Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Un Mauricien emprisonné en appelle à Sarkozy
Afficher un message
  #7 (permalink)  
Vieux 27/08/2009, 14h15
Avatar de devhi
devhi devhi est déconnecté
Foreman
 
Date d'inscription: avril 2006
Messages: 393
Turquie : le touriste détenu depuis quatre mois va être libéré

Il aura passé quatre mois dans une prison turque, soupçonné de trafic d'antiquités pour avoir acheté, sans le savoir, une pierre antique. Jugé ce jeudi, le vacancier mauricien emprisonné à Antalya (sud de la Turquie); va être remis en liberté, a annoncé son épouse française, Martine Murugan. Il pourra quitter la Turquie dès ce soir, précise l'avocat du touriste, Me Kalayci, indiquant que les juges ont pris en compte sa bonne foi dans cette affaire.


Domanick Murugan, mécanicien à Chocques, dans le Pas-de-Calais, a été arrêté à l'aéroport d'Antalya le 2 mai, alors qu'il s'apprêtait à repartir en France avec sa famille, après la découverte dans ses bagages d'une pierre antique achetée dans la rue quelques jours plus tôt pour 20 euros. Il a été inculpé de «trafic d'antiquités», délit passible de dix ans d'emprisonnement. Une expertise a conclu que la pierre avait bien une valeur historique.
Selon Me Kalayci, dans le cadre de ces accusations de trafic d'objets d'arts visant particulièrement les ressortissants étrangers, les suspects étaient généralement libérés en l'espace de 3 à 4 semaines. «Domanick Murugan aura effectué le plus long séjour en prison, 4 mois», a-t-il ajouté.
Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner s'était entretenu récemment avec son homologue turc Ahmet Davutoglu de la situation du vacancier. A la mi-août, Domanick Murugan avait interpellé Nicolas Sarkozy pour lui demandé d'intervenir. Son épouse avait, elle, écrit à deux reprises au président de la République, qui l'avait assuré de son soutien.
Sa femme : «J'en veux beaucoup au vendeur de la pierre»
«On a gagné. C'est un grand soulagement. Pour nous, c'est la fin du cauchemar», a réagi Martine Murugan, l'épouse du Mauricien, les larmes aux yeux, alors qu'elle venait d'apprendre l'issue heureuse du procès par sa belle-soeur qui y avait assisté avec des représentants de l'ambassade de France.
«Le consul honoraire va réserver un vol pour mon mari et il devrait être à la maison ce soir ou au plus tard demain matin», a-t-elle ajouté, remerciant la France et les médias de les avoir soutenus.
«J'en ai jamais voulu à la justice turque mais j'en veux beaucoup au vendeur de la pierre qu'on a achetée. Les autorités turques devraient vraiment arrêter ces gens qui vendent des cailloux, parce que d'autres touristes se feront piéger aussi», a-t-elle souligné. «Je ne souhaite à personne de vivre ce qu'on a vécu», a-t-elle conclu.

Le parisien du 27/08/09
Réponse avec citation