REGGAE DONN SA 3 ANNULÉ: article du Lemauricien.org - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 26/04/2007, 16h23
Avatar de laplage18
Foreman
 
Date d'inscription: avril 2004
Localisation: canada,ottawa.orleans
Messages: 320
Envoyer un message via MSN à laplage18 Envoyer un message via Yahoo à laplage18
REGGAE DONN SA 3 ANNULÉ: article du Lemauricien.org

CONCERT Prévu ce samedi


Reggae Donn Sa 3 annulé


Le concert Reggae Donn Sa 3, qui devait initialement se tenir ce samedi à La Citadelle et avait été "transféré" au stade Germain Comarmond, à Bambous, ainsi que nous l'apprenions hier, a finalement été annulé. En effet, le ministère de la Jeunesse et des Sports n'a pas donné son aval pour que le concert ait lieu à Bambous. Dès lundi, OSB Company Ltd, organisateur de l'événement, procédera au remboursement des 4 000 tickets déjà vendus. " Je ne sais pas si je dois pleurer ou rire. Mais j'ai honte pour Maurice, mon pays, quand un événement à caractère artistique, qui n'a rien à faire ni avec la politique ni avec la religion, doit être annulé ", a déclaré Bruno Raya, leader d'OSB,lors d'un point de presse ce matin à Port-Louis.
Triste anniversaire tant pour le groupe que pour son leader. En effet, OSB fête, cette année, ses 15 ans d'existence. Et ce samedi 28, son leader, Bruno Raya, soufflera ses 32 bougies. Il souhaitait le faire en présence des fans de son groupe, lors du concert Reggae Donn Sa 3, auquel un cachet régional avait été ajouté pour cette édition. Et pour cause, tous les artistes invités des Seychelles, de la Réunion et de Rodrigues, étaient présents, ce matin à l'hôtel Le Saint Georges, à Port-Louis. Mais à la place d'une rencontre entre les médias et KM David, Ras Ricky, Jahrimba, Black Owes Crew et Ras Ninine, les invités au concert, l'organisateur a déclaré que " le concert est définitivement annulé. Depuis quelques jours, nous avions appris que cela n'allait pas être possible de tenir le concert à La Citadelle comme prévu. Cela parce que les autorités étaient en présence de plaintes de la part d'habitants de la région quant au bruit que cela occasionnerait. Hier, quand j'ai entamé des démarches auprès du ministre des Administrations Régionales ainsi que de l'Attorney General, ces ministres nous ont dirigés vers le stade Germain Comarmond, à Bambous. " Il poursuit : " Hélas !, quelques minutes avant la tenue de la rencontre avec la presse prévue ce matin avec les artistes, j'ai appris que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sylvio Tang, n'était pas d'accord qu'on organise le concert au stade de Bambous. Motif : c'est un complexe sportif et quand on y organise un concert, le gazon y est détérioré, car piétiné. " Le porte-parole des organisateurs du concert poursuit : " Nous respectons totalement cette décision, nous comprenons leur point de vue. Mais en contrepartie, que pouvons-nous faire ? " L'unique solution : " Annuler le concert. " Bruno Raya ajoute : " Mo pa kone si mo pou plore ou riye. Me mo gayn honté pou mo pei. Pou sertenn rezon, zordi nou kiltir ek nou pei pe perdi poin. Li fer vilin opre bann lezot pei. "
L'artiste n'a pas fini de dire son mécontentement : " Le centre Swami Vivekananda est un lieu de conférence et ne doit donc, pas abriter de concert ; Bambous est un complexe sportif ; La Citadelle est, que puis-je, dire, un musée désormais, puisqu'on ne peut plus y organiser des événements artistiques ! Alors quel lieu reste-il aux artistes pour leurs concerts ? " Le reggae, précise-t-il, " ne peut être joué dans un théâtre ! Alors où iront les artistes ? "
Bruno Raya est revenu sur le fait que " à cause de problèmes concernant la politique et la religion, c'est l'art et la culture qui est victime. Mais nous sommes des artistes et n'avons aucun problème avec telle ou telle appartenance religieuse. Nous ne nous sommes jamais opposés à une quelconque pratique religieuse. Nous chantons la paix et l'harmonie. Pourquoi est-ce nous, et par nous, la musique, l'art, qui devons faire les frais ? "
Les artistes présents ont aussi déploré que " le reggae est souvent associé au gandia. Mais tous les artistes qui font du reggae, de même que tous les amoureux du reggae ne sont pas forcément des fumeurs de gandia. C'est une question de philosophie personnelle ; nous n'avons jamais incité qui que ce soit à venir à nos concerts pour fumer la gandia. C'est le choix personnel de chacun. Alors arrêtez d'associer les artistes qui font du reggae, ragga, hip hop, etc, avec le gandia. "



Remboursement des tickets et Rs 200 000 de pertes


De plus, le report, dans un premier temps, du concert et l'annulation, finale, coûtent à OSB Co. Ltd et Live'N'Direk Entertainment, " plus de Rs 200 000 de pertes. Hier, tous les équipements de la sono avaient été déjà placés à La Citadelle. Mais nous avons dû tout démonter et tout se trouve actuellement dans un conteneur qui attend… Ce seul élément nous coûte Rs 10 000. Qui va nous rembourser cet argent ? Personne ! " Pour Bruno Raya, " nous organisons des événements musicaux par amour pour la culture et parce que nous voulons apporter de la joie dans un pays où les gens sont stressés parce que l'économie va mal ; et il y a plein de problèmes. Mais cela commence à nous coûter beaucoup ! "
Concernant les tickets déja vendus, OSB compte " rembourser les 4 000 personnes, parmi des touristes, qui ont acheté les billets, à partir de lundi prochain, le 30 mars. Nous demandons à tous les détenteurs de se présenter dans les lieux où ils ont acheté leurs tickets, munis de ceux-ci. Les talons s'y trouvent encore et l'on pourra facilement les identifier et leur rendre leur argent. Nous demandons surtout à nos fans de ne pas écouter de rumeurs et nous les assurons que tout le monde sera remboursé. "



Paroles d'artistes


Appelés à dire quelques mots, les artistes présents autour des organisateurs du concert Reggae Donn Sa 3 ont tous exprimé leur " tristesse, chagrin, déception face aux événements présents. " Pour KM David, qui devait se produire pour la première fois chez nous, " ce qui se passe m'inquiète beaucoup. " Il a rappelé que " le reggae prêche la paix et l'harmonie pour tout le monde, qu'importe l'appartenance ethnique et la communauté, qu'on soit blanc, noir, chinois, musulman … "
La déception se lisait ce matin dans les regards de tous ceux présents, tant les organisateurs du concert, les artistes invités, les responsables de la sécurité, et tous ceux concernés par l'événement.



CONCERT Prévu ce samedi


Reggae Donn Sa 3 annulé

Le concert Reggae Donn Sa 3, qui devait initialement se tenir ce samedi à La Citadelle et avait été "transféré" au stade Germain Comarmond de Bambous, ainsi que nous l'apprenions hier, a finalement été annulé. En effet, le ministère de la Jeunesse et des Sports n'a pas donné son aval pour que le concert ait lieu à Bambous. Dès lundi, OSB Company Ltd, organisateur de l'événement, procédera au remboursement des 4 000 tickets déjà vendus. " Je ne sais pas si je dois pleurer ou rire. Mais j'ai honte pour Maurice, mon pays, quand un événement à caractère artistique, qui n'a rien à faire ni avec la politique ni avec la religion, doit être annulé ", a déclaré Bruno Raya, leader d'OSB,lors d'un point de presse ce matin à Port-Louis.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 26/04/2007, 16h27
Avatar de laplage18
Foreman
 
Date d'inscription: avril 2004
Localisation: canada,ottawa.orleans
Messages: 320
Envoyer un message via MSN à laplage18 Envoyer un message via Yahoo à laplage18
Personnellement, cela me frustre!!! et je ne peux pas imaginer la frustration que ces artistes, peuvent ressentir!!! et selon moi c'est grave, puisque leur but est de ne pas faire avancer les artistes mauriciens, qui pronent specialement le reggae a cause de la marijuanna!! jádore le reggae et je ne fume pas!!! et selon moi, c'est aussi a cause d'une jalousie ,vu qu'ils ont 15 ans d'existence, et sont en train de bien arriver!
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 30/04/2007, 18h20
Sirdar
 
Date d'inscription: mars 2007
Messages: 285
BILLET
“No concert, no cry”
C’est quoi le contraire de “bonnto” ? Cela doit sans doute être ce qu’à vécu Bruno Raya, leader de la troupe Otentik Street Brothers (OSB), cette semaine.

Trois mois qu’il prépare Reggae donn sa, concert qui dure toute la nuit, à La Citadelle. Malgré ses efforts, le reggae ne donnera rien. L’événement a été annulé moins d’une semaine avant la date du concert, qui devait avoir lieu samedi.

Motifs : la police n’a pas donné l’autorisation pour tenir le concert à La Citadelle (des habitants de Vallée-Pitot ont porté plainte pour pollution sonore). Le ministère des Sports, craignant que “la pelouse soit abîmée”, a refusé d’accueillir le concert au stade Germain Commarmond à Bambous.

Pas siloy ditou, eski OSB soy ? La bande de Plaisance n’aurait pas tenu 15 ans si c’était le cas. Avec Bruno Raya, nous voulons croire que Reggae Donn Sa est victime des circonstances. De l’ambiance tapageuse qui règne depuis l’affaire de la pollution sonore.

Sauf qu’à force de tourner en rond, de se heurter aux procédures, alors que – c’est Bruno Raya qui le dit – “se lotorite qui finn propoz nou al Bambous”, le sentiment d’injustice gronde et s’amplifie.

L’artiste n’avait de cesse de répéter : “kot sa pou al fer lamizik.” Lui, a fait une croix sur le Centre swami Vivekananda, un “lieu de conférences”. Une croix sur les théâtres, “pas adaptés à notre style de musique”. Une croix désormais sur La Citadelle et un stade. Il ne lui reste que les yeux pour pleurer. Pleurer ses pertes pour la sono, les lumières, le podium. Pleurer les 4 000 billets vendus qui seront remboursés. “Kass pa kass lor piye.”

La véritable problématique de cet épisode, c’est l’absence de lieux de concerts adaptés à tous types de besoins. Le Plaza est K.O. Nous savons les efforts qui sont faits pour le sauver. Mais il est fermé. Le théâtre de Port-Louis est byen fay. Le Centre de Pailles est réputé hors de prix. Les stades sont… des stades.

Et même si Bruno Raya n’hésite pas à faire savoir qu’il a été voir James Burty David, ministre des Administrations régionales pour lui parler de son problème (où allons-nous s’il faut avoir recours à un ministre pour organiser un concert dans ce pays ?), cela n’a rien donné. On a presque envie de dire heureusement d’ailleurs. Cela ne fait que montrer l’ampleur du problème. Que ce n’est pas en allant à Bambous que l’on aurait résolu la situation à long terme.

Qu’est-ce qu’il fallait faire ? Non, nous ne sommes pas donneur de leçons. Il n’y a rien de plus énervant que ces pompeux qui après coup disent : “ C’était prévu.” Au risque de porter cette étiquette, il nous semble que depuis que le concert du DJ français Laurent Wolf, délocalisé de La Citadelle vers Petite-Rivière, il y a deux semaines, OSB et ses amis devaient se le tenir pour dit.

Pire, ils avaient eu vent des rumeurs. Ragots parlant de risques de dérapages éventuels si le concert se tenait quand même. Quand on sait qu’en la matière, Reggae donn sa a des antécédents, on comprend mieux certains amalgames.

Pour sa première édition en 2005, au stade de Réduit, Reggae Donn Sa s’était fait remarquer suite aux propos des artistes invités. Pour marquer les esprits, OSB avait fait venir Pierpoljak et Daddy Mory. Emportés par le rythme reggae, ils avaient fait l’apologie de la marie-jeanne. Alors après cela, il ne faut pas jouer les étonnés quand le public fait un plus un égale un joint.

C’est le boulot de la police de veiller à l’ordre public. De prendre des mesures pour prévenir tous risques d’échauffements de la bile populaire. Aurait-elle pu faire connaître sa décision concernant La Citadelle, plus tôt. Avant mardi. Donner du temps à OSB de se trouver un autre lieu de concert.

D’aucuns diront que ce n’est pas à la police de s’assurer qu’un concert a bien lieu, mais comme il s’agit de jouer la carte de l’apaisement. Alors un délai raisonnable avant la date du concert, pour faire connaître sa décision, aurait été la bienvenue.

Cela aurait évité ce sentiment d’injustice sourd. Qui travaille sournoisement. Mettez-vous dans la peau d’un artiste et organisateur d’événements qui apprend que des promoteurs ont des projets de concerts pour attirer 5 000 touristes chez nous en mai 2008. Qu’ils en ont parlé au ministre Xavier-Luc Duval. Vous commencez par vous demander pourquoi “nou pa gagn zoue me get par lot kote”. C’est la porte ouverte à toutes les dérives.
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 01/05/2007, 00h30
Avatar de oly
oly oly est déconnecté
Enflé
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: sur le net
Messages: 165
Angry


fé sié, sa crain, c lamentable
tj OSB embeté

Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 09/05/2007, 12h59
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Interview : Bruno Raya (kool B)



INTERVIEW : BRUNO RAYA (KOOL B)
"J'ai honte pour mon pays !"

</B>
Projeté et préparé depuis des mois, le concert Reggae Donn Sa 3 a été annulé à la dernière minute pour cause de pression et de mauvaise communication entre services de l'État. Pour Bruno Raya, leader d'Otentikk Street Brothers (OSB Crew) et tête pensante de Live & Direk Entertainment et d'OSB Co. Ltd,les pertes, à différents niveaux, sont énormes.
WES. Quelles sont les circonstances exactes dans lesquelles s'est faite cette annulation ?
On avait déjà installé la sonorisation et le podium mercredi. Et on a appris après que la mairie de Port-Louis et l'État n'ont pas voulu prendre en charge ce concert suite à certaines pressions. Suite à ça, on nous informe qu'on ne peut faire le concert à La Citadelle à cause de la pollution sonore.
Devant les faits, on a pris contact avec le ministre James Burty David qui nous a conseillé de faire le concert à Bambous, au Stade Germain Commarmond. Linn dir mem si bizin deplas montagn fer li, me les bann-la fer zot konser.
On a mis en place les dispositions pour le transfert des équipements de La Citadelle à Bambous… Le lendemain (ndlr : jeudi), quelques minutes avant la conférence de presse, on reçoit un fax du ministère de la Jeunesse et des Sports nous informant qu'on ne peut pas faire ce concert, à Bambous. Pourtant, James Burty David avait donné son accord. Ce qui devait être une conférence de presse annonçant la tenue du 3e Festival Reggae Donn Sa à Bambous est devenue une conférence d'annulation de concert en présence des invités de la région.
Après l'annonce de cette annulation dans la presse, le ministre des Sports, M. Tang, m'a téléphoné disant qu'il y a eu un problème de communication et que le concert pouvait se faire à Bambous. Je lui ai fait savoir que c'était trop tard. Et qu'un concert de ce genre nécessite un 3 à 4 jours pour monter les structures : sono, podium et lumière… Il y a de gros problèmes de communication entre les ministres de ce gouvernement.
Quel est votre état d'esprit quelques jours après l'annulation du concert ?
Je suis un peu down. Nissa Kasé ! Après trois jours, j'ai reçu plein d'appels d'amis et de fans qui ont exprimé leur soutien à OSB Co. Ltd et à Live & Direk Entertainement, tout en disant leur frustration concernant cette annulation, surtout vu la manière dont les choses se sont déroulées.
Le Festival Reggae Donn Sa, c'est une promotion de la musique locale et régionale. Le but est de se faire connaître sur le marché international. Et cela devient aussi une promotion pour Maurice. Tout l'investissement et l'amour qu'on a mis dans ce festival sont orientés dans ce sens.
La philosophie d'OSB est de montrer ce qu'il est capable de faire pour son pays et non pas attendre de voir ce que son pays peut faire pour lui. Au travers de notre musique, on veut montrer que la jeunesse mauricienne veut bouger et veut penser en tant que Mauriciens. On se rend compte que les politiciens et autres n'ont pas encore compris ce message. C'est dommage !
Quelles sont les pertes encourues par OSB Co. Ltd et Live & Direk Entertainment ?
C'est une grosse perte pour nous. On avait mis les gros moyens pour faire de ce concert une manifestation professionnelle. Directement et indirectement, il a eu 300 à 400 personnes qui ont travaillé sur ce projet. Financièrement, c'est près de Rs 200 000 qui tombent à l'eau. On a dû payer les avances pour la sonorisation, le podium, la réalisation d'un DVD ainsi que les frais de répétitions et les billets d'avion pour les artistes de La Réunion et des Seychelles. J'ai honte pour mon pays !
Comment voyez-vous l'avenir de votre boîte d'événementiels ?
J'ai peur pour l'avenir d'OSB Co. Ltd. Live & Direk Entertainment. J'ai aussi peur pour la culture. Artis nepli ena plas pour exprim li dan sa pei la. La Citadelle tend à devenir un musée, on ne peut plus faire des concerts, le centre Vivekananda est trop cher, les stades sont interdits. Kot sa nou pou zoué ? On se demande ce que l'État va nous proposer. Je pense qu'il est grand temps de construire un lieu pour des concerts, peu importe le genre.
Quelle est votre réaction suite aux déclarations du ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que de celui des Arts et de la Culture dans la presse dominicale ?
Bann minister-la i'nn donn enn bann rezon komik, ki pena okenn sans ! Ils disent qu'ils ne peuvent aider les artistes qui font des concerts privés. La déclaration du ministère des Arts et de la Culture nous fait comprendre qu'on ne doit pas venir les voir quand on fait un concert payant. Il (le ministère des Arts et de la Culture) ne comprend pas que nous faisons la promotion de la musique et de la culture mauricienne. Eski zis fet nasyonal e fet relizie ki lakiltir pou minister des Arts ek pou leta ?
Est-ce que le concert de Sean Paul, prévu le 18 juillet, aura lieu ?
C'est un projet qui a été lancé depuis des mois. Depuis l'annulation de la 3e édition du Festival Reggae Donn Sa, on se pose la question. On y réfléchit. Il faut remettre les choses en place avant d'aller de l'avant. On invite un artiste de renommée internationale. L'artiste phare de la musique roots sur la scène mondiale. Vu la conjoncture actuelle, on est découragé. Toujours est-il qu'on a envie de présenter un artiste de cette trempe aux Mauriciens. Me bizin kone kot pou fer sa konser-la. On ne veut pas baisser les bras. On demande aux autorités de comprendre que l'organisation d'un tel événement coûte et qu'il est aussi bénéfique pour l'économie du pays. Il faut éviter une autre situation comme celle de Reggae Donn Sa 3. Si pena obstak konser la pou ena, sinon mayé !
Que devient la 3e édition du Festival Reggae Donn Sa ?
Dans un premier temps, on rembourse les 4 000 billets vendus. C'est triste de devoir en arriver là. Mais, ce qui nous encourage, c'est de voir des fans qui ne veulent retourner leurs billets en solidarité. Quoi qu'il en soit, peu importe les obstacles qu'on mettra devant nous, le combat doit continuer. Et on espère, on veut faire la 3e édition de Reggae Donn Sa le 1er septembre pour les 15 ans d'OSB Crew. Les artistes invités ont réaffirmé leur soutien et leur présence pour ce rendez-vous. Aster-la, bizin gete ki leta pou fer…
Le mot de la fin ?
On est là en tant qu'artistes. On est positif et on veut amener un combat pour vaincre les esprits négatifs. Donnez aux artistes la liberté de s'exprimer. La liberté est un droit. Konba kontinye !



Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 09/05/2007, 13h00
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev

PAROL ARTIS : "Vibrasyon inn kas net"

Des artistes concernés par le Festival Reggae Donn Sa 3 livrent leurs impressions après l'annulation du cette manifestation musicale.
Tikkenzo (OSB Crew) : Vibrasyon inn kas net. On s'est donné à fond lors des répétitions et on nous empêche de nous exprimer. Il faut que l'État comprenne que nous sommes des pères de famille et que notre travail, c'est la musique.
Ras Ricky (Seychelles) : C'est une honte pour votre pays mais aussi pour l'océan Indien. Le reggae, c'est avant tout un message de paix et d'amour. Il faut le laisser vivre. L'État doit trouver un endroit pour que les artistes d'ici puissent s'exprimer. C'est triste de constater le manque de communication au sein de votre gouvernement. C'est triste…
Brian Veerapin (Paradize Burning) : Nissa kase. Quand on considère le temps investi dans ce projet. La réalisation d'affiches et d'autres supports visuels pour cette manifestation, on est découragé. La jeunesse veut sortir de cette situation de stress que connaît le pays, mais l'État n'encourage pas cela. Nou paradi pe brile. Pran kont.
Jahrimba (Seychelles) : La musique, c'est notre passion, notre travail. C'est dommage qu'on nous invite ici et qu'on annule le concert deux jours avant la grand-messe du reggae. Reggae c'est positivité. Cette annulation vient gâcher l'anniversaire d'OSB Crew qui milite depuis 15 ans pour la promotion de la culture mauricienne. Leta pena rekonesans…


OSB CREW : En tournée en Europe

Du 16 au 28 mai, OSB Crew sera en tournée dans trois pays d'Europe, notamment en Hollande, en Allemagne et en Autriche. Le combo de Plaisance se produira lors du Dunya Festival (Hollande) et pour l'Africa Festival en Allemagne. À noter que l'album Revey Twa sera lancé dans quelques jours sur le marché européen et américain. Il sera ainsi disponible en France, en Angleterre, en Allemagne, en Irlande… Revey Twa sera aussi distribué sur le marché japonais.


Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 09/05/2007, 15h47
Avatar de fergeo
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2006
Messages: 975
Ce n'est pas normal de comparer le reggae avec la marijuana et de pénaliser les chanteurs.Donc les personnes, écoutant ce genre de musique ,sont aux yeux des responsables des accrocs de drogues .Ce qui vient à dire que beaucoup d'entre nous peuvent être considérés comme tels.Il m'arrive d'écouter ce genre de musique,alors !!!!!!!!
Réponse avec citation
Réponse

Tags
annulé, article, donn, lemauricienorg, reggae

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Article sur les 40 ans de Gérard Louis, ex-leader de Cassiya RadioMoris Discussions Générales 3 21/09/2008 16h35
Reggae Donn Sa 3 : la faya régionale… MorisPress Nouvelles de l'Ile Maurice 0 21/04/2007 10h10
Reggae Donn Sa 3 ZahoOL Discussions Musicales 0 20/04/2007 06h10
Reggae Donn Sa - Seychelles vibrations ZahoOL Discussions Musicales 0 05/04/2007 21h20
Reggae Donn Sa 3 Dev Discussions Musicales 0 30/03/2007 12h40


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 12h13.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com