171eme Anniversaire de L'abolition de L'esclavage - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 29/01/2006, 17h32
Avatar de ZahoOL
DeeJay
 
Date d'inscription: novembre 2003
Localisation: RM Studio
Messages: 3 677
Envoyer un message via MSN à ZahoOL
171eme Anniversaire de L'abolition de L'esclavage


Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 29/01/2006, 17h57
Avatar de scarface
Enflé
 
Date d'inscription: octobre 2005
Localisation: paris
Messages: 108
ouè si tu veux !! mais il y a encore d'autre forme d'esclavages
seront'ils abolient eus aussi un jour ?
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 29/01/2006, 18h12
Avatar de ZahoOL
DeeJay
 
Date d'inscription: novembre 2003
Localisation: RM Studio
Messages: 3 677
Envoyer un message via MSN à ZahoOL
Esclavages moderne ene lot picto sa scarface , sanla pe rende homages seki bannes esclaves ki ti rismo. Chaque annee fer ene commemoration dans le sud le premier Fevrier. Ene fason montrer ki nous pas ine blier zot la lutte.
Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 29/01/2006, 19h03
Avatar de girlaura
Couper Cannes
 
Date d'inscription: octobre 2005
Messages: 51
Vivre l'abolition de l'esclavage

Fer mwa mazine mo ti Ile ek mo bane camarade seryé ki tout les ans ti p
organisé pou ale fête culturelle à Pointe-canon Mahebourg,pas ti capave raté sa.
L'abolition pou mwa C une fête quotidienne.
Bon 171eme Anniversaire à tous mes compariotes.
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 30/01/2006, 12h28
Avatar de sistajah
Supervisor
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Flic en Flac- Ile Maurice
Messages: 402
sa ? abolition la? MO FETE SA!!!
deja 171 ans!! la chaine fine k-c mai nouenkor anchainer!!
li fer nou mazine nou bane ancetes, sirtout souffrance ki zot sibir
tous les ans li deroule principalement AU MORNE,
ou se deroule un concert pour leur redre hommage!!
les chansons principales seront : leritaz nou zanceteeeeeeeee, nou ouler nou pa ouler tou les temps pouena valeur sa!! CASSIYA.........mai aussi montagne sak foi ki mo passer par laba mo senti n souffrance ki fine deroule par la.......de OSB

mo esperai pou ena n concert sa l'annee la!
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 01/02/2006, 00h47
Avatar de zanana
Enflé
 
Date d'inscription: août 2005
Localisation: paris
Messages: 133
Envoyer un message via MSN à zanana
UNE PENSée a tout nou bane frère et seur ki fine souffer lor sa la terre la! j'ésper ke la ou il sont il sont en paix; c vrai nou pé vive den esclavmoderne mais regardé toujour en bas et vous verrez k'il ya pire, et ke l'esclavage kil ya eu pa ti facile ditou ditou .Préféré zété acoze content libertééééééééééééé......
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 01/02/2006, 01h04
b52 b52 est déconnecté
Manev
 
Date d'inscription: juin 2005
Messages: 29
An important part of the mauritians are the descendants
of slaves. The slaves were a group which suffered the
most in the building of the nation. When the first indentured
labourers arrived the slaves were already up to their necks
in the cesspool of sorrow. So intense was the pain that several
of them preferred to commit suicide. Then they were
suddenly set free to fend for themselves. Whilst others
were paid for their labour, the slaves were not compensated.
It is a miracle that they survived and had so many descendants.
One can thank the climate of Mauritius for this.

It is sad that to this day many of their descendants are
still sharing their suffering and sorrow. As their ancestors were
not compensated, they were unable to buy land which could
be passed on from generation to generation. Today many
end up squatting on land which does not belong to them with
unpleasant consequences. Let us not perpetuate this
pain. The tourists will pay to visit the places where their
ancestors suffered and died. This money should be used to
compensate them. Those who are pulling the levers should
be reminded that there is still a historical wrong which must
be righted with compassion.

En passant it must be pointed out that the real mother
and father of the nation is not a human but a plant! Without
sugarcane no indentured labourers would have been
brought to the island. So many generations of people and
so much suffering just to look after this one plant!!

Just a few words to remember and remain silent for a while.....
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 01/02/2006, 09h46
Avatar de tipima
Fan RM
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: France
Messages: 699
waaaa!! ça bizin feter ça!! mo zis espérer ki tout mauricien senti li concerner par ça commémoration la! Li important ki nou konner ki peu importe nou l'origine, l'esclavagefer partie de nous puisque c'est l'esclavage kine batir nou pays, c'est disang nou bane zancet kine kouler pou plante canne et arrange simin.
Mo ti envie azoute ene ti zafer meme si inpé out of subject, mo espéré ki zahool excuse moi. Dans Port Louis, ena encore statue Mahé labourdonnais, dans EVs, l'ecole primaire, ti dire nou ki ça boug la ti ena mari dimoun, line range simin ...etc Le probleme c'est ki c'était aussi ene de bane plus grands esclavagistes ki nou pays ine konner. D'accord grace à lui, ki port louis ine ranger, mais mo ti prefere ena ene statut ene esclave inconnu plitot ki mahé mahé labourdonnais dans port louis. Enfin.... L'essentiel c'est ki nou kontinier la lutte pou ki tous formes esclavage arreter dan nou pays!
merci
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 01/02/2006, 18h12
Avatar de Nathalia
Fan RM
 
Date d'inscription: juillet 2004
Localisation: Studio 2, Radiomoris
Messages: 1 356
171 ans, c'est pas beaucoup dans l'histoire de l'humanité! Et l'esclavage c'était ene vrai crime contre l'humanité! Et c'est bien qui ene fois par an nou commémore l'abolition de l'esclavage, car couma Tipima ine dire, bannes esclaves, nou ine contribuer à la construction de nou pays! Hommage donc à nou bannes ancets ki ti esclave!!!

"Lerla même program l’abolition esclavaz Février 1835

Zistwar nou tizil, Si nou néglizé, nou pou blié
Zistwar nou tizil, Sa nou tou bisin conner, li bon pou nou destiné" -
Dagger
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 01/02/2006, 21h44
Manev
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 11
Bonne Lecture - Abolition de L'esclavage

Sur notre ile aujourdhui République démocratique , 171 ans de cela un 1er Fevrier 1835 près d'un millier DE CHOSES, des OBJETS appartenant en toute propriété à des humains leur ressemblant en tout sauf pour la couleur de leur peau et leur origine, retrouvèrent un statut légal d'être humain. Ils n'aquièrent pas encore effectivement la liberté comme les autres humains puisqu'on leur imposa encore une periode d'apprentissage de quelques années ( comprenez par la l'apprentissage à la vie humaine puisqu'ils n'étaient pas humains ) et pire encore ils se rendirent compte que les chaines de l'esclavage furent à jamais solidement nouées autour de leur esprit et leurs corps par le systême mis en place dans une socièté coloniale raciste.
Il a fallu presque deux siècles après l'abolition de l'esclavage pour que l'humanité representé par L'ONU reconnaisse sa part d'inhumanité dans le plus grand crime qu'elle ait commise L'ESCLAVAGE , LA MAAFA. Et NOUS MAURICIENS PEUPLE ADMIRABLE ce n'est que quelques années après , très recemment que NOUS avons reconnu le crime infame commis envers ces CHOSES qui étaient avant d'être ces CHOSES des êtres humains vivant sur leur terre d'origine en Afrique berceau de cette même humanité au passé glorieux des civilisations démocratiques des empires du Mali et du Ghana qui donnèrent à cette même humanité les textes des droits de l'homme que nous connaissons aujourdh'ui et dont nous nous flattons d'être les ardents defenseurs.
C'est dire combien et comment la route a été dure et longue pour LA RECONNAISSSANCE de ce crime et combien plus longue et plus dure elle le sera pour arriver à LA REPARATION de ces CHOSES que nous avons BRISEES. Ces CHOSES BRISEES qui ont engendré des enfants vivant enchainés dans les chaines de l'environnement du racisme, de l'histoire, de son passé et de son vecu culturel et fait partie de cet arc en ciel mauricien. Aujourd'hui nous sommes tous des enfants de mille races de ce pays mais quel enfant ? le plus jeune , l'ainé , le plus pauvre , le plus nanti des benefices de l'esclavage ????
Chassés des plantations sans même des outils (puisqu'ils n'avaient pas droit d'en posseder ) sans terre , sans compensation pour les années de labeur, le sang et les larmes versés, les parents morts sur cette ile dans le labeur et la resistance, des parents et des proches compagnons de voyage jetés en pature aux requins et poissons , d'autres gisant au fond des oceans en route pour Maurice et SANS CONSIDERATION HUMAINE le nouvel être humain se souvient et a gardé pendant tres longtemps et garde encore aujourdhui les cicatrices indelebiles de ce CRIME.
Et pourtant il est indéniable que la reconnaissance d'un crime entraine DOMMAGES ET DES LESIONS qui necessitent REPARATION. Et il n'est jamais trop tard pour le faire et on a des raisons d'esperer pour ce 171ême anniversaire de l'humanité retrouvée de nos ancetres que c'est l'occasion pour NOUS de faire oeuvre de REPARATION sous diverses formes, entre autres ;
Reparation culturelle: Reconnaissance de la langue, habillement , danse, musique, rite , religions et coutumes etc
Reparation materielle : l'accès à la terre , pourvoir des outils de developpement etc
Reparation sociologique : l'acces à l'education approprièe, devoir de memoire, rehabilitation des lieux de memoire de l'esclavage, de l'histoire de l'esclavage etc
On est heureux de constater que la nation toute entière ( même ceux qui jadis n'osaient pas en parler et qui villipendaient ceux qui en parlaient ont retrouvé leur humanité et prennent les rennes de la cohorte) s'associe à cette commemoration. Car c'est evident de se demander Quel est ce mauricien vivant sur cette ile connaissant son histoire et reconnaissant ce PLUS GRAND CRIME CONTRE L'HUMANITE dont furent victimes une partie de ces enfants qui viendra affirmer qu'aujourdhui tous enfants de cette ile nous sommes tous partis sur la même ligne en même temps et avec les mêmes chances égales ?
Les descendants d'esclaves à Maurice comme partout ailleurs partagent les mêmes souffrances et les mêmes séquelles qu'elles soient materielles , psychologiques ou sociologiques. Et la REPARATION elle aussi doit prendre en compte ces DIVERS aspects et elle doit être sous DIVERSES FORMES. Elle ne peut être uniquement et essentiellement financière. Il est heureux de constater qu'en ce 171 ême anniversaire de la commemoration de l'abolition de l'esclavage apparait des formes de reparations. Ainsi la plus grande forme de reparation est d'accomplir un DEVOIR DE MEMOIRE . Que la nation mauricienne toute entière RECONNAISSE qu'une partie de ses enfants sont les descendants de ceux qui HIER étaient les victimes de ce CRIME et portent en eux les stigmates de ce crime et que la NATION MAURICIENNE A UN DEVOIR DE REPARATION SPECIFIQUEMENT ENVERS EUX dans la dignité sincère et humaine.
Nous ne pouvons que saluer et placer sous ce chapitre la présence dans notre ile de la députée de Guyanne francaise Mme TAUBIRA symbole de la RECONNAISSANCE PAR LA REPUBLIQUE FRANCAISE DU CRIME CONTRE L'HUMANITE QUE FUT L'ESCLAVAGE.
Mais si on est en droit d'esperer que ce n'est qu'un debut de la route avec l'annonce de la reconnaissance du Morne comme patrimoine national, de la mise sur pied de la commission de verité sur l'esclavage et de la présence de Mme Taubira pour cette commémoration la nation mauricienne doit aussi se demander qu'en est-il de la reconnaissance de la langue créole que les descendants d'esclaves ont forgé dans la douleur et la souffrance pour la donner à toute la nation pour en faire le seul element unficateur par excellence de la nation mauricienne.
On peut aussi se demander qu'alors que les enfants de la nation n'ont pas tous demarré sur la même ligne en même temps avec les mêmes chances égales est-il juste de créer une discrimination par la langue et par les moyens materiels et sociologiques envers les enfants du CPE pour créer une élite de 1,260 enfants ou de toute evidence pour des raisons materielles , sociologiques , linguistiques et culturelles les enfants des descendants d'esclaves seraient TOTALEMENT EXCLUS de cette elite qu'on veut creer.
Vers quel esclavage allons nous ?
De : Jean-yves VIOLETTE (PRESIDENT)
Réponse avec citation
Réponse

Tags
171eme, anniversaire, labolition, lesclavage

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non

Discussions similaires
Discussion Auteur Forum Réponses Dernier message
Premier anniversaire de RadioMoris.Com RadioMoris Discussions Générales 38 27/05/2009 20h42
Ki mémoire pour l'esclavage et travailleurs engagés? tipima Discussions Générales 10 01/02/2006 10h08
Joyeux anniversaire SISTA mamzelle_crapo Divers. Miscellaneous. 15 10/10/2005 19h30
Paroles de "Joyeux Anniversaire" par Alain Ramanisum SegaMan Paroles. Classées 0 28/01/2005 02h57


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 02h40.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com