To obliger ryer kand to calcul la police morice - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 22/01/2007, 20h13
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
To obliger ryer kand to calcul la police morice

Triple évasion à Terre-Rouge

Nilen Kattany Port-Louis, 21 janvier C'est le branle-bas au poste de police de Terre-Rouge. En effet, trois détenus se sont évadés de la salle de bains de ce poste de police dimanche à 10h00. Jean Jeanot L'Aimable, 22 ans et Gaëtan Patrick Rioux, 29 ans, tous deux habitant Roche-Bois avaient été arrêtés le 16 janvier. Le troisième évadé, Kevin Baboolall, 19 ans, est un habitant de Sainte Croix. Il s'était, lui, constitué prisonnier au poste de police de Terre-Rouge le 17 janvier. Ils seraient impliqués dans le cambriolage de la station-service Caltex de Riche-Terre perpétrée il y a quelques semaines. Les trois évadés sont activement recherchés par la Criminal Investigation Division du Nord.
Une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités concernant cette évasion.
Cette triple évasion a semé la panique dans le Nord. Toutes les unités de la police ont été alertées afin de les capturer au plus vite possible. Ils sont considérés comme étant très dangereux vu qu'ils ont été impliqués dans des cas de braquage et de vols avec violence.
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 22/01/2007, 21h05
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
surement ca trois la pas ti gagne rendez vous avec nous ministre de la justice?
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 23/01/2007, 17h02
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
CAMP-ZOULOU Vers 11 h ce matin


L'ADSU reprend deux des trois évadés







Jean L'Aimable (à gauche) s'est rasé le crâne pour tenter de déjouer la vigilence policière. Kevin Baboolall (à droite) a également été repris ce matin à Camp Zoulou







Une escouade renforcée de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) sous la supervision de l'assistant surintendant de police Pierre Murugan a réalisé un coup de maître ce matin. Agissant sur la base d'informations et d'indications glanées sur le terrain par l'inspecteur Jagai et ses hommes d'ADSU Harbour, elle a capturé deux des trois détenus qui s'étaient évadés de leurs cellules au poste de police de Terre-Rouge, dimanche matin.
Tout semble indiquer que les trois évadés n'avaient pu aller au-delà des limites de Roche-Bois depuis dimanche matin. Ils ont été pris par surprise quand les membres de la Special Team constituée par le Deputy Commissioner of Police, responsable de l'ADSU, Ravine Sooroojebally, ont encerclé la maison où ils avaient trouvé refuge. Le troisième suspect, Gaëtan Rioux, considéré comme extrêmement dangereux, vu sa participation dans plusieurs braquages à main armée, ne se trouvait pas dans la maison. Après l'arrestation de Jean L'Aimable, identifié positivement comme le cerveau des trois hold-up de la station-service Caltex de Riche-Terre, et de Kevin Baboolall, interpellé dans le cadre du cambriolage d'un bungalow dans le nord de l'île en juin dernier, les éléments de l'ADSU, encadrés des membres de la Special Supporting Unit, ont ratissé plusieurs agglomérations du nord de Port-Louis, dont Karo-Kalyptis et les anciens Dockers Flats. À la mi-journée, l'opération policière sur le terrain se poursuivait en vue de reprendre Gaëtan Rioux, qui fait partie du gang des braqueurs de Riche-Terre.
Selon les recoupements d'informations effectués par Le Mauricien à la mi-journée, les deux évadés repris n'ont pu dépasser les limites de Roche-Bois depuis leur coup de dimanche matin. L'opération policière de ce matin a mobilisé d'importantes ressources de l'ADSU, de la SSU et de la Dog Section, les informations dont disposaient les hommes de l'inspecteur Jagai étant considérées comme cruciales. Outre l'ASP Murugan et l'ASP Larie, les inspecteurs Cheetoo et Mohesh de l'ADSU ont également été mis à contribution, soit une quarantaine d'hommes, sans oublier les membres de la SSU.
Selon les indications disponibles, depuis hier soir, les trois fugitifs, Jean L'Aimable, Gaëtan Rioux et Kevin Baboolall, qui avaient trouvé refuge chez une de leurs proches à Camp-Zoulou, Roche-Bois, se préparaient à quitter les lieux pour se réfugier dans un endroit plus sûr. Ils avaient pris des contacts avec des complices susceptibles d'assurer leur déplacement tout en trompant la vigilance de la ceinture policière autour de la partie nord de la capitale. De ce fait, l'ADSU avait pris les précautions nécessaires pour éviter tout échec de ce plan d'attaque. Sinon, le tout était à refaire.
Depuis hier soir, une importante opération de filature avait été montée par l'ADSU dans la région de Camp-Zoulou pour les dernières vérifications de la présence des suspects. Depuis dimanche, ces derniers avaient pris le soin de se raser le crâne en vue de ne pas se faire identifier par des policiers ou autres indicateurs de la police. Avec les dernières contre-vérifications sur le terrain très tôt ce matin confirmant la présence de ces détenus évadés à Camp-Zoulou, la décision d'effectuer cet important raid policier sur le terrain fut prise.
Après les premières sommations du responsable de l'ADSU sur le terrain, demandant aux suspects de se rendre vu qu'ils étaient encerclés, Jean L'Aimable et Kevin Baboolall n'eurent d'autre choix que de se rendre aux limiers de l'ADSU. Ces derniers ont été étonnés que Gaëtan Rioux, ne se trouvait pas dans le groupe. Selon leurs informations, les trois fugitifs devaient quitter la région de Roche-Bois ensemble dans la journée d'aujourd'hui.
Les membres de l'ADSU devaient tenter d'obtenir des informations auprès des deux suspects au sujet des mouvements de Gaëtan Rioux, mais ces derniers se sont montrés très peu loquaces.
" Li inn dir nu atann li lamem. Li pe al kot so ser. Nu pa kone plis ki sa ek kot li inn allé ", devaient répéter presque en chœur Jean L'Aimable et Kevin Baboolall.
Même scénario pour l'autre question cruciale concernant cette évasion des cellules du poste de police de Terre-Rouge. " Kuma zot inn bourré depi kaso ? Bannla pe dir ti laisse zot allé par la porte ", soulignent les membres de l'ADSU sur un air des plus moqueurs. " Non. Nu ti passe par linpost ! " répondent les deux avec un air d'innocence.
De son côté, Kevin Baboolall, impliqué dans un cas de cambriolage par gang d'un campement dans le nord en juin dernier avec un butin de Rs 200 000, tente de faire comprendre aux policiers qu'il n'avait pas participé au plan ourdi pour s'évader des cellules du poste de police de Terre-Rouge. " Mo pa ti dan plan. Be mo ti dan toilette. Mo nek inn swiv par linpost ", devait-il tenter d'expliquer aux policiers.
Dans un premier temps, avec l'audition de Jean L'Aimable et de Kevin Baboolall, l'ADSU tentera de reconstituer le parcours emprunté par les trois détenus depuis leur évasion de leurs cellules de Terre-Rouge, dimanche dernier. Les informations fournies devraient permettre aux policiers d'établir un autre plan d'attaque en vue de reprendre Gaëtan Rioux dans les meilleurs délais possible. Des informations recueillies de sources sûres indiquent que dans la journée de dimanche, les trois fugitifs ont été vu dans les complexes en grande partie abandonnés des anciens Dockers Flats. La police fut informée de cette présence suspecte et une patrouille policière devait également s'y rendre à la mi-journée. Mais les policiers ont préféré ne pas s'aventurer dans les appartements abandonnés des Dockers Flats.
Une importante battue policière s'est déroulée dans la région nord de la capitale. " Nous avons poursuivi les recherches en vue de reprendre Gaëtan Rioux. Nous pensons qu'il n'a pu se déplacer trop loin de la cachette initiale. Mais les raids policiers à Karo-Kalyptis, Batterie-Cassée ou à Roche-Bois n'ont pas donné les résultats escomptés. Nous allons maintenir la pression jusqu'à la conclusion de cette affaire ", indiquait-on en début d'après-midi au QG de l'ADSU aux Casernes centrales.
Une ambiance particulière a régné à l'ADSU avec l'arrivée du convoi policier transportant les deux fugitifs repris. Une satisfaction des plus légitimes d'un travail réussi se lisait sur le visage de tout un chacun qui avait participé à la première phase de cette opération. Jean L'Aimable et Kevin Baboolall devaient être handed over aux limiers de la CID de Piton sous la supervision du surintendant Bala Kamatchi pour la suite de l'enquête sur la série de braquages et de cambriolages avec violence avec ces deux évadés comme principaux suspects.
Entre-temps, la CID de Piton a élucidé un autre important cas comprenant une série de cambriolages de bungalows dans le nord de l'île. En effet, trois personnes d'une même famille dont une femme, habitant Rose-Hill, ont été interpellés et sont en détention provisoires pour le vol d'équipements électroménagers dans des campements. Ces trois suspects, qui nient toute participation à ces vols, seront interrogés par les homme du surintendant Kamatchi au sujet d'une série de plus d'une dizaine de cambriolages de campements.
Le Modus Operandi des membres de ce gang est simple : ils débarquent avec un van, fracturent les portes des campements et embarquent des machines à laver, cuisinières à gaz ou électriques, téléviseurs et micro-ondes. Ils se comportaient comme si ils effectuaient un déménagement. Mais dans deux cas spécifiques, des voisins ont avertis les propriétaires des campements, qui devaient relever le numéro du véhicule utilisé. Les équipements électroménagers enlevés des campements furent laissés dans la cour quand les cambrioleurs remarquèrent qu'ils avaient été démasqués. La CID de Piton met actuellement les bouchées doubles pour la confirmation du démantèlement de ce nouveau gang dans le Nord.
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 23/01/2007, 18h37
Avatar de xavlemorisien
Manev
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: france (42)
Messages: 25
Envoyer un message via MSN à xavlemorisien
HAHAHA PRISON BREAK dan moris doo..
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 23/01/2007, 18h58
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Heureusement fine gagne zote avant ki zote faire kitechose de grave en desperation.

Rocco
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 24/01/2007, 13h31
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Gette coma la veriter pe sorti apres ki ca 4 policiers la fine cose menti, ki confiance to capave ena de zote? C ene banne fabricateurs de depositions.

Rocco


Les détenus L'Aimable et Baboolall: " Bann gard inn less nou ale ! "











Kevin Baboolall participant ce matin à une reconstitution des faits de son évasion du poste de police de Terre Rouge


En ce qui concerne l'enquête suite à l'arrestation des détenus Jean L'Aimable, 24 ans, et Kevin Baboolall, 19 ans, des développements majeurs sont attendus dans la journée après la reconstitution des faits. Deux des trois détenus qui se sont évadés de leurs cellules au poste de police de Terre-Rouge, dimanche matin, contredisent la thèse qu'ils se seraient enfuis par une des impostes du poste de police. Vu que la responsabilité des officiers de police présents au poste est mise en cause, des mesures disciplinaires sont à prévoir contre eux, indiquait-on ce matin dans les milieux bien informés des Police Headquarters.
Pour ce qui est de l'affaire de l'évasion des cellules du poste de police de Terre-Rouge, les faits allégués par Jean L'Aimable - suspect présumé dans les trois braquages de la station-service Caltex à Riche-Terre, et Kevin Baboolall, impliqué dans un cas de vol avec violence By Gang à Grand-Baie -, sont très accablants pour les policiers qui étaient de service au moment de l'évasion.
Alors que la version officielle était que les trois détenus, Jean L'Aimable, Kevin Baboolall et Gaëtan Rioux, avaient pris la poudre d'escampette par une imposte, les informations versées au dossier à charge de l'enquête menée par le chef-inspecteur Yeshwant Callee et l'inspecteur Purmessur sous la supervision du surintendant Anand Lollbeebarry, remettent en question cette thèse, qui a été contestée dès le début.
Rapport attendu
" Bann gard-la ine less nou ale " allèguent les deux fugitifs lors de leur audition par des limiers du CID alors qu'ils se trouvaient encore au QG de l'ADSU, hier après-midi. Ce matin, Jean L'Aimable et Kevin Baboolall ont participé à une reconstitution des faits de leur évasion au poste de police de Terre-Rouge. Ils allèguent qu'ils avaient pu convaincre les policiers de ne pas fermer leurs cellules en raison de la chaleur, cela afin de pouvoir marcher dans le couloir.
Ainsi, le détenu Rioux aurait constaté que la principale porte d'accès au couloir des cellules n'était pas verrouillée. Les trois devaient profiter de la situation pour prendre l'escalier leur permettant de sortir de l'immeuble à travers une des ouvertures du poste de police. Ils devaient faire le tour du poste de police pour s'enfuir.
Devant les faits allégués par les suspects, l'équipe du Central CID devait confronter une nouvelle fois, ce matin, les policiiers pour leurs versions des faits. Selon certaines indications, ils seraient trois à subir le nouvel exerice d'audition. Le commisaire de police, Ramanooj Gopalsingh, devait être en présence d'un rapport complet de l'enquête en cours de matinée avant de décider de la marche à suivre, notamment une éventuelle interdiction des policiers qui se seraient rendus coupables de Gross Neglect of Duty dans cette affaire.
D'autre part, l'ADSU poursuit la traque de Gaëtan Rioux, qui a pu échapper à l'opération menée hier matin à Impasse Cimetière, Camp Zoulou, Roche-Bois. Lors de l'arrestation de Jean L'Aimable et de Kevin Baboolall, les équipes de l'ADSU et de la Flying Squad sous la supervision de l'ASP Pierre Murugan devaient également saisir des articles volés, notamment des leviers, un Air Cooler et des câbles électriques, butins de différents cas de Larceny rapportés à la police.
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 24/01/2007, 15h28
Avatar de bomli
Fan RM
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: FR
Messages: 1 276
Couma dir pé guete film komik !!! Et l'endroit kot ramasse bane évadés la oussi komik Camp Zoulou !!! Dernier sketch Gopalsingh ca ?! Hannnnnnn, piti la bon do !
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 27/01/2007, 10h58
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
AU JOUR LE JOUR
C’est d’un burlesque

De nombreux observateurs ont pris l’habitude d’affirmer que nous vivons dans une société policière. Ils ne sont pas loin de la vérité. Sauf que ce caractère policier de la société mauricienne se manifeste de différentes manières.

Il y a une «suffisance d’être» policier. Celle-ci s’exprime surtout vis-à-vis des citoyens ordinaires. A Maurice, ils sont une majorité nos policiers qui voient dans chaque citoyen un potentiel coupable. D’où leur incapacité à établir une relation saine avec la population. On veut toujours savoir ce qu’il est advenu des expériences de dialogue entre la société civile et la police. Pour discuter, il faut être deux. La police, elle, semble ne maîtriser de langage que celui qui n’est pas parole. On pourrait réduire cela à de l’inculture. Toutefois il s’avère que le problème est plus grave.

Lorsqu’en l’espace de quelques jours deux cas d’évasion impliquant plusieurs détenus sont enregistrés, il y a lieu de se poser des questions. Et elles sont innombrables. Comment peut-on permettre à trois prisonniers de prendre leur douche ensemble ? Comment un policier peut-il prendre le risque de maquiller une négligence en une évasion ? Comment, quelques jours après, deux détenus parviennent-ils à prendre la fuite d’une autre cellule de police ? Comment… évidemment, quelques jours plus tard, on retrouvera ces évadés. Mais devrait-on en arriver là ?

C’est à l’image de ces crimes et actes de banditisme, qu’on élucide seulement après que l’opinion publique a exercé une pression. Ou ces plantes de gandia qu’on déracine par centaines après une levée de boucliers des travailleurs sociaux des centres de désintoxication. Il n’y a évidemment pas que du négatif. Mais pour un service qui affirme avec tant d’ostentation son autorité, la moindre des choses aurait été qu’il fasse professionnellement son travail.

Or les carences sont grandes. Autant la police peut résoudre certains crimes en l’espace de quelques jours, autant elle reste bloquée lorsqu’il est question d’autres enquêtes «délicates». Les cas les plus connus étant ceux de l’affaire

Vanessa Lagesse et de Nadine Dantier. Ces faits révèlent un dysfonctionnement profond. La réponse à cette anomalie ne peut venir que de la police elle-même. Cependant, comment espérer qu’elle en soit capable lorsqu’elle est si liée par une complicité silencieuse, lorsqu’elle a la parole si comprimée. Quand on a maintenu un univers dans un cadre aussi opaque, on est condamné à être confronté à de multiples problèmes.

L’un des plus graves est cette ingérence politicienne dans les affaires de la police. Déjà quand on a un rapport conflictuel entre un commissaire de police et un ministre de l’Intérieur, on est forcément dans une situation de paralysie potentielle de la force policière. En dernier ressort, le magicien nous sortira un Raddhoa de son chapeau, évidemment. Et ce dernier dira, en toute innocence, que son Premier ministre est «fan» de lui ! On est dans la caricature ultime de la mission de sécurité et d’ordre public. Mais comme le ridicule ne tue pas dans ce pays…

La société mauricienne, ne cesse-t-on de dire, se modernise. Mais il faudrait croire qu’il est certaines mœurs qui n’évoluent pas. Les individus qui composent la police sont probablement victimes d’un système archaïque. Victimes qui finissent par devenir, en fin de compte, complices. Toutefois, il importe, une bonne fois pour toutes, de revoir ce système dépassé. Les conseillers et consultants étrangers qui sont venus réformer ce système ont tous buté sur un moloch. Puisqu’on est dans une logique réformatrice, il ne reste plus qu’à espérer cette fois que le pouvoir saura utiliser la matraque…





Nazim ESOOF
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 27/01/2007, 17h14
Super Fan RM
 
Date d'inscription: août 2004
Localisation: London UK
Messages: 3 908
Envoyer un message via Yahoo à Rocco
Dans la semaine meme ti ena 2 prisoniers ti sover pendant ki gardes ti kitte zote sans supervision.
Pou travail coumsa ou besoin ena calibre et intelligence pou faire ca, ou pa capave pe vanne dallpouri zordi et demain ou vine garde prison, ou bien ou ene choffere zordi et demain ou vine ene haute cadre dans la MBC

Rocco
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 27/01/2007, 20h56
Avatar de NetRunner
Foreman
 
Date d'inscription: octobre 2003
Localisation: Belgium
Messages: 368
Pierre Murugan! Chapeau alors !!!

Aine grand dimoun mem ça Missié Pierre Murugan la.
Li na pas fumé, li napa boire ni mem aine labière zis délo ek jus.
Li na pas pou dire aine gros mots.
Sous so airs de tracassin c'est aine grand coeur très humain, ek aine laforce de caractère certaine.
Si tout ban chef lapolis ti kapav aina ça trempe la dan Moris nous ti pou nage dans bonheur.
Grands Bandits mem aina énorme respect pou ça Pierre Murugan la.
Mo fine gagne l'occasion cotoye sa grand dimoun la ek apprécié la justesse de so jugements dans tout sortes situations ....
Li fine coumans vine audevant de lascène policière pendant l'exercice de M. Cyril Morvan ...
Réponse avec citation
Réponse

Tags
calcul, kand, morice, obliger, police, ryer

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Kand eski zote pou ena pitier pou banne vieux? Rocco Discussions Générales 15 26/10/2006 09h08
Education à Moris :Calcul mental Dev Discussions Générales 0 16/09/2006 08h01
POLICE Allégations de brutalités Dev Discussions Générales 2 09/09/2006 09h20
Piratage A Morice Rocco Discussions Générales 12 10/12/2005 18h11


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 07h32.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com