Le "viol" d'une étudiante de 19 ans aurait été filmé - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 03/09/2006, 09h14
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Le "viol" d'une étudiante de 19 ans aurait été filmé


Enquête policière

Le "viol" d'une étudiante de 19 ans aurait été filmé















La police sera-t-elle bientôt en présence d'un "Remake Hardcore" du fameux "The Show" ? La question se pose immédiatement quand on prend connaissance d'un cas sur lequel la police de Rivière-du-Rempart travaille actuellement d'arrache-pied depuis mercredi soir. Pour l'instant, les faits de cette affaire sont les suivants: une étudiante de l'université de Maurice, âgée de 19 ans, a allégué avoir été violée par un collégien de 16 ans après avoir été contrainte à boire du "Sambucca". Le tout aurait été filmé sur un téléphone cellulaire que tenait en mains un autre collégien de 15 ans. Les collégiens nient en bloc ces allégations, en affirmant que l'étudiante était consentante et était celle qui avait acheté de l'alcool pour leur en donner…
De prime abord, et ce en fonction des premiers éléments de l'enquête, la seule certitude des enquêteurs leur aura été apportée par le Dr Satish Boolell, Chief Police Medical Officer (CPMO). Ce dernier, qui a examiné l'étudiante de l'Université de Maurice jeudi, confirme qu'elle a bel et bien eu des relations sexuelles. Il en incombera maintenant aux enquêteurs de démêler l'écheveau, quant à savoir qui, de l'étudiante ou des collégiens, ment dans cette affaire. Selon la teneur de la version des faits de l'étudiante, elle ne serait pas rendue au campus mercredi n'ayant pas de cours ce jour-là. Elle devait rencontrer, à un moment donné, deux collégiens fréquentant différents établissements secondaires du Nord. Ces derniers lui auraient fait comprendre, dans un premier temps, qu'ils avaient fait l'école buissonnière ce jour-là avant de lui proposer de se rendre au domicile de l'un d'entre eux, pour y passer le temps.
Selon sa version des faits, elle n'y aurait vu aucun problème, d'autant plus que, le collégien de 16 ans, qui lui avait proposé de venir chez lui n'était autre qu'un "confident" de son petit ami. Lorsqu'elle est arrivée chez le collégien de 16 ans, chez qui il n'y avait personne, elle aurait été contrainte de consommer une forte boisson alcoolisée, en l'occurrence du "Sambucca". Alors qu'elle était en état d'ébriété, le collégien de 16 ans en aurait profiter pour la violer. Selon elle, il y aurait de "fortes chances" que le viol ait été filmé par l'autre étudiant de 15 ans, à l'aide d'un téléphone portable muni d'une caméra. Dans la soirée de mercredi, l'étudiante de l'université de Maurice devait être hospitalisée. Au réveil jeudi matin, elle se serait montrée quelque peu réticente à se faire examiner par un médecin de la police, mais devait finalement changer d'avis. C'est jeudi qu'elle aurait raconté en plus amples détails à la police ce qui lui était arrivé.
Selon nos sources, la version des collégiens diffère en tous points de celle avancée par l'étudiante de l'université de Maurice. Selon eux, l'étudiante avait, comme eux, séché les cours ce jour-là et leur aurait proposé de passer dubon temps ensemble. Tous trois auraient alors convenu que le meilleur endroit "pu ale kas enn poz" serait chez le collégien de 16 ans, étant donné qu'à cette heure du jour, il n'y avait personne chez lui. Toujours selon les collégiens, ce serait la même étudiante de l'université qui avait l'argent nécessaire pour acheter une bouteille de "Sambucca" et ce serait du reste, elle, qui aurait effectué l'achat et leur en aurait offert. Selon les collégiens, l'étudiante de l'université était "consentante" afin d'avoir des relations sexuelles avec l'adolescent de 16 ans, tandis que celui de 15 ans se serait contenté de "assizer guetter". La police s'attèle actuellement à séparer le bon grain de l'ivraie, afin de savoir qui dit vrai et qui ment dans toute cette affaire qui risque de rebondir…
Réponse avec citation
Google
Réponse

Tags
ans, aurait, dune, ete, etudiante, filmé, viol

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 10h48.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com