cinemoris.com ?! - Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Précédent   Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice > Discussions > Discussions Générales

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
  #1 (permalink)  
Vieux 16/09/2005, 20h37
Avatar de dadou
Manev
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Toronto, Canada
Messages: 10
Envoyer un message via MSN à dadou
cinemoris.com ?!

Allo banne zennes!
Mo ti envi partage ene ti experience are zot. Mo habite a Toronto dan Canada. Depi semaine derniere festival film annuel p derouler. Ti gagne news ene filme mauricien p zouer. Ti mari interesser pou alle check sa. Pli interessant encore, ler mo lire resume filme la "Benares", mone trouver ki so realisateur, Barlen Pyamootoo ti mo prof francais kan mo ti dan forme 2 !
Finalement finne ressi trace billets, lerla hier soir ti alle guette filme la. Pas ti mal en tou cas! Pas extraordinaire mais ti bon trouver ki finne ressi mette cinema morissien lor map...kapave dan quelques annees capave tanne parle cinemoris.com, ki conner?? Enfin, mo esperer sa encourage banne cineastes-en-herbe dan nou zoli ti zil.

Dadou

PS: si zot ouler lire plis lor filme la, alle lor sa link la:
http://www.e.bell.ca/filmfest/2005/f...tion.asp?id=33
Réponse avec citation
Google
  #2 (permalink)  
Vieux 16/09/2005, 20h53
Avatar de tipima
Fan RM
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: France
Messages: 699
Merci pour ça news la. Mo ti tane ça nouvelle la mais ler mo alle maurice, pane gagne film la!!! Mone lir livre la "Benares" par Barlen Pyamootoo meme. Mo extra content ke l'écrivain ine décide pou fer film aussi. C'est ene bane meilleur écrivain mauricien de ces dernières années (enfin, je le pense) Mo espéré li aussi doué en tant ki réalisateur. Dommage qui pa fer plis publicité ki ça pour li à Maurice. Si kikene konnait kuma pou fer pou gagne film la en europe, please,fer konner...

Merci!
Réponse avec citation
  #3 (permalink)  
Vieux 16/09/2005, 21h13
Avatar de mamzelle_crapo
Pena Titre
 
Date d'inscription: octobre 2004
Messages: 1 943
dapres lord bizin attan mars 2006 pou gagne sa fim la dan cinema en france

Réponse avec citation
  #4 (permalink)  
Vieux 17/09/2005, 11h33
Foreman
 
Date d'inscription: décembre 2004
Messages: 374
salut,Dadou

moi aussi mo dan canada
eski to conne ene magasin a kot mo cav ale assete li?
Réponse avec citation
  #5 (permalink)  
Vieux 17/09/2005, 23h28
Avatar de dadou
Manev
 
Date d'inscription: juin 2004
Localisation: Toronto, Canada
Messages: 10
Envoyer un message via MSN à dadou
Sean ki dire?
Mo pas croire fim la lor marcher deja. Mo croire ti so premiere mondiale dan festival toronto. Ti p demande ene cam maurice, li dire maurice meme pencore zouer fim la. Enfin, mo esperer bientot li coummence zouer dan cine, pou pli boucou mauriciens capave guetter.
aller si mo tanne kit news mo update twa

dadou
Réponse avec citation
  #6 (permalink)  
Vieux 17/09/2005, 23h44
Foreman
 
Date d'inscription: décembre 2004
Messages: 374
oki merci dadou
Réponse avec citation
  #7 (permalink)  
Vieux 02/03/2006, 01h27
Avatar de mamzelle_crapo
Pena Titre
 
Date d'inscription: octobre 2004
Messages: 1 943
Sortie prévue pour le 29 mars en France




Synopsis

Mayi et son meilleur ami, Nad, quittent leur village, Bénarès, et se rendent à Port-Louis, dans le but de trouver deux femmes. Ils rencontrent un viel homme qui leur propose de les conduire à bord de son pick-up. Sur la route, ils croisent deux prostituées, les font monter, et rentrent tranquillement vers Bénarès, en ayant l'air de n'aller nulle part. Et tandis que le pick-up les ramène dans leur village, ils évoquent l'autre Bénarès, cette ville sacrée en Inde où les Hindous vont mourir pour gagner leur place au paradis.



Secrets de tournage

La naissance d'un cinéaste



En 1999, quand Barlen Pyamootoo écrit le roman Benares, il ne pense en aucun cas au septième art. Mais quelques années plus tard, le producteur Joël Farges lui demande de lui céder les droits pour le cinéma, ce qu'il accepte, à condition de pouvoir écrire le scénario. Farges consent également que l'écrivain se charge de la mise en scène, car celui-ci ne veut être dépossédé "ni de [ses] mots, ni de [ses] images". De son propre aveu, il lui a été très difficile de faire la transition entre le roman et le scénario, et il lui a fallu du temps avant de pouvoir privilégier les images aux textes.




Les prémisses du cinéma mauricien

Benares est le premier film tourné dans la langue du pays, le créole mauricien, avec un réalisateur et des acteurs mauriciens.


De l'écriture du scénario à la projection en salles

Barlen Pyamootoo a tenu à être présent à chacune des étapes de son film, pour être sûr que sa vision des choses serait respectée. Il a donc assisté au montage, au mixage, au bruitage et s'est investi sur chacune de ces phases.



Montrer la "vraie" île Maurice

Le réalisateur Barlen Pyamootoo a voulu montrer la vraie île Maurice, qui est très éloignée de celle que les touristes connaissent. Au lieu de filmer les côtes, il a donc privilégié l'intérieur du pays, les champs de cannes à sucre, les petites boutiques et les routes qui passent à l'intérieur des terres, y compris pour relier une ville côtière à l'autre.



Les comédiens de Bénarès

A l'île Maurice, il n'y a pas de comédiens professionnels. Le réalisateur a donc fait appel à des connaissances ou des acteurs amateurs, comme Jérôme Boulle, qui interprète Jimi ; c'est en fait un ancien député maire de Port-Louis, reconverti depuis en rédacteur en chef adjoint d'un quotidien.



La nuit sur l'île

Barlen Pyamootoo, de retour à l'île Maurice après 20 ans passés en France, a été frappé par l'immobilité dans laquelle sombrent la plupart des villes dès que la nuit tombe. En effet, les villages éloignés de la côte ressemblent vite à des "déserts". D'autre part, le réalisateur a noté que les seules femmes que l'on peut voir le soir sont des prostituées. Grâce à Benares, Pyamootoo a donc cherché à "rendre la nuit présente par le biais des femmes".



Bénarès, une ville-fantôme

A l'île Maurice, il existe vraiment un village nommé Bénarès. Il était très vivant jusqu'à la fin des années 60, avant que le moulin à sucre qui faisait sa richesse ne ferme. Depuis, Bénarès a été désertée et on ne trouve que quelques habitants, qui s'étonnent de voir passer des touristes. Le réalisateur compare le village aux "villes-fantômes de l'ouest américan".



Quand l'amour et la mort se rejoignent

Le réalisateur représente dans son film deux thèmes qui lui sont chers : l'amour, représenté par les deux hommes et les prostituées qu'ils emmènent, et la mort, évoquée dans les conversations sur la ville indonésienne de Bénarès. Barlen Pyamootoo avoue que qu'il "aime beaucoup cette notion d'ubiquité qui traverse le film (...). C'est le voyage qui est important : la destination l'est moins".





source: internet
Réponse avec citation
  #8 (permalink)  
Vieux 21/03/2006, 15h04
Avatar de brunoyaka
Sirdar
 
Date d'inscription: juillet 2004
Localisation: Paris
Messages: 282
Exclamation

Le film Bénarès, du réalisateur Barlen Pyamootoo, va être projeté en France à partir du 29 mars 2006. Vous pourrez le voir sur Paris au cinéma Le Saint-André des Arts (Métro Saint-Michel ou Odéon, 01 43 26 48 1 .
Une rencontre avec le réalisateur, au cours de laquelle vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez, est prévue en soirée le mercredi 29 mars 2006 vers 20h. Ce jour-la le tarif est à 6,50 euros la place. Je vous tiens au courant pour l'heure précise.
Sinon le film devrait aussi être joué ailleurs en France dans le sud, le nord et vers Strasbourg. Je vais à la pêche aux informations.
Le film sortira à Maurice en mai 2006.

J'espère que vous serez nombreux à venir le rencontrer mercredi soir.

Amitiés radiomorisiennes.

Bruno
Réponse avec citation
  #9 (permalink)  
Vieux 22/03/2006, 16h50
Avatar de brunoyaka
Sirdar
 
Date d'inscription: juillet 2004
Localisation: Paris
Messages: 282
Exclamation film morisyen !!!

Film pu sorti Moris le 12 mai. Sinon zot capav al get li la frans dan plizier plas a partir le 29 mars 2006 :

A Paris, en exclusivité au cinéma Saint André des Arts, 30 rue Saint André des Arts
Tél : 01 43 26 48 18
Rencontre avec le réalisateur sur Paris le 29/03 à 20h (heure à confirmer).
A Strasbourg, en exclusivité au cinéma Le Stare, 27 rue des jeux d'enfants.
Tel : 03 88 22 33 95
A Tours, en exclusivité au cinéma le studio, 2 rue des ursulines.
Tel : 02 47 20 27 00
A Montpellier, en exclusivité au cinéma le diagonal, 5 rue de verdun.
Tel : 04 67 58 58 10

A partir du 5 avril à Marseille : Salle à définir

A partir du 3 mai 2006 à Tourcoing en exclusivité au Studio du Fresnoy, 22 rue du Fresnoy. Tel: 03 20 28 38 99.

[quote=mamzelle_crapo]


Synopsis

Mayi et son meilleur ami, Nad, quittent leur village, Bénarès, et se rendent à Port-Louis, dans le but de trouver deux femmes. Ils rencontrent un viel homme qui leur propose de les conduire à bord de son pick-up. Sur la route, ils croisent deux prostituées, les font monter, et rentrent tranquillement vers Bénarès, en ayant l'air de n'aller nulle part. Et tandis que le pick-up les ramène dans leur village, ils évoquent l'autre Bénarès, cette ville sacrée en Inde où les Hindous vont mourir pour gagner leur place au paradis.



Secrets de tournage

La naissance d'un cinéaste



En 1999, quand Barlen Pyamootoo écrit le roman Benares, il ne pense en aucun cas au septième art. Mais quelques années plus tard, le producteur Joël Farges lui demande de lui céder les droits pour le cinéma, ce qu'il accepte, à condition de pouvoir écrire le scénario. Farges consent également que l'écrivain se charge de la mise en scène, car celui-ci ne veut être dépossédé "ni de [ses] mots, ni de [ses] images". De son propre aveu, il lui a été très difficile de faire la transition entre le roman et le scénario, et il lui a fallu du temps avant de pouvoir privilégier les images aux textes.




Les prémisses du cinéma mauricien

Benares est le premier film tourné dans la langue du pays, le créole mauricien, avec un réalisateur et des acteurs mauriciens.


De l'écriture du scénario à la projection en salles

Barlen Pyamootoo a tenu à être présent à chacune des étapes de son film, pour être sûr que sa vision des choses serait respectée. Il a donc assisté au montage, au mixage, au bruitage et s'est investi sur chacune de ces phases.



Montrer la "vraie" île Maurice

Le réalisateur Barlen Pyamootoo a voulu montrer la vraie île Maurice, qui est très éloignée de celle que les touristes connaissent. Au lieu de filmer les côtes, il a donc privilégié l'intérieur du pays, les champs de cannes à sucre, les petites boutiques et les routes qui passent à l'intérieur des terres, y compris pour relier une ville côtière à l'autre.



Les comédiens de Bénarès

A l'île Maurice, il n'y a pas de comédiens professionnels. Le réalisateur a donc fait appel à des connaissances ou des acteurs amateurs, comme Jérôme Boulle, qui interprète Jimi ; c'est en fait un ancien député maire de Port-Louis, reconverti depuis en rédacteur en chef adjoint d'un quotidien.



La nuit sur l'île

Barlen Pyamootoo, de retour à l'île Maurice après 20 ans passés en France, a été frappé par l'immobilité dans laquelle sombrent la plupart des villes dès que la nuit tombe. En effet, les villages éloignés de la côte ressemblent vite à des "déserts". D'autre part, le réalisateur a noté que les seules femmes que l'on peut voir le soir sont des prostituées. Grâce à Benares, Pyamootoo a donc cherché à "rendre la nuit présente par le biais des femmes".



Bénarès, une ville-fantôme

A l'île Maurice, il existe vraiment un village nommé Bénarès. Il était très vivant jusqu'à la fin des années 60, avant que le moulin à sucre qui faisait sa richesse ne ferme. Depuis, Bénarès a été désertée et on ne trouve que quelques habitants, qui s'étonnent de voir passer des touristes. Le réalisateur compare le village aux "villes-fantômes de l'ouest américan".



Quand l'amour et la mort se rejoignent

Le réalisateur représente dans son film deux thèmes qui lui sont chers : l'amour, représenté par les deux hommes et les prostituées qu'ils emmènent, et la mort, évoquée dans les conversations sur la ville indonésienne de Bénarès. Barlen Pyamootoo avoue que qu'il "aime beaucoup cette notion d'ubiquité qui traverse le film (...). C'est le voyage qui est important : la destination l'est moins".



source: internet[/quote
Réponse avec citation
  #10 (permalink)  
Vieux 22/03/2006, 17h17
Avatar de monica__95
Super Fan RM
 
Date d'inscription: octobre 2004
Localisation: Ile de France...France
Messages: 3 939
banne ki pou ale guette sa film la a Paris fer koné,mervyn,mimie,sista capave donne rendez-vous fer enn ti soirée ciné
Réponse avec citation
Réponse

Tags
cinemoriscom

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Trackbacks are oui
Pingbacks are oui
Refbacks are non


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 23h55.


Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com