Moris pe vine coma ca banne p'tit villages de l'Indre et l'Afrique. - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 30/03/2008, 12h56
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Moris pe vine coma ca banne p'tit villages de l'Indre et l'Afrique.

Avec nous banne politiciens incompetant et banne chefs de departement ki na pena calibre pou faire zote travail bien, dimoune innocent pe souffert, projets necessaire pe rest dans tirroire et moris pe alle de pire en pire. Si dimoune ti vote pou ene parti politik competant enplace vote pou ene parti religieux, nou pa ti pou dans beze coumca. Nous pe vine ene mirroire de ca banne ti villages sous-devloper la.

Rocco


Disaster team
Josie Lebrasse

Ceux qui consultent régulièrement internet et les sites spécialisés sur les prévisions de la météo et ceux qui, faute de moyens, s'en remettent aux pêcheurs, laboureurs et autres grandimoune pour savoir ce qu'ils doivent faire de leur vie et décider de leur emploi du temps ont finalement entièrement raison. Puisqu'il n'est manifestement plus possible de se fier au service officiel et national de météorologie.
C'est la troisième fois en quelques mois que ce service nous surprend et nous désarme. Il y avait l'affaire des houles qui s'étaient abattues avec des vagues de 6 mètres sur Rivière des Galets et qui avaient poussé les habitants de ce village et des régions avoisinantes à aller chercher refuge ailleurs. Pas prévenus comme il se doit et pris de panique, ils avaient laissé derrière leurs effets qui ont été abîmés par les eaux.
Au début de l'année, on a eu droit à l'épisode de Gula avec un matin, l'annonce d'un classe 3 qui devait passer au classe 4 pour être totalement enlevé à 10 heures alors que les enfants et les parents étaient à la maison et avaient déjà programmé leur journée. Du coup, tout le monde est sorti pour aller travailler au même moment provoquant un bouchon sur les principales artères du pays. Malgré toutes les explications données sur ce subit revirement, rien de bien plausible jusqu'ici qui satisfait la population.
Le dernier épisode qui met le service météorologique dans l'œil du cyclone et celui de mercredi. Il avait plus durant le week-end dernier. Lundi, c'était reparti de plus belle et mardi, c'était déjà de très grosses averses. C'était un ballet de voitures et de parapluies pour la reprise des travaux parlementaires et à la sortie ce mardi soir, ministres et députés ont eu bien du mal à regagner leurs véhicules tant le vent et la pluie gênaient le déplacement à pied. Et c'était pire en voiture, les routes étant inondées. Tous ceux qui ont circulé ce mardi soir savaient que les endroits les plus exposés étaient déjà saturés après ces pluies continuels et que le mercredi n'allait pas être facile.
Or, ce mercredi, tous les parents étaient à l'écoute du bulletin de la météo. Ils étaient nombreux aussi à avoir appelé les radios privées pour les derniers renseignements. Ceux qui quittent la maison tôt pour se rendre au travail voulaient être fixés sur le sort de leurs enfants en cette grise journée. C'est ainsi que les radios ont insisté sur le fait qu'il y avait bel et bien classe ce jour-là même si elle ont aussi mis en exergue le fait que le bulletin de 5 heures de la météo appelait à la prudence. Il y a des parents qui ont trouvé cela extrêmement gros qu'en pareil temps dangereux de pluies torrentielles et d'accumulation d'eau des enfants sortent de chez eux. Ils ont ainsi été nombreux à décider de ne pas envoyer leurs enfants en classe. Sage décision.
Mais la compétition étant revenue en force dans l'éducation et que l'on court tous derrière le A +, c'est à l'officiel que fonctionnent les parents. Puisque les écoles sont ouvertes, fallait y aller. De peur que les enfants ne ratent quelque chose qui, éventuellement, peut les pénaliser. Ils ont donc été nombreux sur les routes inondées et impraticables.
Parce qu'il y a un ministre de l'Éducation qui n'en a cure et qui semble n'avoir eu comme seule et unique mission que de défaire ce que son prédécesseur, Steve Obeegadoo a fait. Et rien d'autre. C'est ce qui nous a valu le terrible drame de Mon Goût. C'était à Dharam Gokhool de prendre la décision qui s'imposait et il ne l'a pas fait. Aussi ceux qui réclament son départ sont justifiés dans leur raisonnement et dans leur demande. La séquence de cette journée de mercredi restera, d'ailleurs dans les annales de l'histoire de Maurice. Alors que Maurice faisait eau de toutes parts après les averses sans arrêt des dernières 36 heures, qu'il était imprudent de mettre le nez dehors même pour les adultes et les senior, écoliers et collégiens étaient dans les rues transformées en lacs et plusieurs établissements impraticables.
Certains responsables d'écoles qui flairaient le danger et qui ont le bon sens qui fait cruellement défaut à Dharam Gokhool ont pris sur eux pour décider de renvoyer les enfants chez eux le matin même. Or, c'est après la réunion du fantomatique comité sur les désastres en début d'après-midi qu'il a décidé de fermer les écoles, à une heure seulement de la fermeture réglementaire et normale. C'était le plus mauvais moment puisque les averses étaient devenues plus abondantes avec les inconvénients pour déplacer à pied comme par autobus. Et alors que la météo nous annonçait des pluies pour l'après-midi et les deux jours suivants, jeudi et vendredi, le temps est devenu plus clément ce mercredi après-midi avec ce reflet tout rose qui colore notre ciel en période cyclonique. Et les deux jours suivants ont été très ensoleillés, soit exactement le contraire de ce que nous annonçait la météo. Un ratage sur toute la ligne.
Quatre morts en raison de pluies. C'est un très lourd prix payé pour l'incompétence des uns et des autres. Ce qui s'est passé mercredi est aussi le résultat d'une politique qui a privilégié l'économie au dépens du social. Il n'y a plus de drains construits depuis 2005, pas de budget dans les municipalités et les conseils de district pour un tel programme et même pas pour entretenir ceux qui existent. On a fait des économies sur l'infrastructure sociale pendant trois ans. Voilà ce à quoi cela nous a mené. Au-delà de ceux qui doivent partir pour avoir si gravement fauté, il y a, en fait, toute la politique du gouvernement, celle qui a consisté à privilégier les classes sociales supérieures au détriment de ceux au bas de l'échelle, qui doit être sanctionnée. Un vrai "disaster team". Tout comme cette "flood allowance" qui est devenue une "fool allowance" au point de susciter des manifestations…
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 30/03/2008, 17h47
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
bez sa kot pays p alé pas facile mo dire moi !
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 30/03/2008, 18h56
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
J'avais mis un post concernant les pluies diluviennes qui ont déversées sur l'ile maurice mercredi passé et les conséquences malheureuses subies par la population:mort de quatre personnes et dégats matériels .Alors que certaines données métérologiques prévoyaient des chutes de pluie conséquentes,aucunes précautions de la part des responsables n'ont été prises en considéations.Certes de telles situations non jamais été vues bien que Maurice soit dans une zone cyclonique,mais l'infrastructure de l'ile ayant subi depuis des décennies des changements, il est probable que ceux-ci n'ont pas été faits à bon escient.Cette situation va encore amené pour les habitants la surenchére de prix dans leurs légumes et dans leur vie au quotidien.ESpérons pour ceux qui ont été dans la tourmente beaucoup de courage.
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 31/03/2008, 09h38
Couper Cannes
 
Date d'inscription: avril 2006
Localisation: france
Messages: 71
Envoyer un message via MSN à francine93
mo presente les familles mes condoleances et mo trouve ki c un vrai scandale pou sa ministre ki zisse bonpou parader et blié so travaye et en plus indemnise famille ziste 104 rps alors c un comble mo appelle ça simplement du "foutage de gueule" .............
Réponse avec citation
Réponse

Tags
banne, coma, lafrique, lindre, moris, ptit, villages, vine

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Guette coma zote craze banne articles pirates Rocco Discussions Générales 1 21/02/2007 20h02
Dans ki banne pays rare ena encore nous banne compatriotes? Rocco Discussions Générales 2 12/02/2007 11h32
Prix Essence ine vine Rs 40.60 le litre dans Moris! ZahoOL Nouvelles de l'Ile Maurice 2 03/10/2006 16h48
Moris.net - Vine Forme Parti Plis Grand Evenement Mauriciens Sur Le Net !!! ZahoOL Annonces RM 7 05/07/2006 03h20
Video du p'tit Sebastien [Grand fan radiomoris.com] ZahoOL Discussions Générales 3 27/01/2005 21h02


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 02h50.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com