The Chagos fight must go on. - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 20/09/2008, 17h55
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
The Chagos fight must go on.

Three decades ago, the Americans uplifted the islanders by force from their homes, hospital beds etc to dump them on the island of Mauritius. This inhumane move was part of a deal so that Mauritius could acquire its independence and the yanks could buid a military base to control the area and also be in a prime position to attack neighbouring countries.
Here is a link to remind you of those poor islanders' plight.

Rocco

http://www.youtube.com/watch?v=qFLhB_SkMIg
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 05h07
Avatar de Noodle
Enflé
 
Date d'inscription: décembre 2007
Localisation: China Town
Messages: 103
Yes, the Chagossiens must never ever give up and if they all die out before the final victory, I hope that beforehand they have passed their fighting spirit to their descendants and the latter will also never ever give up. Return to their homeland they must. And justice with massive compensation from both the US and the British they must receive for their pain, sorrow, misery, suffering they have endured for so long and still enduring. This is why sometimes I feel that inwardly they have a stronger spirit and strength which few mauritians exhibit in this modern age. Mauritius did not exactly welcome them with open arms when they landed in Port Louis years ago. Therefore my hope for them is that when victory finally comes, the Chagos be granted independence by the British and a new nation be born. In my humble opinion if the Chagos remains part of Mauritius, the Chagossiens will lose their island yet again to the greedy foreign investors as will soon happen to the mauritians in the next few decades. Furthermore, they might end up with, this time, an Indian or Chinese military base with the benediction of Mauritius. These two burgeoning superpowers are increasingly extending their tentacles over Africa and the Indian Ocean. Their regaining of the land of their ancestors must be accompanied by freedom from those who, in the past, failed to extend to them genuine compassion. Because justice is on their side, I do not think they need the help of Mauritius to get back their homeland. I say to them when victory comes: opt to fly solo and demand independence from Britain! They will survive if they choose the right friendly nations to help and advise them. One can not help but feel that God is on the side of the Chagossiens.
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 09h36
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Citation:
Posté par Rocco Voir le message
Three decades ago, the Americans uplifted the islanders by force from their homes, hospital beds etc to dump them on the island of Mauritius. This inhumane move was part of a deal so that Mauritius could acquire its independence and the yanks could buid a military base to control the area and also be in a prime position to attack neighbouring countries.
Here is a link to remind you of those poor islanders' plight.
Rocco

http://www.youtube.com/watch?v=qFLhB_SkMIg
Thanks for the link, we must never forget what happened 40 years ago and the fight for there rights must go on
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 10h47
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
Citation:
Posté par Dev Voir le message
Thanks for the link, we must never forget what happened 40 years ago and the fight for there rights must go on
Thanks for the link Rocco foder nu blié c ki fi ne passé et bizin encourage zot dan zot combat
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 15h10
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Pitier ca la vie ki zote pe ammener dans UK la, mo ti alle faire ene recherce dans Crawley W. Sussex, tous les jours to trouve banne madames la dans la ri et zote frequante banne charity shops cote zote capave afford, Les Dimanches zote frequante Bootsales(marche O puce) ,encore, cote zote besoin acheter banne lartik seconde main.
Ena banne garcons travaillent comme cleaners dans Gatwick Airport pendant ki les autres lavent loto clients dans carpark supermarchers.

Mone essaie cose are zote pou ki zote etudier kitechose ici pou ene future brillant.

Rocco
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 19h26
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
Effectivement ena bcp kine vine uk mais sous kel conditions ???
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 21/09/2008, 20h26
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Citation:
Posté par SISTA Voir le message
Effectivement ena bcp kine vine uk mais sous kel conditions ???
Gouvernement anglais fine couyone zote avec ene pasport britanik et de la zote besoin rode zote la vie zote meme dans UK. Comme zote na pa eduker, zote besoin trape ceki zote gagner.
Majorite chagossiens mo fine rencontrer encore bien jeune et zote tous fine nees moris, mo perception dire moi ki zote parents plus militants ki banne jeunes la.

Rocco
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 25/09/2008, 17h23
Avatar de vanemillie
Sirdar
 
Date d'inscription: mars 2008
Localisation: France
Messages: 239
Citation:
Posté par Rocco Voir le message
Gouvernement anglais fine couyone zote avec ene pasport britanik et de la zote besoin rode zote la vie zote meme dans UK. Comme zote na pa eduker, zote besoin trape ceki zote gagner.
Majorite chagossiens mo fine rencontrer encore bien jeune et zote tous fine nees moris, mo perception dire moi ki zote parents plus militants ki banne jeunes la.

Rocco
Oui effectivement mone zuen certains jeunes kan mo ti UK ki perna sa di sang militants la dans zot! Mais kan to koz ar ban parents la ou ban zenfan perna un kine dir moi ki li envi retourne moris meme ki li p fer cleaner airport ou ki zot lor a rue tous les jours!! Zot préfère pez nez nez boir sa de l'huile la car zot confiant ki zot pou gagne un avenir meilleur!! Ena ki mone rencontré ki de rien zot ine reussi tracé et zot dans bien aster la!, mo tenir à felicite sa ban dimoune la
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 20/10/2008, 16h12
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Chagos : le jugement des Law Lords mercredi



Chagos : le jugement des Law Lords mercredi


La lutte initiée et menée par les Chagossiens au cours de ces 40 dernières années abordera une étape majeure, mercredi, avec le verdict des Law Lords suite à l'appel interjeté par le Foreign and Commonwealth Office (FCO) objectant formellement à leur droit de retour dans leur archipel natal. Depuis la confirmation officielle du jugement de la House of Lords, les animateurs du Groupement Réfugiés Chagos, dont le leader historique, Olivier Bancoult, piaffent d'impatience. Une délégation de huit Chagossiens quittera Maurice aujourd'hui en direction de Londres pour être présente à la House of Lords lors de cette étape historique de cette lutte menée envers et contre tout.

L'optimisme se lit dans le camp des Chagossiens. "Le mercredi 22 novembre 2008 fera partie des dates historiques pour la communauté des exilés des Chagos. Nous nous acheminons vers une nouvelle victoire historique. Nous avions déjà remporté de manière éclatante trois précédentes batailles face aux Britanniques. Nous avons eu gain de cause en ce qui concerne notre droit de retour dans nos îles natales suite aux jugements et observations de sept juges. Nous nous voyons difficilement perdre à ce stade", a déclaré à Week-End Olivier Bancoult à la veille de son départ pour Londres.
"Nous attendons le jugement de la House of Lords avec impatience. Même dans le cas d'un scénario catastrophe, soit que les Law Lords décident contre toute attente de se prononcer en faveur du gouvernement britannique, nous prévoyons de poursuivre notre lutte en saisissant d'autres instances internationales, telles que la Cour européenne des Droits de l'Homme pour la question de compensation", a poursuivi le leader du Groupement Réfugiés Chagos.
Olivier Bancoult se dit conscient qu'un jugement des Law Lords en faveur des Chagossiens inaugurera une nouvelle phase dans cette lutte. "Nous devrons traduire dans la réalité les propositions contenues dans le plan de relogement à Peros Banhos et à Salomon. Nous allons devoir chercher des sources de financement pour la mise en œuvre du plan. Nous nous attendons à voir le gouvernement britannique assumer ses responsabilités dans la conjoncture", a-t-il fait comprendre. Il a ajouté que des sources de financement au niveau de l'Union européenne seront également sollicitées.
"Avec un jugement de la House of Lords autorisant le retour des Chagossiens dans leurs îles natales, nous serons avides de prendre connaissance de la réaction officielle du gouvernement de Maurice", a soutenu Olivier Bancoult, qui regrette la rareté des contacts avec le Premier ministre sur le dossier des Chagos.
Tout semble indiquer que les attendus du jugement de mercredi prochain de la House of Lords seront épluchés à Port-Louis et à Londres en vue de déterminer la marche à suivre. Commentant des discussions de son homologue britannique, Navin Ramgoolam s'est appesanti sur le fait que " I raised with him the Chagos issue especially in view of the Appeal case entered by the UK Government before the House of Lords regarding the proposal for the resettlement of the Chagossians, on two of the islands forming part of the Archipelago, also the expiry in 2016 of the UK/US arrangements for the utilization of the Chagos Archipelago and as well as the recent acknowledgement of rendition and torture perpetrated in Diego Garcia in breach of the International Human Rights instruments including the European Convention of Human Rights to which UK is a party ".
Justifiant la démarche de Londres pour contester en appel devant la House of Lords un éventuel relogement des Chagossiens dans l'archipel, Meg Lunn, porte-parole du Foreign and Commonwealth Office, avance trois raisons : " First, there were the defence obligations to the United States in relation to Diego Garcia. Secondly, there is the legal point, that, as I understand it the ruling in and of itself would call into question the way in which we make legislation for all the Overseas Territories. Thirdly, the process that we went through some years ago in relation to the Chagossians was to consider whether it would be feasible for them to live on one of the outer islands ".
Intervenant devant le Full Bench de la House of Lords, en l'occurrence Lord Bingham, Lord Hoffmann, Lord Rodger, Lord Carswell et Lord Mance, à la fin de juin dernier, Me Jonathan Crow, l'avocat du gouvernement britannique, a trouvé que " there is no infrastructure on the islands and there is nothing to support a civilised way of life. The US authorities stress the importance of the islands being uninhabited ".
Londres continue à adopter la posture affichée par Washington à l'effet que "any return would compromise the security and pose an unacceptable risk at what is the largest installation of its kind outside the United States of America". Me Jonathan devait ajouter lors de sa plaidoirie que " it has financial implications, political implications and defence implications. The Chagossians do not own any territory… They have no rights on the islands at all. What is being asserted is a right of mass trespass ". Le dénouement de mercredi prochain devant la House of Lords revêt toute son importance pour la restitution des droits fondamentaux et inaliénables des déracinés des Chagos mais aussi pour la realpolitik au cœur de l'océan Indien. Récemment, le Foreign Affairs Committee de la Chambre des Communes était des plus catégoriques dans son rapport au sujet des Chagos. " We conclude that there is a strong moral case for the United Kingdom permitting and supporting a return to the British Indian Ocean Territory for the Chagossians. "
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 22/10/2008, 16h24
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
JUGEMENT À la mi-journée


House of Lords : le rêve brisé pour un retour des Chagossiens







Photo d'archives: Des Chagossiens lors de leur périple historique sur les îles Peros Banos, Salomon et Diego Garcia en 2006







Véritable coup dur à la mi-journée à la longue lutte des Chagossiens pour la reconnaissance de leur droit inaliénable au retour dans les îles de l'archipel. Dans un Split Judgment de 64 pages et 186 paragraphes (format A 4), avec trois Law Lords en faveur de la position du gouvernement britannique et deux contre, dont le président du Full Bench de la House of Lords, l'ultime instance judiciaire britannique a décrété que " the Chagossians cannot return to the islands ".
Ce jugement est tombé peu après 12 h 45 (heure de Maurice) et a été répercuté en tant que breaking news dans le bulletin d'informations de la BBC dès 13 h. De son côté, interrogé par Le Mauricien au téléphone de Londres où il se trouve, Olivier Bancoult, le leader du Groupe Réfugiés Chagos (GRC), maintient que " la lutte pour la reconnaissance des droits fondamentaux des Chagossiens, qui sont bafoués par le gouvernement britannique, se poursuit au niveau de la Cour européenne des Droits de l'Homme ".
Les premières indications sont que les considérations de défense et autres données stratégiques en faveur des pays de l'Ouest, dont la Grande-Bretagne et les États-Unis, ont pesé lourd au préjudice des Chagossiens dans cette affaire. D'ailleurs, dans un premier commentaire officiel juste après la lecture des attendus du jugement de la House of Lords, le Foreign and Commonwealth Office, qui avait contesté en appel un jugement de la Cour d'Appel de Londres, soutient que " this was all about the issues of defence and security ". D'autre part, ce même communiqué officiel dit regretter le " déroulement du relogement des Chagossiens et le hardship subi par les membres de la communauté chagossienne depuis ". Le Foreign and Commonwealth Office devait évoquer " the end of the road for the long-running battle ".
Cette prise de position du gouvernement britannique, maintenant que les recours devant le judiciaire britannique ont été épuisés, vient confirmer la thèse que les Chagossiens ont été sacrifiés à l'autel des intérêts militaires des Américains et des Britanniques. Jeremy Corbyn, un parlementaire du parti travailliste britannique et ferme partisan de la cause des Chagossiens, n'a pas hésité à affirmer que " the islanders were victims of big-power politic. These islanders were inconvenient to the nuclear wishes of the United States. This was an injustice of mammoth proportions. It was a racist approach to a group of people who had looked after the islands, preserved the islands, who were just in the way ".
Même si jusqu'à ce matin la confiance était de mise dans le camp des Chagossiens et également dans la presse britannique, avec la BBC évoquant l'éventualité d'un jugement des Law Lords en faveur des Chagossiens, Olivier Bancoult ne paraissait pas pour autant abattu par la tournure des événements à la mi-journée et tirait une satisfaction légitime dans la mesure où deux Law Lords, dont le président du Bench, se sont prononcés en faveur d'un retour des Chagossiens. " Ki pou fer ? Bizin aksepte. Mo dir mo bann frer ek ser sagossiens ki pena naryen pou trakase. Nou lalit pou rekonesans nou drwa légitime lor nou zil natal pé kontinyé. Nou pou kontinyé denons bann Angle ki pe bafoué nou bann drwa. Fode pa bliye ki si nou inn arriv la, se ki nou ena trois zizman en nou faveur et au moins neuf juges angle ki dakor ar nou ", dit-il.
Olivier Bancoult a également confirmé que la lutte des Chagossiens se transposera devant la Cour internationale des Droits de l'Homme. Lord Carswell, l'un des trois Law Lords, qui a fait pencher la balance en faveur de Londres pour interdire un retour des Chagossiens dans l'archipel, s'est permis de commenter les tribulations subies par les Chagossiens depuis leur déracinement de l'archipel il y a quarante ans. "For the reasons which I have given I would allow the appeal and make the order proposed by Lord Hoffmann. I do not do so through any lack of sympathy with the Chagossians. They were undoubtedly treated very shabbily when they were removed from the Islands. They were paid some compensation, but very tardily, while they suffered considerable privations after their removal. No one could fail to feel distressed about their plight at that time. It is the function of the courts, however, to adjudicate upon legal rights, and no matter how sympathetic they may be to a party who has been badly treated in the past, they are required to apply the law in the present and apply it properly and impartially - in the words of the Book of Common Prayer, truly and indifferently minister justice. It is that imperative which has taken me to the conclusion which I have reached", soutient Lord Carswell dans la conclusion du jugement qui lui est réservé.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
chagos, fight

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Reggae Revolution - Fight Apart ZahoOL Discussions Musicales 0 02/06/2007 04h00
Fight Apart prépare sa révolution ZahoOL Discussions Musicales 0 24/04/2007 19h11
CD fight again erwan Discussions Générales 1 14/07/2005 21h11
Fight Again LeChef Discographie des Artistes 1 23/10/2004 05h38


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 03h03.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com