Ces visiteurs venus des océans - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Nouvelles de l'Ile Maurice

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 29/09/2006, 15h03
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Ces visiteurs venus des océans



MAMMIFÈRES MARINS: ÉCHOUAGE

Ces visiteurs venus des océans






Maurice a connu son lot de visiteurs inattendus provenant des mers. Depuis Joe, l'éléphant de mer échoué voici quelques années sur la côte ouest, plusieurs autres mammifères marins, principalement des phoques à fourrure, ont atterri sur nos côtes. Si les raisons de ces visites restent à déterminer, les hypothèses sont nombreuses.
Cette année a vu l'échouage de deux mammifères marins sur les côtes mauriciennes. Pas plus tard que la semaine dernière, un phoque à fourrure en provenance de l'Antarctique a été observé à Roches-Noires, tandis que la visite de l'éléphant de mer Cyril intervenait en juillet dernier. En 2005, un autre phoque, Fokette, nous avait rendu visite.
Recherches. Le dernier visiteur inattendu ne serait pas en danger et se serait perdu chez nous lors de sa migration qui est d'habitude assez longue. "Ce n'est pas une surprise, même si c'est assez rare", souligne Jacqueline Sauzier, présidente de la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS), qui ajoute que ces événements intervenus en si peu de temps sont extraordinaires et ont suscité de l'intérêt tant dans le public que chez les scientifiques. "Nous montons un réseau. Nous avons contacté des centres de recherches de la région, principalement à La Réunion et à Madagascar, pour savoir si ces événements se passent de manière courante ailleurs", dit Jacqueline Sauzier.
Hypothèses. En attendant, la MMCS s'est penchée sur le sujet et a émis quelques hypothèses sur ces événements. La première met en cause le réchauffement de la planète. "C'est un prétexte à beaucoup de choses aujourd'hui. On pense que les changements dans la température de l'eau modifie le comportement des petits poissons." D'après la biologiste, ceci entraînerait alors un changement dans les habitudes de chaque animal qui constitue l'ensemble de la chaîne alimentaire. Ce qui pourrait impliquer que les mammifères doivent aller un peu plus loin pour trouver de la nourriture et qu'ils se retrouveraient dans les mêmes types de courants que d'habitude. "On sait qu'il y a des courants qui remontent vers l'équateur. Il se pourrait que les mammifères soient entraînés par ceux-là."
Deuxièmement, il pourrait s'agir de la surexploitation de la pêche de poissons se trouvant dans les régions où vivent ces mammifères. "Ces régions sont propices au développement de certains types de poissons. Il se peut qu'il y ait une raréfaction de la nourriture qui pousse les mammifères à aller plus loin pour chasser. S'ils sont emportés par le courant, ils viennent alors se reposer chez nous pour reprendre des forces", dit Jacqueline Sauzier.
La troisième hypothèse fait état d'El Nino comme point de départ. "Ce phénomène intervient chaque 15 ou 20 ans. Certains experts disent qu'il pourrait affecter les océans l'année prochaine."
Conseils. Ces événements, généralement rares, suscitent tantôt l'émerveillement, tantôt l'attendrissement du public. La meilleure attitude, dans ces cas-là, est de ne pas s'approcher de l'animal s'il est encore en vie. "Ils ont, peut-être, l'air inoffensifs et doux, mais ce sont des animaux très vifs qui ne connaissent pas l'homme et qui peuvent facilement être très féroces. Joe, par exemple, un grand mâle, aurait pu arracher le bras de quelqu'un facilement. Le moins qu'on les perturbe, le plus facilement ils se réadapteront à la vie dans leur milieux naturel", avertit Jacqueline Sauzier.
La présidente de la MMCS ajoute qu'il est à éviter de leur donner à boire ou à manger et, surtout, de leur lancer des pierres ou autres objets. "Ce sont des animaux qui ont l'habitude de rester en mer. S'ils viennent à terre, c'est pour se reposer, reprendre des forces et, dans certains cas, pour muer, c'est-à-dire, changer de peau. C'était le cas de Joe. Pendant la mue, l'animal ne va pas à l'eau, ne mange pas et ne boit pas. Il ne fait que dormir et sa peau tombe comme si elle pourrissait ; cependant, une nouvelle peau pousse de l'intérieur… Nous avons tendance à penser que l'animal est à l'article de la mort et qu'il faut tout faire pour le sauver, mais, c'est une phase normale de ce type d'animaux-là", souligne Jacqueline Sauzier.


Campagne de sensibilisation


La campagne de sensibilisation organisée par la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) pour le compte des activités du Dolphin Watching a débuté vendredi dernier. Six sessions de formation sont à l'agenda auprès des skippers, touristes et tous ceux touchés par cette activité. Par ailleurs, un film d'une dizaine de minutes sera mis dans le circuit hôtelier dans le but de sensibiliser le public aux dangers du Dolphin Watching pour les animaux et pour mieux faire connaître les mammifères marins.


Historique de la MMCS


La MMCS existe depuis 19 ans et a été créée par les membres du Mauritius Underwater Group (MUG). Promouvoir la connaissance et l'appréciation de la vie marine ; pousser les autorités à mettre en place des parcs marins et aider à leur gestion ; encourager les autorités à appliquer les lois et promouvoir les connaissances en environnement marin dans les écoles font partie des buts de l'association. Des actions entreprises par l'ONG, on note la mise en place de récifs artificiels à l'aide de vieux navires désaffectés, afin de pallier la destruction des récifs et de créer un support adéquat pour, entre autres, la prolifération de coraux, d'algues, de crustacés et de poissons. La MMCS fait également le suivi des baleines et des dauphins autour de l'île Maurice, au moyen de fiches de renseignements. Elle a aussi créé des jeux sur l'environnement marin, afin d'inciter les jeunes à respecter la vie marine.

Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
ces, des, océans, venus, visiteurs

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 17h48.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com