Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice

Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice (http://www.radiomoris.com/forum/)
-   Discussions Générales (http://www.radiomoris.com/forum/discussions-generales/)
-   -   www.lematinal.com plus detail sur le sunami qui evité moris (http://www.radiomoris.com/forum/discussions-generales/1587-www-lematinal-com-plus-detail-sur-le-sunami-qui-evite-moris.html)

eddytamby 29/03/2005 08h03

www.lematinal.com plus detail sur le sunami qui evité moris
 
voir le www.lematinal.com pour plus de renseignement sur l'alertes declenché a moris hier soir

jayssee 29/03/2005 11h31

:moris: :?

Alerte au Tsunami
Le Matinal News Service
Port-Louis, 28 mars

Maurice a vécu en état d'alerte dans la soirée d'hier. En effet, les autorités étaient sur les dents après l'annonce qu'un tsunami pourrait se former à la suite d'un séisme survenu vers 16 heures GMT au large de l'île indonésienne de Sumatra.
Dans un tel cas; "il est probable qu'il se dirige vers l'île Maurice", a déclaré un expert américain du Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique.
Robert Cessaro a dit à la chaîne de télévision CNN que la secousse de magnitude 8,2 à 8,5 allait probablement déclencher un tsunami sous la forme d'une "onde d'énergie en direction du sud" de l'océan Indien, indique Reuters dans une dépêche de Washington.
A 23 h 45 hier, peu avant d'aller sous presse, Le Matinal apprenait de l'Information Room qu'une alerte générale a été émise à tous les postes de police sur les côtes et aux hôpitaux de l'île. Les directives étaient "de se tenir prêts à toutes les éventualités".
De leur côté, les services météorologiques recommandaient au public "de rester éloigné des côtes entre 1 heure et 4 heures" ce matin. "Maurice pourrait ressentir les effets d'un tsunami avec des vagues pouvant atteindre jusqu'à 10 mètres de haut", a annoncé à la radio le directeur de la météo, Subaraj Sok Appadu.
Les autorités de l'archi-pel indien d'Andaman et Nicobar ont lancé une alerte après le séisme, mais elles ont décidé de ne procéder à aucune évacuation dans l'immédiat, annonce une dépêche de New-Delhi.
"Nous sommes à nos postes", a déclaré par téléphone à Reuters le lieutenant-gouverneur Ram Kapse de Port-Blair. "Nous avons prévenu tous les commissariats de police afin qu'ils transmettent l'information à la population des zones côtières."
Kapse a dit ne pas avoir ressenti lui-même la secousse survenue peu après 16h00 GMT et mesurée à 8,5 sur l'échelle de Richter. Il a ajouté qu'aucun ordre d'évacuation n'avait été émis.
"On ne nous a pas signalé de dégâts. Nous avons émis une alerte préventive. S'il y a le moindre problème, nous évacuerons."
Plus de 7 000 personnes auraient péri sur cet archipel indien situé au large des côtes birmanes et indonésiennes à la suite du tsunami du 26 décembre.
A New Delhi, le gouvernement indien a dit avoir lancé une alerte au tsunami par mesure de précaution, mais en disant ne disposer d'aucun signe indiquant que des vagues géantes se soient formées depuis.
Le gouvernement indonésien pour sa part a dit ne pas avoir connaissance de la formation d'un éventuel tsunami à la suite du puissant séisme survenu lundi au large de Sumatra.
"Jusqu'à présent, on ne nous a pas signalé de tsunami. Nous observons avec la plus grande attention l'évolution de la situation dans toutes les zones de Sumatra. Nous en sommes encore à la collecte de toutes les informations", a déclaré à Reuters Sofyan Djalil, ministre de l'Information.
Interrogé a Jakarta sur un éventuel ordre d'évacuation, il a répondu : "Nous sommes encore en train d'évaluer la situation."
Un séisme d'une magnitude de 8,2 s'est produit au large des côtes de l'île indonésienne de Sumatra, non loin de la zone où un tremblement de terre avait provoqué le 26 décembre des tsunamis qui ont fait près de 300 000 morts, a annoncé l'Institut géologique américain (USGS) dans une dépêche datée de Londres.
Une porte-parole de l'USGS a déclaré à Reuters que le séisme avait eu lieu à 16h09 GMT, à 200 km au à l'ouest-nord-ouest de Sibolga (Sumatra) et à plus d'un millier de kilomètres au nord-ouest de Djakarta.
Un représentant de l'institut a déclaré sur CNN que la secousse risquait de provoquer des tsunamis. "Des évacuations devraient assurément intervenir,
j'espère que l'on s'y emploie", a ajouté Don Blakeman. Il a toutefois noté que, "même si l'on assiste à une activité de tsunami, elle ne sera pas aussi étendue" que la catastrophe de décembre.
De son côté, le Centre d'alerte aux tsunamis pour le Pacifique a fait état d'une secousse de 8,5. Le directeur du centre, Charles McCreery, a noté que les mesures initiales pouvaient différer légèrement.
Le centre a souligné que le séisme de lundi pouvait provoquer un "tsunami très dévastateur" et que les autorités devaient prendre des "mesures immédiates" telles que l'évacuation des zones côtières situées dans un rayon d'un millier de kilomètres de l'épicentre. McCreery a estimé qu'il faudrait environ deux heures pour que des vagues atteignent le Sri Lanka et qu'on en prenne la mesure. La Thaïlande a émis une alerte au tsunami sur ses côtes de la mer d'Andaman. "Beaucoup de personnes le long des côtes occidentales (...)doivent être extrêmement prudentes", a déclaré Samith Dhammasaroj, l'un des responsables thaïlandais chargés de mettre en place un système d'alerte aux tsunamis dans l'océan Indien après le raz-de-marée du 26 décembre.

:moris:


Fuseau horaire GMT. Il est actuellement 03h25.

Édité par : vBulletin® version 3.7.4
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Search Engine Optimization by vBSEO 3.1.0 Tous droits réservés.
Version française #12 par l'association vBulletin francophone
© 2003-2008 RadioMoris.Com