L'ÉOLIENNE à Moris - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 29/09/2006, 15h08
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
L'ÉOLIENNE à Moris



ÉNERGIE RENOUVELABLE L'ÉOLIENNE

Bientôt une réalité ?






Le Central Elecricity Board (CEB) et Suzlon Energy Ltd de l'Inde sont en préparation d'un parc de production d'énergie éolienne à Bigara. Déjà proposé dans le passé, ce système est à l'étude. S'il est non polluant et renouvelable, cette source d'énergie nécessite des conditions spécifiques pour son fonctionnement, à l'instar d'une vitesse de vent allant de 20 à 25 km/h.
L'énergie éolienne pourrait être une réalité à Maurice dans les années à venir. Le CEB et Sulzon Energy Ltd sont actuellement en pourparlers pour finaliser le projet d'un parc de production d'énergie éolienne à Bigara. Le projet s'insère dans la politique du gouvernement de diversifier les ressources pour la production d'énergie afin de satisfaire la demande grandissante en électricité. Aussi, la hausse constante des prix des produits pétroliers sur le cours mondial incite à trouver d'autres façons de produire de l'énergie à des coûts inférieurs. L'installation de 20 turbines éoliennes à Bigara a été évoquée. Ces turbines seront d'une capacité de production de 25 mégawatts, pouvant générer jusqu'à 52 gigawatts d'énergie par heure. Ce n'est pas la première fois que cette possibilité est évoquée. En 1986, une éolienne de 108 kW de capacité avait été installée à Grand-Bassin. Le projet n'a, cependant, pas été développé en raison de problèmes techniques.
Description. L'énergie éolienne est l'énergie du vent ou, plus spécifiquement, l'énergie tirée du vent au moyen d'un dispositif aérogénérateur comme une éolienne ou un moulin à vent. C'est une énergie renouvelable, tirant son nom d'Éole, dieu du vent dans la Grèce antique. Les éoliennes ou aérogénérateurs sont destinés à exploiter la force du vent pour produire de l'énergie. Le vent pousse une hélice qui est montée sur un arbre, lui-même relié à des systèmes mécaniques pour pomper de l'eau, moudre du grain ou produire de l'électricité. Il s'agit en général d'une hélice à 2 ou 3 pales tournant autour d'un axe horizontal. Dans les éoliennes destinées à la production d'électricité, l'hélice fait tourner un générateur électrique par l'intermédiaire d'un multiplicateur de vitesse.
Avantages. L'énergie éolienne est très prisée de par les avantages qu'on peut en tirer. "Contrairement au pétrole et au charbon, utilisés pour produire de l'énergie, ce système ne pollue pas l'atmosphère", dit Parmesh Raghubur, ingénieur. De plus, l'énergie est renouvelable et ne nécessite pas de matière première, une fois les moulins placés. L'ingénieur, qui a vécu plusieurs années en Allemagne et y a étudié les énergies renouvelables, dit que dans un passé pas trop lointain, il avait fait part de son intention d'exploiter cette énergie à Maurice et avait fait une étude de faisabilité, à Bigara notamment. "J'ai envoyé une lettre au gouvernement en ce sens en 1998, mais sans réponse positive. Nous avions calculé les différents types d'appareils pouvant être utilisés et le quantité de kilowatt que nous pourrions produire par an. D'après nos plans, nos éoliennes auraient été placées à Bigara, Le Bouchon et Bois Chéri", dit l'ingénieur.
Limites. L'énergie éolienne étant variable, des inconvénients sont à prévoir dans son utilisation. À Maurice, par exemple, le vent est assez instable. "D'après les rapports que j'ai lus, l'électricité ne pourra être produite que 166 jours par an à travers l'éolienne. C'est surtout dû au vent qui change de direction assez rapidement", souligne Gajaraj Pyndiah, ingénieur. Selon lui, avant d'investir dans ce domaine, il faudra d'abord voir les coûts et regarder quand l'investissement commencera à rapporter ses fruits : "Le problème est que le return risque de ne pas être suffisant. Tout dépendra des coûts des appareils. Mais, je suis tout à fait pour l'utilisation d'énergie renouvelable."
Plusieurs facteurs doivent être pris en considération pour l'implantation de l'éolienne. Ainsi, la topographie, la vitesse et la hauteur du vent, entre autres, doivent être étudiés. "Les informations provenant des études faites par le passé ne sont peut-être plus appropriées maintenant. Dans beaucoup d'endroits où des tests ont été faits, des maisons ont été construites, facteur qui peut changer la donne", souligne Gajaraj Pyndiah.
Énergie solaire. Si l'on en croit nos interlocuteurs, l'énergie solaire pourrait aussi nous être profitable. Le problème, disent-ils, est qu'à Maurice, il n'y a pas de loi qui prévoit que l'énergie non-utilisée provenant des panneaux solaires peut être vendue à la compagnie d'électricité. "Une faible partie de cette énergie seulement sera utilisée chez un particulier. Dans ces conditions et avec le coût élevé, il n'en vaut pas la peine", indique Parmesh Raghubur.


Moulins à vent


Les moulins à vent sont d'origine très ancienne. On pense que des roues éoliennes rudimentaires furent utilisées en Perse dès le VIIe siècle après J-C., voire avant. Elles servaient à l'irrigation des terres cultivées et pour écraser du grain. Le moulin à vent a connu un grand développement en Europe au cours du XIVe siècle, en particulier aux Pays-Bas. Outre le meulage du grain et l'irrigation des terres agricoles, les moulins à vent étaient utilisés pour un grand nombre de tâches, allant du pompage de l'eau de mer au sciage du bois, en passant par la fabrication du papier et de l'huile ou encore le meulage de divers matériaux.


Éolienne anti-cyclone


En 2000, Gajaraj Pyndiah, ingénieur, mettait au point un moulin à vent pouvant résister à des rafales cycloniques. Les pales du moulin sont tapissées de volets en tôle qui s'ouvrent au gré du vent. Celles-ci amortissent la force du vent s'il change de direction subitement. C'est ce qui permet au moulin de résister aux grosses rafales. De plus, contrairement aux éoliennes normales où les hélices tournent verticalement, celles de l'inventeur tournent à l'horizontale comme celles d'un hélicoptère. "Ce système permet à l'éolienne d'opérer même si le vent change de direction rapidement et ne nécessite aucune modification de la position", dit G. Pyndiah. Ceci dit, le coût de toutes ces recherches explique que son projet n'ait jamais abouti. Inventeur persévérant, Gajaraj Pyndiah travaille depuis six ans sur un appareil se servant de l'énergie solaire pour repousser les moustiques et différentes mouches. Il devrait bientôt le commercialiser.

Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
lÉolienne, moris

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Eski le vrai Mauricianisme existe a Moris??? Rocco Divers. Miscellaneous. 10 15/09/2008 08h47
Bane Nouvo Sega Moris?????? Mauritiustyles 97... Discussions Générales 4 09/09/2008 12h04
faire zot quitte moris eddytamby Discussions Générales 85 26/02/2007 21h21
Le gagnant du concours Disque de l'Année Radio Moris 2004 DJ El-Syd Discussions Générales 12 02/01/2006 21h05
Fête de la Musique RadioMoris Discussions Générales 12 22/06/2005 18h55


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 09h26.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com