Omc - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice
  #1 (permalink)  
Vieux 14/10/2007, 21h48
Couper Cannes
 
Date d'inscription: octobre 2004
Messages: 59
Omc

OMC


Gendarme au service des corporations transnationales


L'homme est par nature curieux. Dès le début de la civilisation, l'homme a été fasciné par les terres inconnues au-delà de l'horizon. Si la peur l'a retenu pendant quelque temps, l'instinct de quitter son environnement, d'aller à l'aventure, a été beaucoup plus fort.
Au début, c'est le territoire tout autour de lui ; mais, plus tard, il va à la conquête d'autres territoires. La mer ne constituera pas une barrière insurmontable. Le besoin d'explorer, de conquérir, de commercer a été, jusqu'à maintenant, une des caractéristiques les plus importantes de l'homme.
Avec le développement de la communication, au début terrestre, puis maritime, ensuite aérienne, et maintenant la télécommunication, le monde est devenu, comme on l'a si bien dit, un "village global".
Les pays qui se sont adonnés au commerce, se sont enrichis. De là, l'idée de réduire et finalement d'abolir les barrières qui empêchent le libre échange des marchandises entre différents pays.
En 1947, un certain nombre de pays, mettent sur pied l'Accord général sur les tarifs et le commerce - le GATT, un forum permanent de négociation pour réduire les barrières commerciales.
La mondialisation
Le dernier quart du XXe siècle voit une accélération de ce processus, surtout avec la montée en puissance de grandes corporations transnationales qui brassent des chiffres d'affaire plus importants que le budget de la majorité des états indépendants.
Le terme mondialisation, ou quelquefois, son équivalent anglo-américain, globalisation, entre dans le langage quotidien à travers les médias.
L'OMC
Des pays riches qui dominaient le commerce mondial voulaient éliminer totalement les barrières tarifaires et instituer une organisation avec pouvoir législatif, exécutif et disciplinaire, qui puisse réglementer le commerce mondial et s'assurer qu'il y ait un level playing field entre partenaires.
Comment peut-on parler de règles égales en matière de commerce entre les pays riches et les pays à peine émergents ? Ces pays du tiers-monde allaient tout de même signer l'accord de Marrakech en 1994 qui crée l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) - en anglais WTO.
Ce serait faire injure aux pays en voie de développement si l'on disait que leurs représentants ne comprenaient pas ce qu'ils signaient. Mais écoutons plutôt l'ancien ministre du Commerce de la France, pays hautement industrialisé, Jean-Marie Rauche :
" Au GATT, je n'ai jamais compris ni ce que l'on négociait, ni comment négocier. Tout ce que je sais, c'est que pour prendre la parole, il me fallait mettre à la verticale mon présentoir. J'avais à lire une position préparée par les experts. Je ne savais pas qui étaient les experts. Mais ce que je sais, c'est que les experts américains, des firmes d'avocats d'affaire avaient toujours le dessus. "
Organisation
antidémocratique
Depuis la mise en place de l'OMC en 1995, des voix s'élèvent de partout pour protester contre un organisme qu'on qualifie d'antidémocratique.
A Seattle, à Doha, à Cancún, à Hongkong, partout où se tient la conférence des ministres de l'OMC, de vastes mouvements de protestations populaires s'élèvent contre le pouvoir d'une bureaucratie d'experts à la solde des grandes corporations transnationales et qui imposent leurs diktats à des gouvernements démocratiquement élus par le peuple. Ces "experts" se réunissent en secret et prennent des décisions presque toujours favorables aux pays riches et ont le pouvoir d'imposer des sanctions. Aucun gouvernement n'a accès aux documents et procédures de l'OMC.
Beaucoup de pays pauvres n'ont même pas de représentants permanents au siège de l'OMC. L'expertise qui permet de comprendre les règles très complexes fait grandement défaut aux pays du tiers-monde.
D'autre part, l'OMC ira jusqu'à obliger des gouvernements à changer de législations démocratiquement votées par leurs assemblées nationales afin de satisfaire les règles de cette organisation.
Ainsi, les raffineurs pétroliers ont gain de cause auprès de l'OMC contre l'US Clean Air Act qui les obligeait à produire une essence plus propre.
L'Europe se voit obligé d'importer des bœufs aux hormones des États-Unis parce que l'union européenne n'a pu prouver scientifiquement que cela constitue un risque à la santé.
S'il y a eu accord sur le commerce des organismes génétiquement modifiés (OGM), l'Accord stipule qu'il ne " doit pas être interprété comme une modification des autres accords internationaux ".
En d'autres termes, l'OMC, au nom du libre échange, peut obliger un pays à importer des OGM.
Propriété
intellectuelle
L'accord sur les droits de propriété intellectuelle doit être considéré comme un crime contre l'humanité. On sait que les compagnies pharmaceutiques font payer un prix exorbitant pour certains médicaments tels les antirétroviraux contre la progression du VIH-Sida, pour récupérer leur coût de recherche. Ces compagnies protègent leurs brevets et empêchent les pays pauvres de produire et de vendre des médicaments génériques.
L'OMC est favorable aux compagnies pharmaceutiques avec pour résultat la mort de millions de personnes dans les pays pauvres qui n'ont pas les moyens d'acheter ces médicaments.
Patrimoine
génétique
Les géants pharmaceutiques ont lancé une vaste campagne de recherche sur les plantes médicinales dans les pays du tiers-monde et font breveter le patrimoine naturel et génétique mondial.
Bientôt, il faudra l'autorisation de ces corporations transnationales pour cultiver ces plantes. Même le riz basmati n'échappe pas à ce pillage systématique des ressources génétiques des pays en voie de développement. L'OMC a statué que la corporation américaine Rice Tec détient dorénavant le brevet de toutes les variétés de riz basmati. Est-il étonnant que des milliers d'agriculteurs des pays pauvres se suicident chaque année ?
Ce qui fait dire à l'ancien premier ministre malaisien, Mahatir Mohamad :
" What depths have we sunk in the global marketplace when nature's gifts may not be protected but their modifications by the rich become exclusive property ? "
L'OMC prône la libéralisation des services. La santé, l'éducation, l'eau, le transport, l'énergie, les télécommunications devront être ouverts à la libre concurrence.
L'OMC agit de concert avec le FMI et la Banque mondiale, les deux autres shérifs des multinationales, afin de se défaire des prestations sociales.
Subside et protection
L'ouverture tous azimuts des frontières prônée par l'OMC écrase les industries naissantes des pays pauvres qui ne peuvent soutenir la concurrence. On oublie trop souvent que ces mêmes pays riches, au début de leur industrialisation, avaient établi de solides barrières pour protéger le développement de leurs industries.
Aujourd'hui l'Europe et les États-Unis continuent à subventionner massivement leurs fermiers tout en s'opposant aux subsides dans les pays du tiers-monde.
S'il est vrai que c'est dans la nature de l'homme de chercher un espace plus élargie pour commercer, il n'en reste pas moins vrai que les règles de la mondialisation, telles qu'elles ont été établies par l'OMC, n'apportent que souffrances et davantage de pauvreté pour les pays du tiers-monde. Elles permettent le pillage des ressources naturelles de ces pays. L'agriculture traditionnelle est détruite. Les paysans perdent leurs terres. Les petites et moyennes industries disparaissent ne pouvant soutenir la compétition.
Pour Noam Chomski, professeur émérite au MIT, la mondialisation n'est rien d'autre qu'une conspiration de l'élite occidentale visant à établir une tyrannie des corporations transnationales à travers le monde. Rashid Jogee
Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
omc

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 11h50.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com