Fodrer crise financiere pou to conne banne clients moriciens - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 24/12/2008, 13h04
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Fodrer crise financiere pou to conne banne clients moriciens

Tous les ans morisiens besoin soucer pou rentre dans ene lotel ou ene restorant de haute game kand meme zote ena largent. Asterla ki zote plaigne are morisiens parceke preske tou lotels et restorant vide.
Rocco


REVEILLON
Restaurants et hôtels comptent
sur la clientèle locale


LE traditionnel dîner en famille à la maison est, petit à petit, remis en question. Place aux sorties au restaurant et, parfois même, à quelques jours à l’hôtel. Dans un contexte de ralentissement du tourisme, le Mauricien prend le relais.
Vidya Dhondoo, directeur d’une entreprise d’externalisation, en fait partie : « C’est plus pratique.
Au lieu de rester à la maison et de cuisiner, on aura davantage de temps pour se balader, histoire de profiter de l’ambiance de Noël et faire des achats, pour ensuite aller dîner dans un restaurant. » Dans la restauration, la situation est en dents de scie. Les restaurateurs des lieux touristiques ( Grand- Baie, Flic- en- Flac) constatent une baisse des réservations.
Mais ceux dont la clientèle est mauricienne affichent le sourire. « Je dirais que c’est le même engouement que l’année dernière.
C’est vrai qu’il y a récession, mais les gens doivent bien manger et s’amuser » , confie une responsable du Grand Ocean , au Caudan Waterfront.
Au Domaine Les Pailles, l’on ne se plaint pas non plus. « On a dépassé 65 % de réservations pour nos cinq restaurants. Les deux dernières années, on a affiché complet pour le réveillon du Nouvel An.
Cette année, nous sommes bien partis pour atteindre cet objectif » , déclare Anil Kumar Ramnarain, directeur général.
« Nous ne travaillons pas aussi bien que l’année dernière durant la période des fêtes. Les gens dépensent moins. Nous avons donc concocté des offres par rapport à cela » , sourit Anju Hawoldar, directrice du restaurant indien Salaam Bombay , à Moka. Ses menus démarrent à Rs 400.
Koomaren Chetty, directeur du restaurant Le Capitaine, à Grand- Baie et au Caudan Waterfront , constate également une baisse de fréquentation de 25 à 30 %, surtout à cause du ralentissement dans le secteur touristique. « Qu’il y ait une baisse c’est indéniable, mais heureusement, nous avons une bonne clientèle mauricienne. » Ceux qui comptent sur la clientèle étrangère et les entreprises souffrent davantage.
« Nous sommes en dessous de ce que nous avions prévu. En temps normal, nous aurions dû travailler non- stop tous les jours de décembre.
Il y a eu pas mal d’annulations, surtout des entreprises » , dit un responsable du restaurant Le Mirador, au parc Casela.
Du coup, cette année, les Mauriciens sont un peu plus prisés.
Surtout par les hôtels, qui comptent sur la clientèle locale pour renflouer les caisses.
« Les autres années, nous affichions complet. Maintenant que nous avons un taux de remplissage de 55 à 60 %, nous voulons accueillir les Mauriciens pour compenser le manque à gagner » , lâche avec franchise Bissoon Mungroo, président de l’Association des petits hôteliers. Pour attirer la clientèle locale, les prix ont été revus. Le Coco Beach propose la nuitée en chambre double à Rs 2 100 par personne.
Et puis, il y a la tradition.
« Chaque année, on fait des promotions pour rendre l’hôtel accessible afin que tout le monde puisse profiter et aussi pour remplir l’hôtel » , explique Ron Bhoyroo, responsable de la communication et du marketing au Méridien . Les hôtels Le Labourdonnais et Le Suffren misent beaucoup sur les soirées à thèmes.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 25/12/2008, 12h45
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Citation:
Posté par Rocco Voir le message
Tous les ans morisiens besoin soucer pou rentre dans ene lotel ou ene restorant de haute game kand meme zote ena largent. Asterla ki zote plaigne are morisiens parceke preske tou lotels et restorant vide.
Rocco

REVEILLON
Restaurants et hôtels comptent
sur la clientèle locale

LE traditionnel dîner en famille à la maison est, petit à petit, remis en question. Place aux sorties au restaurant et, parfois même, à quelques jours à l’hôtel. Dans un contexte de ralentissement du tourisme, le Mauricien prend le relais.
Vidya Dhondoo, directeur d’une entreprise d’externalisation, en fait partie : « C’est plus pratique.
Au lieu de rester à la maison et de cuisiner, on aura davantage de temps pour se balader, histoire de profiter de l’ambiance de Noël et faire des achats, pour ensuite aller dîner dans un restaurant. » Dans la restauration, la situation est en dents de scie. Les restaurateurs des lieux touristiques ( Grand- Baie, Flic- en- Flac) constatent une baisse des réservations.
Mais ceux dont la clientèle est mauricienne affichent le sourire. « Je dirais que c’est le même engouement que l’année dernière.
C’est vrai qu’il y a récession, mais les gens doivent bien manger et s’amuser » , confie une responsable du Grand Ocean , au Caudan Waterfront.
Au Domaine Les Pailles, l’on ne se plaint pas non plus. « On a dépassé 65 % de réservations pour nos cinq restaurants. Les deux dernières années, on a affiché complet pour le réveillon du Nouvel An.
Cette année, nous sommes bien partis pour atteindre cet objectif » , déclare Anil Kumar Ramnarain, directeur général.
« Nous ne travaillons pas aussi bien que l’année dernière durant la période des fêtes. Les gens dépensent moins. Nous avons donc concocté des offres par rapport à cela » , sourit Anju Hawoldar, directrice du restaurant indien Salaam Bombay , à Moka. Ses menus démarrent à Rs 400.
Koomaren Chetty, directeur du restaurant Le Capitaine, à Grand- Baie et au Caudan Waterfront , constate également une baisse de fréquentation de 25 à 30 %, surtout à cause du ralentissement dans le secteur touristique. « Qu’il y ait une baisse c’est indéniable, mais heureusement, nous avons une bonne clientèle mauricienne. » Ceux qui comptent sur la clientèle étrangère et les entreprises souffrent davantage.
« Nous sommes en dessous de ce que nous avions prévu. En temps normal, nous aurions dû travailler non- stop tous les jours de décembre.
Il y a eu pas mal d’annulations, surtout des entreprises » , dit un responsable du restaurant Le Mirador, au parc Casela.
Du coup, cette année, les Mauriciens sont un peu plus prisés.
Surtout par les hôtels, qui comptent sur la clientèle locale pour renflouer les caisses.
« Les autres années, nous affichions complet. Maintenant que nous avons un taux de remplissage de 55 à 60 %, nous voulons accueillir les Mauriciens pour compenser le manque à gagner » , lâche avec franchise Bissoon Mungroo, président de l’Association des petits hôteliers. Pour attirer la clientèle locale, les prix ont été revus. Le Coco Beach propose la nuitée en chambre double à Rs 2 100 par personne.
Et puis, il y a la tradition.
« Chaque année, on fait des promotions pour rendre l’hôtel accessible afin que tout le monde puisse profiter et aussi pour remplir l’hôtel » , explique Ron Bhoyroo, responsable de la communication et du marketing au Méridien . Les hôtels Le Labourdonnais et Le Suffren misent beaucoup sur les soirées à thèmes.
Mo daccord ar toi Frero , tout le temps nous ti mauriciens zamais fine gagne droit rentre dans ban l'hotel ek beau restaurants. Aster bien besoin nous pour faire zot "taux de remplissage"
Réponse avec citation
Réponse

Tags
banne, clients, conne, crise, financière, fodrer, moriciens, pou

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Crise financiere la! ca, na pa pou affecter nou ca Rocco Discussions Générales 12 18/01/2009 09h33
CRISE FINANCIÈRE - Alerte sur vos salaires devhi Nouvelles de l'Ile Maurice 0 30/11/2008 13h27
Crise Financiere Rocco Discussions Générales 3 03/11/2008 11h09
Dans ki banne pays rare ena encore nous banne compatriotes? Rocco Discussions Générales 2 12/02/2007 11h32
Eski banne remedes Moriciens efficasse? Rocco Divers. Miscellaneous. 36 27/01/2006 04h11


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 18h47.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com