Barack Obama, Hilary Clinton ou John Mc Cain - Page 6 - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #51 (permalink)  
Vieux 20/01/2009, 13h45
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
Je me doutais bien de recevoir de ta part des nouvelles de l'entrée de B .Obama dans ses fonctions de Président.Souhaitons lui bonne chance pour l'avenir car il reprend une situation trés précaire.
Réponse avec citation
Google
  #52 (permalink)  
Vieux 20/01/2009, 15h52
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
si vous voulez suivre en direct Obama à la maison blanche
http://video.msn.com/?mkt=fr-fr&vid=...8de9d&tab=s133
Réponse avec citation
  #53 (permalink)  
Vieux 20/01/2009, 16h49
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Quel émotion de voir tout le peuple américain acclamer en direct le nouveau président Barrack H Obama
Réponse avec citation
  #54 (permalink)  
Vieux 20/01/2009, 17h21
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
L'investiture de Barack Obama en direct

20.01.09 | 18h17

18:15 - Quitter l'Irak de "façon responsable"
Obama promet que les Etats-unis vont "commencer à quitter l'Irak de façon responsable".

18:13 - Les Etats-Unis "travailleront" pour l'environnement
Les Etats-Unis travailleront "sans relâche pour faire reculer le spectre du réchauffement de la planète", déclare Obama.

18:12 - Brown salue l'entrée en fonctions d'Obama
Le premier ministre britannique, Gordon Brown, salue la prise de fonctions du nouveau président américain, Barack Obama, comme "un nouveau chapitre dans l'histoire américaine comme dans l'histoire du monde".

18:10 - "Surmonter les défis"
"Il y a une perte de confiance et une crainte que le déclin de l'Amérique est inévitable. Nous sommes confrontés à des défis sérieux qui ne seront pas faciles à surmonter. Mais nous pouvons surmonter ces défis", déclare Obama.

18:09 - Obama prononce son discours
"Nous sommes au milieu d'une crise profonde (...), notre économie est très affaiblie", déclare Barack Obama, qui parle d'un "échec collectif à prendre une décision".

18:07 - Obama est président des Etats-Unis
Barack H. Obama est officiellement le 44e président et le premier président noir des Etats-Unis.

18:05 - Barack Obama prête serment
Après un court concert de musique classique, Obama prête serment. Il "jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des Etats-Unis" sur la Bible utilisée par Abraham Lincoln lui-même lors de son investiture en 1861.











17:58 - Biden est vice-président
Applaudi par la foule après sa prestation de serment, Joe Biden devient officiellement le 47e vice-président des Etats-Unis.

17:56 - Joe Biden prête serment
La foule entière se lève : Joe Biden, vice-président élu, prête serment, main gauche sur la Bible, main droite levée.

17:55 - Aretha Franklin chante
Aretha Franklin chante "My Country 'Tis of Thee" devant la foule depuis la tribune officielle.

17:46 - Le pasteur Warren commence son prêche
Le controversé pasteur Rick Warren – anti-avortement et contre le mariage homosexuel –, qu'Obama a choisi pour son investiture, prêche devant la foule réunie au pied de la tribune. Obama écoute les yeux fermés.

17:45 - Obama prend place
Barack Obama, après avoir serré les mains de presque tous les présents dans la tribune, s'est assis à sa place.

17:39 - Obama dans la tribune
Le président élu est sur la plate-forme. La foule scande son nom et l'applaudit.

17:36 - Joe Biden dans la tribune
Le vice-président élu, Joe Biden, est arrivé sur la plate-forme.

17:34 - George W. Bush dans la tribune
Le 43e président – toujours en exercice – est arrivé sur la plate-forme. Il est suivi par Dick Cheney, le vice-président, qui se déplace en fauteuil roulant.
Réponse avec citation
  #55 (permalink)  
Vieux 20/01/2009, 17h33
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
18:26 - Fin du discours d'Obama
Obama a terminé son discours en parlant d'une "nouvelle ère de responsabilité" devant une foule réunissant plus de deux millions de personnes selon le Washington Post.

18:20 - "Nous vous vaincrons"
"Nous n'allons pas nous excuser pour notre mode de vie. A ceux qui cherchent à introduire la terreur et à attaquer des innocents, nous disons que notre esprit est plus grand et ne peut être affaibli. Vous ne pouvez pas nous survivre et nous vous vaincrons", déclare Obama dans un message adressé aux terroristes.

18:18 - SUR LE WEB Le nouveau site Web de la Maison Blanche
La Maison Blanche met en fonction son nouveau site Internet.

18:17 - "Cupidité et irresponsabilité"
L'économie américaine est "gravement affaiblie", estime Obama, qui dénonce "la cupidité et l'irresponsabilité de certains".

18:15 - Quitter l'Irak de "façon responsable"
Obama promet que les Etats-Unis vont "commencer à quitter l'Irak de façon responsable".

18:13 - Les Etats-Unis "travailleront" pour l'environnement
Les Etats-Unis travailleront "sans relâche pour faire reculer le spectre du réchauffement de la planète", déclare Obama.

18:12 - Brown salue l'entrée en fonctions d'Obama
Le premier ministre britannique, Gordon Brown, salue la prise de fonctions du nouveau président américain, Barack Obama, comme "un nouveau chapitre dans l'histoire américaine comme dans l'histoire du monde".

18:10 - "Surmonter les défis"
"Il y a une perte de confiance et une crainte que le déclin de l'Amérique est inévitable. Nous sommes confrontés à des défis sérieux qui ne seront pas faciles à surmonter. Mais nous pouvons surmonter ces défis", déclare Obama.

18:09 - Obama prononce son discours
"Nous sommes au milieu d'une crise profonde (...), notre économie est très affaiblie", déclare Barack Obama, qui parle d'un "échec collectif à prendre une décision".
Réponse avec citation
  #56 (permalink)  
Vieux 21/01/2009, 09h06
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Réponse avec citation
  #57 (permalink)  
Vieux 22/01/2009, 12h55
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Le discours d'investiture de Barack Obama

Le discours d'investiture de Barack Obama

LE MONDE | 21.01.09 | 11h58 • Mis à jour le 21.01.09 | 12h53






AFP/ALEX WONG


"En ce jour, nous sommes réunis parce que nous avons préféré l'espoir à la crainte, l'union au conflit et à la dissension", a lancé Barack Obama.
Chers compatriotes, je me tiens aujourd'hui devant vous avec un sentiment d'humilité, devant la tâche qui nous attend, de reconnaissance pour la confiance que vous m'avez manifestée, gardant à l'esprit les sacrifices consentis par nos ancêtres. Je remercie le président Bush pour les services qu'il a rendus à notre nation, ainsi que pour la générosité et la coopération dont il a fait preuve tout au long de cette transition. Quarante-quatre Américains ont, avant moi, prêté serment pour la présidence. Leurs paroles ont été prononcées pendant des vagues de prospérité et alors que nous vivions dans les eaux calmes de la paix. Cependant, en d'autres temps, ce serment a été prêté alors que les nuages s'amoncelaient et que les tempêtes faisaient rage. Dans ces moments-là, l'Amérique a poursuivi son chemin. Pas seulement en raison de la compétence ou de la vision de ceux qui étaient au gouvernement, mais parce que nous, le peuple, nous sommes restés fidèles aux idéaux de nos pairs et respectueux de nos actes fondateurs.

C'est ainsi que cela s'est passé. Et c'est ce qui doit se passer avec cette génération d'Américains.
Nous savons maintenant fort bien que nous sommes en crise. Notre nation est en guerre contre un vaste réseau de violence et de haine.
Notre économie est fortement affaiblie, conséquence de la rapacité et de l'irresponsabilité dont ont fait preuve certains, à cause également de notre incapacité collective à faire des choix difficiles et à préparer la nation à une nouvelle ère. Des maisons ont été perdues; des emplois ont été détruits; des entreprises ont fait faillite. Notre système de santé est trop onéreux; nos écoles laissent trop de jeunes au bord de la route; et chaque jour, nous constatons que la façon dont nous consommons l'énergie renforce nos adversaires et menace notre planète.
Voilà les indicateurs de la crise que l'on peut exprimer en données et statistiques. Ce qui est moins mesurable, mais tout aussi grave, c'est la manière dont nous avons perdu notre confiance en nous-même – une peur lancinante que le déclin de l'Amérique est inévitable et que la génération suivante doit viser moins haut.
Aujourd'hui, je voudrais vous dire que nous sommes confrontés à de véritables défis. Ils sont graves et ils sont nombreux. Nous ne pourrons pas les relever facilement ou rapidement. Mais je veux dire ceci à l'Amérique : ces défis seront relevés.
Traduit de l'anglais par Ariane Corbin-Favier
Réponse avec citation
  #58 (permalink)  
Vieux 22/01/2009, 12h55
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
suite du discours

En ce jour, nous sommes réunis parce que nous avons préféré l'espoir à la crainte, l'union au conflit et à la dissension.
En ce jour, nous sommes venus proclamer la fin des doléances mesquines et des fausses promesses, des récriminations et des dogmes usés qui, pendant beaucoup trop longtemps, ont étouffé notre politique.
Nous restons une nation jeune, mais, selon les paroles des Ecritures, le temps est venu de laisser de côté les enfantillages. Le moment est venu de faire preuve à nouveau de ténacité; de choisir ce qu'il y a de mieux dans notre histoire; de continuer à faire passer ce don précieux, cette noble idée transmise de génération en génération. La promesse divine selon laquelle nous sommes tous égaux, nous sommes tous libres, et nous avons tous le droit de chercher le bonheur qui nous revient.
En proclamant à nouveau la grandeur de notre nation, nous savons que la grandeur n'est jamais un dû. Elle doit se mériter. Au cours de notre voyage, nous n'avons jamais choisi de raccourcis ou rabattu nos prétentions. Ce chemin n'était pas fait pour les timorés – pour ceux qui préfèrent les loisirs au travail ou ceux qui ne recherchent que les plaisirs de la richesse et de la célébrité. Au contraire, ce sont ceux qui prennent des risques, ceux qui passent à l'action, ceux qui construisent – dont certains ont été célébrés, mais plus souvent des hommes et des femmes qui sont restés obscurs dans leur labeur – qui nous ont portés sur ce long chemin escarpé vers la prospérité et la liberté.
C'est pour nous qu'ils ont emporté les quelques biens qu'ils possédaient sur terre et traversé les océans en quête d'une nouvelle vie.
C'est pour nous qu'ils ont travaillé dur dans des conditions difficiles et se sont installés dans l'ouest du pays; qu'ils ont supporté les coups de fouet et qu'ils ont péniblement labouré la terre.
C'est pour nous qu'ils ont combattu et qu'ils sont morts à Concord et Gettysburg; en Normandie et à Khe Sahn.
D'innombrables fois, ces hommes et ces femmes ont lutté, fait des sacrifices et travaillé jusqu'à ce que leurs mains soient à vif, afin que nous puissions avoir une vie meilleure. Ils voyaient l'Amérique comme plus vaste que la somme de nos ambitions individuelles; allant au-delà des différences de naissance, de richesse ou d'opinion.
C'est ce voyage que nous poursuivons aujourd'hui. Nous sommes toujours la nation la plus prospère, la plus puissante de la Terre. Nos travailleurs ne sont pas moins productifs qu'avant la crise. Nos esprits ne sont pas moins inventifs. Nos biens et nos services ne sont pas moins nécessaires que la semaine dernière, le mois dernier ou l'année dernière. Nos capacités demeurent intactes. Le temps où nous étions passifs, où nous protégions nos intérêts étriqués et où nous remettions à plus tard les décisions difficiles – ce temps-là est certainement révolu. A partir d'aujourd'hui, nous devons nous relever, nous secouer et commencer à refonder l'Amérique.
En effet, où que nous regardions, nous devons nous atteler à la tâche.
L'état de notre économie nécessite des mesures audacieuses et rapides, et nous allons les prendre – pas seulement pour créer de nouveaux endroits, mais pour poser des jalons en vue de faire redémarrer la croissance. Nous allons construire les routes, les ponts et les liens numériques dont notre secteur marchand a besoin et qui nous relient les uns aux autres. Nous allons rendre à la science la place qui lui revient, et nous servir des merveilles de la technologie pour améliorer la qualité de nos soins et abaisser leurs coûts. Nous allons exploiter l'énergie du soleil, du vent et du sol pour faire marcher nos voitures et nos usines.
Réponse avec citation
  #59 (permalink)  
Vieux 22/01/2009, 16h11
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
Qui l'eu cru??Un noir à la maison blanche.Je crois que beaucoup d'américains d'antan doivent se retourner dans leur tombe et que les racistes du monde doivent mordre dans leur langue.Espérons que la volonté ,qui l'a placé à ce niveau, l'aide durant son mandat.
Réponse avec citation
  #60 (permalink)  
Vieux 22/01/2009, 17h25
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Citation:
Posté par fergeo Voir le message
Qui l'eu cru??Un noir à la maison blanche.Je crois que beaucoup d'américains d'antan doivent se retourner dans leur tombe et que les racistes du monde doivent mordre dans leur langue.Espérons que la volonté ,qui l'a placé à ce niveau, l'aide durant son mandat.
Martin Luther King la revé et Barrack Obama la fait.Le peuple americain a placé beaucoup d'espoir en lui , et je souhaite de tout mon coeur qu'il réussisse et que son chemin ne sera pas semé d'embuches.So God help him
Réponse avec citation
Réponse

Tags
barack, cain, clinton, hilary, john, obama

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Long John Silver Rocco Discussions Générales 6 16/12/2007 09h08
En souvenir de Mary-Ann Both-John monica__95 Paroles de Chansons. Song Lyrics. 0 29/07/2007 15h40
DEM Paroles des chansons de John Kenneth Nelson Danfonggg Paroles de Chansons. Song Lyrics. 0 11/02/2007 02h23
Mrs. John Louis! Rocco Discussions Générales 7 27/10/2006 21h47
John Kenneth Nelson ine kit nou danny Discussions Générales 12 06/01/2006 20h40


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 15h47.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com