News de France - Page 2 - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #11 (permalink)  
Vieux 17/10/2007, 14h35
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
20ème Journée mondiale du refus de la misère

20ème Journée mondiale du refus de la misère


Quelque 20.000 personnes sont attendues sur le parvis des droits de l'Homme au Trocadéro à Paris. Nicolas Sarkozy prononcera un discours sur la lutte contre la pauvreté en France.

La 20e Journée mondiale de lutte contre la misère (site internet).

Quelque 20.000 personnes sont attendues mercredi 17 octobre à Paris sur le parvis des droits de l'Homme au Trocadéro à l'occasion de la vingtième Journée mondiale du refus de la misère.
Des Villages de la solidarité, installés dès le matin, proposeront forums, ateliers, débats, animés par une cinquantaine d'associations, pour tenter de "casser" le clivage entre nantis et démunis.

817 euros par mois

En l'honneur de cette journée, le président Nicolas Sarkozy prononcera un discours sur la lutte contre la pauvreté en France.
Nicolas Sarkozy doit rappeler, devant le Conseil économique et social (CES), l'objectif fixé au gouvernement de réduire d'un tiers en cinq ans le nombre de personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté (817 euros par mois), qui sont aujourd'hui 7,1 millions.
Le président devrait également évoquer le "Grenelle de l'insertion" dont il a confié l'organisation au Haut commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch.

Sacrifice des plus pauvres

Le mouvement ATD-Quart Monde, dont le fondateur, le père Joseph Wresinski, a lancé en 1987 le premier rassemblement contre la misère au Trocadéro, s'est félicité lundi que Nicolas Sarkozy ait choisi ce jour pour présenter ses objectifs.
Mais comme la majorité des associations de lutte contre l'exclusion, ATD Quart Monde réaffirme ses craintes de voir "sacrifiés" les plus pauvres au profit des plus proches de l'emploi.
Des personnes démunies, militantes d'ATD, vont remettre à Nicolas Sarkozy, en marge de son discours, une "déclaration de solidarité" rédigée par des défenseurs des droits de l'homme et signée déjà par 114.000 personnes.
Le chef de l'Etat a déjà reçu lundi à l'Elysée une douzaine d'associations de lutte contre la misère.

Une journée internationale

Le 17 octobre 1987, à l'appel du Père Joseph Wresinski, 100 000 défenseurs des Droits de l'Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l'ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme, comme le rappelle le site internet consacré à la journée mondiale. Une dalle commémorative a été posée à cette date.
Ce rendez-vous a pris un caractère mondial à partir de 1993, lorsque l'ONU a décidé de faire du 17 octobre la "Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté", seule journée de l'ONU issue de l'initiative d'une petite ONG, rappelle ATD.
Réponse avec citation
Google
  #12 (permalink)  
Vieux 19/10/2007, 11h07
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
Premier divorcé élu à l'Elysée

à la une PARIS (AFP) - 19/10/07 09:41

Divorce Sarkozy: "on a tout essayé ce n'était plus possible" déclare Cécilia


Dans un entretien à L'Est républicain vendredi, Cécilia Sarkozy affirme avoir "tout essayé" avec son ex-mari pour relancer leur couple mais que ce n'était "plus possible".

Elle confesse aussi avoir "rencontré quelqu'un" en 2005, être "tombée amoureuse", puis être "partie" du foyer conjugal avant d'être "rentrée à la maison il y a un an" pour "essayer de reconstruire quelque chose", mais sans y parvenir.

C'est par un communiqué lapidaire de 15 mots que le couple présidentiel a officialisé jeudi ce qui faisait presque régulièrement la Une des médias. "Cécilia et Nicolas Sarkozy annoncent leur séparation par consentement mutuel. Ils ne feront aucun commentaire", annonçait à 13H20 un communiqué de l'Elysée. Environ deux heures plus tard, le porte-parole de l'Elysée David Martinon annonçait que, selon un nouveau communiqué, le couple présidentiel avait "divorcé par consentement mutuel".

Leur avocat commun, Me Michèle Cahen, explique dans un entretien au Parisien publié vendredi que "le divorce de Cécilia et Nicolas Sarkozy a été prononcé lundi 15 octobre devant la présidente des juges aux affaires familiales de Nanterre, Mme Choubrac". "Ils se sont tous les deux présentés au tribunal, en ma présence, et ont réitéré devant la magistrate leur volonté de se séparer. Le divorce est donc acté", précise-t-elle.

Cette annonce par étapes du divorce du couple présidentiel est survenue alors que le président vivait sa première épreuve de force sur le terrain social, avec une grève nationale sur les régimes spéciaux de retraite.

Le Parti socialiste de son côté s'est demandé si le fait que l'Elysée ait "choisi ce jeudi, jour de forte mobilisation sociale", pour annoncer la nouvelle, était bien une "simple coïncidence".

Cette annonce par étapes du divorce du couple présidentiel est survenue alors que le président vivait sa première épreuve de force sur le terrain social, avec une grève nationale sur les régimes spéciaux de retraite.

Premier divorcé élu à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, 52 ans, est donc également le premier chef d'Etat français à divorcer pendant son mandat. Mariés depuis 1996, le couple a un fils, Louis, agé de 10 ans, qui résidera "de façon habituelle" chez sa mère et "gardera des contacts très étroits avec son père", a précisé Me Cahen, interrogée sur RTL.

Le couple offrait l'image d'une famille recomposée, avec leurs enfants Judith et Jeanne-Marie, nées d'une première union de Cécilia avec l'animateur Jacques Martin, et Pierre et Jean, issus du premier mariage de Nicolas Sarkozy. Le président et son épouse, 49 ans, s'étaient déjà séparés en 2005, avant de se retrouver un an plus tard.

Après avoir été très présente à ses côtés dans la vie politique - elle fut notamment sa chef de cabinet à l'UMP - Cécilia Sarkozy s'était mise en retrait, n'apparaissant quasiment pas en public pendant la campagne présidentielle. Mais on lui prêtait une influence importante dans l'ombre.



président, qui n'a jamais fait mystère de l'importance de son épouse à ses yeux et qui multipliait publiquement hommages et attentions, avait affirmé pendant la campagne et depuis son élection que son épouse "aurait un rôle", encore à définir, auprès de lui à la présidence. Le couple ne s'était toutefois pas installé à l'Elysée et Mme Sarkozy n'avait fait que très peu d'apparitions officielles.

Elle était en revanche intervenue de façon aussi spectaculaire qu'inattendue dans le dossier des infirmières bulgares détenues en Libye, faisant deux fois le voyage de Tripoli comme "émissaire personnel" de son époux et raccompagnant les infirmières à Sofia dans un avion officiel français.

Ses absences répétées alimentaient les rumeurs. Cet été

en vacances aux Etats-Unis, elle avait renoncé au dernier moment à un déjeuner chez le président George Bush, officiellement pour cause "d'angine blanche", avant d'être photographiée le lendemain faisant du shopping.

Mais Cécilia n'était plus apparue en public depuis le 2 0 septembre, jour des obsèques de Jacques Martin. Un proche de Nicolas Sarkozy, le député Patrick Balkany, a expliqué après ces annonces que Cécilia "ne souhaitait plus participer à la vie du président, à la vie publique". "C'était quelque chose d'inéluctable", a-t-il ajouté. Du côté de l'opinion publique, 79% des Français considèrent ce divorce comme un événement "peu ou pas du tout important" pour la vie politique, 18% étant d'un avis contraire, selon un sondage de l'Institut CSA pour Le Parisien.
Réponse avec citation
  #13 (permalink)  
Vieux 19/10/2007, 18h12
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
Enfin c'est la vie meme le Président a le droit de divorcer !
Réponse avec citation
  #14 (permalink)  
Vieux 08/11/2007, 09h03
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Trois morts dont une fillette dans un incendie au passage Brady, à Paris

Trois morts dont une fillette dans un incendie au passage Brady, à Paris





Trois personnes sont mortes lors d'un important incendie dans le Xe arrondissement de Paris dans la nuit de mercredi à jeudi. Il s'agirait de deux femmes, dont une enceinte et d'une fillette de dix ans, probablement d'origine indienne, selon un voisin.

Douze personnes ont également été blessées, dont un sapeur-pompier, dans ce sinistre qui a éclaté vers 3h30 dans la cage d'escalier d'un immeuble d'habitation de cinq étages au
75 passage Brady (Xe), jouxtant un hôtel.






Verrière brisée

Le passage Brady, qui prolonge la rue d'Enghien, est un passage couvert situé entre la rue du Faubourg Saint-Denis et la rue du Faubourg Saint-Martin, dans un quartier populaire où vit une importante communauté sous-continent indien. Les lieux sont réputés pour leurs restaurants et commerces indiens.

Une dizaine de sauvetages ont été réalisés par les sapeurs-pompiers, dont les effectifs sur place se montaient à 150 personnes et à 20 engins peu après 5 heures, heure à laquelle le feu a été éteint. Des cheminées se seraient effondrées et auraient brisées la verrière qui couvre le passage.

Une centaine de personnes résidant dans l'immeuble sinistré et l'hôtel contigu ont été évacuées.


document.getElementById("legendePhotoVisible").inn erHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").i nnerHTML;
D'après AFP
Réponse avec citation
  #15 (permalink)  
Vieux 08/11/2007, 12h11
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Citation:
Posté par Dev Voir le message
Trois morts dont une fillette dans un incendie au passage Brady, à Paris





Trois personnes sont mortes lors d'un important incendie dans le Xe arrondissement de Paris dans la nuit de mercredi à jeudi. Il s'agirait de deux femmes, dont une enceinte et d'une fillette de dix ans, probablement d'origine indienne, selon un voisin.

Douze personnes ont également été blessées, dont un sapeur-pompier, dans ce sinistre qui a éclaté vers 3h30 dans la cage d'escalier d'un immeuble d'habitation de cinq étages au
75 passage Brady (Xe), jouxtant un hôtel.






Verrière brisée

Le passage Brady, qui prolonge la rue d'Enghien, est un passage couvert situé entre la rue du Faubourg Saint-Denis et la rue du Faubourg Saint-Martin, dans un quartier populaire où vit une importante communauté sous-continent indien. Les lieux sont réputés pour leurs restaurants et commerces indiens.

Une dizaine de sauvetages ont été réalisés par les sapeurs-pompiers, dont les effectifs sur place se montaient à 150 personnes et à 20 engins peu après 5 heures, heure à laquelle le feu a été éteint. Des cheminées se seraient effondrées et auraient brisées la verrière qui couvre le passage.

Une centaine de personnes résidant dans l'immeuble sinistré et l'hôtel contigu ont été évacuées.


document.getElementById("legendePhotoVisible").inn erHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").i nnerHTML;
D'après AFP
Je comprends pas...
Réponse avec citation
  #16 (permalink)  
Vieux 08/11/2007, 14h22
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
Citation:
Posté par Scheherazadex Voir le message
Je comprends pas...
j'ai entendue ça au journal de 6h30 de télématin,c'est bien triste,encore un "drame des mal-logés" ça aurait pu faire plus de victimes en plein jours
Réponse avec citation
  #17 (permalink)  
Vieux 08/11/2007, 15h06
Supervisor
 
Date d'inscription: octobre 2007
Localisation: England
Messages: 423
Citation:
Posté par monica__95 Voir le message
j'ai entendue ça au journal de 6h30 de télématin,c'est bien triste,encore un "drame des mal-logés" ça aurait pu faire plus de victimes en plein jours
Oui enfin bon c'est pas tout à fait clair cette histoire !
Réponse avec citation
  #18 (permalink)  
Vieux 09/11/2007, 10h42
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Hortefeux vante son action à l'immigration

Hortefeux vante son action à l'immigration



Au ministère de l'Identité nationale, on préfère le terme d'« éloignement », moins violent, à celui d'« expulsion ». Brice Hortefeux a présenté hier un « point étape à six mois » de son action comme ministre, indiquant que plus de 18 600 étrangers en situation irrégulière ont été « raccompagnés » durant les dix premiers mois de l'année. La machine s'est accélérée depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, puisque les « éloignements » ont grimpé de 23 % depuis juin, comparé aux cinq premiers mois de l'année. Le ministre a par ailleurs confirmé que « l'objectif » était toujours de 25 000 expulsions pour 2007. Une « politique du chiffre dangereuse et irresponsable », a vivement réagi le Parti socialiste.
Accompagné du gratin policier, Brice Hortefeux n'a pas fait dans le langage diplomatique. « Je rappelle un principe clair : un étranger en situation irrégulière a vocation à retourner dans son pays, de manière contrainte s'il le faut », a-t-il déclaré. Illégale ou pas, il s'est réjoui de la baisse de l'immigration tout court. « Une rupture est engagée. Depuis 2005, chaque année, le nombre des migrants autorisés à s'installer en France diminue. » Défendant l'immigration choisie, il a confirmé la création d'une liste de 150 professions ouvertes aux travailleurs européens, et de 30 ouvertes aux étrangers. Des métiers plutôt qualifiés (informaticien, géomètre...) car selon le ministre, « avant de recourir à une main-d'oeuvre étrangère », il faut d'abord trouver du travail aux « chômeurs présents en France, qu'ils soient français ou étrangers ».

document.getElementById("legendePhotoVisible").inn erHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").i nnerHTML;
B. Bonnefous - ©2007 20 minutes
Réponse avec citation
  #19 (permalink)  
Vieux 09/11/2007, 10h55
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Plus de 18.600 étrangers en situation irrégulière ont été expulsés de la métropole lors des dix premiers mois de l'année, a indiqué jeudi le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux, alors que l'objectif pour 2007 a été fixé à 25.000 éloignements du territoire.
Brice Hortefeux a défendu la "cohérence" des différents volets de son action, en soulignant que sa politique ne se résume pas aux expulsions de sans-papiers.
"La politique que l'on entend mener ne se réduit ni à des chiffres ni à des lettres", a déclaré M. Hortefeux, en présentant jeudi à la presse un "point d'étape" de son ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement, 6 mois après son installation.
"Une politique cohérente et concertée de maîtrise des flux migratoires est aujourd'hui la seule possible", a-t-il dit, en faisant valoir qu'elle seule "protège les immigrés illégaux (...), permet aux immigrés légaux une intégration réussie et donne aux réfugiés le droit d'asile qu'ils méritent".
Il n'en a pas moins annoncé que plus de 18.600 étrangers en situation irrégulière avaient été expulsés de la métropole lors des dix premiers mois de l'année, alors que l'objectif pour 2007 a été fixé à 25.000 éloignements du territoire.
En tenant compte des chiffres de l'outre-mer, le nombre total des expulsions de janvier à octobre est d'environ 40.000, soit "légèrement supérieur" à celui de la même période de 2006 (39.900).
M. Hortefeux a indiqué que 191.475 titres de séjour ont été délivrés en 2006 (-5% en 3 ans).
A propos des 5 millions d'immigrés (légaux) présents en France, dont 2 millions ont acquis la nationalité française, M. Hortefeux a souligné qu'ils avaient "vocation à être intégrés", une intégration, a-t-il dit, qui passe par le logement, l'apprentissage du français, les "repères donnés aux familles" et "surtout" le travail.
Relevant que 20% des immigrés vivaient dans les quartiers en difficulté, il a indiqué avoir engagé avec Christine Boutin, ministre du Logement, une "démarche pour gérer autrement les conditions d'attribution des logements sociaux" dans ces quartiers.
Concernant la lutte contre le travail clandestin, 332 employeurs ont été interpellés sur les 9 premiers mois de l'année contre 177 pour la même période en 2006, soit une augmentation de 87,6%. Les interpellations d'employés clandestins ont, elles, augmenté de plus de 60% pour la même période.
Le ministre a par ailleurs confirmé qu'une liste de 150 métiers serait ouverte aux travailleurs de l'Union européenne et une liste de 30 métiers aux travailleurs de pays tiers. Des accords spécifiques seront signés avec des pays "avec qui la France entretient des liens privilégiés" comme "le Congo et les Philippines".
Il a précisé qu'il avait choisi de ne pas ouvrir cette dernière liste à des métiers peu qualifiés car, a-t-il argumenté, "avant de recourir à une main d'oeuvre étrangère, il faut d'abord accompagner vers l'emploi les chômeurs présents en France".
Brice Hortefeux a par ailleurs confirmé qu'une liste de 150 métiers serait ouverte aux travailleurs de l'Union européenne et une de 30 métiers aux travailleurs de pays tiers.
Il a précisé avoir choisi de ne pas ouvrir cette dernière liste à des métiers peu qualifiés car, a-t-il dit, "avant de recourir à une main d'oeuvre étrangère, il faut d'abord accompagner vers l'emploi les chômeurs présents en France, qu'ils soient Français ou étrangers". "Je n'oublie pas que le taux de chômage des étrangers est supérieur à 20%", a-t-il ajouté.
Des accords spécifiques seront signés avec des pays avec lesquels la France entretient "des liens privilégiés", comme "le Congo et les Philippines".


© 2007 AFP
Réponse avec citation
  #20 (permalink)  
Vieux 21/11/2007, 13h57
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
les fonctionnaires rejoignent les cheminots en grève

France : les fonctionnaires rejoignent les cheminots en grève

Agence France Presse
Paris, 20 novembre

Des centaines de milliers de fonctionnaires ont cessé le travail mardi en France et rejoint les cheminots en grève depuis une semaine, marquant un pic dans la contestation des mesures sociales que le président Nicolas Sarkozy juge indispensables pour réformer le pays.
Cette journée de grève et de manifestations, à laquelle s'ajoutait la poursuite de la contestation étudiante, était bien suivie au 7è jour d'un conflit qui a paralysé en partie les chemins de fer et les transports parisiens, entravant les déplacements de millions de Français.
Rejoignant les cheminots, tous les syndicats de fonctionnaires ont appelé à un jour de grève. Un tiers des fonctionnaires d'Etat avaient cessé le travail, selon les chiffres du gouvernement à la mi-journée.
Le mouvement était particulièrement suivi dans l'éducation (900.000 enseignants), avec 39% de grévistes, selon le gouvernement, plus de 60% selon un syndicat. Des écoles sont restées fermées.
Le gouvernement de droite, qui chiffre le coût de la grève à plus de 300 millions d'euros par jour, espère que ce "mardi noir" marquera le point culminant du conflit avant l'ouverture de négociations mercredi dans les transports.
Mardi, le trafic à la SNCF (restait très perturbé, avec environ un TGV sur deux. Les journaux étaient absents des kiosques. Des vols ont été annulés ou retardés dans les aéroports de Roissy et d'Orly.
Cheminots et fonctionnaires avancent des revendications différentes. Les premiers protestent contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, mesure phare de la volonté de "rupture" de M. Sarkozy.
Les fonctionnaires (5,2 millions de personnes au total) manifestent contre la suppression de 22 900 postes en 2008, la moitié dans l'éducation, et réclament une hausse des salaires, alors que l'amélioration du pouvoir d'achat était une autre idée force du programme électoral de M. Sarkozy.
Réponse avec citation
Réponse

Tags
france, news

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Ki News? christian1 Discussions Musicales 0 05/06/2007 12h57
News de Vikash... Ticia Divers. Miscellaneous. 5 30/03/2007 19h18
Good news, mosafu Discussions Générales 9 13/01/2006 14h11
News du Séga Ramaye Discussions Générales 1 28/08/2004 17h12
Good News,Good news Lewis Nadal Divers. Miscellaneous. 2 12/08/2004 19h42


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 11h21.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com