Barack Obama, Hilary Clinton ou John Mc Cain - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 21/03/2008, 14h46
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Barack Obama, Hilary Clinton ou John Mc Cain

En ce moment ce sont les primaires aux Etats Unis pour désigner les candidats aux élections présidentielle.
Si pour les républicains le candidat choisi est John Mac Cain , la guerre est ouverte entre Barack Obama et Hillary Clinton côté démocrates.
Qui est le meilleur candidat pour vous?
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 21/03/2008, 14h47
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Obama n'évite plus la question raciale

Obama n'évite plus la question raciale



C'est l'histoire d'un héritage en noir et blanc. Rien que de très banal dans l'Amérique d'aujourd'hui. Si ce n'est que l'histoire en question est celle de Barack Obama, fils d'un Kényan noir musulman et d'une Américaine blanche chrétienne, marié à une Afro-Américaine et candidat déterminé à la Maison blanche. Une filiation sur laquelle il revient dans Les rêves de mon père, publié aux Etats-Unis en 1995 et pour la première fois en France cette semaine*. Mais qui n'est pas sans poser question à la multiculturelle mais paradoxale Amérique.
Depuis son entrée dans la course à l'investiture démocrate, la candidature du sénateur interroge. Métis, il est considéré comme trop blanc par les uns, trop noir par les autres. Sa couleur, il décide donc de ne pas l'évoquer, tablant sur un discours de réconciliation nationale, qui trouve vite un écho très favorable. Mais, dans le camp conservateur comme dans celui de son adversaire Hillary Clinton, certains vont se charger de lui rappeler sa couleur ou la religion musulmane de son père. Comme si le fait d'être métis ou d'avoir un père musulman ne pouvaient l'autoriser à devenir président des Etats-Unis.
Mais rien, sans doute, ne pouvait lui porter plus tort que la médiatisation des sermons de Jeremiah Wright, son pasteur depuis vingt ans. Lequel considère que les Noirs américains devraient dire « Que Dieu maudisse l'Amérique » au lieu de « Que Dieu bénisse l'Amérique ». Les propos provoquent une telle polémique qu'Obama, qui avait jusque-là soigneusement évité le sujet, décide de s'y coller, mardi soir à Philadelphie, en replaçant la controverse dans le contexte de la « question raciale ». Il y évoque le ressentiment des Noirs américains, descendants d'esclaves, comme celui des Blancs confrontés à la discrimination positive. Et affirme la nécessité, pour une Amérique en quête d'unité, de comprendre les positions des uns et des autres. Un discours salué par la presse, mais pas par les sondages, qui donne Obama 16 points derrière sa rivale pour la prochaine primaire, le 22 avril, en Pennsylvanie. A. Le Goff
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 21/03/2008, 15h25
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
USA: pas de nouvelle primaire démocrate au Michigan

USA: pas de nouvelle primaire démocrate au Michigan

  • Stan Honda AFP/Archives ¦ Hillary Clinton et Barack Obama lors d'une débat organisé par CNN, le 21 janvier 2008 à Myrtle Beach, en Caroline du Sud

Le gouverneur du Michigan (nord) a pris acte jeudi de l'impossibilité d'organiser une nouvelle primaire démocrate dans son Etat, souhaitée notamment par l'ex-Première dame Hillary Clinton qui dispute à Barack Obama l'investiture du parti démocrate.
"Je suis profondément déçue qu'il ne soit plus possible" d'organiser une primaire, a déclaré dans un communiqué le gouverneur, Jennifer Granholm qui s'est engagée en faveur de Mme Clinton.
Plusieurs responsables démocrates du Michigan avaient proposé que l'Etat organise, sur fonds privés, une nouvelle consultation pour que les électeurs aient leur mot à dire dans le choix du candidat démocrate à la présidentielle de novembre.
Cette solution aurait dû être approuvée par la législature de l'Etat au plus tard jeudi, ce qui n'a pas été le cas.
Les présidentiables Barack Obama et Hillary Clinton s'accusent mutuellement de malhonnêteté intellectuelle sur le dossier épineux des primaires du Michigan et de Floride, deux Etats où les victoires sans campagne de l'ex-Première dame sont invalidées par les instances nationales du parti démocrate.
Mais derrière les grands mots, "c'est une guerre des nerfs" qui se joue entre deux candidats qui n'entendent aucunement céder la victoire à l'autre, assure à l'AFP Mike Traugott, professeur à l'Université du Michigan.
Hillary Clinton, qui le 15 janvier avait remporté la primaire du Michigan (nord) sans que les noms de ses principaux adversaires Barack Obama et John Edwards figurent sur le bulletin de vote, a mis une pression maximum pour convaincre les autorités de l'Etat d'organiser une nouvelle consultation, au nom du droit fondamental de tout Américain à voter.
"J'appelle M. Obama à me rejoindre en soutenant le droit des électeurs du Michigan et de Floride à voir leur vote compté, (...) je ne comprends pas de quoi il a peur" en refusant de nouvelles consultations, a-t-elle lancé jeudi.
Le sénateur de l'Illinois, actuellement en tête de la course à l'investiture démocrate, semblait effectivement jouer la montre et préférer éviter une nouvelle consultation: son équipe a soulevé une série de difficultés juridiques dissuadant les autorités du Michigan d'organiser un nouveau vote.
"Mme Clinton n'a pas du tout été honnête dans cette affaire", s'est justifié M. Obama mercredi soir sur CNN, rappelant qu'elle avait d'abord soutenu la décision d'invalider les votes du Michigan et de Floride, deux Etats coupables d'avoir avancé leurs consultations sans autorisation du parti.
"Dès qu'elle s'est retrouvée en difficulté politiquement, et qu'il a semblé qu'elle ne pourrait pas gagner l'investiture sans que (ces deux Etats) soient pris en compte, tout d'un coup elle est devenue extraordinairement soucieuse des électeurs", a-t-il lâché - "soyons clair, c'est de la politique politicienne".
L'ex-Première dame est à la traîne dans la course aux délégués officiellement chargés de désigner le candidat démocrate à la présidentielle de novembre, avec 1.493 délégués contre 1.628 pour lui, loin encore des 2.025 nécessaires pour s'assurer l'investiture.
Elle peut espérer que des victoires au Michigan et en Floride (sud-est), où elle est d'autant plus confiante que son équipe perçoit un renversement de tendance en sa faveur, lui permettraient de combler son retard.
Mais en Floride, le parti démocrate a déjà renoncé lundi à organiser une nouvelle primaire.
Et dans le Michigan, cette proposition n'a pas été mise à l'ordre du jour parlementaire de jeudi, ultime jour de session avant un congé de deux semaines. Même si une nouvelle primaire était décidée en avril, cela ne laisserait pas le délai nécessaire de deux mois pour l'organiser avant la date limite fixée par le parti.
Ce blocage a conduit les alliés des uns et des autres à proposer diverses solutions alternatives permettant à la Floride et au Michigan de participer à la convention du parti, en août à Denver (Colorado, ouest).
Jeudi, un allié de M. Obama, l'ex-candidat Chris Dodd, a proposé de partager les 156 délégués qui auraient dû représenter le Michigan à Denver à parts égales - ce qui ne modifierait pas l'avance en délégués du sénateur de Chicago.
En Floride, un allié de Mme Clinton a proposé que la délégation de l'Etat (210 délégués) soit fondée pour moitié sur la primaire du 29 janvier, qu'elle avait remportée de 17 points, et pour moitié sur d'autres critères, comme la prise en compte des résultats au niveau national.
En tout état de cause, ce type de solution serait soumis à l'approbation d'une instance d'appel du parti démocrate - dont la plupart des membres seront issus des primaires organisées jusqu'au mois de juin.

© 2008 AFP
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 13h07
Avatar de .::K::.
Enflé
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 127
mo penC obama ena plis chance ki hilary dapres ben derniers sondage
ek si li reussi elu pu ene premiere dan l'histwar us

offtopic: zot in check obama-girl? search lor youtube
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 27/03/2008, 14h24
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Citation:
Posté par .::K::. Voir le message
mo penC obama ena plis chance ki hilary dapres ben derniers sondage
ek si li reussi elu pu ene premiere dan l'histwar us

offtopic: zot in check obama-girl? search lor youtube
Barack Obama ena plus chances que Hillary ( d'ailleurs ban democrates pé rode ene ticket Obama président et Hillary vice président) mais est ce que le peuple américain finne assez mature pour vote ene noir comme président?
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 04/06/2008, 10h08
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Les points faibles de Barack Obama face à John McCain

Les points faibles de Barack Obama face à John McCain

  • Wag ¦ Infographie: les primaires démocrates aux Etats-Unis



Barack Obama a gagné l'investiture du Parti démocrate pour l'élection présidentielle, le 4 novembre - même si cela n'était pas officiel mardi soir, Hillary Clinton n'ayant toujours pas reconnu sa défaite. Pour autant, le sénateur de l'Illinois est-il vraiment le candidat le mieux placé pour l'emporter face au républicain John McCain? Pas si sûr. Pour Frédéric Salmon, un géographe qui a analysé les primaires du parti, comté par comté, le problème d'Obama tient au fait que son électorat se restreint au noyau dur de l'électorat traditionnel démocrate. Le sénateur de l'Illinois l'emporte dans les comtés universitaires, ceux majoritairement noirs, ou encore dans les Etats traditionnellement démocrates, comme l'Oregon.
A l'inverse, Hillary Clinton s'arroge les votes des retraités et les comtés à forte population ouvrière blanche, deux catégories susceptibles, comme lors des scrutins de 2000 et 2004 perdus par les Démocrates, d'échapper au parti. Evidemment, la résistance de l'électorat ouvrier blanc à l'endroit du candidat métis (père kényan noir, mère américaine blanche) pose la question du facteur racial.
D'après Anne Toulouse, de l'Ifri, qui prend l'exemple de la Virginie occidentale, où Clinton a recueilli 67 % des voix contre 26 % pour Obama, «parmi les électeurs qui n'ont pas voté pour lui, un sur deux reconnaît que le facteur racial a joué un rôle».

Romain Huret, spécialiste des Etats-Unis* nuance: «La rancoeur de cet électorat à l'endroit des minorités - les Noirs et les Hispaniques - dont il croit qu'elles l'ont supplanté dans l'échelle des priorités du parti» et «la méfiance à l'encontre d'un candidat considéré comme trop conceptuel» sont plus à même d'expliquer la désaffection de cet électorat à l'encontre d'Obama.
Pour le sénateur de l'Illinois, le choix, dans les prochaines semaines, d'un(e) vice-président(e) susceptible de ramener vers lui les classes ouvrières blanches va donc s'avérer déterminant. L'erreur, selon Romain Huret, serait que le candidat, fort de sa victoire contre Clinton, «parte vainqueur». «Durant la bataille des primaires, il a montré qu'il était un formidable challenger, il faut qu'il garde cet esprit car la campagne promet d'être très, très dure.»
* Auteur de «Les conservateurs américains se mobilisent. L'autre culture contestataire» (éd. Autrement)
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 05/06/2008, 07h34
Avatar de Noodle
Enflé
 
Date d'inscription: décembre 2007
Localisation: China Town
Messages: 103
Moi mo esperer qui election Obama com president faire ene volcan 'erupt' dans tou leker ban jeune mauriciens et zotte commence dire 'out loud' et ouvertement: arret force nou boire sa poison communalisme la avec chaque election; assez sa tradition qui papa bizin passe baton ek garcon quand zotte 'retire'; assez a Maurice ban dynastie politique! Americains in prend 250 ans pou tourne le dos ek dynasty Kennedy, Bush ek Clinton. Laisse mauriciens faire mieux et tourne so le dos ek sa deux dynati politique qui exister a Maurice. Est-ce tou ban talent 'reside' zis dans sa deux famille la? Laisse nou ouvert nou lizier et tourne le dos are zotte et faire se qui americains in faire et dans zis 40 ans! Tout le temps mo trouve sa honteux, degoutant et ene signe de faiblesse mental quand ene politicien mauricien saisi nimporte qui locazion (especiallement pres ek election) et commence nomme ene membre so famille se qui li fin 'achieve' etc etc. Bondier, est-ce qui mauriciens bizin continuer mange pourriture communaliste jusqua la fin di monde?
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 05/06/2008, 18h31
Avatar de ledodoblanc
Enflé
 
Date d'inscription: février 2008
Localisation: Basse Normandie
Messages: 137
Bonsoir,

J'espère simplement, s'il est élu, qu'il ne va pas subir le même sort que les Kennedy!
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 09/06/2008, 12h36
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Maintenant que Hilary s'est joint à Barack , espérons qu'ils iront loin jusqu'à prendre la présidence des US , une première avec un noir en candidat à la présidence et pourquoi pas à la tête de la nation.
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 26/08/2008, 13h00
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev

PRESIDENTIELLE AMERICAINE


Complot déjoué contre Obama





26.08.2008, 07h46



Quatre personnes ont été arrêtées à Denver (Colorado), dans l'ouest des Etats-Unis, où se tient la convention démocrate. Elles sont soupçonnées d'avoir voulu tuer le candidat démocrate à la Maison blanche Barack Obama. La police a découvert dimanche deux fusils de forte puissance dans un camion de location. Selon la chaîne CBS, l'un des hommes arrêtés a indiqué aux autorités qu'ils «allaient tirer sur Obama depuis une position très favorable...avec un fusil..à une distance de 750 mètres». Un autre homme était, selon la chaîne, en possession d'une croix gammée et pourrait avoir des liens avec les groupes suprématistes et racistes blancs.

L'attentat était supposé se produire jeudi pendant son discours d'intronisation comme postulant du Parti démocrate à la présidentielle de novembre, dans un stade où sont attendues 75 000 personnes, a encore précisé la chaîne.

Le bureau du procureur de Denver a prévu une conférence de presse dans la journée. Cependant, le procureur Troy Eid a déclaré aux médias locaux qu'il ne pensait pas que la vie d'Obama était véritablement menacée.

Le complot présumé fait l'objet d'une enquête du «Secret Service», une agence fédérale mandatée par le Congrès qui coordonne la sécurité à l'occasion de la convention démocrate ouverte depuis lundi à Denver, en collaboration avec 55 agences gouvernementales incluant le FBI et la CIA.

Dans un pays qui se remet encore des attentats du 11 septembre 2001 et où le spectre des assassinats politiques, comme celui de John F. Kennedy en novembre 1963, hante encore les mémoires, les autorités ont mis en place des mesures renforcées de sécurité pour la convention démocrate. Entre 3 000 et 5 000 policiers ont été mobilisés pour patrouiller les rues de Denver, ville de deux millions d'habitants avec sa périphérie.


leparisien.fr
Réponse avec citation
Réponse

Tags
barack, cain, clinton, hilary, john, obama

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Long John Silver Rocco Discussions Générales 6 16/12/2007 09h08
En souvenir de Mary-Ann Both-John monica__95 Paroles de Chansons. Song Lyrics. 0 29/07/2007 15h40
DEM Paroles des chansons de John Kenneth Nelson Danfonggg Paroles de Chansons. Song Lyrics. 0 11/02/2007 02h23
Mrs. John Louis! Rocco Discussions Générales 7 27/10/2006 21h47
John Kenneth Nelson ine kit nou danny Discussions Générales 12 06/01/2006 20h40


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 09h42.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com