colmar en France , ene mauricienne disculpée du meutre de son mari - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 02/04/2007, 07h36
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
colmar en France , ene mauricienne disculpée du meutre de son mari

PROCÈS EN FRANCE
Accusée du meurtre de son mari, elle se bat et s’en sort


Rooma Bunwaree (à g.), a toujours clamé son innocence dans le meurtre de son mari Vinod (en médaillon). Elle se consacre aujourd’hui à son restaurant. Il y a quatre ans, elle était accusée d’avoir tué son mari. Aujourd’hui, Rooma Bunwaree a de quoi se réjouir : elle est une femme d’affaires qui a du succès : elle a lancé son propre restaurant le Hindi-Mauritius à Colmar, en France, mais a aussi été acquittée pour le meurtre de son époux.

Le résultat d’une lutte acharnée de trois ans à vouloir prouver son innocence.

Le nom de Rooma Bunwaree figure d’ailleurs dans le journal l’Alsace, en France, qui fait référence à son restaurant. Ce qui fait la fierté de ses proches. L’un d’entre eux confie que “mo sagrin seki finn arive mais mo fier de Rooma. Li jame finn bais le bra”.

Que s’est-il passé au juste dans la vie de cette femme de 49 ans ?

C’est à l’âge de 25 ans que Rooma s’est mariée à Vinod. Et sa vie va basculer dans la soirée du 18 mars 2003. Une dispute éclate avec son époux.Vinod aurait eu un couteau en sa possession et aurait menacé de tuer son épouse. Après une violente altercation, Vinod reçoit un coup de couteau à l’estomac et s’écroule. Grièvement blessé et ayant perdu beaucoup de sang, il meurt avant même d’avoir pu être transporté à l’hôpital.

Arrêtée, une accusation d’homicide est logée contre Rooma qui a dû se présenter chaque quinzaine au commissariat pendant trois ans. Cette contrainte l’a privée d’une certaine forme de liberté.

Rooma, elle, plaide la légitime défense et qualifie la mort d’accidentelle. “Je me suis uniquement défendue. Même si mon mari était violent, je le supportais car je l’aimais. Il n’a pas été tout le temps violent.”

Ainsi, tout n’était pas rose au sein de son couple. Rooma avait rencontré Vinod après avoir entretenu des contacts par correspondance. Celui-ci, la cinquantaine, aurait sombré dans l’alcool après avoir appris qu’il était atteint de l’hépatite B. A partir de ce moment, le couple aurait commencé à avoir des problèmes. Le mari serait devenu violent. Rooma aurait été victime de violence conjugale à partir de l’an 2000. Elle aurait été contrainte à dormir assez souvent dans sa voiture, garée sur le parking, même en plein hiver. Ses deux enfants Jimmy, 26 ans, et Gina, 17 ans, auraient assisté à ces scènes de ménage quotidiennes, impuissants et traumatisés. Ils habitaient un appartement situé au septième étage sis à la rue Amsterdam à Colmar, Strasbourg.

Soulagée après le verdict d’acquittement, Rooma souligne : “J’ai toujours clamé mon innocence.” Dans son jugement, Pierre Wagner, le chargé d’instruction au Tribunal de Grande Instance de Colmar, souligne que les faits qui sont reprochés à Rooma Bunwaree ont été accomplis en état de légitime défense. Ce qui explique son acquittement. Rooma était défendue par Me Colette Schille.

Aux journalistes, après le drame, elle indique qu’elle ne compte pas refaire sa vie et se consacrera à l’avenir de ses enfants. Sans oublier son restaurant.

Cet établissement propose des menus autour de 10 euros. Sa clientèle provient de la région et d’ailleurs. Mouton, poulet, épices des îles et grains secs constituent les ingrédients de la cuisine mauricienne proposée. Parmi les plats, l’on retrouve : khalia, riz frit, curry de poisson, gâteau coco, etc. Elle avait une notion de la cuisine car elle travaillait dans un restaurant pakistanais à Strasbourg, dans la galerie Rempart. Elle a même formé un cuisinier français à la cuisine des îles.

La famille de Vinod ne tient, elle, pas vraiment rancœur à Rooma. Elle essaye de comprendre ce qui s’est passé. Au-delà de cette fatalité, Rooma, née Bhoojedhur, avait aussi des liens de parenté avec Vinod. Des liens qu’on ne peut briser.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 02/04/2007, 11h45
Avatar de SISTA
Super Fan RM
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: paris
Messages: 1 742
Envoyer un message via Yahoo à SISTA
Je suis contente pour elle, car elle a beaucoup souffert et a du beaucoup peinée pour prouver son innocence !
Réponse avec citation
Réponse

Tags
colmar, disculpée, ene, france, mari, mauricienne, meutre, son

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Ene mari métier ca Ferblantier Dev Nouvelles de l'Ile Maurice 4 03/09/2008 10h05
Une Mauricienne en Miss France Rocco Discussions Générales 17 07/12/2005 18h14
mo mari triste!! blakka Discussions Générales 7 16/05/2005 09h15
Soirée Mauricienne à Strasbourg, France le 3 juillet. Ramaye Discussions Générales 2 09/07/2004 19h15
mari top sa cite la!!!!! EX RENAISCENCE COLLEGE Discussions Générales 0 27/11/2003 14h07


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 12h43.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com