News de France - Page 3 - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #21 (permalink)  
Vieux 21/11/2007, 16h35
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Le dessin du jour

Réponse avec citation
Google
  #22 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 16h02
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Coût de la grève pour les grévistes: plus de 500 euros

Coût de la grève pour les grévistes: plus de 500 euros





Mychèle daniau AFP ¦ Les cheminots en assemblée générale à Caen le 19 novembre 2007


Au terme d'une dizaine de jours de grève, les grévistes de la SNCF et de la RATP voient leurs salaires amputés respectivement de 540 et 700 euros nets en moyenne, et les dispositifs de «solidarité» mis en place par certains syndicats restent très symboliques. Les jours de grève ne sont pas payés par les deux entreprises et il est interdit aux agents de poser des jours de RTT ou de vacances sur les jours concernés.


La SNCF retient pour chaque jour de grève un trentième du revenu net mensuel, primes comprises, ce qui correspond à 540 euros nets en moyenne pour les 9 jours de grève depuis le 13 novembre au soir, a-t-elle indiqué à l'AFP. Selon FO, les agents qui ont fait grève vendredi dernier, puis lundi, verront leurs jours de repos du week-end également retenus.

A la RATP, c'est 700 euros nets qui ne seront pas versés pour les 9 jours de grève, les agents perdant chaque jour de grève (c'est-à-dire hors repos prévu) «un vingtième de leur paie». Les retenues peuvent être réparties sur plusieurs mois.


Pour soutenir les grévistes, la CFDT a une «caisse nationale d'action syndicale» depuis 1974, alimentée par une partie des cotisations, qui sert également à l'assistance juridique. Cette «caisse de grève» permet une indemnité de 16 euros par jour pour les adhérents à partir du 3e jour de grève.

FO dispose aussi d'une «caisse de solidarité interprofessionnelle» financée par les cotisations, mais qui ne paye que «l'équivalent d'un repas par jour en cas de conflit dur».

Chez Sud-Rail, «il n'y a pas de caisse de grève nationale mais il peut exister des initiatives locales», sans compter la «solidarité» entre fédérations. En outre, le syndicat a relevé depuis le début de la semaine des «soutiens financiers spontanés d'usagers» qui ne sont «pas anecdotiques».

Mais, selon Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT-cheminots, «on est loin de ce qui a existé en 1995. Les gens venaient donner des chèques et de l'argent liquide aux cheminots dans les gares, à chaque manifestation. Il y avait une caisse de solidarité financière gérée par l'ensemble des syndicats et répartie au prorata des jours de grève effectués par les cheminots», relate-t-il. La CGT-cheminots et la CGT-RATP affirment qu'il n'existe pas de caisse «officielle ou occulte» de leurs syndicats pour les grévistes.


document.getElementById("legendePhotoVisible").inn erHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").i nnerHTML;
Avec AFP
Réponse avec citation
  #23 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 16h03
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Et ils râleront pour leur salaire du mois de novembre !
Réponse avec citation
  #24 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 16h05
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
La grève coûteuse pour les entreprises mais pas pour l'économie

La grève coûteuse pour les entreprises mais pas pour l'économie


Thierry Zoccolan AFP/archives ¦ Un CRS garde l'accès à un train de fret, à Clermont Ferrand


La grève aura coûté moins cher que prévu, selon les experts de l’Insee. Vendredi, ils évoquaient un montant de l’ordre d’un demi-milliard d’euros, soit beaucoup plus faible que les 2,7 à 3,6 milliards d’euros sur lesquels tablait Christine Lagarde pour les neuf jours du mouvement.

Effet sur la croissance de l'ordre de 0,1 point

En début de semaine, la ministre de l'Economie avait évalué le coût du conflit entre
«300 et 400 millions d'euros par jour». La présidente du Medef, Laurence Parisot, avait quant à elle jugé le coût du mouvement «incalculable» et «probablement gigantesque».

L’institut de la statistique est moins alarmiste : «L'effet sur la croissance du 4e trimestre sera faible, de l'ordre de 0,1 point de PIB, et encore plus faible sur l'année».

Le coût pour les entreprises, en revanche, est bien réel. La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (
CGPME) a évoqué vendredi une perte de chiffre d'affaires «importante» pour beaucoup d'entre elles. Faisant état de «difficultés de trésorerie» pour les plus fragiles, elle a réclamé un «paiement étalé» de leurs échéances sociales et fiscales.

Le fret particulièrement touché

Premier groupe touché, la SNCF évalue les pertes à quelque 20 millions d'euros par jour, dont
la moitié pour le fret, déjà en crise chronique. La société nationale a par ailleurs annoncé vendredi qu'elle allait dédommager les usagers, y compris les abonnés, des grandes lignes, des trains régionaux et franciliens. La RATP, auquel le mouvement a déjà coûté quelque 4 millions d'euros par jour, fera de même. Les deux entreprises ont toutefois fait des économies pendant la grève sur les salaires non-versés.

Pour l'impact sur le tissu économique, le directeur général du Fret SNCF, Oliver Marembaud, a affirmé que jusqu'à une vingtaine de sites industriels avaient été proches de la rupture d'approvisionnement dans les derniers jours de grève. Dès la semaine dernière, le leader mondial de l'acier et premier client de la SNCF, ArcelorMittal, avait «tiré le signal d'alarme», estimant que la grève pesait sur son outil industriel.

Baisse de fréquentation dans le commerce

Les responsables du secteur du commerce, enfin, ont signalé une baisse de fréquentation pouvant aller jusqu'à 40% ou 50% dans les grands magasins, même si la perte devrait être en partie compensée après la fin du mouvement. Un rattrapage qui sera plus difficile pour les hôtels franciliens.

Thierry Zoccolan AFP/archives ¦ Un CRS garde l'accès à un train de fret, à Clermont Ferrand

document.getElementById("legendePhotoVisible").inn erHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").i nnerHTML;
Réponse avec citation
  #25 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 16h22
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Vous avez entendu parler du Airbus qui devait être livré à Air Mauritius qui a fait une dépressurisation et qui a dû se poser à Toulouse ?! Appeurant quand même... On aurait pu être dans ce Air Mauritius !
Réponse avec citation
  #26 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 16h40
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Citation:
Posté par Scheherazadex Voir le message
Vous avez entendu parler du Airbus qui devait être livré à Air Mauritius qui a fait une dépressurisation et qui a dû se poser à Toulouse ?! Appeurant quand même... On aurait pu être dans ce Air Mauritius !
Oui c'est un Airbus A330 qui devait être livré à Air Mauritius etqui faisait des essais dommage pour les dix bléssés.
Réponse avec citation
  #27 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 16h41
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Citation:
Posté par Dev Voir le message
Oui c'est un Airbus A330 qui devait être livré à Air Mauritius etqui faisait des essais dommage pour les dix bléssés.
Wai... Mais c'est la deuxième fois chez Airbus en plus, en très peu de temps !
Réponse avec citation
  #28 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 18h27
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
c'est à çà que sert les essais !
Réponse avec citation
  #29 (permalink)  
Vieux 23/11/2007, 18h27
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Citation:
Posté par SISTA Voir le message
c'est à çà que sert les essais !
Et sans quoi j'avoue... Ils devraient tester les pilotes aussi non ?
Réponse avec citation
  #30 (permalink)  
Vieux 29/11/2007, 10h08
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Trente ans de salaires en berne, ça passe mal

Trente ans de salaires en berne, ça passe mal


mesures Le président de la République s’exprimera ce soir sur TF1 et France 2 à 20h, en direct de l’Elysée. Nicolas Sarkozy, qui a fait du pouvoir d’achat le thème
central de sa campagne, se sait attendu sur ce terrain, après les impopulaires franchises médicales et avant une nouvelle réforme des retraites. L’opposition n’a eu de cesse de critiquer l’UMP sur ce volet, estimant que le «paquet fiscal» adopté cet été́, avec notamment un crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunts immobiliers, est un cadeau aux plus aisés, alors qu’on refuse une hausse du smic aux bas salaires.
  • Non, vous n’avez pas rêvé. Le salaire moyen perçu par les Français n’a pas bougé en trente ans. C’est le constat sans appel publié aujourd’hui par l’Insee, alors que le président de la République doit présenter ce soir ses remèdes pour doper le pouvoir d’achat. Explications.

    • Moins de temps complets Depuis 1978, la part des salariés qui ne travaillent pas toute l’année à temps plein a presque doublé, pour atteindre 31%. L’explosion des temps partiels, des CDD, de l’intérim et du chômage ont contrebalancé la hausse des salaires. Moins souvent et moins longtemps en CDI à temps plein, les Français en sont au même point qu’il y a trente ans, avec un peu moins de 17 000 € net par an en moyenne.

    Des cotisations en hausse Les fiches de paie ont aussi pâti de l’augmentation des taux de cotisation et de l’instauration de la CSG et de l a CRDS, souligne l'Insee, qui constate un creusement de l'écart entre les rémunérations brutes et nettes.

    • L’Etat au régime sec Depuis 2000, la progression des traitements est faible dans les trois fonctions publiques, voire négative dans la fonction publique d’Etat. Même si cette dernière reste mieux payée en raison de la forte proportion de cadres. Ce qui n’est pas le cas de la territoriale. Et si les agents de la catégorie B sont nombreux à bénéficier de promotions, les emplois modestes de la catégorie C y ont rarement accès.


document.getElementById("legendePhotoVisible").inn erHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").i nnerHTML;
Angeline Benoît
Réponse avec citation
Réponse

Tags
france, news

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Ki News? christian1 Discussions Musicales 0 05/06/2007 12h57
News de Vikash... Ticia Divers. Miscellaneous. 5 30/03/2007 19h18
Good news, mosafu Discussions Générales 9 13/01/2006 14h11
News du Séga Ramaye Discussions Générales 1 28/08/2004 17h12
Good News,Good news Lewis Nadal Divers. Miscellaneous. 2 12/08/2004 19h42


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 08h28.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com