Musique: vente en 2005 à Maurice - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Musicales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 13/01/2006, 05h10
Avatar de mamzelle_crapo
Pena Titre
 
Date d'inscription: octobre 2004
Messages: 1 943
Musique: vente en 2005 à Maurice

Chiffres en baisse


La musique locale se retrouve de plus en plus dans l'impasse. Chaque année, les chiffres de vente accusent une baisse conséquente. Pourtant, cela ne décourage pas les artistes, qui continuent d'enregistrer. Après avoir souffert du piratage, les chanteurs mauriciens font les frais d'une situation économique difficile. Seuls quelques-uns arrivent à s'en sortir.
Selon les indications de la Mauritius Society of Authors (MASA), l'année 2005 a été riche en terme de production. En comparaison avec l'année dernière, il y a eu une légère hausse dans l'achat de vignettes destinées aux nouveaux albums. "On note également qu'il y a beaucoup d'autoproductions et que les artistes délaissent de plus en plus les grands studios pour se tourner vers les home studios", dit Hansley Antoine, PRO de la MASA.

Difficultés. Un constat qui ne s'applique pas nécessairement au niveau des chiffres de vente. Car, sortir un album est une chose et le vendre en est une autre. La situation diffère selon les boîtes de production et, surtout, selon les artistes engagés. À l'exemple du studio Kapricorn, qui n'a pas fait beaucoup de productions cette année, puisque "très peu rentrent dans les frais", selon les aveux de Richard Hein. Il a donc fallu attendre la sortie du DVD live d'OSB vers la fin de l'année pour que la boîte s'en sorte au niveau de la vente. "Dorénavant, je m'investirai davantage dans l'audiovisuel, car il y a une concurrence déloyale concernant les CD audio. 90% du marché concernent les CD internationaux piratés, vendus à bon marché. Pourquoi nous oblige-t-on à acheter des vignettes pour les CD locaux, alors que ce n'est pas le cas pour les CD internationaux ?", se demande-t-il.
Richard Hein dit également sa déception par rapport au deuxième album de T-East, un produit de qualité dans lequel il a beaucoup investi et qui s'est peu vendu. "Je crois que c'est surtout dû au fait que l'album n'a pas eu une bonne promotion dans les médias. Les radios n'ont presque pas joué les morceaux qui, pourtant, sont bien."

Situation économique. Constat d'une baisse également pour Geda Music. Une situation qui, selon Gérard Louis, continue de se détériorer depuis 2002. "La vente a été très maigre cette année. Je crois que c'est un constat plutôt général. J'ai eu l'occasion de discuter avec des disquaires : tous disent qu'il y a peu de demandes pour les CD locaux, même en cette période de fête où, généralement, les gens achètent par quatre ou cinq CD."
De sa propre analyse, Gérard Louis estime que c'est le résultat de la situation économique difficile. "Comment dépenser son argent pour acheter un CD quand on a des difficultés à s'acheter les choses les plus essentielles ? N'oublions pas, non plus, que le piratage existe toujours… En cette fin d'année, on trouve des compilations non autorisées des meilleures chansons de l'année. Les gens préfèrent acheter un CD avec plusieurs titres à succès que d'acheter six albums, par exemple."
Si, au niveau de Geda Music, l'album Si to lé de Natty Jah s'est le plus vendu, Gérard Louis avance qu'il faut aussi prendre en considération que celui-ci est sorti bien avant ses autres productions. Pour 2006, il réfléchit encore, avant d'investir. "J'ai eu une séance de travail avec la MASA et d'autres producteurs pour discuter des stratégies à adopter pour l'année prochaine. Nous allons, entre autres, revoir les coûts de production. Déjà, je peux dire que nous n'avons pas une grande marge de profit sur les CD. Nous essayons de trouver des solutions, mais si le pays lui-même est en difficulté, je ne vois pas comment nous allons nous en sortir."

Fans. Du côté des Ottentik Street Brothers, Bruno Raya affirme que la vente a été plus ou moins stable par rapport à l'année dernière. "En réalité, elle aurait dû augmenter, car nous avons produit quelque cinq albums cette année. Mais, les Mauriciens n'ont plus de pouvoir d'achat. Ce n'est pas évident avec la situation économique qui prévaut. Si nous arrivons à vendre, c'est surtout parce que nous avons un certain nombre de fans qui achètent tous nos produits. Même ceux des chanteurs étrangers comme Daddy Mory. Je pense que sa prestation au concert Reggae Donn Sa a aussi été pour quelque chose."
Pour 2006, Bruno Raya a 3-4 projets d'albums en tête. Il est d'avis qu'il faut persévérer, même si la situation est difficile. "C'est notre gagne-pain, nous devons trouver les moyens de nous en sortir. J'espère que les autorités aussi prendront les mesures qui s'imposent pour redresser la situation économique et pour combattre le piratage."

Joker. Pas d'états d'âme, en revanche, pour Mario Justin, de Zot Sa Production. En enregistrant Conséquence, de Wilson Félix, l'année dernière, il ne pouvait savoir que c'est un an après que le morceau allait devenir un tube. Polémique ou pas autour de la violence conjugale, une chose est sûre : la compilation comprenant cette chanson s'est très bien vendue. Contrairement à l'année dernière où il était découragé par la production, Mario Justin s'est refait une santé cette année en jouant son joker : Nancy Dérougère. "J'ai sorti le Best Of de Nancy en VCD et DVD, ainsi que son dernier album, Experience Séga. Les deux se sont très bien vendus et continuent encore à se vendre. La compilation La légende du seggae se vend également bien."
Mario Justin fait ressortir que les CD piratés se vendent toujours, mais ne sont plus aussi prisés. "Je crois que le public mauricien commence à prendre conscience de ce problème. Nous ne manquons pas l'occasion de faire appel à leur bon sens, que ce soit sur le terrain ou à travers les médias. Nous en profitons pour dire merci à tous ceux qui nous soutiennent et… qu'ils passent le message à d'autres !"
Pour 2006, Mario Justin compte innover en enregistrant son premier album solo. "L'album s'intitulera Bouc émissaire et sera sur le marché vers le mois d'août." Zot Sa Production espère également sortir un DVD des meilleurs morceaux typiques de Maurice, ainsi qu'un album hommage à Gérard Bacorillal. "Il s'agira, au fait, d'une reprise de ses grands succès par d'autres chanteurs."
Cette année marquera, donc, un tournant décisif dans la production musicale. Si le fait de pouvoir bénéficier d'une aide de l'État encourage beaucoup d'artistes à financer leurs propres albums, reste à savoir si la demande suivra…




CHIFFRES DE LA MASA: Rupture d'une tradition


Depuis plus d'une dizaine d'années, Scope propose, dans sa première édition, la liste des albums locaux qui se sont le plus vendus durant l'année écoulée. 2006 marque la rupture d'une tradition. La MASA nous a, en effet, fait savoir que cette liste ne sera plus rendue publique, selon le vœu de ses membres. "Les éditeurs et les artistes souhaitent garder la confidentialité autour de la vente de leurs produits", nous a déclaré le PRO de la MASA. Déjà, depuis deux années, Scope éprouve des difficultés à compléter cette liste. Conflits entre artistes et producteurs ou problèmes avec le bureau de l'Income Tax, à la suite de la publication de cette liste, ont souvent été évoqués.





Disquaires en zone rouge


Le constat de baisse chez les producteurs se réflète également chez les disquaires. Déjà, depuis que les CD internationaux piratés sont en vente libre, ces derniers n'arrivent plus à vendre les originaux. Seule la production locale leur permettait de tenir le coup. 2005 a été la confirmation de la tendance des dernières années. Beaucoup se ruent sur les VCD et DVD, tandis que le CD audio a du mal à se vendre. "La vente a été très très mauvaise. À part l'album et le DVD/VCD de Nancy Dérougère, ainsi que la compilation Puissance séga sur laquelle figure le morceau Conséquence, de Wilson Félix, les autres productions locales ne se sont presque pas vendues", dit Michel Foo Fat, de Neptune, un des pionniers de l'industrie du disque à Maurice.





APU: Peu d'albums locaux saisis


Selon les chiffres de l'Anti-Piracy Unit (APU), peu de copies pirates des albums locaux ont été saisies en 2005. C'est plus vers la fin de l'année, dans le sillage des concours du Disque de l'année que les compilations des meilleures chansons ont trouvé preneur. Autrement, les Mauriciens se sont désintéressés des vendeurs de rue. En revanche, on note que ces fameuses compilations sont même en vente chez certains disquaires. Autre phénomène : beaucoup de personnes possédant aujourd'hui un ordinateur avec graveur, énormément de copies sont faites pour être partagées en famille ou entre amis, sans pour autant avoir un but commercial. Au bout du compte, la production locale continue de souffrir de cette nouvelle forme de piratage…

source: le net
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 13/01/2006, 14h09
samemsa
Guest
 
Messages: n/a
Ayooo ki zot pe fer dans tizil ena tro piratage
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 13/01/2006, 14h33
Avatar de SheHzaD555
Super Fan RM
 
Date d'inscription: mars 2004
Messages: 2 969
banne compatriote... mo sante 1 vier santer ek zotte... ine plein santer tout

pas aster cd pirate
proteze bane artiste la
si ena mam ki p vane cd pirate coze ek li fer li comprend.dire li pas bon sa
fer lavaze cervo ek li
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 13/01/2006, 15h37
Avatar de mervyn
Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: L'OISE (Picardie,France)
Messages: 596
Envoyer un message via MSN à mervyn
c vré
sa biin fer enn campagne contre pirataze
sinon pas pou ena nouvo sega
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 06/03/2007, 07h39
Manev
 
Date d'inscription: février 2007
Messages: 1
Bonjour cela fait plusieurs jours que je suis à la recherche d'un album de t-east sur le net mais hélas aucune trace .J'ai entendu le morceau si to lé sur vos ondes,et j'ai trop aimé .Si quelqu'un peut me guider.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
2005, maurice, musique, vente

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Paroles de "L'ile maurice" par Mighty Jah mamzelle_crapo Paroles. Classées 0 31/10/2005 21h35
Musique Sega Ile Maurice caillou Divers. Miscellaneous. 1 17/10/2005 18h52
Ile Maurice Ete 2005 NetRunner Discussions Générales 74 17/10/2005 08h26
[Festival][Canada] Fêtes Créoles Internationales de Montréal - 7, 8 et 9 juillet 2005 RadioMoris Soirées et Concerts 10 04/07/2005 02h55
Election le 3 juillet 2005 a Maurice mikel Discussions Générales 8 04/05/2005 10h33


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 18h54.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com