Radio Moris Sega Music Mauritius Ile Maurice - Afficher un message - Les pyramides de Plaine Magnien refont débat
Afficher un message
  #1 (permalink)  
Vieux 23/08/2009, 11h04
Avatar de Dev
Dev Dev est déconnecté
Rambo Morisien
 
Date d'inscription: août 2006
Localisation: région Parisienne IDF
Messages: 5 519
Envoyer un message via Yahoo à Dev
Les pyramides de Plaine Magnien refont débat



Civilisation

Les pyramides de Plaine Magnien refont débat


Après l'égyptologue Antoine Gigal, Sam Osmanagich, un chercheur américain, recommande qu'elles soient officiellement protégées pour leur pertinence planétaire
"Les sept pyramides de Plaine Magnien nécessitent un statut protégé de la part du gouvernement parce qu'elles ont une signification planétaire". Ce n'est pas n'importe quel profane qui l'affirme, mais bien un chercheur américain dans le domaine, du nom de Sam Osmanagich. Ce chercheur et auteur, qui détient un PhD en Histoire des civilisations, chercheur de pyramides de Houston, Texas (USA) et également membre de l'Académie des sciences naturelles de Russie et de la Société archéologique d'Alexandrie (Egypte), est venu spécialement à Maurice cette semaine pour faire un constat des lieux.
Animant une conférence de presse mercredi dernier au Laguna Beach Hotel de Grande Rivière Sud-Est, Sam Osmanagich a communiqué ses conclusions et recommandations concernant ces pyramides comme suit (nous les reproduisons en anglais) :
"Seven man-made step pyramids were built from the volcanic rock. Their geometry is regular, with four triangular faces, leveled base, shaped corner stones, same orientation, carefully planned construction which required more than 30, 000 tons of material. Such an engeneering project would need work of 100 men during a 5-year period. Origin of the pyramid, their builders, time of building or purpose is unknown at this moment. The pyramids were not build by recent civilisations (Europeans XVI-XIX century or Arabs X-XI century), but much earlier.
These structures need to obtain protected status by the proper Government bodies because of their global significance. Their similarities in design and execution with the pyramids on Canary Islands, Central and South America is striking. Mainstrean scientific view about the pyramid building process has to be changed. In Mauritius, we potentially have the first case of advanced sea-faring civilisation who build the structures."
Sam Osmanagich a recommandé qu'une équipe interdisciplinaire composée d'archéologues, de géologues, géophysiciens, géodésistes et d'experts en géoradars locaux et étrangers soit constituée pour continuer à enquêter sur les sept pyramides. Toujours selon Sam Osmanagich, un espace limité devrait être réservé autour des pyramides, celles-ci devraient être remises en état et un info desk aménagé en vue d'encourager le tourisme archéologique à Maurice. Selon le chercheur, avec un minimum d'efforts de marketing, un important site pourrait être dégagé qui pourrait attirer encore un plus grand nombre de touristes dans notre pays.
Il est dommage que Sam Osmanagich ait fait une visite éclair chez nous car il aurait été fort intéressant de le confronter à d'influents sceptiques - dont certains avaient pris un ton savant - qui se sont empressés pour ridiculiser les premières informations que Week-End avait reprises, en avril dernier, d'une revue spécialisée française dans lesquelles une égyptologue, Antoine Gigal, faisait état, et ce pour la première fois, de la présence de sept pyramides sur le sol mauricien.
L'histoire des civilisations s'appuie généralement sur la base de documents écrits. Mais, sans jamais en avoir produit un seul jusqu'ici, les sceptiques - qui se reconnaîtront - ont affirmé que la construction des "pyramides" en question remontait vers le milieu des années 1940 et fut l'œuvre d'un cadre de l'industrie sucrière. On réalisera donc combien Sam Osmanagich, qui a, sans doute, eu quelque connexion avec l'égyptologue Antoine Gigal, engage en quelque sorte sa crédibilité de chercheur.
Quoi qu'il en soit, que ce soit eux (Osmanagich et Gigal) ou leurs détracteurs locaux qui aient finalement raison sur l'origine de ces pyramides, personne ne pourra non plus contester le fait que ce fut un jeune photographe Mauricien, en la personne de Stéphane Mussard, qui a su susciter l'intérêt international - justifié ou pas - autour de ces pyramides de Plaine Magnien. Avec la permission de Stéphane Mussard d'ailleurs, nous reproduisons dans cet article une photo aérienne, magnifique, qui montre les sept pyramides de Plaine Magnien. On notera leur alignement parfait, comme c'est le cas pour les pyramides des îles Canaries et d'ailleurs. On peut effectivement s'étonner d'une telle similarité…
Réponse avec citation
Google