Na pa gaspille Dilo SVP - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 21/12/2007, 14h52
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Na pa gaspille Dilo SVP

Dilo la ena, mais nou population fine ogmenter par 800.000 touristes et zote consomation delo doubler celle des mauriciens.
Ki faire CWA na pas concientise banne touristes dans avion avant ki zote debarker? par moyen de vido, tracks etc.
nou l'aeroport ti besoin saturer avec posteres de la sechresse, et dans chaque la chambe d'hotel ti besoin ena ene track enbas la porte. Si ene touriste ecconomise inper delo enbas douche cote pissin-in, ca veux dire ki ene ti moricien pou gagne ene ti lamok delo empliss.
Rocco
CAMPAGNE ANTI-GASPILLAGE
Préserver l’eau : rude combat pour changer les mentalités
Spots à la radio, «sms», e-mails et posters sont prévus pour sensibiliser le Mauricien à la rareté de l’eau. Mais il en faudra plus pour qu’il fasse du réflexe «pa gaspille dilo» une seconde nature.

«Na pa gaspille dilo» : en sous-titre de la thématique «Chek sa, robinet la pe sec », le ton est donné pour la campagne des autorités face à la raréfaction de nos ressources en eau. L’accent sera d’abord mis sur la responsabilisation de tout un chacun, individuellement comme collectivement, opérateurs inclus. C’est ce que nous déclare un coordinateur de ce plan «direct, simple», également informatif et pédagogique.

La campagne a commencé hier sur la MBC et aujourd’hui sur Radio One. Elle se traduira aussi par des messages en SMS, des e-mails... Un volet initial étalé, selon le ministre des Services publics, Abu Kasenally, sur deux semaines. Après quoi, le comité mis en place mardi fera un premier bilan. Pour l’heure, il s’agit d’amener chacun à agir par des gestes responsables à chaque moment.

Des gestes simples mais qu’il faut trouver le moyen d’inculquer : c’est ainsi que des visuels seront déployés pour encourager les utilisateurs à ne pas laisser le robinet ouvert. L’attitude responsable devra se manifester à tous les instants : au moment de se laver, de se brosser les dents. «On pourra régler par exemple le flush des toilettes à moitié», nous indique le coordinateur.


Recycler l’eau de vaisselle

Si des plantes nécessitent absolument un apport d’eau, il faudra toutefois bannir les lances pour opter pour le bon vieil arrosoir. On troquera aussi le Kärcher contre le seau d’eau pour la voiture : un lavage à éviter de toute manière.

«Pour de l’eau que l’on met à bouillir, il faut penser à en bouillir en quantités raisonnables; pour les douches, utiliser des pommeaux économiques», ajoute Abu Kasenally.

Autre geste utile : tâcher de recycler au maximum l’eau ; celui de la vaisselle ou de la lessive pourrait suffire pour l’arrosage. On sera vigilant face aux éventuelles fuites, des pertes en eau… et en argent qu’on se doit de rapporter au plus vite au 170.

Tout de même, le coordinateur de la campagne reconnaît indirectement un problème d’attitude de la part de certains : «Ce n’est pas parce qu’il pleut un tant soit peu que nous devons nous réjouir et oublier d’être responsables. Bien au contraire, et pas seulement parce que l’apport ces dernières heures n’a pas été significatif ».

Que faudrait-il donc pour que l’attitude évolue significativement ? «Ce n’est définitivement pas le moment pour envisager une hausse du tarif de l’eau domestique. Cela serait à contre-courant de la politique des autorités pour faire face ici à la crise alimentaire qui secoue le monde entier», répond Abu Kasenally.

Mais un durcissement du ton de la part des pouvoirs publics n’est pas à exclure. «Si le volet initial de la sensibilisation ne donne pas assez de résultats, nous allons voir si le cadre légal déjà défini en 1999 et permettant des sanctions contre les resquilleurs doit être fermement appliqué.»

L’attitude à laquelle font appel les autorités n’ira pas sans une approche également responsable des autorités vis-à-vis des usagers. Parallèlement au programme de coupures, la CWA compte expliquer dans les détails les particularités du rationnement d’eau : «Si on vous parle de trois heures d’eau par jour, cela ne se fera pas nécessairement de 6 à 9 heures partout. Les contraintes de la distribution d’eau font qu’une région pourrait être desservie avant une autre. Qu’une région n’ait dans les faits que deux heures d’eau entre 6 et 9 heures à cause de spécificités géographiques ou pour permettre à une autre d’être desservie ne serait-ce qu’une heure. Le public doit le savoir pour souscrire à l’effort général.»

Dans un même élan, la campagne atteindra les écoles dès la rentrée prochaine. Et les ingénieurs de la CWA seront disponibles 24 heures sur 24 pour répondre à tout problème lié à une rupture du réseau sur le hotline précité.

Les partenaires socioéconomiques, appelés à siéger sur le comité, seront aussi sollicités. D’ores et déjà, les hôteliers, par la voix de Patrice Legris, de l’AHRIM, ont dit leur souci de sensibiliser leur personnel et leur clientèle au problème et leur choix du recyclage pour l’irrigation de leurs jardins.

Ce que tous doivent comprendre, c’est qu’il y a véritablement sécheresse. «Dans certaines régions, la situation est plus grave qu’en 1999. Notamment les nappes souterraines. Pensez à Hollyrood qui fournit les Plaines-Wilhems où 80 % du volume d’eau manquent», réitère le ministre. Alors, promis, on ne s’en lavera pas les mains !
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 21/12/2007, 15h59
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Citation:
Posté par Rocco Voir le message
Dilo la ena, mais nou population fine ogmenter par 800.000 touristes et zote consomation delo doubler celle des mauriciens.
Ki faire CWA na pas concientise banne touristes dans avion avant ki zote debarker? par moyen de vido, tracks etc.
nou l'aeroport ti besoin saturer avec posteres de la sechresse, et dans chaque la chambe d'hotel ti besoin ena ene track enbas la porte. Si ene touriste ecconomise inper delo enbas douche cote pissin-in, ca veux dire ki ene ti moricien pou gagne ene ti lamok delo empliss.
Rocco
Ek saturation poster dan airport la zot pa pu envi al pli loin sa mo croir zot pu rod retourne dan avion... Mais mo d'accord ek to idée tracts la, après tout, problème de l'eau touche partout, ban touriste bien kné, mais cuma mon 2ja dir, mru in qualifié cuma "destination de rêves", alors zot bzen pass en priorité. 1inégalité ki pu toujour dénoncé mais ki pu res corrompu mo croir. Ban touriste kné tou sala, zot ki bzen fer démarche aster...
Réponse avec citation
Réponse

Tags
dilo, gaspille, svp

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Pour100taze Dilo finn bien baissé ! Magel Nouvelles de l'Ile Maurice 2 12/11/2006 18h19
DILO dan Tizil Lewis Nadal Divers. Miscellaneous. 1 10/04/2005 20h37
Paroles de "Dilo lor brède songe" par José Papillo lafaya222 Paroles. Classées 0 24/07/2004 06h40
dilo pou arreter neuf heure girish12 Discussions Générales 2 11/07/2004 16h39


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 17h43.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com