Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Les pyramides de Plaine Magnien refont débat
Afficher un message
  #8 (permalink)  
Vieux 27/08/2009, 12h27
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev

Début du mur « serpent » qui sinue en direction de la falaise.

Le mur serpent devient de plus en plus haut jusqu’à ce qu’il atteigne le dessus de la falaise.
Cette énorme muraille est non seulement construite avec les mêmes techniques parfaites que les pyramides mais elle est construite comme un tremplin immense sur le dessus de la falaise, dominant l’océan et se terminant par un promontoire large et plat. Un site fabuleux pour un observatoire car si aujourd’hui le soleil se lève à gauche de l’axe terrasse/Océan, il devait se lever juste en face de cette rampe selon l’hypothèse d’un coucher de soleil entre les montagnes Créoles et du Lion vues depuis la plateforme de la pyramide principale. La précession 2009 ne permet bien naturellement pas d’apprécier le « double » coucher de soleil entre les monts Créole et Lion, ou même le simple, c’est ce que les gens sans notion simple d’astronomie ne comprennent pas mais les astronomes mêmes amateurs savent de quoi je parle !


Le dessus du mur colossal est constitué de Pierres
agencées comme des écailles de reptile.
.
Le mur serpente au début incroyablement ne
Laissant aucun doute sur sa représentation.

Mais revenons à ce fabuleux tremplin : il commence en pente douce pour que l’on y puisse y monter et serpente jusqu’à quelques mètres du précipice de la falaise. Cette muraille à l’air de dessiner parfaitement un immense serpent dont la tête aplatie serait la plateforme finale. On se demande si ce lieu ne servait pas à un culte solaire ancien ou tout autre en relation avec les forces de la nature.

L’immense mur devenu beaucoup plus haut juste avant d’arriver à la falaise.

Au nord-est de cette rampe-serpent on trouve parallèlement deux autres murailles importantes mais pratiquement rectilignes en contrebas, allant jusqu’à la mer dont les pierres du deuxième mur semblent très érodées.


Autre mur géant arrivant à la mer en contrebas.

A 70 m du site au nord-est de la rampe « serpent » on trouve le site de « Pont Naturel » constitué d ‘une double arche sur un pilier central de grande dimension, constituée de pierres volcaniques face à l’océan et y baignant, face sans doute à l’origine, au soleil levant. L’Océan agité propulse contre la falaise des vagues jaillissantes en jet à plus de 30m au dessus du niveau de la mer et le ressac s’enfonçant dans la falaise comprime l’air contenu dans les cavités. Cet air ressort en deux points précis à travers deux fissures dans la voûte et sur la plateforme ce qui donne un son puissant. Au moins un des deux trous semblent avoir été façonné car il est parfaitement rectangulaire…on aurait voulu créer un lieu de culte impressionnant ou utiliser une disposition naturelle des lieux déjà effrayante, on n’aurait pas mieux fait ! Il serait fort intéressant que des géologues se penchent sur le « naturel » de ce lieu et de voir là où la main de l’homme est intervenue car on peut observer sur le contour du grand « trou » dans le sol donnant la visibilité sur cet arche, comme deux étages d’aplanissement et une large plateforme. Des géologues de mes relations n’ont pas hésité à dire en scrutant de nombreuses photos que le pont lui-même semble avoir été aménagé par l’homme pour être plus plat, régulier, plus léger et plus large. Cela devait permettre une plus grande stabilité à travers le temps grâce à une légèreté acquise. Il semble aussi qu’il puisse y avoir eu des marches. Pour le trou il aurait pu être un trou naturel plus petit, élargi par l’homme et modifié en plus régulier, le travail humain y semble bien visible.
Réponse avec citation