, a commenté Yvo de Boer, secrétaire exécutif du CCUNCC.

Le MDP est un dispositif de Kyoto permettant aux gros pollueurs de financer des projets énergétiques et industriels “propres” dans les pays en développement pour réduire leurs factures de gaz à effet de serre. Le Fonds d’adaptation doit être alimenté par des prélèvements sur les projets MDP. S’adapter ne signifie pas pour autant renoncer à lutter contre le réchauffement, ont fait valoir une partie des participants. Ainsi, lors des débats, M. de Boer a relevé un “assez large consensus, au moins en ce qui concerne l’UE, le Japon et la Norvège (sur la nécessité d’entreprendre) des actions supplémentaires” dont les pays industrialisés “doivent prendre la tête”. La Commission européenne a d’ailleurs souligné que l’Europe se réchauffait déjà plus vite que la moyenne mondiale.

Le réchauffement pourrait s’avérer désastreux pour une partie du patrimoine culturel et naturel de la planète, y compris dans les pays industrialisés, a prévenu le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). “Des trésors sans prix sont menacés par l’élévation du niveau des océans, par des inondations et des tempêtes”, note-t-il dans un rapport en réclamant des mesures rapides pour éviter la destruction de monuments historiques notamment.

Parmi les sites les plus menacés, figurent la barrière de corail de Belize, décrite par Charles Darwin en 1842 comme “le corail le plus remarquable des Antilles”, des monuments en Egypte ou encore des trésors pré-incas dans le parc national de Huascaran au Pérou : ainsi, un temple datant de 900 avant Jésus-Christ est menacé par la fonte des glaciers dans les Andes.



© Le Monde 2006

Distribué par The New York Times Syndicate
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 10/11/2006, 13h29
Avatar de bomli
Fan RM
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: FR
Messages: 1 276
PRÉVISIONS
Maurice à court d’eau à partir de l’an 2020
Difficultés à retenir l’eau de pluie, fuites sur le réseau, pollution : ce sont là autant de menaces pour la distribution de l’eau dans les années à venir. La crise guette.

Cette année, le niveau d’eau dans les réservoirs a baissé de 15 % par rapport à la même période en 2005.Denrée précieuse aujourd’hui, l’eau sera une denrée rare à Maurice à partir de 2020. C’est ce qu’ont affirmé, hier soir, les experts de la Water Ressources Unit (RU), lors d’un exposé sur la situation de l’eau pour les années à venir. Cette présentation au Vaghjee Hall, à Port-Louis, coïncidait avec le lancement de l’édition 2006 du rapport des Nations unies sur le développement humain.

“Maurice est déjà un pays qui est water stressed”, constate la WRU. Mais pour l’organisme, le pire est à venir : l’île atteindra le niveau de “scarcity” en qui concerne les ressources en eau, à partir de 2020. Ce qui est attribuable à toute une série de facteurs : la topographie de l’île, la difficulté à retenir les eaux de pluie ou encore les fuites sur le réseau de distribution d’eau potable, sans oublier les menaces de pollution de la nappe phréatique qui aggrave le problème.

Des experts en météorologie mettent aussi en avant le fait que la pluviosité pourrait avoir tendance à s’atténuer, avec le réchauffement annoncé de la planète…

Le développement prévu à Maurice ne devrait pas arranger les choses. En effet, les nouveaux hôtels, nouvelles usines, lotissements de luxe dans le cadre des Integrated Resorts Schemes ou encore les nouvelles zones d’habitation vont ajouter à la pression déjà existante. Et tout indique que les besoins en eau vont exploser.


Construction de barrages

Quoi faire ? La WRU rappelle le programme mis en place avec, notamment le projet du barrage de Bagatelle ainsi que d’autres dans différentes régions de l’île. Mais l’accent est également mis sur une série d’études à venir pour tenter de mieux cerner l’épineux problème des ressources en eau. Les études se fixent une échéance : 2040.

Déjà, les experts mettent l’accent sur la construction des barrages ou encore sur la réduction des pertes sur le réseau. 46 % du réseau de fourniture d’eau est affecté par les pertes. La Central Water Authority va investir Rs 1,2 milliard pour les détecter… et traquer les fraudeurs, eux aussi montrés du doigt.

Harry Boolauck, le directeur général de la CWA, a lui aussi fait un exposé de la situation de l’eau à Maurice. Il a, lui, rappelé que 99,6 % de la population mauricienne est raccordée au réseau de distribution d’eau. De ce chiffre, 85 % des ménages ont de l’eau directement à la maison. Et 80 % de ces ménages ont de l’eau 24 heures sur 24.

De son côté, Abu Kasenally, le ministre des Services publics affirme être conscient du problème. Il l’a dit, au nom du gouvernement, au Vaghjee Hall, hier. “Nous sommes conscients que le problème de l’eau constitue une crise à la fois sanitaire mais aussi politique. Cette question doit donc avoir la place qu’elle mérite lorsqu’il s’agit de définir les priorités gouvernementales”, a-t-il avancé.

Et comme s’il fallait illustrer cette “crise” de l’eau, la situation actuelle des réserves n’est pas brillante. Le mois d’octobre a été avare en pluie. Les réserves d’eau dans les réservoirs et nappes phréatiques ont baissé de 15 % par rapport à la même période en 2005. Il y a quelques jours encore, le réservoir de la Mare-aux-Vacoas, le plus important de l’île, était rempli à 61,1 % contre 68 % en octobre 2005. Le programme de coupures d’eau de la CWA est désormais plus que jamais en vigueur…




CLASSEMENT

Maurice 63e sur le plan du développement humain

■ Maurice se classe dans la catégorie des pays qui ont un indice de développement humain élevé. Le pays est en fait 63e, le dernier de la catégorie, juste avant la Libye, premier pays dans la catégorie des pays qui ont un développement humain moyen. Le classement concerne 177 pays. Maurice gagne ainsi deux places en 2006, par rapport à l’année précédente, dans le classement établi par le Programme des Nations unies pour le développement. L’indice de développement humain rassemble plusieurs aspects. Il tient compte du produit intérieur brut mais aussi de l’espérance de vie, ainsi que des niveaux d’éducation et de vie, en général. Cette année le rapport des Nations unies met l’accent sur la crise de l’eau à travers le monde, source de conflits et cause d’appauvrissement. 1,1 milliard d’humains n’ont pas accès au minimum d’eau requis, soit 20 litres d’eau par personne et par jour pour boire et se laver.
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 15/11/2006, 11h03
Avatar de zotsaaa
Fan RM
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 580
Le manque d’eau provoque la colère
La route Palma était un champ de bataille hier. La raison : le manque d’eau. Quelque 300 manifestants sont descendus dans la rue.

Ce n’est que vers minuit hier que les manifestants ont montré des signes d’apaisement, une fois la fourniture d’eau rétablie.“ Pena dilo dan nu landraw. Sa fer troi zour nou pa pe kwi manze et nu pa pe capav baigne”, s’insurge un habitant de Palma. “Nu finn telephone CWA enn ta foi. Zamai zot finn fer kitsoz pou amelior nu sitiation.” Et cela a suffi pour que la route Palma soit transformée en un champ de bataille hier. Pneus brûlés, morceaux de blocs et troncs d’arbres étaient éparpillés au milieu de la route. Et ce n’est que vers minuit, après que la fourniture d’eau a été rétablie que les quelque 300 manifestants ont montré des signes d’apaisement.

Il est 19 h 30 hier. Une sirène retentit dans la région. Quelques minutes après, les pompiers de la ville des Fleurs arrivent à la route Palma. La foule s’écarte pour laisser aux pompiers le libre champ d’action. Mais le mécontentement est loin de se dissiper. Des manifestants ont bloqué la route sur environ un kilomètre avec de grosses pierres et en jetant des pneus usagés dans les flammes.

Deux heures plus tard, en constatant que la fourniture d’eau n’a toujours pas été rétablie, ils décident, cette fois, d’obstruer la route. De nouveaux feux seront allumés à l’aide de pneus usagés. La police est mandée sur les lieux.


“Il y a un problème de sècheresse”

Peu après, l’ACP Boyjoo et l’ASP Ramen arrivent sur les lieux. Ces derniers tentent de raisonner les manifestants. Mais alors qu’un épais nuage de fumée s’élève dans le ciel, quelqu’un ne cesse d’alimenter le feu par des pneus usagés et des morceaux de bois pour maintenir le feu. Ils exigent, à tout prix que Harry Boolauck, chairman de la Central Water Authority, vienne sur les lieux.

“Zamai li pu vini. Li kone si li vinn la dife lor li. Li ousi li res dan landraw. Cot li ena dilo selman ! ” lancent des membres mécontents dans la foule aux hauts gradés de la police. Contacté au téléphone, Harry Boolauck fait ressortir que “les gens doivent être conscients qu’il y a un problème de sécheresse à travers l’île. Je me demande pourquoi c’est seulement les habitants de Palma qui manifestent mais pas ailleurs. Je suis un habitant de Palma. Je pense sincèrement que cela a été provoqué par certaines personnes de mauvaise foi. Je ferai le nécessaire afin que la fourniture d’eau soit rétablie dans certains endroits à Palma”.

Mais les manifestants, eux, ne l’entendent pas de cette oreille. Alors qu’il est 22 h 15, il n’y a aucun signe d’apaisement. Les pompiers s’approchent de la foule mais restent éloignés. “Si pa gagn dilo, nu pu res la ziska gramatin. Nu pa pe diman plis ki sa. Larg dilo 5 heur gramatin et ferm li 9 heur. Relarg li 4 heur ziska 8 heur asoir.”

Une heure plus tard, les manifestants avertissent qu’ils ne vont pas dégager la route. “Sa pu vinn pli grav enkor dimin. Nu pu blok Quatre-Bornes sa cou la.” “ Bann la finn teign dife la haut. Nu realime”, lance un homme visiblement en colère. “Faude konpran nu soufrans. Kifer dan lezot landraw ena dilo mai kot nu pena. Ki nu ete nu ? Pa dimun ?”

Pendant ce temps, une équipe de la Special Mobile Force est mobilisée tout près du poste de police de Quatre-Bornes.

Minuit. La fourniture d’eau est rétablie sur une partie de Palma. Et ce n’est qu’à ce prix que les manifestants montrent des signes d’apaisement. La foule se disperse et les pompiers commencent déjà à dégager la route…
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 15/11/2006, 11h39
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
[quote=zotsaaa]Le manque d’eau provoque la colère
La route Palma était un champ de bataille hier. La raison : le manque d’eau. Quelque 300 manifestants sont descendus dans la rue.

Ce n’est que vers minuit hier que les manifestants ont montré des signes d’apaisement, une fois la fourniture d’eau rétablie.

C'est trisre de voir tel situation et surtout que les personnes concernées doivent manifester pour obtenir un besoin de premiére néccessité!!!
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 15/11/2006, 12h31
Avatar de bomli
Fan RM
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: FR
Messages: 1 276
Ahhhhhhh, la mo bizin note mo ti contentement ! Parski la, couma dir lépep pé lévé !!!
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 15/11/2006, 12h43
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA

normal zot bizin réagir fodé pas zot courber !!!

Réponse avec citation
Réponse

Tags
ecologie, moris

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Eski le vrai Mauricianisme existe a Moris??? Rocco Divers. Miscellaneous. 10 15/09/2008 08h47
Bane Nouvo Sega Moris?????? Mauritiustyles 97... Discussions Générales 4 09/09/2008 12h04
faire zot quitte moris eddytamby Discussions Générales 85 26/02/2007 21h21
Le gagnant du concours Disque de l'Année Radio Moris 2004 DJ El-Syd Discussions Générales 12 02/01/2006 21h05
Fête de la Musique RadioMoris Discussions Générales 12 22/06/2005 18h55


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 08h08.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com