Accidents mortels sur nos routes. - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 11h47
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Accidents mortels sur nos routes.

Trois morts sur les routes


Le bilan des accidents mortels sur les routes s'est alourdi au cours de ces dernières vingt-quatre heures. Un nouvel accident mortel est survenu ce matin à la gare routière Margéot, Rose-Hill, où un passant âgé de 81 ans, Chittoo Timol, a été heurté de plein fouet par un autobus de la Corporation Nationale de Transport (CNT) vers 11h15. Deux autres accidents mortels ont été enregistrés dimanche. Deux des victimes, Chetab Sheriff, président de l'Association des Motocyclistes, et un habitant de Rivière-du-Poste, Vijay Anand Sooklall, âgé de 47 ans, ont succombé à leurs blessures. Une quinzaine d'autres personnes, blessées dans ces accidents ont dû se faire soigner à l'hôpital. Pour leur part, Balraj Teeluck, le chauffeur du van, Shivkumar Jodhun et Devraj Beedassy, ont été admis au Princess Margaret Orthopaedic Centre (PMOC en raison de la gravité de leurs blessures alors que Sidiq Mungroo est à l'hôpital Nehru.


La gare Margéot, à Rose-Hill a été le théâtre d'un accident mortel vers11h15 ce matin. Chittoo Timol, un habitant de Beau-Bassin a été écrasé sous les roues d'un autobus de la Corporation National de Transport alors qu'il tentait de traverser la route. Il devait succomber à ses graves blessures alors que des membres de la Police du Transport, menés par l'inspecteur Bholah, assuraient son transfert au Princess Margaret Orthopaedic Centre (PMOC).
Les premières informations glanées par Le Mauricien de sources officielles indiquent que l'autobus de la CNT immatriculé 2887 JU 07 effectuait le débarquement des passagers à la hauteur du bureau de poste de Rose-Hill. En même temps, Chittoo Timol tentait de traverser la route. Mais au même moment, le chauffeur de l'autobus devait redémarrer son véhicule, qui allait heurter de plein fouet le piéton, qui s'était déjà engagé sur l'asphalte devant l'autobus. Il était déjà trop tard quand l'attention du chauffeur devait être attirée par le drame qui se déroulait. La victime était grièvement blessée. Expliquant les circonstances de l'accident, le chauffeur a soutenu n'avoir pas remarqué la présence de l'octogénaire à l'avant de son véhicule lorsqu'il a redémarré. Une enquête policière est en cours avec une éventuelle inculpation provisoire pour homicide involontaire du chauffeur d'autobus.


Le précédent accident, survenu hier, a impliqué deux motocyclettes sur la route de Rivière-Noire à L'Embrasure, Le-Morne, vers 16 heures. Des membres de l'Association des Motocyclistes de Maurice effectuaient leur tournée de l'île quand pour une raison encore à déterminer, la motocyclette pilotée par Chetab Sheriff, devait déraper et heurter une autre motocyclette, celle d'un marchand de fruits, Mohen Parsad Keerodhur, âgé de 60 ans et habitant Morcellement Carlos, Tamarin.
Les deux motocyclistes, grièvement blessés, furent transportés d'urgence à l'hôpital Yves Cantin de Rivière-Noire. Chetab Sheriff devait rendre l'âme en cours de route. L'autopsie pratiquée par le Dr Boolell devait conclure à un choc suite à de multiples blessures, dont la fracture du cou et le poumon déchiré. L'état de santé de Mohun Parsan Keerodhur est, lui aussi, jugé inquiétant.


Dans la matinée d'hier un autre accident fatal a été enregistré à Coaucaud, Wooton, à hauteur de Surat Building. À l'arrivée du sergent Bheeka et de son équipe sur les lieux, vers 7h40, une des victimes, Vijay Anand Sooklall, âgé de 47 ans, qui voyageait dans un van, était déjà mort. La cause du décès est attribuée à un "Shock following Crushed Chest". Quatorze autres personnes ont dû être transportées à l'hôpital pour des soins et trois d'entre elles, à savoir Balraj Teeluck, le chauffeur du van ; Shivkumar Jodhun et Devraj Beedassy ont été hospitalisés au PMOC, alors qu'un quatrième, Sidiq Mungroo, est à l'Intensive Care Unit de l'hôpital Nehru ; son état de santé est considéré comme étant sérieux. Les dix autres personnes ont pu rentrer chez elles au cours de la journée.
La collision a eu lieu entre le van, qui se dirigeait vers Quartier-Militaire, et l'autobus individuel immatriculé 5479 DC 03, qui effectuait le trajet Flacq/Curepipe. L'avant droit du van a été complètement écrabouillé. Les circonstances de l'accident font actuellement l'objet d'enquête alors que le chauffeur de l'autobus individuel, Naigon Cunjamalay, est en détention policière en attendant sa comparution en Cour pour homocide involontaire.



Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 13h09
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Avec conduite à moris , malheureusement to besoin attane toujours des morts.....
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 16h15
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Délinquance routière


Encore un week-end particulièrement meurtrier sur nos routes devenues jungle. Trois morts dans trois accidents et les chiffres de ces dernières années nous indiquent qu'il y a plus de trois morts par semaine. C'est la descente aux enfers ; nos routes devenues enfer, pavé de délinquances et d'insécurité.
Nous avons été personnellement témoins ces derniers temps de deux actes de délinquance de la part de potentiels meurtriers. Car comment qualifier autrement ces conduites dangereuses ? L'autre jour dans le virage, particulièrement dangereux, à la sortie de Bambous, un pick-up (4 x 2) roulant à vive allure, se permet de doubler une voiture et un autobus alors qu'on ne voit rien de ce qui arrive en face.
De même, la semaine dernière, revenant de l'aéroport au crépuscule, une voiture roulant à plus de 120 km double à gauche trois voitures successives et plus loin trois autres voitures à droite. On joue quotidiennement à la roulette russe sur nos routes et tout le monde se permet de faire n'importe quoi. Les excès de vitesse et les dépassements sur la ligne blanche ne se comptent plus. Quand on ne grille tout bonnement des feux rouges et quand on ne se met à invectiver des conducteurs plus prudents. Les routes mauriciennes sont devenues une véritable jungle et l'hécatombe se poursuit. Semaine après semaine, nous sommes conduits à une comptabilité particulièrement macabre.
Les campagnes de prévention se succèdent et pourtant rien n'y fait. De même la police ne cesse de dresser des procès-verbaux pour nombre d'excès de vitesse et pour des infractions régulières au code de la route.
Le directeur de l'IVTB était à La Réunion dernièrement pour s'enquérir d'une éventuelle aide et coopération dans le domaine de la sensibilisation à la sécurité routière. De fait, La Réunion compte annuellement moins de morts sur ses routes que nous : une soixantaine à l'île-soeur contre plus de cent cinquante à Maurice.
Comment ramener la sécurité sur nos routes ; la question reste posée ? Comment également ramener la sécurité dans nos quartiers, villages, villes minés par des vols en série et la drogue quasiment partout.
***
Retenons de l'interview que nous a accordée la semaine dernière (13.09.2007) le Prof. Robert Shell, historien et président désigné de la Commission Justice et Vérité, à propos du tourisme à Maurice : " Je pense que l'industrie touristique peut aider à unlock some of the heritage. D'après mon expérience à Maurice, le patrimoine mauricien a été négligé jusqu'ici. Je déplore qu'aucun touriste de l'hôtel où je séjourne n'ait été au courant du pélerinage du Père Laval. J'ai l'impression que cet établissement qui accueille des touristes haut de gamme est coupé du reste de Maurice ".
C'est bien vrai que l'industrie hôtelière, qui investit très gros dans la rénovation de ses structures, organise très peu d'excursions de mémoire dans le pays. Les lieux de mémoire ne sont point valorisés et sont gardés dans la marginalité. L'Appravasi Ghat aujourd'hui et le Morne demain faisant partie du patrimoine mondial devraient nous inviter à accorder une attention particulière aux lieux de mémoire attachés à l'esclavage et à l'engagisme. Nous rejoindrons ainsi les préoccupations de l'Unesco et de l'Organisation mondiale du Tourisme concernant la mise en valeur d'un tourisme de mémoire.
La mémoire du séga sera au rendez-vous du Festival kreol qu'organise et pilote le ministère du Tourisme, et devant avoir lieu dans les premiers jours de décembre, nous invite à revisiter le costume de séga. Souhaitons que l'année prochaine, à l'occasion du Festival kreol, un concours soit organisé sur la chorégraphie du séga qui s'est depuis longtemps fourvoyée dans les après-dîners des hôtels. Les danseurs tombant dans la facilité et les danseuses ne savant plus quoi faire de leurs mains, et tantôt les robes étant relevées sur d'horribles cuissards. L'on se souviendra que les danseuses de Ti Frer relevaient leurs robes sur des jupons qui ne heurtaient pas les yeux. Vivement donc une chorégraphie plus authentique, puisant dans notre passé si riche et qui serait éventuellement récompensée par un Dodo d'or ! Jean-Clément Cangy
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 07/10/2007, 10h08
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Un barman de 21 ans se tue dans un accident de la route
Dans la soirée de vendredi, un barman habitant Roches-Noires, Ashvin Dodla Bheema, âgé de 21 ans, s'est tué dans un accident de la route à Haute-Rive. Sa motocyclette s'est donnée contre un arbre à gauche de la route Royale. Grièvement blessé, il devait être transporté d'urgence au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital. Il devait succomber à ses blessures en cours de route.


Rocco
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 07/10/2007, 16h40
Avatar de zotsaaa
Fan RM
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 580
Bien triste tou sa

Fer mwa rapel mo accident dan Terre Rouge,(2 mois de cela)
DimouneS pas coné kot sorti, ine entour mwa...
ressma pas ti éna blésé mé véhicules ine endomazé. Là ine bizin fer compren, galoupe la police, ale lassurance patati et patata pfff bel démars!!!
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 09/10/2007, 11h24
Avatar de zotsaaa
Fan RM
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 580
Blessé dans un accident, un policier a le poumon perforé

Son corps inerte gisait sur l’autouroute de Bell-Village peu après minuit samedi. Après en avoir été informée, la police s’est rendu sur les lieux... Pour découvrir un collègue ensanglanté.
Il ne respire qu’à l’aide d’une machine lui insufflant de l’oxygène. Gino Jean-Louis, un policier de 24 ans, a été victime d’un accident samedi aux alentours de minuit. Admis à l’hôpital Jeetoo aux soins intensifs, le constable a eu le poumon perforé et deux côtes brisées. Le constable a subi une intervention chirurgicale hier matin et son état de santé inspire de vives inquiétudes.

La nuit de samedi vers 00 h 20, la police s’était rendue sur l’autoroute de Bell-Village, à côté du bâtiment Desbro, suite à une information d’un individu qui aurait aperçu le corps du policier sur l’autoroute. Arrivée sur le lieu indiqué, la police a constaté que le constable Gino Jean-Louis était étendu sur l’asphalte à quelques mètres de sa motocyclette. Le policier, qui était sans connaissance, saignait abondamment.

Il est alors 1 heure du matin. Un policier du poste de Pailles téléphone à Alain Jean-Louis, le père de la victime, pour lui dire brièvement que son fils est admis à l’hôpital Jeetoo, blessé, suite à un accident de la route. La famille n’aurait pas soupçonné la gravité des blessures du policier même si la nouvelle l’avait préoccupée.

Vers 4 heures du matin, un policier revient vers Alain Jean-Louis pour l’informer tristement que son fils a eu le poumon perforé et qu’il a été admis aux soins intensifs. Josiane, la mère du policier, fond en larmes. Alain Jean-Louis et sa femme ne peuvent pas non plus se rendre à l’hôpital qui se trouve à Port-Louis à cette heure-là, faute de transport.

Et c’est après avoir attendu qu’il soit 5 h15 qu’ils peuvent enfin prendre le premier autobus pour se rendre à l’hôpital. Là-bas, certains policiers venus rendre visite à la victime quittent les lieux les larmes aux yeux.


“Hit and run” ?

Josiane Jean-Louis, la mère de la victime, ne peut pas retenir ses larmes. Peinée, elle lâche, en pleurant : “Mo garson pe viv zis ar masinn li pa capav respire. So kot inn brize et so pumon inn gayn problem. Zis so latet pann gayn nanie. So leta mari critik. Mo ena zis enn garson ek enn tifi.”

Gino Jean-Louis, après son shift de travail, rentrait en fait à la maison lorsqu’il a été victime de l’accident. Christelle Jean-Louis, la sœur du policier explique que son frère vient tout juste de se joindre à la force policière.

La police n’a pas encore déterminé la cause de l’accident. La possibilité d’un hit and run n’est pas à écarter vu les circonstances de l’accident et l’état de la motocyclette. Le véhicule a été endommagé à l’arrière et la victime a été retrouvée à quelques mètres de la moto.





Jonathan RAJARAM
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 09/10/2007, 13h02
Enflé
 
Date d'inscription: juillet 2004
Localisation: xcvxcv
Messages: 143
Envoyer un message via ICQ à PALAPEE Envoyer un message via AIM à PALAPEE Envoyer un message via MSN à PALAPEE Envoyer un message via Yahoo à PALAPEE
depius longtemps mo pes dire government moris bizein address sa problem la...combien zenfant, combien dimoune bizein mort lor nu chemin avant zote coomence faire kit chose.

Bezein l education et propoganda coma nu la route dangereux, bezein montrer nu zenfant coma pous prend beaucoup allention lor nu chemin et bizein en plus bon standard driving test pous ban chaffeurs.

Nous chemin aussi bizein signer par tous cote li dangeriuex et metre la limiere par tous pous eclaire nu chemin.

Mo conner sa coute cas, mais lor la vie en zenfant pena prix.

excuse mo creole.
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 09/10/2007, 13h06
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
ACCIDENT. Une motocycliste tuée. Une femme qui conduisait une motocyclette a été tuée dans un accident de la route à hauteur du pont de Grande-Rivière-Nord-Ouest aux alentours de 17 heures hier. La motocyclette est entrée en collision avec un camion. Aussitôt alertés, des policiers du poste de police des Casernes centrales menés par le sergent Dinaram se sont rendus sur place. Mais la victime, transportée à l’hôpital Jeetoo, avait déjà rendu l’âme.

Rocco
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 11/10/2007, 12h18
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
ACCIDENT. Le chauffeur d’une 4x4 tué sur le coup. Un accident de la route, vers 16 heures hier, impliquant un 4x4 et un autobus a fait un mort. La voiture se dirigeait vers Forbach lorsqu’elle est entrée en collision avec un bus de la compagnie Triolet Bus Service en voulant doubler un véhicule. Le conducteur du 4x4, Elie Noé Batchilde, habitant Bonne- Mère à Flacq, a été tué sur le coup. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria à Candos pour être autopsié par le médecin légiste, le Dr Satish Boolell.

Rocco
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 14/10/2007, 07h15
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Accidents fatals

Un mort chaque trois jours depuis janvier



Legende
Pourtant, on n'arrête pas de le crier sur tous les toits; pourtant, les media n'arrêtent pas de faire état de chaque cas. La route continue de tuer et encore plus qu'elle ne le faisait en 2006. Déjà 108 morts de janvier au 12 octobre, ce qui constitue une hausse de 18% en comparaison aux chiffres de 2006. Invité par Week-End à commenter la situation au niveau des accidents de la route, le Deputy Commissionner of Police (DCP) Noël Chinapen, - promu à ce poste depuis une dizaine de jours (voir encadré) - identifie trois principaux facteurs d'accidents et le déclare de but en blanc: "La répression est un échec." Maurice est bien partie pour préserver son triste palmarès mondial en ce qu'il s'agit des accidents de la route. En effet, les dernières statistiques disponibles en ce qu'il s'agit des accidents fatals démontrent une tendance prononcée à la hausse. Selon les chiffres disponibles du 1er janvier à jeudi (11 octobre), 108 personnes sont décédées sur nos routes, soit 16 de plus que l'année dernière. (Voir tableau complet plus loin).
Les chiffres compilés au niveau de la Trafic Branch indiquent également que la route fait le plus grand nombre de victimes parmi les piétons (34 cette année, contre 35 l'année dernière), de même les motocyclistes (30 contre 26 en 2006). Un rapide survol de la catégorie de victimes suffit pour se rendre compte que les statistiques sont à la hausse dans pratiquement chaque catégorie eu égard à l'année dernière… Et l'année n'est pas encore terminée.
Relativement à l'âge des victimes, là encore, pratiquement toutes les statistiques sont à la hausse, notamment chez les moins de 15 ans, 10 victimes dans cette tranche d'âge depuis janvier, contre 4 en 2006, soit une hausse de 150%. Néanmoins, c'est toujours parmi la catégorie des 26 à 50 ans que la route continue de faire le plus grand nombre de victimes. 52 personnes de cette tranche d'âge ont péri sur nos routes depuis janvier, contre 40 l'année dernière (+30%). C'est seulement chez les Senior citizens (60 ans et plus) qu'une baisse a été enregistrée. En 2006, 23 personnes avaient trouvé la mort dans des accidents de la route, contre 17 de janvier au 11 octobre (-6%).



Rocco
Réponse avec citation
Réponse

Tags
accidents, mortels, nos, routes, sur

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Ces enfants qui meurent bêtement dans des accidents MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 16/09/2007 12h10
Accidents de la route en baisse cette année Dev Discussions Générales 12 19/10/2006 09h48


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 08h11.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com