Agressions kotidien - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 19/09/2007, 10h58
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Agressions kotidien

Voila kand na pena Law & Order dans ene pays,

Attaquées et volées à deux arrêts d’autobus à Calebasses

Des bandits s’en sont pris à trois femmes en plein jour. Vendredi, deux autres ont attaqué une voiture à la Place d’Armes. Des suspects sont arrêtés, d’autres recherchés.

Les voleurs ont adopté un nouveau mode opératoire. Ils vont à moto, repèrent leur victime et lui arrache téléphone et bijoux. Trois cas de vol avec violence commis au préjudice de piétons à deux arrêts d’autobus au même endroit. Cela s’est passé hier matin, à Calebasses. De source policière, nous apprenons qu’au moins un cas de ce type a lieu chaque jour dans tout le pays.

Amita, une des victimes agressées hier, nous raconte les attaques. Quatre hommes étaient dans une vieille voiture, une 1100 minor, de couleur bleue. Deux en seraient descendus. Le conducteur du véhicule aurait fait demi-tour, se serait arrêté après le deuxième bus stop. Les deux derniers occupants seraient alors descendus à leur tour.

Se partageant les deux arrêts d’autobus, les bandits se seraient, deux à deux, rué sur les femmes, agressant trois d’entre elles, sans toutefois les blesser. Amita et l’étudiante étaient sur la ligne desservant le Nord, la troisième victime était, elle, sur celle menant à Port-Louis. Les agresseurs se seraient ensuite enfuis en direction de la capitale à bord du véhicule. Une femme du troisième âge a, elle, été épargnée par les bandits.

Amita, 41 ans, une habitante de Calebasses, est gérante d’une vidéothèque. “Zot pann dir nanye, nek inn tir kouto”, nous raconte-t-elle. Les voleurs lui ont enlevé son téléphone portable et son sac contenant de l’argent et des DVD.

A l’autre arrêt d’autobus, presque en face, les bandits attaquaient, dans le même temps, une autre femme et une étudiante de 18 ans. Ce type de vol semble devenir chose courante. Nous avons fait état, il y a quelques semaines, de ce nouveau mode opératoire des voleurs. Ils se déplacent à deux, à motocyclette. Le passager agresse la victime, souvent une femme, en pleine rue, vers le milieu de la journée.

Nos sources indiquent que ces bandits opèrent loin de leur lieu d’habitation. Ils privilégient les lieux isolés et peu fréquentés. Cependant, ils n’hésitent pas à sévir dans les parkings, à un feu rouge ou encore dans une rue très fréquentée.

Ce type d’attaque est signalé partout dans l’île. Vendredi, une jeune femme de 19 ans a été agressée près de chez elle, à Arsenal. Ses deux agresseurs sont recherchés par la police. Les enquêtes entreprises donnent des résultats, au vu des arrestations.


A coups de marteau

Lundi matin, Bruno Sansouci s’est constitué prisonnier. Cet habitant de Terre-Rouge, qui était accompagné de son avocat, Me Ashley Hurhangee, est fiché aux services de police. Il était recherché depuis vendredi, pour un cas de vol de même type commis près de la Place d’Armes, à Port-Louis.

Il s’agissait d’un cas très violent. Deux individus à motocyclette profitent d’un feu rouge pour fracasser, à l’aide d’un marteau, la vitre avant d’une voiture. Ils agressent le passager à l’avant, un habitant de Sainte-Croix. Ce dernier est frappé de coups de marteau et est menacé d’un couteau. Les bandits s’emparent alors de l’enveloppe que l’agressé tenait et s’enfuient.

La victime, un agent de sécurité d’une compagnie de change, transportait ce jour-là plus d’un million de roupies en devises étrangères. C’est dans le cadre de cette affaire que Bruno Sansouci, qui nie être impliqué, a comparu hier devant le tribunal. Lundi, il a été formellement reconnu par l’agent de sécurité agressé vendredi. Son complice est toujours activement recherché.

L’inspecteur Angelo Dieudonné, de la Criminal Investigation Division du Sud, mène l’enquête, sous la supervision de l’assistant surintendant de police Geeanesswar Jootun.

La police a arrêté un autre suspect, Yannick Prosper, pour un autre cas d’agression, perpétré cette fois dans un parking à Port-Louis, toujours contre une femme. Le suspect aurait participé à ce vol avec violence au cours duquel une chaîne en or valant environ Rs 150 000 a été emportée. La victime a pu identifier un sabre, saisi de Yannick Prosper. L’arme aurait été utilisée pour la menacer lors de l’agression.

Rocco


Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 20/09/2007, 08h37
Avatar de eddytamby
Enflé
 
Date d'inscription: octobre 2004
Messages: 183
qui pé arrivé moris couma dire les dalton qui pé dirige pays mmo sagrin et en meme temps encolere quand mo tanne sa banne nouvel la c'est media mauricien qui bizin tir alarm en donnant plis credible a bann victim au lieu des bandits au lieu raport lor bandits decrire plis bann victim zot cas et sa faire reflechir beaucoup avant pass a l'action ene bandit éna lecoeur si li tann dire qui li fine attak ene vielle fam sans defene et en plis sa femme la travail pou 50rs par jour pou soigne so mari qui gravemen malade mo croire qui li pou reflechi avant so prochaine attak et en attendan la policefaire o travail pou vine ziska li
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 20/09/2007, 14h14
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Mo entierement d'accord are toi Eddy, ti besoin consacrer 3 heure de temps ene program televiser tous les dimanche la journee lor banne delits et la delinkance.
Montrer figire banne accusers, donne zote noms de famille, zote l'addresse, cote zote travail ou cote zote alle college. Coumca, banne parents va ena plus control lor zote zenfants kand le nom de la famille fine citer lor MBC.

Mo dire ou ki dans 2 mois crime pou reduire.

Rocco
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 20/09/2007, 14h44
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
VOL AVEC VIOLENCE : nouveau cas aux feux d'Arsenal hier
Un nouveau cas de vol avec violence a été enregistré, hier après-midi, aux feux d'Arsenal, soit le troisième cas depuis le début de la semaine.
Le Modus Operandi des suspects est sensiblement le même. Les suspects circulent à motocyclette et s'attaquent à des passantes relativement sans défense à cet endroit spécifique. Le dernier cas en date remonte vers 17 heures, hier, quand une Administrative Office de 43 ans a été la cible des suspects. Le compagnon du motocycliste devait lui arracher sa chaîne en or d'une valeur de Rs 12 000 avant de prendre la fuite.
Dans ce cas précis, elle avait pu relever la plaque d'immatriculation de la motocyclette, qui appartient à un habitant de la rue Paul-Toureau à Sainte-Croix. L'enquête policière se poursuit.
MELROSE : obligée de remettre un fusil à des malfaiteurs
Une ménagère de 37 ans habitant Chassée West à Melrose a été attaquée par deux individus portant cagoules et armés de sabres. En pénétrant par effraction au domicile de leur victime, les agresseurs n'avaient qu'un objectif: emporter le fusil à double canon qui s'y trouvait. Menaçant la victime de leurs armes, ils devaient lui demander de leur remettre l'arme à feu de son époux, un employé de la propriété sucrière de FUEL.
Elle n'eut d'autre choix que de leur permettre de prendre une arme à feu de la marque Baikal, portant le numéro de série 0550810, de calibre 12 de même que trois douilles et un téléphone cellulaire. Une importante battue avec la participation de membres du CID de l'Emergency Response Service et de la Special Supporting Unit a eu lieu en vue de retrouver les traces des bandits.


RICHE-TERRE : deux suspects grièvement blessés hier soir
Des policiers de Riche-Terre ont dû faire transporter d'urgence deux suspects qui portaient de graves blessures, en début de soirée d'hier.
Un des Security Guards d'une des unités de la zone industrielle de Riche-Terre devait découvrir une tentative de cambriolage impliquant Clency Cornet, 36 ans, habitant Riche-Terre, et Charles George, 43 ans. Selon la première version des faits consignée par la police, les suspects ont été blessés lors d'une lutte avec le Security Guard et ont fait une chute du premier étage.
Ils sont actuellement sous traitement au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital.


Rue SSR : un médecin de 67 ans agressé samedi dernier
Un médecin de la capitale, âgé de 67 ans et opérant à la rue Desforges, a été victime d'une agression dans son cabinet médical dans la journée de samedi dernier. Il était environ 14 heures quand deux inconnus y ont fait irruption. Ils ont menacé le médecin avec un canif avant de lui ligoter les mains et de voler la somme de Rs 4 000, qui se trouvait dans sa poche.
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 20/09/2007, 16h15
Avatar de tifi-mauricienne
Sirdar
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: belgique liége
Messages: 257
Pufff sa devient vraiment lamentable ki p arrivé morice péna personnes ki pou faire changé sa mentalité la sa vine bien triste
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 21/09/2007, 11h01
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Il a des rapports sexuels avec sa fillette depuis sept ans
Elle n’avait que cinq ans lorsqu’elle a été abusée sexuellement par son père pour la première fois. Depuis, ce dernier, planton dans un école primaire du gouvernement, n’aurait pas arrêté de répéter son acte. Aujourd’hui âgée de 12 ans, l’adolescente a brisé le silence et s’est confiée à son enseignante. La Criminal Investigation Division (CID) de Mahébourg a procédé à l’arrestation du présumé père incestueux.

La jeune fille, habitant un village du sud du pays, accompagnée de son enseignante, s’était rendue au poste de police, après que la direction de l’établissement qu’elle fréquente a été informée.

La victime, qui est en Form II dans une institution prévocationnelle, a expliqué comment son père abusait d’elle depuis cinq ans. Elle est issue d’une famille de trois enfants. L’aînée, qui est en Form V, réside chez des proches à Plaines-Wilhems où elle fréquente un collège privé. La benjamine n’a que cinq ans. Cette affaire a suscité l’indignation dans le village où habite cette famille.


Comportement au travail

Dans la soirée de mercredi, la victime a été conduite à l’hôpital Victoria, Candos, où elle a été examinée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, principal police medical officer. Ce dernier a confirmé que la jeune fille avait subi des agressions sexuelles.

La Child Development Unit (CDU) a été informée de ce cas. Les officiers veulent connaître les relations qui existaient entre ce père et ses trois filles. Les enquêteurs s’interrogent également sur la raison réelle qui aurait motivé la fille aînée à quitter le toit familial même si son collège est plus accessible du domicile de ses proches où elle s’est installée.

Les officiers de la CDU et les enquêteurs de la CID mènent également l’enquête quant au comportement du suspect sur son lieu de travail.

Le suspect a été présenté au tribunal de Mahébourg hier matin. Il répond d’une accusation provisoire de viol et de sodomie. Il n’a pas encore consigné de déposition et il a retenu les services de Me Ritesh Sumputh. Il sera examiné par le Dr Gungadin aujourd’hui.



Rocco


Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 21/09/2007, 11h05
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
A ST.-PIERRE
Jaloux, il tranche la gorge de sa compagne

Elle travaillait dans un “call-center”. Il ne voyait pas cela d’un bon oeil et il lui reprochait de passer trop de temps sur Internet. Après une dispute, il l’aurait agressée à coup de poignard.

Le présumé agresseur a été présenté au tribunal de Moka, hier, sous une accusation provisoire d’agression avec préméditation mais il a été libéré sous caution. “Mo trouv mo mama lor lili e so linz ranpli ar disan.” Ce sont les propos du fils, 20 ans, de la victime âgée de 41 ans, agressée à l’arme blanche par son concubin. Une sauvage agression ayant pour toile de fond la jalousie.

En effet et selon les dires du jeune homme, encore sous le choc, le présumé agresseur, Christian Rosé, 57 ans, n’appréciait pas que sa compagne travaille dans un centre d’appels. Il lui aurait souvent reproché de passer trop de temps avec des correspondants sur Internet.

Hier matin, 7 heures. Comme à l’accoutumée, le jeune homme se rend dans la chambre de sa mère pour un brin de causette. Stupeur : sa mère est étendue en travers du lit, les vêtements maculés de sang. Il s’approche lentement et il découvre qu’elle a la gorge profondément tranchée et les mains tailladées mais elle respire encore. Malgré le choc, il parvient à la porter jusqu’à sa voiture et il l’emmène à l’hôpital Victoria à Candos.

Arrivé au rond-point de St.-Jean, il se rend compte que sa maman saigne de plus en plus abondamment et qu’elle a perdu connaissance. “Mo trouv mo mama kouma dir pe mor.”

Aussitôt son arrivée à l’hôpital, la victime reçoit les premiers soins avant d’être conduite en salle d’opération. A hier soir et selon le milieu médical, son état de santé inspirait de vives inquiétudes.

Après l’agression, le concubin s’est rendu au poste de police de St.-Pierre pour avouer son forfait. Aussitôt alertés, des policiers, menés par l’inspecteur Farad Bhaukaurally se sont rendus sur le lieu de l’agression. Christian Rosé a été placé en détention après avoir consigné sa version des faits. Des témoins de l’agression ont été ensuite amenés au domicile de la victime pour une reconstitution des faits.

Cette agression a provoqué l’émoi parmi les villageois. Ils se disent étonnés que Christian Rosé, qu’ils connaissent très bien, ait pu faire une chose pareille. “Zame nou ti a panse ki li pou fer sa, li enn bon dimoun, li ti byen trankil.” Le fils de la victime, encore troublé, confie : “Mo mama inn gayn sans, mo boper inn gayn zis lapo lor so lagoz. Si li ti gayn so larter ou so lavenn, mo mama ti pou fini mor.”

Après une séparation d’avec sa femme, Christian Rosé vivait en concubinage avec la victime depuis 11 ans. Son ex-femme est stupéfaite. “Dizan monn res ar li e noun separe akoz mo fot me zame li finn donn mwa enn kalot. Li ti byen antann li avek so bann zanfan. Pa kone kinn ariv li.”

Christian Rosé a été présenté devant le tribunal de Moka hier après-midi. Une accusation provisoire d’agression avec préméditation est retenue contre lui. La police n’a pas objecté à sa remise en liberté sous caution de Rs 5 000 et une reconnaissance de dette de Rs 40 000.

Vers 16 heures, hier, il a été conduit au domicile de la victime pour une reconstitution des faits. Il a expliqué aux hommes de l’inspecteur Bhaukaurally avec précision comment il a agressé sa concubine à l’aide d’un poignard. L’exercice a eu lieu en présence du photographe de la police, Ravi Shreekissoon et du dessinateur Sylvio Sadien.


Rocco
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 21/09/2007, 11h48
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Faudé pas nous voile la face ou gagne honté pour cause problemes dans tizile et c'est tout a fait vrai qui ena agressions tous les zours dans pays.
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 21/09/2007, 14h34
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
PORT-LOUIS Hier matin - Braquage à la rue Labourdonnais : Rs 160 000 emportées
Un gérant d'une station-service, âgé d'une quarantaine d'années, a été victime d'un braquage survenu à la rue Labourdonnais, à Port-Louis, hier matin. Les auteurs de ce vol, circulant à motocyclette, ont subtilisé la somme de Rs 160 000, qui se trouvait dans un sac. Selon les indications disponibles, la victime se trouvait à mobylette à la rue Labourdonnais peu avant 11 heures, hier.
À la hauteur de la succursale de la State Bank of Mauritius, le gérant de la station-service est abordé par les deux motocyclistes. Sous la menace d'une arme blanche, il est contraint de suivre les deux malfaiteurs jusqu'au coin de la rue Enniskillen. A ce point précis, ils devaient lui arracher son sac qui contenait les recettes en vue d'un versement bancaire. Les bandits devaient prendre la fuite avant que la victime ne pût appeler au secours.
AU MARCHÉ CENTRAL - Un marchand de légumes délesté de Rs 50 000
Désagréable surprise pour un marchand de légumes, habitant Petite-Rivière et opérant au Marché Central à Port-Louis. À son arrivée sur les lieux de son commerce, hier matin, il devait constater que les volets de son étal avaient été forcés. L'inventaire a établi que les voleurs ont emporté une somme de Rs 50 000, qui se trouvait dans le tiroir-caisse. La police enquête sur ce vol qui s'est déroulé entre la fermeture du marché mercredi après-midi et sa réouverture jeudi matin.
À BEAU-BASSIN - Deux cordonniers interpellés pour vol de Rs 180 000 de cuir
Deux cordonniers ont été interpellés par des limiers du CID de Vacoas suite à un vol de cuir survenu dans les locaux de Gici Limited à Quinze-Cantons, Vacoas le 27 juin dernier. Le montant du cuir volé est de Rs 180 000. Sur la base de certaines informations recueillies, des policiers devaient effectuer une descente des lieux chez le premier cordonnier, qui habite Beau-Bassin. Quatre rouleaux de cuir d'une valeur de Rs 55 000 furent saisis. Il devait avouer avoir fait l'acquisition de ce matériel chez un de ses confrères de Curepipe. Le second cordonnier fut également arrêté et les objets volés recouvrés. Les deux suspects ont été remis en liberté provisoire en attendant la fin de l'enquête policière.
À CAP-MALHEUREUX - Deux arrestations pour vol de fenêtres en aluminium
La Delta Squad a procédé à deux arrestations à Cap-Malheureux lors d'une opération dans la journée d'hier. Un Skipper, âgé de 29 ans, et un maçon de 22 ans, ont été interpellés dans le cadre de l'enquête sur le vol de fenêtres en aluminium au préjudice de deux habitants de la localité. Six des fenêtres volées ont été récupérées et les suspects sont en état d'arrestation.
D'autre part, des câbles électriques d'une valeur de Rs 500 000 ont été volés dans l'enceinte de l'hôtel Touessrok à Trou-d'Eau-Douce. Ces câbles faisaient partie du réseau souterrain qui alimente le complexe hôtelier en électricité. Ce vol avait été rapporté à la police par le Maintenace manager de l'hôtel.
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 22/09/2007, 11h05
Manev
 
Date d'inscription: septembre 2007
Messages: 2
Bonjour a tous,
Cela fait 18 ans que je suis marié à une fille de maurice et je viens souvent voir la famille,et il est clair que je me suis aperçu des changements sur la population mauricienne.
Je pense que le dévelopement y est pour beaucoup car la vie à considérablement augmentée et malheureusement la majeure partie de la population n'arrive pas à suivre manque de moyen.Le fossé se creuse de plus en plus et cela amène la délinquance en tout genre.
Il y a trop de différence tout le monde n'a pas les même chances.
D'un côté les hotels luxueux de l'autre la pauvretée grandissante.
Les uns s'enrichissent les autres non pour ainsi rien de la par du gâteau.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
agressions, kotidien

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Agressions à maurice! cbo Nouvelles de l'Ile Maurice 0 03/09/2007 21h56
Manifestations Kotidien Rocco Discussions Générales 3 16/11/2006 16h19
Vols, agressions et braquages Dev Discussions Générales 14 01/09/2006 13h53


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 11h57.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com