Agressions kotidien - Page 2 - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 12h18
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Son beau-père le blesse à son sexe
“Mo boper abitie fer coler”, nous dit Vikram Kissoondoyal Nunkoo. Cet habitant de la rue Verger, à Goodlands, a été blessé à son sexe dimanche. L’agresseur serait son beau-père, Seewookumar Nunkoo. Nous recevant, hier, dans la modeste demeure qu’il partage avec sa famille, Vikram, 28 ans, insiste : ce qui s’est passé la veille “n’est pas grave”, dit-il. Il nous explique qu’il s’est déjà disputé avec son beau-père, la quarantaine, sans emploi fixe et qui se contente de faire des petits boulots, quand ils se présentent. Lui-même, Vikram, se dit vendeur de vêtements ambulant.

L’incident se serait produit vers 23 h 30. Au cours d’une énième dispute, disent des sources proches de l’enquête de police, Seewookumar se serait armé d’un couteau de cuisine et aurait agressé son beau-fils. Blessé, Vikram est conduit à l’hôpital du Nord où les médecins le gardent sous observation cette nuit-là. Le jeune homme a pu toutefois regagner son domicile hier. Seewookumar, recherché, est finalement rentré chez lui.

“Pas ti ena gran zafer”, insiste Vikram, comme pour oublier cette triste histoire. Il ne souhaite pas revenir sur les circonstances de l’agression. Il nous confie aussi, d’un ton dépité, que son beau-père serait d’un tempérament assez colérique.

Vikram est l’aîné d’une famille recomposée de six enfants, cinq garçons et une fille. Le plus jeune est âgé de sept ans. Les voisins nous assurent qu’il s’agit d’une famille sans histoire.

Rocco
Réponse avec citation
Google
  #12 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 12h21
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Une dispute entre deux fils finit par la mort de la mère
“Mo mama inn gaygn kout sa ros la kan li ti pe rod separ lager”, dit un des fils de Marie Raymonde Anthony, 68 ans. Elle a trouvé la mort dimanche soir, en voulant calmer deux de ses quatre fils qui se disputaient. Cette habitante de morcellement St.-Aubin, à Rivière-des-Anguilles, a reçu un violent coup de pierre en pleine poitrine. Le projectile, lancé avec colère par Guliano, le cadet, était destiné à Marino, un autre fils.

Le drame s’est joué vers 19 heures. Marino et Guliano, apparemment sous l’effet de l’alcool, discutaient à propos d’une dette dont la famille doit s’acquitter. Ils ne peuvent s’entendre. Guliano, furieux, aurait pris une pierre et l’aurait lancé avec force sur Marino.

La mère serait alors intervenue. Elle se serait interposée entre ses deux fils et aurait alors reçu la pierre en pleine poitrine. Sous le choc, elle tombe par terre et perd connaissance. Pour le coup, les deux frères oublient leur querelle. Mais il est trop tard. Marie Raymonde Anthony avait déjà des problèmes de santé, le coup brutal lui est fatal. Ses fils se hâtent de la transporter à l’hôpital de Souillac. Mais le Dr Laucknauth ne peut qu’attester du décès.

Marie Raymonde Anthony habitait avec trois de ses fils. Les proches de la famille étaient réunis hier, avant les funérailles. La belle-sœur de la défunte la pleurait : “Zame mo ti a krwar ki sa ti kapav arriv mo bel ser. Guliano ti enn bon garson apart so la bwason”, dit-elle. Un autre proche révèle que le père étant décédé, la mère était le seul pilier de la maison, dit-il. Elle apaisait les querelles de ses fils.

Les deux frères sont détenus, accusés d’homicide involontaire (manslaughter). L’autopsie a été faite par le Chief Police Medical Officer, le Dr Satish Boolell. Celui-ci a conclu au décès causé par une insuffisance cardiaque due à une fracture du sternum. Les funérailles de Marie Raymonde Anthony ont eu lieu à Souillac, à 14 heures hier.

Rocco
Réponse avec citation
  #13 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 12h51
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
HIER MATIN : Agression au sabre à Montagne-Longue
Vijay Kumar Beebarry, habitant Montatne-Longue, a été arrêté par la police samedi suite à une tentative d'agression au sabre. Il s'était attaqué à un autre habitant de la localité, Beeharry Kumar. La victime avait pu esquiver les coups de sabre de son agresseur. Mais son van immatriculé a été endommagé par les coups de sabre. Il devait produire l'arme à la police vu qu'il a été en mesure de désarmer son adversaire. Une enquête policière est en cours.
SAMEDI APRÈS-MIDI: Démantèlement d'un réseau de prostitution de mineures
Une déposition consignée par une adolescente âgée de 13 ans, habitant Cité La Ferme, Bambous, au sujet des allégations de relations sexuelles avec mineures, a débouché sur le démantèlement d'un réseau de prostitution impliquant des enfants à l'ouest de l'île, principalement à Albion et à Flic-en-Flac. La victime, qui a été entendue par la police en présence de la Woman Police Constable Maudhoo, a révélé de plus amples détails sur les différents cas intervenus de décembre de l'année dernière à ce jour. Pas moins de quatre mineures sont concernées par ce réseau destiné à une clientèle de ressortissants étrangers. Elles étaient payées entre Rs 50 et Rs 150 pour chaque passe. Suite aux informations fournies par l'une des victimes, deux habitantes de la région de Camp-Créole sont recherchées par la police aussi bien que d'autres personnes, soupçonnées de délits de détournement de mineures.
SAMEDI SOIR : Trois jeunes agressés après une séance de prières
Trois jeunes, qui revenaient d'une séance de prières à Rose-Hill dans la soirée de samedi ont été agressés par quatre inconnus. Ces derniers armés de sabre et de barres de fer ont maîtrisé leurs victimes avant de faire main basse sur leurs téléphones cellulaires et autres bijoux de valeur. Après quoi ils devaient prendre la fuite à bord d'une voiture. Les trois victimes souffrent des coups reçus.
SAINTE-CROIX: Vol d'objets d'une valeur de Rs 100 000 samedi
Un employé de banque habitant Sainte-Croix a été victime d'un cambriolage dans la nuit de samedi à dimanche. Les voleurs ont forcé les cadenas de la principale porte d'accès pour commettre leur forfait. Ils ont emporté un téléviseur, un ordinateur, un lecteur VCD, un lecteur DVD et un amplificateur, le tout d'une valeur de Rs 100 000. La police est sur les traces d'un des cambrioleurs, dont le signalement a été communiqué par la victime.
DIMANCHE APRÈS-MIDI : Une étudiante agressée par deux motocyclistes
Une élève de 16 ans, habitant Cité Roche- Bois, a été attaquée par deux individus circulant à motocyclette, dimanche après-midi. Il était environ 16 h 30 et la victime attendait l'autobus à la rue Pope Hennessy à la hauteur du quartier général de la British American Insurance, soit à moins de 200 mètres du poste de police de la région.À un certain moment, une motocyclette devait s'arrêter à sa hauteur ; le passager du motocycliste devait alors lui appuyer un canif contre la gorge en lui arrachant son sac, qui contenait son téléphone cellulaire, une paire d'écouteurs, son Bus Pass, sa licence de membre de la MSSSA et une carte de crédit bancaire. Le tout est estimé à Rs 10 000.
STANLEY : Il reconnaît son agresseur au poste de police
Un sexagénaire habitant Stanley a identifié son agresseur alors même qu'il était en train de consigner sa déposition dans la journée hier. Il était environ 16 h 30 et la victime expliquait aux policiers comment vers 13 h30, il avait été agressé par deux inconnus circulant à motocyclette. En effet, ces deux suspects s'en étaient pris à la victime, lui volant sa chaîne en or d'une valeur de Rs 10 000 sous la menace d'un canif. Presque au même moment, des policiers rentraient au poste après l'arrestation de Ganessen Venethitan, âgé de 38 ans et habitant avenue Corps de Garde, à Rose-Hill. Il avait été interpellé et emmené au poste de Stanley pour d'autres délits. La victime devait alors identifier le suspect comme étant son agresseur. Le complice de celui-ci est actuellement recherché par la police.
Réponse avec citation
  #14 (permalink)  
Vieux 25/09/2007, 14h08
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Agressions tous les jours au menu , au petit déjeuner, déjeuner, diner. Ziska kan sa pou continié comme ca
Réponse avec citation
  #15 (permalink)  
Vieux 26/09/2007, 09h58
Manev
 
Date d'inscription: septembre 2007
Messages: 1
Salut
c bien de mettre les au courant .
Bonne journee
Réponse avec citation
  #16 (permalink)  
Vieux 13/10/2007, 16h32
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Un marchand ambulant agresse deux femmes
Il n’a que 17 ans et il a violemment agressé une mère et sa fille à l’aide d’une pelle et d’une chaîne en fer. Il a été arrêté par la police après une tentative de fuite dans les rues de la capitale.

Aurore Potier (à g.) a recu des coups de chaîne à la tête tandis que sa mère a été agressée à la tempe avec une pelle. «Letan mo trouv mo mama anba monn panike», dit Aurore Potier encore sous le choc. Vers 14 heures, hier, cette femme de 27 ans et sa mère âgée de 47 ans, Geneviève Legris, ont été agressées par un marchand ambulant. Vivesh Prayag, âgé seulement de 17 ans, aurait frappé Geneviève Legris à l’aide d’une pelle à la tempe avant d’agresser la fille à la tête avec une chaîne en fer.

Les deux blessées ont été transportées de toute urgence à l’hôpital Jeetoo par la police qui a appréhendé l’agresseur après une course poursuite.

Hier peu avant 14 heures : Aurore et sa mère viennent de faire des retraits bancaires dans un distributeur à proximité de Bata, un magasin de chaussures, sis à la Rue Royale. Arrivées à hauteur du magasin, la mère et la fille auraient été harcelées par un jeune marchand ambulant. Il aurait, à plusieurs reprises, apostrophé Geneviève Legris pour lui dire : «To pe sarye maladi ta, to ena maladi.»


Chasse a l’homme

Geneviève Legris se serait alors arrêtée pour toiser le jeune marchand ambulant. C’est à ce moment là qu’il aurait saisi une pelle, d’un lot que vendait le marchand d’à côté, pour porter des coups à la dame. Cette dernière s’affaisse et des passants l’entourent pour en savoir plus.

Terrifiée, Aurore Potier se fraye un chemin pour s’approcher de sa mère. C’est alors qu’elle reçoit un coup de chaîne en fer à la tête. Il s’avère que ce coup serait, en fait, destiné à la mère. En voyant la fille saigner abondamment, l’agresseur tente de s’enfuir en direction du marché central.

Des passants le prennent en chasse. Arrivés devant le marché, ils attirent l’attention d’un policier qui arrête l’agresseur avant de le conduire au poste d’Abercrombie.

Entre-temps, les deux femmes blessées sont transportées à l’hôpital Jeetoo où elles ont reçu des soins avant d’être autorisées à rentrer chez elles. Aurore, atteinte à la tête, en est quitte pour cinq points de suture. Sa mère, qui a frôlé la mort avec ce violent coup, garde une grosse bosse au crâne.

Encore abasourdie par cet acte de violence venant d’un jeune de cet âge, Geneviève Legris confie : «Kan sa garson 17 tan la inn agres mwa monn trouv kouma dir mo garson ki devan mwa. Monn etone. Aster la pa fasil pou mars lor sime. Ou pa an sekirite ditou.» Sa fille ajoute : «Enn sans ki monn vinn ek mo mama zordi. Li pa ti pe santi li byen e linn dir mwa vinn zwenn li Port-Louis. Sinon se mo mama ki ti pou gayn kout sa la senn et li tinn kapav trouv la mor.»

Lors de son interrogatoire, Vivesh Prayag aurait déclaré à la police qu’il n’a fait que pousser les deux femmes qui sont, par la suite, tombées sur une vitre. Selon tes témoins, il était ivre quand il a agressé les deux femmes. A 18 heures hier, les parents de ce mineur ne s’étaient pas rendus au poste de police pour voir leur fils qui est en détention policière.

Rocco
Réponse avec citation
  #17 (permalink)  
Vieux 14/10/2007, 13h12
Avatar de tifi-mauricienne
Sirdar
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: belgique liége
Messages: 257
Elle n’avait que cinq ans lorsqu’elle a été abusée sexuellement par son père pour la première fois.

Et vous trouvé sa normal !! c honteu et c de plus en plus frequent sa me dégoute ...

Réponse avec citation
  #18 (permalink)  
Vieux 15/10/2007, 07h50
Lp Lp est déconnecté
Couper Cannes
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Suisse
Messages: 92
Envoyer un message via MSN à Lp
Bonjour,

Je propose:

1. Lutter contre l'exclusion sociale
2. Lutter contre le chômage, particulièrement chez les jeunes (-25 ans et 44% des chômeurs)
3. Plus de prévention, d'éducation, de civisme, de sensibilisation à l'histoire du pays
4. Faire participer, même peu , les entreprise florissantes à Maurice à la cause sociale
5. Augmenter les peines particulièrement pour les crimes violents
6. Introduire un service civil

Je suis jeune et je crois qu'il faut penser aux efforts faits par les générations précédentes pour tirer Maurice vers le haut en partant de presque rien. Il faut vraiment prendre des mesures car une réputation est plus facile à détruire qu'à construire.
Réponse avec citation
  #19 (permalink)  
Vieux 15/10/2007, 11h17
Manev
 
Date d'inscription: octobre 2007
Messages: 6
Merci pour les info mari seyzer pour prend precaution
Réponse avec citation
  #20 (permalink)  
Vieux 15/10/2007, 15h43
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
CAMP-DIABLE-Des voisins agressés à coups de sabre hier soir
Cinq membres de la famille Dhoorundur habitant Camp-Diable sont en détention policière suite à l'agression à coups de sabre d'un de leurs voisins, Sameer Khan Mungur. Ce dernier a été admis à l'hôpital Nehru pour des soins en raison de blessures à la tête et au bras droit. Un autre suspect, Musafir Ali Magho, qui aurait accompagné les Dhoorundur dans cette affaire, est recherché par la police.
Vers les 20h30, hier, Aboo Samah Mungur (38 ans) était en compagnie de son frère Sameer Khan Mungur quand des membres de la famille Dhoorundur - armés de sabres - se seraient présentés à son domicile. Sans crier gare, Dilshad et Sajid Dhoorundur se seraient mis à agresser Sameer Khan Mungur. Ils auraient saccagé des panneaux de vitre de la maison de leur victime avant de prendre la fuite.
Sameer Khan Mungur a été transporté d'urgence à l'hôpital de Souillac avant d'être transféré à l'hôpital Nehru, où il a été admis en raison de ses blessures. L'une des raisons de cet acte d'agression d'hier est que ces deux familles de Camp-Diable éprouveraient une grande animosité l'une envers l'autre depuis quelque temps déjà.


Rocco
Réponse avec citation
Réponse

Tags
agressions, kotidien

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Agressions à maurice! cbo Nouvelles de l'Ile Maurice 0 03/09/2007 21h56
Manifestations Kotidien Rocco Discussions Générales 3 16/11/2006 16h19
Vols, agressions et braquages Dev Discussions Générales 14 01/09/2006 13h53


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 11h57.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com