Enfants artistes à Moris - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 06/10/2006, 09h26
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Enfants artistes à Moris



Enfants artistes


Là où d'autres enfants de leur âge auraient été amenés à faire des études leur priorité, eux se consacrent aussi à l'art. Yaksha Irshawatee Beeharry, Yash Purmasing, Jessica Perdrau et Juan David Romero, 8 à 10 ans, dansent ou font de la musique, espérant un jour passer pro.
Un sourire accroché à leur visage poupin, même timbre de voix qui exprime la candeur, même jeu de scène… et pour cause, Yaksha Irshawatee Beeharry, Jessica Perdrau, Yash Purmasing et Juan David Romero partagent la même passion pour la musique et la danse. Pour mettre toutes les chances de leur côté, ces petits artistes se sont tournés vers l'école de danse de Teresa David, le Conservatoire François Mitterrand ou le Mahatma Gandhi Institute. En s'y inscrivant, ils se sont donné la chance de se faire repérer.
Discipline. C'est le cas de Juan David Romero, 10 ans, qui selon son prof de violon, a les qualités voulues pour progresser dans cette voie. Le jeune garçon raconte qu'il avait 7 ans lorsque sa mère lui a demandé de quel instrument de musique il aurait voulu jouer. "J'ai choisi le violon. J'ai appris à tenir l'archet, comme on tient un crayon pour dessiner. Pour moi, être violoniste, c'est avant tout être discipliné."
En écoutant Juan David Romero parler de sa passion pour le violon, Yash Purmasing, 8 ans, intervient dans la conversation et raconte qu'il éprouve lui aussi la même joie lorsqu'il joue du tabla. Avec sa moue d'enfant et ses yeux expressifs, ses mains se posent sur le tabla et sous ses doigts habiles, il commence à égrener quelques notes : ta ge tin dha, dhin, tout en expliquant : "J'avais pris pour habitude de battre la mesure sur la table du salon de mes parents. Ils ont fini par me faire apprendre le tabla." Lorsqu'on demande à Juan David Romero d'exécuter à son tour quelques gammes sur son violon, il sourit timidement et lance : "Écris au tableau noir comme mon prof et dis-moi ce que je dois jouer." Encouragé par Yash Purmasing, il s'exécute et, au final, salue son auditoire comme un grand.
Travail. Juan David Romero précise que devenir violoniste est un travail de longue haleine. "Il faut être original, avoir du talent et travailler de longues heures." Il en est de même pour Yash Purmansing qui reconnaît que même s'il veut se démarquer des autres, il ne peut travailler qu'à son rythme d'enfant. "Je sens parfois comme une grande fatigue dans mes doigts. Ceux qui me regardent jouer du tabla ne comprennent pas qu'il faut du courage et beaucoup de travail. Malgré les félicitations et les encouragements, je n'oublie pas que je n'ai que 8 ans." Considéré également comme un bon élément par ses professeurs, le petit Yash dit accorder autant d'importance à la théorie qu'à la pratique. "Le tabla était, au départ, un amusement. Aujourd'hui, je tire profit des enseignements de mes profs."
Bases. Ces enfants de la trempe de Juan et Yash ont compris très tôt que la reconnaissance, ce n'est pas ce qui les anime. Ce qu'ils recherchent, ce sont les bases d'une formation complète et solide en chant, danse et musique, ou encore à parfaire leur expression scénique et à faire de l'art plus qu'un simple violon d'Ingres. "Les samedis, quand je prends mes cours de kathak, c'est comme si je m'appliquais à faire mes devoirs. Cela ne m'empêche pas d'être première en géographie", confie Yaksha Irshawatee Beeharry, 9 ans. Faisant preuve de beaucoup de maturité, elle explique que sa mère, à son âge, rêvait de s'inscrire à des cours de kathak. "Je suis consciente que tous les enfants de mon âge n'ont pas cette chance. Grâce à mes parents, j'ai pu avoir accès à la danse."
Inscrite depuis l'âge de 7 ans au MGI, où elle apprend le kathak, cette petite fille voue une grande admiration à Madhuri Dixit. "Madhuri Dixit est une excellente actrice et danseuse. Quand je danse le kathak, moi aussi je me laisse emporter par les mouvements. Chez moi, je marche avec des livres sur la tête afin de garder cette posture gracieuse. Je reste une petite fille, mais c'est juste mon centre d'intérêt pour la danse qui a évolué, car démarrer jeune, c'est avoir plus de chances de développer mon potentiel. Mon but est d'être chorégraphe."
S'exprimer. Même rêve du côté de Jessica Perdrau, 10 ans. Sa spécialité : la danse classique. Il faut dire qu'elle tient cela de sa grand-mère et de sa mère. "Grand-mère m'a inscrite au cours de Teresa David alors que j'avais cinq ans."
Joignant le geste à la parole, Jessica Perdrau fait des pirouettes, mais elle chuchote tout bas que cela s'appelle un pas de chat. "Dans la danse classique, il y a les pliés, les glissades… Pour commencer, il faut s'échauffer avant de s'élancer sur la piste de danse." Pour Jessica Perdrau et Yaksha Irshawatee Beeharry, à leur âge, on ne peut parler de compétition. Yaksha confie : "On n'est pas là pour se calquer sur les autres, ni pour aspirer à être une vedette, c'est juste une passion qu'on a envie de vivre et ce qui est bien, c'est de la vivre relativement jeune." Jessica Perdrau d'ajouter "qu'il faut d'abord s'exprimer et travailler avant d'être remarquée et connue."
Bonne étoile. Jessica Perdrau raconte qu'avant de choisir la danse, elle voulait être chanteuse, comme Lorie qui a également débuté jeune. "C'est surtout le fait de croire qu'elle pouvait être une bonne chanteuse qui a fait de Lorie une célébrité", dit en souriant Jessica Perdrau. Comme Lorie, Jessica croit en sa bonne étoile. "Ce n'est pas toujours facile de s'accrocher. Il faut faire attention à ne pas faire de faux mouvements. Car, chez une danseuse, les jambes, c'est son atout." Elizabeth Perdrau, sa mère, se dit prête à tout abandonner si un jour Jessica obtient une bourse. "Tous les parents veulent ce qu'il y a de mieux pour leurs enfants. Si Jessica a du potentiel, c'est à nous de réaliser son rêve."


Balotsav : festival de musique pour enfants


Le samedi 25 novembre prochain, de 9h30 à 11h30, se tiendra au Mahatma Gandhi Institute (MGI) un festival de musique animé par les enfants de 7 à 10 ans. Thème du concert : Balotsav, qui signifie Enfant et Festival. Santosh Kumar Padaruth, Senior Lecturer à l'institut de Moka, nous en dit plus : "On a constaté au MGI que la réceptivité des enfants pour la musique, le chant, la danse est très développée. L'an dernier, on avait mis au point un programme culturel présenté par les enfants de 6 à 8 ans. Cette année, c'est au tour des 7 à 10 ans de mettre en pratique ce qu'on leur a enseigné dans les différentes disciplines qu'ils ont choisies."


S'inscrire


Au Conservatoire François Mitterrand, pour les enfants de 8 à 12 ans qui veulent apprendre à jouer d'un instrument de musique, les frais d'inscription sont de Rs 800, et pour les cours de chant, Rs 700. Les enregistrements dans ces deux disciplines démarrent au mois de mai et juin 2007, respectivement. Au niveau du Mahatma Gandhi Institute, qu'importe la tranche d'âge, les cours de chant, de danse et de musique sont gratuits. Les inscriptions pour les petits de 7 à 10 ans démarrent en décembre 2006 et janvier 2007.

Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
artistes, enfants, moris

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
ONG en détresse à Moris Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 1 06/10/2006 09h21
Spectacle : Les Enfants D'un Rêve Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 0 06/10/2006 09h11
Enfants sniffeurs de colle Dev Discussions Générales 1 24/09/2006 18h40
Enfants dans les rues Rocco Discussions Générales 1 04/09/2006 09h53
Nos artistes Mary@ Discussions Générales 6 17/02/2005 17h37


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 14h53.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com